La fin du pacte fiscal européen

Jean-Jacques Ohana
Lundi dernier, en une dizaine de minutes de discours, le Président de la République, Emmanuel Macron a enterré, sans le dire, le pacte fiscal européen.
Lire (3 min.)

Dérèglements, Désordres, Dénis

Igor de Maack
Avec la journée de jeudi, les marchés actions ont commencé à se dérégler malgré des espoirs toujours présents de rallye de fin d'année. Prises de profit, inquiétudes sur le momentum économique et résurgence de la guerre sino-américaine avec l'arrestation de la directrice financière de Huawei au Canada, constituent des explications plausibles.
Lire (2 min.)

Décélération de la croissance et incertitudes politiques : les classes d’actifs sous l’emprise de la volatilité

Christophe Donay
Le cycle économique arrive à maturité, sans toutefois que les indicateurs avancés ne suggèrent de signes de récession avant 2020 ou 2021. D’une activité mondiale désynchronisée en 2018, nous nous attendons à une resynchronisation dans cette phase de décélération. La croissance mondiale devrait fléchir à 3,4% en 2019, contre 3,7% en 2018.
Lire (3 min.)

Amiral Gestion poursuit son développement à l’international

Après plus de 10 ans à détecter en Asie de nouvelles opportunités d’investissement correspondant aux standards de qualité des gérants, Amiral Gestion poursuit son développement avec l'ouverture d'un bureau de recherche à Singapour en janvier 2017. Devenu Amiral Gestion Singapore, le bureau singapourien a obtenu l’agrément Capital MarketService Licence (CMSL) auprès du régulateur Monetary Authority of Singapore permettant de mener une activité de gestion dans un cadre réglementé. Depuis, une partie de la gestion des actifs du fonds Sextant Autour du Monde est déléguée à l’équipe singapourienne.

Dirigée par François Badelon, fondateur de la société de gestion, et par Sid Choraria, Directeur de la recherche sur les marchés asiatiques, cette équipe compte aujourd’hui 5 analystes et couvre l’ensemble de l’Asie Pacifique.

Les fonds Sextant autorisés à la commercialisation en Italie, au Luxembourg et en Suisse

Déjà présente commercialement en Espagne avec succès, Amiral Gestion souhaite poursuivre la distribution de ses fonds Sextant en Europe. La société de gestion vient d’obtenir de la Consob, l’autorité boursière italienne, l’autorisation de commercialisation des fonds Sextant en Italie.

La clientèle luxembourgeoise quant à elle peut désormais avoir accès aux fonds Sextant depuis cette année. Enfin, Amiral Gestion a également étendu son développement commercial auprès de la clientèle retail à la Suisse avec l’enregistrement de l’ensemble des fonds Sextant à l’automne 2018.

Lire (1 min.)

L’ACPR/AMF lancent une consultation sur les investisseurs vulnérables

Dans un contexte de vieillissement démographique et de mutation digitale du secteur financier, le Pôle commun présente un état des lieux général des pratiques de commercialisation des produits financiers aux personnes âgées : besoins et difficultés éventuelles, mécanismes de protection et usages du marché. Le rapport vise à constituer une première base de réflexion et à ouvrir le débat, par le biais d’un appel à contributions, sur une série de questions-clés.

L’objectif est de trouver, en collaboration avec les consommateurs, les professionnels et les acteurs du vieillissement, les moyens d’identifier les bonnes pratiques de commercialisation à l’égard des personnes vieillissantes et vulnérables, au regard notamment de difficultés cognitives. L’ambition de ces travaux est double : s’assurer qu’un conseil adapté est délivré par les professionnels et qu’un consentement éclairé est donné par cette clientèle lors de la souscription de produits financiers.

L’ACPR et l’AMF invitent toutes les personnes intéressées à envoyer leurs contributions, qui nourriront les réflexions du Pôle commun pour la suite des travaux en 2019.

 
Lire (1 min.)

Janus Henderson lance un fonds sur la thématique des biotechs

Cette SICAV de droit luxembourgeois investira dans des sociétés innovantes du secteur de la biotechnologie, ou des sociétés liées à ce secteur, en ciblant plus particulièrement celles qui apportent une réponse aux importants besoins médicaux non satisfaits à travers le monde. Ce fonds ciblera les sociétés visant un développement de long-terme au sein d’un secteur très innovant et en rapide croissance.

Le nouveau fonds biotech de Janus Henderson sera co-géré par Andy Acker et Dan Lyons qui disposent, à eux deux, de plus de 40 ans d’expérience en matière d’investissement sur le secteur de la biotechnologie. Le fonds sera géré par une équipe d’experts issus du milieu scientifique et bénéficiera du soutien du reste de l’équipe d’investissement spécialisée dans le domaine de la santé de Janus Henderson.

Andy Acker constate : « Le rythme des progrès s’accélère dans l’industrie de la biotechnologie, ce qui signifie que les avancées médicales surviennent beaucoup plus rapidement. La FDA a, depuis le début de l’année, approuvé 55 nouvelles thérapies, établissant ainsi un record historique. Notre processus met l’accent sur les moteurs opérationnels et scientifiques essentiels à l’atténuation des risques et à l’identification des opportunités dont regorge ce secteur dynamique. »

Lire (1 min.)

Le dilemme de la Fed : vers une orientation plus accommodante ?

Guillaume Dard
Le 26 octobre dernier se tenait la dernière réunion « live » du comité de politique monétaire de la Réserve Fédérale américaine suivie d’une conférence de presse et de la diffusion des fameux « dots », ces points qui correspondent aux anticipations de chaque membre du comité sur l’évolution à venir des taux directeurs américains.
Lire (3 min.)

Faut-il investir en Indonésie ?

Faut-il investir en Indonésie ? Avec des fondamentaux solides et un potentiel de croissance encourageant, l'Indonésie fait figure de bon élève parmi les émergents.
Lire (2 min.)

Zone Euro : vers une croissance ralentie ?

Matthieu Grouès
Alors que les indices PMI1 de la zone euro s’étaient maintenus à un bon niveau durant l’été, les chiffres avancés pour le mois d’octobre montrent une baisse marquée : le PMI composite perd 1,4 point à 52,7. A ce niveau, il est cohérent avec une croissance entre 1,0% et 1,5%. C’est la première fois depuis fin 2016.
Lire (1 min.)

2019, simple ralentissement des marchés ou véritable krach ? Natixis, Turgot AM, CPR AM & AFG

Les oiseaux de mauvais augure annoncent un violent retournement de marché pour 2019, qu'en est-il réellement ? Va-t-on assister à un simple ralentissement de la croissance ou à un véritable krach ? Taux, endettement, inflation, croissance, politique monétaire... que disent les indicateurs ?
Voir (<5 min.)

Tikehau IM réalise le premier closing du fonds T2 Energy Transition Fund

Aujourd’hui, pour répondre aux défis du dérèglement climatique, les besoins d’investissement sont estimés par l’Agence Internationale de l’Énergie à 60 000 milliards d’euros pour les deux prochaines décennies. Dans ce contexte, T2 Energy Transition Fund a vocation à soutenir les acteurs européens de la transition énergétique de taille intermédiaire dans leur développement, leur transformation et leur expansion, notamment internationale.

Les investissements du fonds se concentreront sur les entreprises évoluant dans trois secteurs déterminants pour la transition énergétique :

  • La production d’énergies propres : mise en œuvre de solutions pour la diversification du mix énergétique, projets de production d’énergie à partir de ressources non carbonées.
  • La mobilité bas-carbone : développement d’infrastructures visant à accueillir les véhicules électriques, essor d’équipements et de services liés à la mobilité bas carbone et évolutions liées à l’utilisation du gaz naturel dans les transports en remplacement du diesel et du fuel marine.
  • L’amélioration de l’efficacité énergétique, du stockage et de la digitalisation : recherche et mise en œuvre de solutions pour le déploiement et l’optimisation du stockage d’énergie, optimisation de la consommation énergétique des bâtiments et des entreprises.

Un modèle opérationnel différenciant 

Née de la coopération entre Tikehau Investment Management et Total, le fonds T2 Energy Transition Fund a un modèle opérationnel différenciant qui s’appuie sur l’expertise de l’équipe d’investissement de Tikehau Investment Management tout en bénéficiant de l’expertise sectorielle et du réseau international de Total.

Le fonds dispose ainsi de 350M€ à l’issue de ce premier closing. Convaincus par le positionnement du fonds, Bpifrance et Groupama, investisseurs de références, ont souhaité rejoindre dès le premier closing les sponsors : Tikehau Capital et Total.

Lire (2 min.)

Euskal Herria, le premier FCPR de Newfund dédié aux start-up de la région Aquitaine

Newfund NAEH investira entre 150.000 euros et 500.000 euros dans des entreprises en phase de lancement qui réalisent un début de chiffre d’affaires, avec l’objectif d’en faire de futurs champions. Les start-up bénéficieront d’un accompagnement local grâce au soutien du réseau de souscripteurs bien implantés dans le tissu économique de la région. Agathe Descamps, docteur en droit des sociétés, sera la correspondante de Newfund en région.

Ces entreprises seront soutenues par l’équipe Newfund qui, depuis 10 ans, a investi dans plus de 80 start-up. Newfund connaît bien la région pour y avoir investi à plusieurs reprises et pour compter le Conseil Régional parmi ses souscripteurs depuis 2008.

Newfund est également présent aux Etats-Unis dans la Silicon Valley. Il mettra à disposition son savoir-faire en matière de déploiement aux Etats-Unis lorsque c’est pertinent pour les sociétés les plus ambitieuses du portefeuille Newfund NAEH.

De l’investissement subi à l’investissement choisi

Pour les investisseurs, Newfund NAEH est un produit d’un genre nouveau. En effet, la fin de l’Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF), et de la niche fiscale qui lui était liée, a libéré un espace d’investissement. Au lieu d’investir dans les anciens « fonds ISF » pour bénéficier de l’avantage fiscal, le souscripteur investit dans Newfund NAEH pour la performance d’un fonds géré de façon professionnelle sans « carotte fiscale » à l’investissement.

Lire (1 min.)

Laetitia Baldeschi - CPR AM : Très confiants sur la croissance américaine

Si le marché américain est cher, ces valorisations ne semblent pas freiner l'appétence des investisseurs. Confiants sur le potentiel de croissance du marché outre-atlantique, CPR AM conserve une exposition importante aux actions US.
Voir (<4 min.)

Vers 3 ans de croissance américaine ?

La FED a dévoilé ses prévisions pour 2021. La banque centrale mise sur la plus longue période de croissance américaine ininterrompue depuis l'après-guerre.
Lire (1 min.)