Les classes d’actifs sont-elles vraiment hermétiques ?

L'équipe de gestion d'Aviva Investors
Ou pourquoi les fonds obligataires de « performance absolue » mettent au défi l’approche traditionnelle de l’allocation d’actifs ? Dans son ouvrage, Behave, l’auteur Robert Sapolsky invite ses lecteurs à sortir de ce qu'il appelle la « pensée catégorique ». Il prend en exemple le cas du spectre visuel, qui est divisé en couleurs arbitrairement définies selon des frontières variables d’une langue à l’autre.
Lire (5 min.)

Momentum - Endettement et grands équilibres

Les grands équilibres financiers de la planète tiennent grâce aux autorités monétaires. Leurs taux bas permettent la création de dette. Parmi cet océan de dette, les bons du trésor américain demeurent l'actif refuge choix. La chute du roi dollar n'est pas pour tout de suite. Notre expert Waldemar Brun-Theremin vous livre son analyse dans ce nouveau Momentum, votre incontournable rendez-vous financier !
Voir (<4 min.)

Amundi poursuit le développement de sa plateforme de dette privée

Après le closing du 3ème millésime de son fonds de dette senior corporate, le pôle entend ainsi développer une offre élargie de solutions de dette privée pour ses clients.  Dirigée par Thierry Vallière, la plateforme dette privée d’Amundi compte 5,5 Milliards d’euros sous gestion à fin septembre 2017.

Pour répondre aux besoins de ses clients institutionnels, Amundi lance une nouvelle expertise de gestion de dettes privées immobilières. Celle-ci est dirigée par Bertrand Carrez qui a rejoint le groupe mi-septembre. Cela fait suite au développement de la gestion des prêts à effet de levier en Europe avec l’arrivée fin juin de Thierry de Vergnes en tant que responsable des fonds de dettes d’acquisitions.

Avec l’arrivée de ces 2 personnes renforçant les équipes de Paris, Londres et Milan, le pôle dette privée a vocation à participer aux financements des entreprises et de leurs projets (LBOs, investissements, croissance externe, etc.) mais également de leurs actifs réels (immobilier, aéronautique et agroalimentaire).

665M€ d’engagements pour le closing du nouveau fonds de dette privée senior dédié au financement des entreprises européennes

Fort de son expérience et de son track record de tout premier plan sur le marché de la dette privée corporate, Amundi annonce parallèlement le succès du closing de la 3ème génération de son fonds de dette senior corporate avec 665 millions d’euros levés auprès de 13 investisseurs institutionnels.

A l’instar des précédentes générations, le fonds « Amundi Dette Senior FPE III » bénéficie du label Fonds de Prêt à l’Economie (FPE) et accompagnera les ETI françaises et européennes, dès 75 millions de chiffre d’affaires, dans le financement de leurs projets (investissement, croissance externe, refinancement, etc.).

Lire (2 min.)

Muzinich lance un fonds Pan-Européen de dettes privées

Le fonds prêtera aux PME-ETI en Europe de l’Ouest ayant un EBITDA compris entre €3 millions et €20 millions. La maturité des prêts devrait être comprise entre cinq et huit ans. « Les banques se sont allégées sur ce marché majeur des PME-ETI, qui est un facteur clé de la croissance avec prés de 100 000 entreprises. Nous nous concentrerons particulièrement sur les plus petites entreprises de ce segment de marché qui est moins couvert à l’heure actuelle. Pour les spécialistes du crédit ayant une approche bottom-up, comme Muzinich et ses investisseurs, ceci constitue une opportunité attractive », commente Kirsten Bode, co-responsable du fonds, basée à Londres. « Nous visons à créer un portefeuille diversifié sur les plans géographique et sectoriel, qui génère un revenu élevé avec un potentiel d’appréciation du capital. Muzinich a construit les bases de cette stratégie, avec le lancement de plusieurs fonds locaux au Royaume-Uni, en Italie, en Espagne et en France, et la création d’une infrastructure pan-européenne », ajoute Sandrine Richard, co-responsable du fonds, basée à Paris. Muzinich compte maintenant plus de 20 spécialistes de la dette privée travaillant en Europe, depuis les bureaux de Londres, Manchester, Paris, Milan, Madrid et Frankfort ; et prévoit également de recruter un spécialiste de la dette privée pour diriger un nouveau bureau à Dublin. « Nous appliquons méticuleusement la même approche à la dette privée que celle que nous appliquons depuis plus de 25 ans au marché du crédit high yield et aux autres segments du crédit. », conclut George Muzinich, PDG du groupe.
Lire (1 min.)

RGPD, c’est aujourd’hui !

Le Courrier Financier a très à coeur de tisser avec vous, lecteurs, une relation durable et de qualité. Le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) entre en vigueur ce vendredi 25 mai. Nous souhaitons vous assurer que nous sommes attentifs aux informations que vous nous confiez, et qu’en aucun cas, nous ne commercialisons notre […]

Le Courrier Financier a très à coeur de tisser avec vous, lecteurs, une relation durable et de qualité. Le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) entre en vigueur ce vendredi 25 mai. Nous souhaitons vous assurer que nous sommes attentifs aux informations que vous nous confiez, et qu’en aucun cas, nous ne commercialisons notre base d’abonnés. Nous avons mis à jour notre politique de confidentialité, elle se trouve ici.

Lire (<1 min.)

Le torchon brûle entre la CNCIF et la CNCGP

"Nous tenions à ce que nos membres soient informés de l'ostracisme de cette association". C’est en ces termes que Stéphane Fantuz, le président de la CNCIF, déplore dans un communiqué de presse le fait de ne pas avoir été convié au sommet BFM Patrimoine par l'association voisine. Selon lui, 72% des professionnels du secteur sont pénalisés, car aucune autre association n’a été sollicitée pour cet événement, qu'il qualifie de «manifestation commerciale ». Les membres de la CNCIF accusent la CNCGP de vouloir diviser les acteurs du secteur, alors que le chantier législatif ouvert par le Gouvernement appelle à une cohésion totale, dans l’espoir de préserver au maximum les intérêts communs des professionnels. Après la convention de l’ANACOFI, le congrès de la CNCGP et les Assises de la gestion de patrimoine de la CNCIF au printemps, suivis du grand raout d'automne Patrimonia, la pertinence d’un nouveau rendez-vous en fin d’année semble discutable. Benoist Lombard, le président de la CNCGP, promet au contraire un évènement unique, une « journée exceptionnelle ». Rendez-vous le 6 décembre pour savoir si le pari est gagné.
Lire (1 min.)

Antoine Maspetiol prend la tête du pôle dette privée d’Aviva Investors

Antoine Maspétiol a débuté sa carrière chez Royal Bank of Scotland en 2003 où il a exercé à Londres et à Paris dans les métiers liés à l’origination, la structuration et l’arrangement de financements dédiés aux entreprises. Il a ensuite intégré en 2011 La Banque Postale comme directeur adjoint des financements structurés (investissements en Dette Privée et financements collatéralités) avant de rejoindre Aviva Investors en juin 2014 en tant que responsable de l’équipe dette privée corporate en France. Antoine est diplômé de l’Institut d’Études Politiques de Paris et de l’Université Paris Dauphine. Benoit Faguer est nommé Responsable de l’activité Dette Privée Corporate en France. Il aura pour mission d’animer ce pôle et d’accompagner son développement en France. Il rapportera à Antoine Maspétiol, qui continue également de coordonner l’activité Dette Privée Corporate globalement. Benoit Faguer a débuté sa carrière chez WestLB en 2007 à Londres puis à Paris où il a exercé dans les métiers liés à l’origination et l’arrangement d’opérations de financement LBO. Il a ensuite rejoint HSBC en 2010 à Paris et fut notamment en charge d’opérations de financement LBO pour le compte de fonds d’investissement et de financement d’acquisitions pour le compte de grandes entreprises. Il a rejoint l’équipe dette privée Corporate d’Aviva Investors France en mai 2015. Benoit est diplômé de l’EDHEC Business School.
Lire (1 min.)