Dette structurée : Ostrum AM étend ses activités de gestion aux Etats-Unis

Ostrum Asset Management (AM) — filiale de Natixis IM avec 265,6 milliards d'euros d'encours sous gestion — annonce ce mardi 14 mai l’extension de ses activités de gestion crédit aux États-Unis. Dans cette perspective, la société annonce la nomination de Brian T. Yorke, qui rejoint Ostrum AM le 12 juin 2019 en tant que Responsable de la Dette structurée US. Dans le cadre des ses nouvelles fonctions, il supervisera l'émission de CLO, la gestion de mandats, de fonds et la mise en place de solutions de gestion crédit pour les clients institutionnels. Brian T. Yorke rapportera à Ibrahima Kobar, directeur général délégué et directeur des gestions d'Ostrum AM.

Des opportunités de performance sur le marché américain

Cette nouvelle activité sera exercée par sa filiale Ostrum AM US, dont le siège social se situe à New York. Ostrum AM étend sa plateforme de dette structurée aux États-Unis pour répondre aux besoins des investisseurs institutionnels de diversifier leurs placements vers des solutions alternatives. Cette initiative s'inscrit plus largement dans la stratégie de développement à l’international d'Ostrum AM sur les marchés du crédit.

Il existe de réelles opportunités de création de valeur sur les marchés d’emprunts américains, de quoi générer de la performance. En Europe, Ostrum AM possède une solide expérience de plus de 15 ans sur cette classe d’actifs. L'extension de ses activités de gestion de dette structurée aux États-Unis — associée à son expérience et à ses moyens — permettront d’offrir aux investisseurs une gamme diversifiée de produits de dette.

Focus sur le parcours de Brian T. Yorke

Brian T. Yorke est titulaire d'un Bachelor of Science de l'Université de Scranton. Il rejoint Ostrum US en tant que responsable de la gestion de dette structurée US. Brian T. Yorke était auparavant Responsable du trading, Responsable de la Gestion Global Performing Credit et Gérant de portefeuille pour Bardin Hill Investment Partners, anciennement Halcyon Capital Management. Avant de rejoindre Bardin Hill, Brian T. Yorke a exercé différentes responsabilités.

Il a été responsable de la négociation des prêts bancaires syndiqués chez Seix Advisors, négociateur de prêts bancaires et gérant de portefeuille junior au sein de Prudential Investment Management. Brian T. Yorke s'y s'est notamment spécialisé dans la gestion de CLO — participation au lancement et à la gestion de neuf portefeuilles de CLO — ainsi qu’Analyste senior dans la division Private Fixed Income de Prudential, Analyste pour Prudential Capital Partners et Analyste pour la division Credit and Portfolio Management du Groupe Prudential Capital.

Lire (3 min.)

Naxicap Partners entre au capital de Keys Asset Management

Naxicap Partners — filiale de capital investissement de Natixis — annonce ce mardi 9 avril son entrée au capital du Groupe Keys Asset Management (AM), spécialiste de la gestion d’actifs immobiliers. Fondé en 2011, Keys AM compte une soixantaine de collaborateurs et gère 1,3 milliard d’euros d’actifs pour le compte d’investisseurs professionnels et assimilés. Depuis sa création, le Groupe a connu une forte croissance grâce à une stratégie de collecte ciblée et un développement maitrisé de sa base de souscripteurs.

Consolider et diversifier les métiers du Groupe

Cette opération de LBO primaire associe les dirigeants fondateurs, qui conservent une participation très significative au capital du Groupe, et les principaux cadres de direction. Elle doit permettre au Groupe d’accélérer son développement dans un contexte de croissance forte des produits immobiliers dans les portefeuilles d’épargne des investisseurs français. « Nous souhaitons soutenir le management dans la réalisation d’acquisitions en vue de consolider et diversifier les métiers du Groupe. », déclare Laurent Chouteau, Directeur chez Naxicap Partners.

Le Groupe développe une approche centrée sur quatre métiers : la gestion de foncières, la revalorisation d’actifs (ou "Private Equity immobilier"), le financement d’opérations de développement et le conseil en capital-investissement. Cette approche multi-stratégique lui permet d’intervenir sur une grande variété d’actifs : bureaux, commerces, logements, locaux d’activités, résidences étudiantes, seniors, tourisme, etc.

Lire (2 min.)

Serge Harroch - Euclide Financement : appliquer des techniques de gestion de patrimoine à la dette

A l'occasion de la convention ANACOFI 2019, Serge Harroch, Gérant et Fondateur d'Euclide Financement, nous présente l'actualité de sa structure.

Voir (<3 min.)

CBRE recrute un Directeur Debt & Structured Finance pour renforcer son activité Capital Advisors

CBRE, acteur mondial du conseil en immobilier d’entreprise, annonce ce mercredi 13 mars le renforcement de son équipe Capital Advisors – spécialisée en structuration financière – avec le recrutement d'un Directeur Debt & Structured Finance. Dans le cadre de ses nouvelles fonctions, Grégoire Challe devra conseiller et accompagner les clients dans leurs problématiques de structuration et de levée de dette.

Renforcer l'activité Capital Advisors

Capital Advisors met à disposition des propriétaires — investisseurs, asset et fund managers, promoteurs, entreprises — une offre complète de structuration financière, qui intègre notamment la levée d’equity et la mise en place de partenariats stratégiques — joint-ventures, club-deals — sous la responsabilité de Jad Badr, au poste de Directeur Corporate Finance. L'offre inclut aussi la levée de dette, dorénavant dirigée par Grégoire Challe.

L’équipe CBRE Capital Advisors propose « une approche à 360° double expertise immobilière et financière afin de maximiser leurs retours sur investissement », souligne Abdallah Ould Brahim, Senior Director Capital Advisors. Les 5 spécialistes de Capital Advisors France s’appuient sur le réseau international CBRE — plus de 180 professionnels en Europe, en Asie et aux Etats-Unis — pour donner accès à leurs clients aux produits immobiliers et aux sources de capitaux français et étrangers.

Focus sur le parcours de Grégoire Challe

Grégoire Challe est diplômé d’Economie à Paris Dauphine, ainsi que d’un Master en Finance à la Nicholls State University. Il débute sa carrière en corporate finance au sein du Groupe Saint-Gobain, avant d'intégrer en 2005 GE Capital Real Estate à Paris en tant que Finance Manager. Grégoire Challe rejoint ensuite l’équipe de Londres en tant que Directeur Activité des Financements Immobiliers.

En 2015, il rejoint le fonds souverain singapourien GIC Real Estate, où il développe l’activité des financements immobiliers au niveau européen. Grégoire Challe travaille alors sur des opérations de prêts senior et mezzanine. Il rejoint en 2018 le Groupe Galia pour couvrir les sujets de financement Groupe et les opérations de promotion, avant de rejoindre CBRE Capital Avdisors.

Lire (3 min.)

Nexity change la répartition des missions de ses dirigeants

Les actionnaires de Nexity — spécialiste de la promotion immobilière et de la gestion locative — ont voté ce mercredi 22 mai en Assemblée Générale (AG) pour l'évolution des fonctions des dirigeants de l'entreprise. Alain Dinin occupera une présidence aux missions étendues et Jean-Philippe Ruggieri — Directeur Général — exercera ses fonctions de manière collégiale avec Julien Carmona, Véronique Bédague-Hamilius et Frédéric Verdavaine, Directeurs généraux délégués.

Une évolution qui reflète un actionnariat atypique

La plateforme Nexity s'adresse aux particuliers, aux entreprises, aux collectivités et à des startups créées en interne chez Nexity. L'entreprise revendique 10 000 collaborateurs, qui exercent 50 métiers différents. La réorganisation chez Nexity des missions de ses dirigeants tient en partie à la répartition atypique du capital de l'entreprise. L'actionnaire de référence est une action de concert — composée notamment de salariés et de dirigeants du Groupe — qui détient près de 20 % du capital.

Immobilier : Nexity annonce une nouvelle répartition des missions de ses dirigeants
Source : Nexity

Ces collaborateurs de Nexity sont associés avec Le Crédit Mutuel Arkéa, qui détient à lui seul un peu plus de 5 % du capital de l'entreprise. « La notion classique de patron n’est plus la réponse unique dans ce nouvel environnement. Le futur de Nexity passe par une équipe « d’associés » pour un pilotage multidisciplinaire. Face à la complexité des sujets, c’est la garantie d’une équipe plus performante », explique Alain Dinin, Président de Nexity.

Lire (2 min.)

Finance durable : le Cleantech Forum Europe 2020 se tiendra au Luxembourg

Ce mercredi 22 mai, le Luxembourg a été choisi pour accueillir le Cleantech Forum Europe 2020. L’annonce officielle a eu lieu lors du dîner de gala du Cleantech Forum Europe 2019, qui se tenait à Stockholm en Suède. Organisé depuis 2005 par le Cleantech Group, cet événement dédié aux technologies propres attire investisseurs-clés, agences gouvernementales, entreprises, PME et startups. Il attire des délégués de 30 pays différents. Des forums similaires se tiennent chaque année en Asie et aux États-Unis.

La ville de Luxembourg accueillera le 16e Cleantech Forum Europe. Outre son engagement dans le développement durable et l'économie circulaire, « c'est un hub de premier plan pour la finance verte et pour les fonds d’investissement, et l’hôte de deux institutions essentielles au financement de l'économie européenne de l'innovation : la Banque européenne d'investissement et le Fonds européen d'investissement », déclare Richard Youngman, CEO de Cleantech Group.

Développement d'un pôle financier durable

La place financière du Luxembourg est devenue un moteur de la finance durable, un enjeu-clé pour le secteur des cleantech. L’agence de développement de la place financière Luxembourg for Finance apportera sa contribution sur ce sujet, à travers l'organisation d'un « dîner des investisseurs » pour faciliter les échanges entre participants et experts. Le Forum permet de découvrir des projets « qui contribueront à réduire le réchauffement planétaire et à en atténuer les effets. Le développement et la production de ces projets nécessitent des capitaux considérables », explique Nicolas Mackel, CEO de Luxembourg for Finance.

Cet événement va contribuer au rayonnement du Luxembourg dans l'univers de la finance responsable. « En tant que pionnier de la levée de fonds pour des projets verts et durables, le Luxembourg considère ce Forum comme une occasion précieuse de rassembler différentes communautés pour faire avancer notre promesse envers les générations futures. L'expertise et le cadre que le Luxembourg a mis en place dans le domaine de la finance seront essentiels pour façonner l'avenir de la durabilité », conclut-il.

Lire (3 min.)

Avec la remontée des taux, la dette bancaire européenne concilie rendement et protection

Les "senior leveraged loans", ces instruments de dette bancaire dont le niveau de sécurité est senior, se distinguent par leurs propriétés protectrices et des spreads attractifs.
Lire (3 min.)

Un point sur le risque en Europe

Isabelle Mateos y Lago
Les inquiétudes liées à un rapport de force entre le nouveau gouvernement italien et l’Union européenne (UE) sur la question budgétaire ont apporté de la volatilité aux actifs italiens cette année et ravivé les craintes concernant la cohésion européenne. Sommes-nous préoccupés ? Un point sur le risque en Europe.
Lire (4 min.)

La dette d’infrastructures fait l’objet d’un nouveau fonds chez Aviva Investors

Florent Del Picchia, à Paris, et Sarah Wall, à Londres, tiendront les renes du fonds dédié à la dette d’infrastructures senior libellée en euro. Le fonds pourra investir dans l'énergie (production et renouvelables), les services aux collectivités, les transports ou encore les infrastructures sociales, avec un objectif de performance brute situé entre 180 à 200 points de base au-dessus du taux Euribor ou du mid-swap.

La dette d'infrastructures : une classe d'actifs attrayante

Le fonds a déjà clôturé sa première levée de fonds, grâce à l'accompagnement de cinq compagnies d’assurance européennes, et confirme ainsi l'intérêt croissant des investisseurs pour cette classe d'actifs. .

« Aviva Investors possède une longue expérience en matière d’origination des actifs et un historique de performance significatif sur le segment de la dette d’infrastructures. Le succès de cette première levée de fonds est révélateur de la forte demande des investisseurs institutionnels pour les actifs capables de générer des revenus stables à long terme assortis d’un faible niveau de volatilité », commente Antoine Maspétiol, Responsable de l’activité Dette Privée chez Aviva Investors France.

La dette d’infrastructures est l’une des composantes essentielles de la plateforme d’Aviva Investors, premier gestionnaire du Royaume-Uni et dixième européen en termes de gestion d'actifs d’infrastructures pan-européennes, en 2017. Désormais pleinement déployé, le premiers fonds de dette d’infrastructure d’Aviva Investors a été clôturé avec 450 millions d’euros d’engagements.

Avec près de 42 milliards d’euros en actifs réels, Darryl Murphy, Responsable de la dette d’infrastructures, dirige, entre Londres, paris et Toronto, une équipe de 26 professionnels, qui gère plus de 6 milliards d’euros d’actifs à l’échelle mondiale.

    Vous aimerez aussi  https://www.lecourrierfinancier.fr/asset-management/breve/aviva-investors-annonce-le-closing-dun-nouveau-fonds-dedie-a-la-dette-immobiliere-19622
Lire (2 min.)

La France, le pays de l’endettement privé ?

Alors que le taux d'endettement du secteur privé non financier décroît dans de nombreux pays Europe, il s'accroît de nouveau en France.
Lire (2 min.)

SWIFT nomme son Président Directeur Général

SWIFT nomme son Président Directeur Général
Javier Pérez-Tasso

SWIFT — spécialiste des services de messagerie financière sécurisée — annonce ce jeudi 23 mai 2019 la nomination en interne d'un nouveau Président Directeur Général (« Chief Executive Officer »). Membre de l'équipe de direction de SWIFT depuis sept ans, Javier Pérez-Tasso était jusqu'à présent Directeur des régions Amériques & Royaume-Uni.

Il prendra ses fonctions le 1er juillet 2019 en remplacement de Gottfried Leibbrandt, qui a annoncé en décembre 2018 son intention de quitter son poste à la fin du mois de juin. En tant que Président Directeur Général de SWIFT, Javier Pérez-Tasso sera basé au siège de SWIFT en Belgique.

Focus sur le parcours de Javier Pérez-Tasso

De nationalité espagnole, Javier Pérez-Tasso est diplômé en ingénierie électrique de l'Institut National Polytechnique de Grenoble, d'un master en management de la Solvay Business School, d’un master en Finance de l'IE Business School de Madrid, et du master Executive TGM (« Transition to General Management ») de l'Insead. Au cours de sa carrière, il occupe un certain nombre de postes de direction dans les domaines technologiques et commerciaux. Il développe ainsi l’activité au sein de bureaux régionaux situés en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique.

Javier Pérez-Tasso rejoint SWIFT en 1995. Il accède au poste de Directeur des régions Amériques & Royaume-Uni en septembre 2015. Dans le cadre de cette fonction, il renforce le modèle d’engagement de SWIFT auprès des banques impliquées dans les transactions internationales. Il supervise également le développement de l’activité au sein de marchés à forte croissance. De 2016 à 2018, Javier Pérez-Tasso sponsorise le Programme de Sécurité Client de SWIFT en tant que Directeur Marketing. Il contribue ainsi à la mise en œuvre de la réponse de SWIFT au défi de la cybercriminalité.

Dans le cadre de ce poste, Javier Pérez-Tasso est en chargé de l'élaboration du plan stratégique SWIFT 2020. Ce poste lui permet de réaffirmer la priorité accordée aux paiements transfrontaliers, de renforcer la conformité en matière de lutte contre la criminalité financière, et d’approfondir la présence de SWIFT dans les infrastructures de marché, notamment dans le domaine des paiements instantanés. En juillet 2019, il accède à la fonction de Président Directeur Général de SWIFT.

Lire (3 min.)

Blockchain : IZNES annonce la recomposition de son capital

IZNES — plateforme paneuropéenne de tenue de registre en blockchain — annonce ce jeudi 23 mai avoir finalisé la recomposition de son actionnariat, qui se traduit par la montée en puissance à son capital des 6 sociétés de gestion actionnaires fondatrices.

OFI AM, Arkéa IS, Groupama AM, La Banque Postale AM, La Financière de l’Echiquier et Lyxor Asset Management détiennent désormais l’intégralité du capital de la plateforme. L’opération a aussi vu la sortie du tour de table de SETL, la société créatrice de la technologie blockchain d’IZNES.

Vers un développement à l'international

Cette opération renforce IZNES dans l'optique d'un développement international. IZNES rachète notamment la propriété intellectuelle de sa plateforme, recrute l’équipe de SETL qui a conçu le produit et internalise ses développements informatiques. IZNES continue de bénéficier d’une licence d’utilisation de la technologie Blockchain de SETL.

Lancée en mars 2019, IZNES organise l'achat et la vente d’OPC en blockchain pour le compte de clients institutionnels et particuliers, compatibles avec les différents canaux de commercialisation. L'entreprise affiche plus d’1 milliard d’euros d’encours sous registre en Mai 2019. IZNES poursuit son développement en France et au Luxembourg.

Lire (2 min.)

La Turquie : le canari annonce un coup de grisou ?

Marie-Thérèse Barton
Les investisseurs craignent que la crise de la monnaie turque déstabilise les marchés émergents et l’économie mondiale. C’est peu probable.
Lire (6 min.)

Le « whatever it takes » de Mario Draghi continue de façonner la zone euro

Stefan Kreuzkamp
Il y a six ans, à Londres, le président de la Banque centrale européenne (BCE), Mario Draghi, s'était engagé à ce que la BCE fasse « tout ce qu'il faut » ("whatever it takes") pour maintenir l'unité de la zone euro. Ce discours avait marqué un tournant important dans la crise de l'Eurozone.
Lire (2 min.)