Où va le monde ?

Guy Marty
Les taux, l’inflation, la guerre et la paix... Comment l'histoire économique peut-elle éclairer notre présent ? La faiblesse de l'inflation et les taux bas sont-ils vraiment une anomalie préoccupante ? Faut-il y voir une nouvelle tendance de fond ? Guy Marty, Président de PierrePapier.fr, partage son analyse de la situation macroéconomique mondiale dans son dernier billet.
Lire (1 min.)

LIVRE / Finances : « Manuel de survie dans le milieu hostile de l’épargne »

Comment intéresser les Français au sujet de l'épargne ? Faut-il favoriser l'éducation financière ou plutôt la compréhension générale du système ? En avril dernier, Casa Express Editions a publié un « Manuel de survie dans le milieu hostile de l'épargne » pour particuliers. Le Courrier Financier vous a préparé une fiche de lecture.
Lire (5 min.)

Epargne : Binck.fr lance l’émission Binck Investor et annonce un partenariat avec Fidroit

Binck.fr — succursale française du groupe BinckBank et membre du groupe Saxo spécialiste de la bourse en ligne en Europe — annonce ce lundi 28 octobre un partenariat exclusif avec Fidroit, ainsi que le lancement de Binck Investor — émission pédagogique en ligne mensuelle — à destination des épargnants et investisseurs. Objectif, aider les clients à organiser leurs placements patrimoniaux en fonction de leurs objectifs.

Brinck Investor sera animée par Nicolas Chéron, Responsable de la Recherche Marchés pour Binck.fr. Il recevra chaque mois un invité spécial. Objectif, donner les bonnes idées et les bonnes astuces pour gérer efficacement son épargne.La première émission aura lieu le 30 octobre à 14h00, avec la participation de François Roudet, Gérant du fonds Lazard Actions Américaines.

Favoriser l'épargne en UC

Le 6 novembre 2018, Binck.fr lançait son contrat d’assurance vie Binck Vie, qui propose de nombreux supports en unités de compte (UC), avec gestion sous mandat automatisée et individualisée, ou gestion libre accompagnée. L’investissement en UC comporte un risque de perte en capital. Leur valeur peut fluctuer à la hausse comme à la baisse, notamment en fonction de l’évolution des marchés financiers. L’assureur garantit le nombre d’UC et non leur valeur. Le contrat Binck Vie a déjà remporté plusieurs prix, dont celui du Meilleur Nouveau contrat d’Assurance Vie en ligne.

Le lancement de l’assurance vie nécessitait des contenus pédagogiques adaptés pour permettre d’éclairer les investisseurs sur leurs choix patrimoniaux de moyen et long terme. D’où le partenariat avec Fidroit, expert en analyses patrimoniales et fiscales qui accompagne les professionnels depuis 25 ans, afin d'aider leurs clients à prendre les meilleures décisions pour leur patrimoine. Sur leur compte Binck.fr, les professionnels du patrimoine bénéficient désormais sans surcoût de l'expertise Fidroit. Entre autres, ils accèdent aux services suivants :

  • Fiches trimestrielles thématiques : Binck.fr fournit des contenus et idées d’investissements 100 % adaptés au profil client ;
  • Animation de webinaires thématiques : intervention d'experts renommés de la place financière sur les sujets patrimoniaux ;
  • Articles d'actualités financières.

Développer la culture financière

Depuis plus de 10 ans, le courtier en ligne s'investit dans l’éducation financière des Français. Il développe des supports pédagogiques afin de favoriser l'autonomie des investisseurs sur les marchés financiers. Binck.fr diffuse des guides gratuits et des émissions thématiques. Il organise aussi des webinaires sur l’actualité financière et des conférences thématiques partout en France. Binck.fr a été nommé Vainqueur des Meilleurs outils de formation par l’enquête Investment Trends menée en juillet 2019.

« Pour investir sereinement, les Français ont besoin plus que jamais d’informations et de formations pour améliorer le rendement de leur épargne. Le partenariat avec Fidroit et le lancement de notre émission Binck Investor dédiée aux sujets patrimoniaux témoignent de notre volonté forte d’aider les investisseurs à adopter de nouveaux réflexes d’épargne », déclare Mathieu Ramadier, Responsable du Business Développement chez Binck.fr.

« Nous partageons avec Binck.fr la même volonté d’informer et de former les investisseurs avec bienveillance et rigueur. C’est ce que nous faisons depuis maintenant plus de 25 ans en accompagnant les professionnels du patrimoine dans leurs missions de conseil. C’est pourquoi ce partenariat avec Binck est une forte impulsion en faveur des épargnants. Nous faisons là un nouveau pas pour démocratiser et rendre accessible le conseil patrimonial à tous », déclare Olivier Rozenfeld, Président de Fidroit.

Lire (4 min.)

LIVRE / Produits structurés, « gagner en bourse avec des risques limités »

Comment préserver son patrimoine financier face à la baisse des fonds euros ? Quels sont les éléments essentiels à prendre en compte pour analyser un produit structuré ? Quelle stratégie adopter sur des marchés de plus en plus volatils ? Début octobre, Régis Bryman et Jean-François Fliti publient aux éditions Eyrolles le livre « L'art de gagner en bourse avec des risques limités : les produits structurés ». Le Courrier Financier vous propose une fiche de lecture.
Lire (5 min.)

Amiral Gestion recrute une Responsable Relations Partenaires

Amiral Gestion — société de gestion indépendante avec 3,9 milliards d'euros d'encours sous gestion à fin décembre 2019 — annonce ce mercredi 26 février l’arrivée au sein de ses équipes d'une Responsable des Relations Partenaires. Sandrine Melendez (37 ans) sera basée à Paris. Elle travaillera en collaboration avec Benjamin Biard, Directeur du développement et Nicolas Mouttet, Responsable des Relations Partenaires.

Son recrutement reflète la volonté d’Amiral Gestion de poursuivre sa stratégie de développement sur le segment des conseillers en gestion de patrimoine (CGP), clientèle historique de l’entreprise. Sandrine Melendez aura pour mission de développer les relations partenaires et d’animer le réseau des conseillers en investissement financiers (CIF), en renforçant l’information et la communication auprès de cette cible.

Focus sur le parcours de Sandrine Melendez

Sandrine Melendez

Sandrine Melendez est diplômée de l’école Olivier de Serres. Elle bénéficie de plus de 15 ans d’expérience dans le secteur du développement commercial. En 2005, elle rejoint l’équipe de Cortal Consors, avant d’intégrer celle de Cardif BNP Paribas en 2016. En 2018, elle est nommée Responsable des Relations Partenaires chez Fenthum.

« Son parcours, notamment au sein d’une grande compagnie d’assurance, nous sera précieuse sur le segment des conseillers en gestion de patrimoine, typologie de clients au cœur de la stratégie d’Amiral Gestion », déclare Benjamin Biard, Directeur du développement chez Amiral Gestion.

Lire (2 min.)

SCPI Fair Invest : Norma Capital annonce une augmentation de capital

Norma Capital — société de gestion indépendante — annonce ce mardi 25 février que les associés ont accepté d’augmenter le capital statutaire plafond pour le faire passer de 6 à 20 millions d’euros. La capitalisation de la SCPI Fair Invest devrait passer le cap des 10 millions d’euros durant le 1er trimestre 2020.  

Cette SCPI se distingue des autres produits de ce type par l’originalité de son positionnement et son triple parti-pris : acquérir uniquement des biens immobiliers tertiaires destinés à héberger des activités socialement utiles et exclure certaines activités ; rendre les bâtiments moins consommateurs en énergie et en eau ; et accompagner les locataires dans l’amélioration de leurs pratiques écologiques.

Investissement et gestion responsable

Les actifs sont achetés sans recours à l’emprunt. La politique d’investissement déployée par Fair Invest consiste à investir uniquement dans des bâtiments tertiaires pouvant accueillir des sociétés ayant des activités socialement utiles. La SCPI privilégie des locataires dont les activités sont en lien avec :

  • les réseaux associatifs à but de promotion de la cohésion sociale ;
  • l’insertion à l’emploi ;
  • la promotion d’énergies renouvelables ;
  • l’entraide sociale ;
  • la santé, le bien-être et la petite enfance ;
  • l’éducation.

Parallèlement Fair Invest exclue de son parc locatif certaines activités. Ainsi, ne feront pas partie du portefeuille de la SCPI, des bâtiments hébergeant certaines activités, comme celles liées :

  • à la pétrochimie ;
  • à l’exploitation de matières fossiles ;
  • au commerce du tabac et de l’alcool ;
  • à la spéculation financière ;
  • aux jeux de hasard ;
  • aux activités ayant un impact direct sur la dégradation des forêts et espaces verts ;
  • ou à l’exploitation animale pour leurs matières premières.

La politique de gestion a pour objectif de réduire les consommations de fluides (eau, électricité, gaz, fioul) : d’une part en agissant structurellement sur les immeubles, et, d’autre part, en sensibilisant les locataires à l’influence de leurs comportements sur les consommations et par voie de conséquence sur le coût global de la location. Norma Capital espère ainsi positionner Fair Invest parmi les premières SCPI à obtenir le label ISR Immobilier.

Montée en puissance de la SCPI

Les quatre premières acquisitions de Fair Invest ont été :

  • une clinique occupée par le leader mondial de dialyse située à Suresnes ;
  • des bureaux nantais occupés par l’association Réseau Sécurité Naissance. Cette dernière regroupe les 23 maternités des Pays de la Loire et l’ensemble des professionnels intervenant dans le champ de la périnatalité ;
  • une crèche à Noisy le Grand ;
  • des bureaux occupés par un des leaders français des services médicaux à domicile.

La SCPI qui monte en puissance offre pour l’heure aux investisseurs une performance annuelle moyenne de 4,35 % et la satisfaction d’investir vraiment utile. Il s’agit d’une alternative aux produits boursiers peu risqués dans un contexte de marchés obligataires aléatoires. « Les épargnants à la recherche de produits d’épargne relativement sécurisés et avec un minimum de rémunération sont actuellement désorientés », note Frédéric Haven, Président de la société de gestion Norma Capital.

« La fin programmée des fonds en euros garantis et la difficulté des fonds flexibles prudents (majoritairement investis sur des marchés obligataires) à procurer de la performance à moindre risque, doit inciter à regarder les SCPI comme une alternative. Ce produit, limitant les risques à travers un portefeuille d’actif diversifié et peu volatile offre des rendements attractifs dans la conjoncture actuelle », conclut-il.

Lire (4 min.)