La résidence secondaire : un rêve pour 4 Français sur 10

À la veille de l’été, le Crédit Foncier a confié au Cabinet Elabe la réalisation d’une enquête sur les résidences secondaires. Couplée aux données les plus récentes de l’Insee, cette enquête dresse une radiographie des résidences secondaires en France.
Lire (1 min.)

Les Français et leur logement

Une majorité de Français estime vivre dans un logement qui correspond à ses besoins. Ce constat ressort d’une étude réalisée, début 2018, par le cabinet Elabe pour le compte du Crédit Foncier, auprès d’un échantillon représentatif de la population française, de 2 400 personnes âgées de 18 ans et plus.
Lire (2 min.)

Benoît Catel est nommé Directeur général du Crédit Foncier

Bruno Deletré est nommé, à compter du 1er janvier 2018, Président du directoire de la Caisse d’Epargne d’Alsace. Par ailleurs, l’instance de nomination de la Caisse d’Epargne d’Alsace et celle de la Caisse d’Epargne de Lorraine, Champagne-Ardenne ont pressenti Bruno Deletré pour prendre, à la date de la fusion juridique fin juin 2018 et sous condition de l’agrément de BPCE, la présidence de la future Caisse d’Epargne Alsace, Lorraine, Champagne-Ardenne.

Benoît Catel (55 ans) était précédemment Directeur général délégué, en charge du Développement commercial du Crédit Foncier.

En 1987, il intègre la Compagnie Bancaire où il occupe différentes responsabilités comptables et financières avant de rejoindre en 1992 GMF Banque pour y prendre la direction de la comptabilité. Il entre dans le groupe Caisse d’Epargne en 1994, à la Caisse d’Epargne Ile-de-France Ouest où il est successivement directeur de la comptabilité puis de la production bancaire et, enfin, membre du directoire, en charge du pôle finances et risques.

A partir de 2001, il occupe cette même fonction pour la Caisse d’Epargne Côte d’Azur, avant de prendre en charge, au sein du directoire, le pôle développement. En 2006, il devient le directeur du marché des collectivités locales, du logement social et de l’économie sociale à la Caisse nationale des Caisses d’Epargne. En 2009, il devient le Directeur général de la Banque de la Réunion (filiale de BPCE IOM), avant de prendre la direction générale de Volksbank Romania (Groupe BPCE) de 2012 jusqu’à avril 2015.

En avril 2015, il intègre le Crédit Foncier en tant que Directeur général délégué, en charge du Développement commercial. Benoît Catel est diplômé de l’Ecole supérieure de commerce de Lille, de l’IEP Paris et titulaire du DESCF (Diplôme d’études supérieures comptables et financières).

Lire (2 min.)

24 milliards d’euros investis dans l’immobilier d’entreprise en 2015

Selon les données du Crédit Foncier, en 2015, l’activité d’investissement en immobilier d’entreprise banalisé (bureaux, commerces, entrepôts et locaux d’activités) a continué de progresser en France, pour atteindre un volume record de 24 milliards d’euros, soit +7 % par rapport à 2014.
Lire (1 min.)

Amiral Gestion renforce son pôle Développement

Pierre-Antoine Door est nommé Responsable des Relations Investisseurs Institutionnels et Jean-Christophe Drillaud rejoint Amiral Gestion en tant que Directeur Marketing et Communication, dans l'optique de mieux répondre aux exigences des investisseurs en termes de transparence.

Amiral Gestion developpement Pierre-Antoine Door

Diplômé en Droit (Université d’Orléans) et après une formation à l’ESG Paris, Pierre-Antoine Door a d’abord été consultant de 2000 à 2008 (chez CDC AM, Maaf Assurances, BNP Paribas CIB, Natixis AM,…) avant d'épauler le développement de Tocqueville Finance de 2008 à 2014. Il rejoint ensuite Métropole Gestion pour gérer la clientèle institutionnelle.

Amiral gestion developpement Jean-Christophe Drillaud

Diplômé de Kedge - Marseille après des études économiques, Jean-Christophe Drillaud débute sa carrière au marketing chez Société Générale AM. En 2005, il devient chargé de relations investisseurs chez Lombard Odier Investment Manager, avant d'intégrer OFI Asset Management en 2007. Il y occupe différents postes avant d'être nommé Directeur adjoint du développement international en 2017.

      Vous aimerez aussi https://lecourrierfinancier.fr/asset-management/breve/amiral-gestion-se-renforce-espagne-12498
Lire (1 min.)

Dorval Manageurs Small Cap Euro supprime les droits d’entrée

Depuis son lancement en 2014, le succès commercial du fonds Dorval Manageurs Small Cap Euro, éligible au PEA et au PEA-PME, avait porté sa taille proche de sa capacité maximale de gestion. C’est pourquoi Dorval Asset Management avait pris, le 19 mai 2017, la décision d’introduire des droits d’entrée de 4% acquis au fonds. Cette démarche visait à limiter la taille de l’encours du fonds nécessaire à une gestion des investissements respectant les critères du PEA et du PEA PME. Le fonds ayant retrouvé de la capacité de gestion, les droits d’entrée acquis au fonds sont supprimés à compter du 20 septembre 2018.

Un positionnement original

La sélection de titres de petites et moyennes capitalisations de la zone Euro, fondée sur une analyse de la qualité des dirigeants et du tandem "manageur- entreprise". Au sein de la gamme « Manageurs » 100 % actions, le fonds Dorval Manageurs Small Cap Euro permet aux investisseurs de bénéficier du dynamisme des petites et moyennes capitalisations françaises et européennes positionnées sur des marchés de niche ou en forte croissance selon les gérants de Dorval Asset Management.

Depuis 2010, ces valeurs sont les principales bénéficiaires de la reprise économique européenne. Ainsi, entre le 28 mai 2010 et le 30 août 2018, l’indice MSCI Emu Small Cap Eur a enregistré une hausse de +155% pour une croissance des bénéfices par action de l’ordre de 130%, contre une progression de l’indice MSCI Emu Large Cap Eur de + 82.0% pour une croissance des bénéfices de 25%.

Depuis son lancement le 10 janvier 2014, le fonds Dorval Manageurs Small Cap Euro a réalisé une performance cumulée de +113.7% soit une performance annualisée de 17.8% (Part R au 31 août 2018), contre une progression de son indicateur de référence MSCI Emu Small Cap EUR (NR) de  +60.9% (performance cumulée). Le fonds (part R) affiche une volatilité de 10,8% sur 1 an et 11,1% sur 3 ans contre respectivement 10,1% et 13,7% pour son indicateur de référence.

Un fonds éligible au PEA, au PEA-PME et à l’assurance-vie

L’investissement du fonds Dorval Manageurs Small Cap Euro en valeurs de petites capitalisations européennes dont notamment françaises le rend particulièrement attractif pour une clientèle recherchant un placement PEA ou PEA-PME. Au 31 août 2018, les sociétés dont la capitalisation boursière est inférieure à 500 M€ et celles comprises entre 500 M€ et 1 Md€ représentent respectivement 52,6% et 28,8 % de l’actif net du fonds.

Investir dans les petites capitalisations à travers le fonds Dorval Manageurs Small Cap Euro permet donc à la fois d’investir dans l’économie et de soutenir des sociétés souvent positionnées sur des marchés très ciblés ou de nouveaux marchés, tout en bénéficiant d’un cadre fiscal attractif sur le moyen terme.

      Vous aimerez aussi https://lecourrierfinancier.fr/asset-management/breve/dorval-asset-management-renforce-son-comite-dinvestissement-1059
Lire (3 min.)

Les professionnels de l’immobilier optimistes pour 2016

Près de trois quarts des professionnels de l'immobilier considèrent que le marché du logement s’est stabilisé (44 %) ou amélioré (27 %), sur les quatre derniers mois de 2015, montre le baromètre du moral des professionnels de l'immobilier. Une perception globalement homogène pour toute l’année 2015 avec 62 % de "stable"  ou "amélioré" au 1er quadrimestre 2015, 74 % au 2ème quadrimestre, et en rupture par rapport à l’année précédente perçue très négativement : interrogés il y a un an, 61 % des professionnels estimaient que le marché s’était détérioré en 2014 ! Au final, 67 % des professionnels de l’immobilier sont optimistes pour le marché du logement en 2016. Un score qui contraste avec celui enregistré un an auparavant : début 2015, 64 % des professionnels de l'immobilier étaient pessimistes (vs 35 % optimistes) pour l’année qui débutait. L’optimisme des professionnels se nourrit des mesures liées au PTZ (pour 75 % des professionnels) et des niveaux de taux d'intérêt de crédit historiquement bas (71 %). A l’inverse, le pessimisme est motivé par le contexte économique (91 %) et l’évolution du pouvoir d’achat (82 %).  

Immobilier neuf ou ancien ?

Dans le neuf : 61 % des répondants anticipent une stabilisation des prix (contre 64 % précédemment). Ils sont 44 % à penser que le volume de transactions dans le neuf va se stabiliser. Dans l’ancien : Alors qu’ils anticipaient précédemment dans leur majorité une baisse des prix, les professionnels de l'immobilier tablent depuis septembre 2015 sur une stabilisation des prix (pour 45 % d’entre eux). Une majorité de professionnels (53 %) pense que le volume de transactions va se stabiliser. Enfin, 75 % des professionnels pensent que la récente réforme du PTZ (applicable depuis le 1er janvier 2016) va avoir pour effet d'augmenter le volume de transactions (neuf et ancien) sur le marché de la primo-accession. Parmi ceux-ci, 47 % pensent qu’elle va contribuer à une hausse comprise entre 0 et 5 %, et 39 % entre 6 et 10 %.
Lire (2 min.)

Combien de logements en France en 2015 ?

Ce chiffre est tiré de l'étude "France, portrait social", édition 2015, par l'INSEE. L'établissement de crédit constate que cette progression est plus forte que celle de population qui a augmenté de 0,45 % sur la même période. Le parc de logements français est composé essentiellement de résidences principales, c'est-à-dire à 82,4 %. La part des résidences secondaires poursuit sa diminution depuis une quinzaine d’années à 9,4 % en 2015 contre 9,9 % en 2000.
Lire (<1 min.)

Qui accède le plus au prêt à taux zéro (PTZ) ?

Un chiffre lourd de sens : les moins de 40 ans représentent seulement 61 % pour l’ensemble du marché de l’accession à la propriété. La prochaine évolution du PTZ devrait quelque peu modifier ces chiffres. "A partir du 1er janvier 2016, le PTZ pourra financer jusqu’à 40 % de l’achat du bien immobilier, rappelle le Crédit Foncier. Les plafonds de revenus pour en bénéficier et le différé de remboursement vont être augmentés. Et le PTZ dans l’ancien avec travaux, au moins égal à 25 % du coût total de l’opération, sera dorénavant ouvert à toute la France". A suivre...
Lire (<1 min.)