Recherche de rendement : crédit « crossover », le segment idéal ?

Mikael Lundström
La période de taux « bas pour encore longtemps » n’en finit plus. Quelle classe d'actifs serait alors la plus susceptible d'en bénéficier ? Bien que le High Yield offre les meilleurs rendements au cours des trois prochaines années, le « crossover » n'est-il pas le mieux placé pour profiter à court terme des avantages de la politique de la BCE ? Mikael Lundström, Head of Fixed Income chez Evli Fund Management, partage son analyse.
Lire (6 min.)

Accès au crédit : Deloitte et Innovative Assessments améliorent leur outil de crédit scoring

Brightman Almagor Zohar & Co — cabinet membre de Deloitte — et Innovative Assessments International annoncent ce mardi 26 mars la conclusion d'un partenariat pour permettre aux banques d’accorder des prêts de manière fiable à un public qui a traditionnellement moins accès au crédit.

Dans ce cadre, la France sera un des premiers pays à proposer une utilisation de leur outil Worthy Credit. Mis en place par Innovative Assessments, il permet aux banques d’évaluer la solvabilité d'un client en s'appuyant sur des techniques de psychométries.

Un outil à déployer en Europe et en Afrique

« Worthy Credit a un fort potentiel en Europe et en Afrique, en tant que technologie efficace et innovante au service des clients qui ont un accès plus restreint au crédit, et plus largement pour apporter de nouvelles informations pour l’optimisation des processus crédits, tels que la gestion des NPL ou la restructuration des créances » déclare Hervé Phaure, Associé Risk Advisory chez Deloitte en charge de l’activité Crédit Risk.

Lire (1 min.)

L’UBP lance une nouvelle stratégie de crédit « long/short »

L’Union Bancaire Privée — UBP SA (« UBP ») basée en Suisse — annonce ce lundi 18 mars le lancement d’une nouvelle stratégie sur sa plateforme alternative UCITS, baptisée U Access (IRL) GCA Credit Long/Short UCITS. Ce fonds de crédit « long/short » est lancé en partenariat avec Global Credit Advisers (« GCA »), société de gestion alternative basée à New York. La société GCA assurera la gestion du nouveau fonds, notamment grâce à l'expertise de son CIO et Cofondateur, Steven Hornstein.

Steven Hornstein dispose d'une solide expertise en crédit corporate « long/short » sur le segment alternatif. Il a travaillé plus de 18 ans dans ce domaine chez Donaldson, Lufkin & Jenrette Inc. (DLJ). Il a aussi exercé l'activité de gérant de portefeuille auprès de deux hedge funds, avant de lancer la société GCA en 2008.

Base de données et analystes expérimentés

Le nouveau fonds UCITS repose sur une stratégie de crédit corporate « long/short » gérée activement, et centrée principalement sur les obligations « investment-grade » et « high yield », ainsi que sur la dette « distressed ». La stratégie suit un processus de recherche fondamentale, qui s’appuie sur une base de données établie sur plusieurs décennies, mais aussi sur une équipe d’analystes très expérimentés en matière de crédit corporate.

« Selon nous, à ce stade du cycle, il existe de nombreuses opportunités pour une stratégie de crédit long/short », déclare Nicolas Faller, Co-CEO de la division Asset Management de l’UBP. Steven Hornstein ajoute « nous avons, ces dix dernières années, démontré notre capacité à gérer avec succès notre stratégie de crédit long/short ». De quoi étendre l'offre avec un format UCITS, tout en étoffant la gamme de produits de l’UBP.

Lire (2 min.)

Axiom AI lance un fonds crédit non-directionnel avec un objectif de rendement à deux chiffres

Axiom Alternative Investments, société de gestion basée à Paris et à Londres qui gère 1,2 milliard d’euros, annonce ce jeudi 21 février le lancement de son nouveau fonds. Axiom Credit Opportunity vise un rendement net annuel de 12% et un ratio de Sharpe supérieur à 2. Ce fonds non-directionnel sera investi dans des dérivés de crédit, un marché de 8 400 milliards de dollars (Source : BRI).

Laurent Henrio devient gérant du fonds Axiom Credit Opportunity

La stratégie sera axée sur deux sources d’opportunités : capturer la valeur des anomalies structurelles de prix sur le marché de dérivés de crédit, et capturer l’opportunité issue de la réglementation en vigueur, qui oblige les banques à céder des risques pour améliorer leur retour sur fonds propres. Axiom Credit Opportunity vise à générer des rendements stables, non corrélés aux classes d'actifs traditionnelles. Le fonds se concentre sur les marchés crédit Investment Grade et High Yield en Europe et en Amérique du Nord. La stratégie vise à maintenir un profil neutre au marché tout en intégrant des couvertures pour résister à des scénarios extrêmes.

La gestion d'Axiom Credit Opportunity est confiée à Laurent Henrio, ancien responsable mondial du trading de crédit à la Société Générale, qui a rejoint Axiom en septembre 2018. Avec ses 16 ans d’expérience en structuration et pricing de dérivés de crédit chez JP Morgan puis chez Société Générale, Laurent Henrio est un expert des dérivés de crédit en Europe. Il sera épaulé par Adrian Paturle, gérant de portefeuille chez Axiom depuis sa création, qui compte plus de 20 ans d'expérience dans la gestion de fonds crédit.

De nombreuses opportunités grâce aux exigences règlementaires

Axiom dispose d’un cadre opérationnel complet, avec réseau de contreparties capable d’offrir aux investisseurs un accès à des stratégies dont les barrières à l’entrée sont importantes. « Diversifier la gamme de nos fonds existants avec Axiom Credit Opportunity nous permet d’étoffer le spectre des solutions d'investissement non-directionnelles et peu corrélées aux classes d’actifs traditionnelles. De plus, c’est l’opportunité de renouer avec notre base d’investisseurs historique à la recherche de rendements à deux chiffres », explique David Benamou, Associé-Gérant d’Axiom AI.

« Nous sommes très satisfaits du très bon démarrage du fonds, tant en termes de performance qu’en termes de progression des encours. Il s’agit d’une proposition unique sur un marché en croissance, qui offre de nombreuses opportunités grâce notamment aux exigences réglementaires qui pèsent sur les banques. Nous y voyons une source de valeur qui offre de la diversité et de la décorrélation par rapport aux classes d’actifs traditionnelles », explique Laurent Henrio, Gérant du fonds Axiom Credit Opportunity.

Lire (3 min.)

France : les réserves nettes de change augmentent de 5 720 M€

Le Ministère de l'économie et des finances a publié ce lundi 15 juillet avec la Banque de France une note sur le montant des réserves nettes de change de l'Etat. Bercy rappelle que depuis mai 2000, en conformité avec la Norme Spéciale de Diffusion des Données (NSDD) du FMI — telle qu’appliquée au sein du Système Européen de Banques Centrales — les avoirs mensuels de réserves et les disponibilités en devises sont valorisés en euros, sur la base des cours de change de fin de mois.

Les réserves nettes de change de la France s'élèvent à la fin du mois de juin 2019 à 163 769 M€ (186 368 M$), contre 158 049 M€ (176 241 M$) à la fin du mois de mai 2019. Cela représente une augmentation de 5 720 M€, qui intègre l’incidence des modalités de valorisation aux cours de change de fin de mois. Les réserves nettes de l'Etat se répartissent comme suit :

  • Réserves nettes en devises : 50 514 M€ ;
  • Position de réserve au FMI : 4 611 M€ ;
  • Avoirs en DTS : 10 049 M€ ;
  • Autres avoirs de réserve : 1 298 M€ ;

La différence constatée avec les réserves officielles de change — publiées le 5 juillet 2019 — résulte de la prise en compte de sorties temporaires d’actifs financiers en devises, d’un montant net de 133 M€.

Lire (2 min.)

Obligations : Muzinich & Co. lance le fonds Global Short Duration Investment Grade

Muzinich & Co. — société de gestion indépendante, spécialisée dans la dette publique et privée d’entreprises — lance ce mardi 16 juillet le fonds Global Short Duration Investment Grade. Son encours s'élève à 352 millions d’euros en date du 9 juillet 2019, d'après les chiffres publiés par Muzinich. Ce véhicule d'investissement vise à générer une performance tout en limitant les risques de crédit et de taux d’intérêt.

Répondre à la demande des clients

Proposé au sein d'une structure UCITS, le fonds fournit une liquidité quotidienne. Il sera géré avec une duration maximale de 1,5 an et une notation moyenne minimum BBB. Le fonds considère les facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) comme une partie intégrante du processus de recherche et respecte la liste d’exclusion de la Norges Bank Investment Management.

« La création de stratégies de crédit sur mesure en ligne avec les besoins de nos clients est la pierre angulaire de notre activité. Nous avons constaté une forte demande pour ce type de fonds de la part de nombreux clients dans différents pays », a déclaré Tom Douie, Global Head of Distribution. « Cela reflète les exigences actuelles des investisseurs européens qui cherchent à contrecarrer le pool croissant d'actifs à rendement négatif d’une grande partie du marché investment grade », ajoute-il.

Objectif de duration courte

Tatjana Greil-Castro dirige l'équipe de gestion, qui gère 13 Mds$ américains — données publiées le 30 juin 2019 — au sein des stratégies investment grade et crossover. Anthony DeMeo et Ian Horn seront co-gérants du fonds. « Nous pensons que le marché mondial des obligations investment grade offre de nombreuses opportunités pour les investisseurs qui adoptent une approche bottom-up sur le crédit, capables d’identifier des obligations d’entreprises de courte maturité dotées de fondamentaux solides », explique Tatjana Greil-Castro.

La gérante principale du fonds s'appuie sur sa longue expérience en investissement sur le marché des obligations d’entreprise. « Nous avons une longue expérience dans la gestion de portefeuilles de courte duration depuis le lancement de notre stratégie phare crossover en 2003. L’un de nos principaux points différenciants est que nous cherchons à atteindre l’objectif d’investissement du Fonds de duration courte en achetant uniquement des obligations. Nous n'utilisons pas d'instruments dérivés ou synthétiques pour réduire la duration dans nos portefeuilles », précise-t-elle.

Lire (3 min.)

ISR : BNP Paribas AM lance un ETF socialement responsable sur le crédit

BNP Paribas Asset Management (« BNP Paribas AM ») annonce ce mardi 19 février le lancement d’un fonds négocié en bourse (ETF) socialement responsable sur le crédit. Ce tracker réplique l’indice Bloomberg Barclays MSCI Euro Corporate SRI Sustainable Reduced Fossil Fuel Index.

Ce fonds porte le nom ETF BNP Paribas Easy € Corp Bond SRI Fossil Free UCITS ETF. Il permet aux investisseurs de s’exposer à environ 400 obligations d’entreprises de qualité « Investment Grade » avec un impact carbone réduit . Toutes sont libellées en euro et sélectionnées selon des critères ESG.

Renforcer la thématique ESG en gestion indicielle

Le lancement de ce nouvel ETF vient étoffer l’offre de la gamme BNP Paribas Easy. Il prend place dans une stratégie de développement destinée à renforcer les solutions indicielles, sur les indices ISR et sur les indices obligataires en 2019.

« Ce lancement s’inscrit dans une double démarche de développement (...) En gestion indicielle, nous gérions 1,9 milliard d’euros sur la thématique ESG à fin décembre 2018 », explique Isabelle Bourcier, Responsable des gestions Quantitative & Indicielle de BNP Paribas AM.

Une exposition réduite aux secteurs les plus carbonifères

L’indice Bloomberg Barclays MSCI Euro Corporate SRI Sustainable Reduced Fossil Fuel Index intègre les titres de créances des émetteurs les mieux notés (« Investment Grade ») présentant une notation MSCI ESG supérieure à BBB, selon le principe de sélection « best in class».

Il exclut les sociétés qui ne respectent pas les principes du UN Global Compact. Ces entreprises sont impliquées dans les secteurs tels que l’alcool, le jeu, la pornographie, le tabac, le nucléaire, les OGM, les armes. Cet indice offre en outre une exposition réduite aux sociétés des secteurs les plus carbonifères, à savoir les énergies fossiles.

Lire (2 min.)

Taux immobiliers : la stabilité prévaut

En ce début d'année, les taux des crédits immobiliers aux particuliers affichés par les banques restent stables, en dehors de quelques rares mouvements : des baisses de 0,10% dans certains établissements et de très légères hausses dans quelques caisses régionales (+0,05%). Les taux se situent donc toujours à environ 1,40% sur 15 ans, 1,60% sur 20 ans et 1,80% sur 25 ans. Il s'agit des taux moyens et les meilleurs dossiers restent largement sous la barre des 1,50%.
Lire (1 min.)

Construction de logements : léger fléchissement

La Chambre Nationale des Conseils-Experts en Immobilier Patrimonial analyse les résultats de l'Observatoire de la Statistique Publique sur de la construction de logements et du secteur de l'immobilier en France.
Lire (2 min.)

Crédit à la consommation : toujours en hausse

Philippe Crevel
Avant les évènements des « gilets jaunes », les Français recouraient de plus en plus au crédit à la consommation. À la fin septembre, leur croissance annuelle était de +5,9 % comme en juin 2018.
Lire (1 min.)

La SCPI Pierval Santé acquiert 2 EHPADs en Irlande

Euryale Asset Management (AM) — filiale du Groupe Elience, spécialisée dans la gestion des SCPI — a confirmé le 11 juillet dernier l’ancrage européen de sa stratégie d’investissement. Sa SCPI Pierval Santé — déjà présente en France et en Allemagne — annonce l’acquisition de 2 nouveaux EHPADs situés à Dublin, en Irlande. Cette opération porte à 14 le nombre de ces établissements dans le patrimoine de Pierval Santé en Irlande.

Une stratégie européenne

Dernières acquisitions en dates, ces deux nouveaux établissements sont exploités par le Groupe Virtue selon un bail d’une durée ferme de 25 ans. Ils proposent des prestations haut de gamme — tant en qualité de l’exploitation qu’en qualité du bâti — et ont été acquis pour un prix de revient global de 66,6 M€. L’un des deux actifs ne sera livré qu’après la fin des travaux, d’ici novembre prochain.

Le volet irlandais de la stratégie d’acquisition de la SCPI Pierval Santé a permis — depuis son lancement en mai 2018 — d’investir un montant global frais inclus de près de 151 M€. Au 30 juin 2019, le patrimoine de Pierval Santé est détenu à près de 41 % en France, 34 % en Allemagne et 25 % en Irlande. La Société de Gestion démontre ainsi sa capacité à générer un deal flow qualitatif au niveau européen.

Immobilier neuf de santé

Euryale AM mise sur des baux sécurisés à très long terme avec ses locataires-exploitants d’établissements de santé, dans la perspective d’aligner le plus possible les intérêts du bailleur et des preneurs. Cette stratégie d’accompagnement des exploitants — par le portage de l’immobilier de santé — permet à la fois des perspectives de croissance du patrimoine sous gestion à la SCPI, mais également une plus grande maîtrise de la qualité de son parc immobilier.

Euryale AM renforce cette stratégie avec des opérations de construction d’établissement neufs, qui garantissent une meilleure adéquation des actifs aux pratiques des utilisateurs de cet immobilier spécifique. Euryale AM gère pour la compte de Pierval Santé 32 EHPADs en Europe. La société compte aujourd'hui un total de 79 actifs sous gestion. Les EHPADs représentent pour elle un axe majeur de développement.

Lire (2 min.)

Natixis Wealth Management annonce deux nominations

Natixis Wealth Management — banque privée filiale de Natixis — annonce ce lundi 15 juillet la mise en place d'une nouvelle organisation pour favoriser un fonctionnement plus intégré entre la France, le Luxembourg et la Belgique. Le Groupe nomme Audrey Koenig (45 ans) Directrice générale déléguée de Natixis Wealth Management et Philippe Guénet (50 ans) Directeur général des implantations de la banque au Luxembourg et en Belgique.

Focus sur les enjeux de ces nominations

Audrey Koenig sera en charge de la nouvelle direction Développement Wealth, qui regroupe la direction commerciale, les expertises métier ainsi qu’un département business management permettant d’assurer une qualité de service optimale aux clients. Elle sera responsable de la filière Développement Wealth sur le périmètre France, Luxembourg et Belgique.

Philippe Guénet aura notamment pour mission de contribuer au renforcement de la transversalité des activités Wealth au Luxembourg et en Belgique et d’accompagner le développement de l’activité à l’international, en lien étroit avec les instances de Place locales.

Focus sur le parcours d'Audrey Koenig

Audrey Koenig est titulaire d’un DESS, ingénierie juridique et financière (IGR – IAE de Rennes). Elle débute sa carrière en 1997, en tant que conseillère en gestion de patrimoine à la Banque Populaire, puis comme banquier privé au CIC (2000-2001). En 2001, Audrey Koenig intègre la Banque Privée Saint Dominique, devenue Banque Privée 1818 puis Natixis Wealth Management en 2017.

Elle y exerce successivement les postes de banquier privé – Gestion de Fortune (de 2001 à 2011), Directrice du développement – gestion de Fortune (de 2011 à 2013) et Directrice de la gestion de fortune (de 2014 à ce jour). 

Focus sur le parcours de Philippe Guénet

Philippe Guénet est diplômé de l’EM Lyon et titulaire d’un DECF. Il commence sa carrière en 1994 comme auditeur au département inspection de la Confédération Nationale du Crédit Mutuel (CNCM). Il rejoint en 1997 le Groupe IONIS, en tant que responsable de l’audit interne, puis responsable de la valorisation des OPC et des portefeuilles institutionnels.

A partir de 2001, il exerce successivement différentes fonctions dans plusieurs entités de Natixis : Responsable des risques et de la compliance puis directeur administratif chez VEGA Finance (de 2001 à 2005), directeur de la production bancaire à La Compagnie 1818 (de 2006 à 2008), secrétaire général chez Sélection 1818 (de 2008 à 2012) puis COO chez Natixis Wealth Management (de 2012 à ce jour).

Lire (3 min.)

L’emprunteur francilien : qui sont les accédants d’Ile-de-France ?

Quel est le profil de l'emprunteur francilien ? Le Crédit Agricole d'Ile-France dévoile les résultats d'une enquête basée sur 11 000 prêts accordés au 1er semestre 2018.
Lire (1 min.)

Prélèvement à la source : quelle incidence sur vos métiers ? AFIL, Euclide & Anacofi

Le Prélèvement à la source entrera en vigueur au 1er janvier 2019. Cette réforme est-elle redoutée par les conseillers ? Qu'implique t-elle dans les métiers de l'immobilier locatif, du crédit, du conseil financier et patrimonial ?
Voir (<4 min.)