Le Tchat du Cofi – Estelle Ménard, CPR AM : la pandémie est-elle un accélérateur de la disruption ?

Pendant la période de la crise sanitaire, retrouvez notre format vidéo « Le Tchat du Cofi ». La volatilité liée au coronavirus a rebattu les cartes sur les marchés. La pandémie est-elle un accélérateur de la disruption ? Comment le fonds CPR Invest GDO a-t-il résisté à la crise ?
Voir (<1 min.)

Les experts CPR AM : venez écouter leurs points marchés du jeudi

Cette semaine, retrouvez le point macroéconomique des équipes de la Stratégie et de la Gestion de CPR Asset Management (CPR AM) en audio-conférence. L'occasion pour les CGP de poser leurs questions en direct. L'inscription en ligne est gratuite, venez nombreux ! Le point avec Le Courrier Financier.
Lire (3 min.)

Coronavirus : ces idées que la crise a balayées

Bastien Drut
Qui dit crise économique dit également cartes rebattues en termes de politiques économiques. Quels changements pouvons-nous déjà observer face au Covid-19 ? L'éclairage de Sébastien Drut, Stratégiste Senior chez CPR AM.
Lire (10 min.)

ESG : CPR AM lance le fonds « Social Impact » pour réduire les inégalités

CPR Asset Management (AM) — société de gestion d’actifs, filiale du Groupe Amundi — présente ce mardi 3 mars son fonds actions internationales CPR Invest Social Impact. Il s'agit d'un compartiment de la SICAV de droit luxembourgeois CPR Invest. Lancé le 10 décembre dernier, CPR Invest Social Impact est le premier fonds dans le monde à placer la réduction des inégalités au cœur de son processus d’investissement.

« Ce fonds fournit aux investisseurs une solution inédite prenant en compte les risques financiers associés aux inégalités et contribuant à les réduire, Dans un contexte de montée en puissance des risques extra-financiers, les inégalités deviennent un nouvel enjeu pour les investisseurs, au même titre que les changements climatiques », déclare Valérie Baudson, Directrice Générale de CPR AM et Membre du Comité de Direction Générale d’Amundi.

Réduire des inégalités en hausse

Le creusement des inégalités économiques dans le monde entier au cours des dernières décennies est l’un des phénomènes majeurs qui accompagne la mondialisation. D'après le rapport sur les inégalités mondiales 2018 publié par le Laboratoire sur les inégalités mondiales (World Inequality World), les revenus des 1 % les plus riches ont augmenté deux fois plus que ceux des 50 % les plus pauvres entre 1980 et 2018, au niveau mondial.

Or les inégalités freinent la croissance économique en limitant les opportunités d’éducation dans les milieux défavorisés, d'après un l'OCDE (en anglais). Elles réduisent notamment la mobilité sociale et entravent le développement des compétences. Le sentiment d’inégalités persistantes dans les sociétés peut en outre contribuer à déstabiliser les équilibres politiques et sociaux, avec des conséquences économiques majeures.

Sans pour autant se substituer aux Etats, les entreprises ont un rôle à jouer dans la réduction des inégalités dans les pays où elles opèrent. Par exemple, à travers une juste contribution aux finances publiques, avec la mise en place d’une échelle équitable des salaires, ou en luttant contre les discriminations. Pour leur part, les investisseurs sont de plus en plus conscients des risques associés à la montée croissante des inégalités.

5 piliers pour évaluer les inégalités

Dans ce contexte, CPR Invest Social Impact s'adresse aux investisseurs institutionnels, distributeurs et particuliers. Ce fonds repose sur une méthodologie transversale, fruit de deux ans de travaux de recherche. Il permet d'appréhender — via une gestion active — la thématique des inégalités dans sa globalité. Les gérants Yasmine De Bray et Eric Labbé évaluent le niveau d’inégalités dans un pays au regard de cinq piliers :

  • Le Travail & Le Revenu : par exemple, existence d’un salaire minimum ;
  • La Santé & L’Education : par exemple, part des dépenses d’éducation dans le PIB) ;
  •  La Diversité : par exemple, existence et efficacité des dispositifs juridiques de lutte contre les discriminations ;
  • La Fiscalité : par exemple, progressivité du système fiscal ;
  • et Les Droits humains : par exemple, accès aux biens de base.

L’objectif est ensuite, au sein de l’univers d’actions mondiales du MSCI World All Countries, de définir un univers d’investissement qui rassemble les entreprises les plus vertueuses selon leur participation à l’effort de réduction des inégalités dans leur pays d’origine. Cet effort est donc apprécié de façon relative : ainsi, une entreprise faisant des efforts dans un pays relativement plus inégalitaire que les autres sera privilégiée.

Des critères d’évaluation spécifiques pour les entreprises sont retenus autour de ces cinq piliers, tels que les écarts de rémunérations, les conditions de travail, la formation des salariés, leur participation aux finances publiques, ou la diversité. Une note est attribuée à chaque entreprise pour synthétiser ces critères. Elle est revue une fois par an, en fonction des progrès accomplis ou du recul constaté.

ESG et valeurs en portefeuille

Au total, ce sont approximativement 1 100 valeurs qui composent l’univers d’investissement éligible du fonds, soit près de 36 % du MSCI World All Countries. Le processus de gestion combine ensuite analyse quantitative, analyse fondamentale approfondie et gestion du risque. Le portefeuille final de CPR Invest Social Impact compte alors 70 valeurs.

Sont systématiquement exclues de l’univers d’investissement 50 % des entreprises les plus mal notées, ainsi que toutes celles qui sont moins bien notées que le pays où est implanté leur siège social, et qui participent donc relativement moins à la réduction des inégalités. Les entreprises figurant parmi les 10 % les moins bien notées par pilier sont également exclues.

Enfin, cet univers d’investissement est passé au crible de la méthodologie ESG de CPR AM. Au filtre des controverses moyennes ou élevées — sur la base d’indicateurs de risque réputationnel fournis par deux prestataires externes, RepRisk et Sustainalytics — s’ajoute l’exclusion des entreprises qui affichent des résultats insuffisants à la fois sur la note globale ESG et sur l’ensemble des critères sociaux (S) sous-jacents. Ces deux derniers éléments sont fournis par le bureau d’analyse ESG d’Amundi.

Lire (5 min.)

FCPI : le 25e Fonds de la gamme Alto sera totalement remboursé à fin mai 2020

Eiffel Investment Group — gérant d’actifs spécialisé dans le financement des entreprises — annonce ce jeudi 4 juin avoir remboursé à 100 % aux investisseurs privés un nouvel FCPI de sa gamme Alto. Il s'agit du FCPI Alto Innovation 10, qui affiche une performance finale depuis l’origine de + 43,17 % hors réduction fiscale. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps.

Après cette liquidation, un total de 25 fonds aura été intégralement remboursé dans une gamme qui compte 44 fonds (FCPI-FIP-FCPR). « Notre équipe démontre la pertinence de sa stratégie d’investissement portée vers le financement à long terme des PME-ETI européennes et innovantes. Dans les prochains mois, nous enrichirons notre gamme accessible à nos partenaires et à nos investisseurs que nous remercions pour leur confiance. », précise Huseyin Seving, Directeur de la Distribution d’Eiffel Investment Group.

Tissu économique européen

Parmi les premiers acteurs du secteur à avoir remboursé des FCPI avec plus-value, les fonds de la gamme Alto effectuent chaque année des distributions aux investisseurs privés. Au total, ce sont près de 446 millions d’euros remboursés aux investisseurs depuis l’origine. L’équipe d’investissement démontre ainsi sa capacité et sa régularité à investir puis céder les participations de ses fonds, et rendre le capital aux souscripteurs.

La régularité des performances de la gamme Alto illustre la pertinence de la gestion pragmatique et innovante d'Eiffel Investment Group. L’équipe d’investissement de cette gamme travaille ensemble depuis plus de 10 ans. Elle déploie une approche de terrain afin de rencontrer des centaines de PME-ETI chaque année en France, en Allemagne, au Royaume Uni, en Scandinavie, et partout en Europe. Sa connaissance du tissu économique européen lui permet d’identifier et de sélectionner les leaders de demain.

Lire (2 min.)

AG2R La Mondiale accueille une nouvelle membre dans son Comité de direction

AG2R La Mondiale — spécialiste de la protection sociale et patrimoniale en France — annonce ce jeudi 4 juin l'arrivée d'une nouvelle membre de son Comité de direction. Isabelle Hébert (47 ans) rejoindra AG2R La Mondiale à compter du 29 juin 2020. Dans le cadre de ses nouvelles fonctions, elle sera en charge de la stratégie, du digital, du marketing et de la relation client.

Focus sur le parcours d'Isabelle Hébert

AG2R La Mondiale accueille une nouvelle membre dans son Comité de direction
Isabelle Hébert

Franco-suisse, Isabelle Hébert est Normalienne (École Normale Supérieure Paris-Saclay), diplômée de l’École Nationale de la Statistique et de l’Administration Économique (Ensaé) et titulaire d’un Diplôme d’Études Approfondies (DEA) d’économie. En 1999, elle débute sa carrière aux États-Unis. En 2005, elle poursuit son parcours au Moyen-Orient au sein des groupes d’assurance santé CIGNA Corporation et Aetna Inc.

Elle y occupe les postes de Directrice développement produits et innovation US, puis de Directrice stratégie et marketing international. En 2010, Isabelle Hébert est Directrice stratégie, innovation et marketing du Groupe Malakoff-Médéric. En 2013, elle devient Directrice générale adjointe assurance et membre du Comité exécutif du Groupe MGEN.

En 2017, elle est nommée Directrice générale du Groupe MGEN et Directrice des services innovants du Groupe Vyv dont elle est membre du Comité de Direction Générale Groupe. Isabelle Hébert est par ailleurs membre de l’association Parité Assurance.

Lire (2 min.)

Estelle Ménard – CPR AM : « La disruption offre des opportunités de croissance sans précédent »

Qu'est-ce que la disruption ? Quelles sont ses opportunités de croissance ? Comment bénéficier du dynamisme des sociétés disruptives ? Le fonds multisectoriel CPR Invest - Global Disruptive Opportunities propose aux CGP d'investir dans ce secteur porteur. Estelle Ménard, Responsable Adjointe de la gestion actions thématiques chez CPR AM, répond aux questions du Courrier Financier.
Voir (<1 min.)

Vincent Roynel – Le Comptoir Amundi – CPR AM : Smart Allocation, gestion thématique et fonds ISR

Produits immobiliers, assurance vie en UC, gestion thématique... Le Comptoir Amundi - CPR AM termine l'année 2019 avec plusieurs innovations à son actif. Après l'outil Smart Allocation lancé fin septembre pendant Patrimonia 2019, le gérant prépare un nouveau fonds ISR sur les inégalités.
Voir (<1 min.)

Vincent Roynel & Laetitia Baldeschi – CPR AM : adapter ses allocations sur les marchés actions

Sur les marchés actions, l'année 2019 a été notamment marquée par les tensions commerciales entre la Chine et les Etats-Unis. Comment l'activité pourrait-elle se stabiliser début 2020 ? Comment les scénarios de CPR AM viennent-ils alimenter son nouvel outil destiné aux CGP, Smart Allocation ?
Voir (<1 min.)

Arnaud Faller – CPR AM : l’ISR « renforce la confiance des investisseurs dans leur épargne »

Reportings d'impact ESG, développement durable, loi PACTE... L'investissement socialement responsable (ISR) prend de plus en plus de place dans les portefeuilles. Quelle a été la démarche de CPR Asset Management (AM) en 2019 ? Que prépare le gérant pour accompagner les CGP en 2020 ?
Voir (<1 min.)

SCPI Vendôme Régions : Norma Capital réalise sa première acquisition en outre-mer (DROM)

Norma Capital — société de gestion de portefeuille — annonce ce vendredi 5 juin l’acquisition d’un actif immobilier de commerce pour le compte de la SCPI Vendôme Régions. Ce bien couvre une surface d’environ 1 000 m² louée par l’enseigne automobile Feu Vert. Situé à La Réunion, dans la ZAC du Portail à Saint-Leu, cet actif représente le premier investissement hors France métropolitaine de la SCPI.

« Clé de la maîtrise du risque, la grande diversité des secteurs d'activité et zone géographiques que couvre la SCPI Vendôme Régions, lui permet de disposer d’un portefeuille de locataires de grande qualité, assurant une stabilité et une régularité des résultats », indique Thibault Feuillet, Directeur commercial de Norma Capital.

Diversification sectorielle et géographique

Cet immeuble neuf a été livré en 2019. Il se situe dans la ZAC du Portail, une zone commerciale fortement prisée à La Réunion. Son locataire, Feu Vert, une entreprise spécialisée dans l’entretien et la vente d’accessoires automobiles. Il est lié par un bail de six ans fermes.

Proche du centre commercial qui accueille la locomotive E. Leclerc, ainsi qu’une trentaine d’enseignes — dont une jardinerie Gamm Vert, un centre de contrôle technique Autosur ou encore Naturalia —, l’actif immobilier bénéficie en outre d’une excellente visibilité depuis la route des Tamarins, axe très emprunté permettant de faire le tour de l’île.

Lire (2 min.)

Harmonie Mutuelle lance le fonds Harmonie Mutuelle Emplois France

Harmonie Mutuelle — spécialiste de la mutuelle santé — annonce ce vendredi 5 juin le lancement du fonds « Harmonie Mutuelle Emplois France » avec une enveloppe d’investissement de 200 millions d’euros. Objectif, accompagner les entreprises cotées et non cotées (TPE, PME et ETI) dans la création et la sauvegarde des emplois dans les régions. La société de gestion Eiffel Investment Group a été mandatée pour soutenir la démarche.

Entreprises et entrepreneurs

En 2019, Harmonie Mutuelle a validé sa stratégie d’impact territorial et a décidé d’y dédier 15 % de ses placements financiers — hors titres de participations et immobilier d’exploitation — soit 200 millions d’euros à travers deux poches :

  • une poche d’investissement dans les entreprises cotées, notamment les petites et moyennes capitalisations ;
  • une poche d’investissement dans les entreprises non cotées, notamment les ETI, PME et TPE.

Pour la poche cotée qui représente un investissement de 130 millions d’euros (obligations et actions), Harmonie Mutuelle a réalisé un appel d’offre afin d'en assurer la gestion. La mutuelle a sélectionné la société de gestion Eiffel Investment Group, spécialiste français de l'investissement dans les entreprises cotées et non cotées, et de l’impact investing.

La poche d’investissement non cotée représentera près de 70 M€, qui seront investis dans des fonds de dette privée et de capital investissement, ainsi que des plateformes de prêt, en ciblant notamment les TPE, PME et ETI françaises. Actuellement, 40 millions prévus sont déjà alloués, notamment dans des fonds d’investissement régionaux.

Emploi et impact positif

En tant qu’employeur de proximité — près de 7 000 salariés et représentants des adhérents, 230 agences et 70 sites administratifs — et partenaire privilégié de la protection sociale des entreprises (plus de 63 000 entreprises clientes sur l’ensemble du territoire), Harmonie Mutuelle revendique son ancrage local dans le tissu économique français.

Le fonds « Harmonie Mutuelle Emplois France » vise à participer à l’économie réelle en région et d’avoir un impact social positif sur la création et la sauvegarde d’emplois de qualité. Tout en appliquant sa politique ISR — exclusions tabac, armes charbon et controverses élevées, sélection des meilleures pratiques environnementales, sociales et de gouvernance — Harmonie Mutuelle finance les entreprises créatrices d’emplois.

Les entreprises françaises seront évaluées selon plusieurs critères : gouvernance, politique sociale, impact environnemental et relations avec les parties prenantes. Une mesure de l’impact potentiel sur l’emploi (création ou maintien sur les territoires) sera réalisée pour définir les choix d’investissements.

La mesure de l’efficacité de la stratégie de placement sera réalisée en termes d’information quantitative (en comparaison notamment de la croissance moyenne des emplois en France), mais également qualitative (notamment la proportion de CDI, mixité sociale, formation, absentéisme). Eiffel Investment Group s’appuiera à la fois sur ses analyses internes et sur les données produites par son partenaire Ethifinance.

Economie réelle et santé

La valeur comptable des actifs financiers d’Harmonie Mutuelle à fin 2019 s’élève à 2 026 M€. Une grande part des placements de la mutuelle sont investis au service de la santé de ses adhérents et de l’économie réelle :

  • l’investissement dans la santé, l’accompagnement et l’innovation pour 10,5 % avec par exemple VYV Invest (84 M€), les cliniques HGO et leurs murs (49,1 M€), Harmonie Services Mutualistes (35 M€), les murs des établissements de services de soins et d'accompagnement mutualistes(12 M€), Harmonie développement service (15 M€), HM VYV Innovation (4,6 M€) ;
  • l’investissement dans les territoires et le développement du tissu économique local pour 14,7 % — à travers son propre patrimoine immobilier dans les territoires et villes moyennes, ainsi que les investissements cotés ou non, en faveur de l’économie réelle. Par exemple, des investissements dans des banques régionales et de proximité (52 M€) et le fonds « Harmonie Mutuelle Emplois France ».

« La crise que nous vivons appelle à plus de solidarité et à une transformation de nos modes d’entreprendre, afin de concilier performance économique et impact social et environnemental. (...) La finance à impact renforce les moyens de l’économie contributive et y apporte des solutions efficaces pour lutter contre les fragilités sociales et territoriales », conclut Christophe Itier, Haut-Commissaire à l’Economie sociale et solidaire et à l’Innovation sociale.

Lire (4 min.)

CPR AM nomme un Responsable de la Trésorerie et du Crédit Cash

CPR Asset Management (AM) — société de gestion d'actifs, filiale du Groupe Amundi — annonce ce jeudi 21 novembre une nouvelle arrivée dans l’équipe Taux & Crédit. Julien Levy affiche 15 ans d'expérience dans la gestion d'actifs. Il rejoint CPR AM en tant que Responsable de la Trésorerie et du Crédit Cash.

Focus sur le parcours de Julien Levy

Julien Levy

Julien Levy est diplômé d’un Master en Méthodes Mathématiques et Modélisation de l’Economie de l’université de la Sorbonne. Il débute sa carrière en 2004 chez Dexia Asset Management (AM) en tant qu'Assistant Hedge Fund Manager. Après trois ans dans une compagnie d’assurance en tant que gérant de portefeuilles obligataires, il rejoint BFT Gestion en 2007 en tant que gérant de fonds monétaires et de crédit court terme.

En septembre 2015, Julien Levy accède au poste de responsable de l'équipe des fonds monétaires et de trésorerie longue de Société Générale Gestion (Groupe Amundi). Il occupe cette fonction jusqu'en octobre 2019, avant de rejoindre CPR AM au poste de Responsable de la Trésorerie et du Crédit Cash.

Lire (1 min.)

Gestion thématique : CPR AM lance CPR Invest – Smart Trends

CPR AM — société de gestion pour compte de tiers — annonce ce lundi 4 novembre le lancement de son fonds thématique « CPR Invest – Smart Trends ». Ce véhicule d'investissement, diversifié et flexible, vise à exploiter le potentiel des actions thématiques. Il repose sur deux piliers : la gestion actions thématiques et la gestion d’allocation d’actifs, au sein d’une enveloppe de risque maîtrisée. L’approche responsable est un élément essentiel intégré dans le processus de gestion.

Porte d'entrée dans les actions thématiques

La gestion « CPR Invest – Smart Trends » a été confiée à Jean-Marie Debeaumarché et Mohamed Dohni, gérants allocataires. Ils travaillent en étroite collaboration avec l’équipe actions thématiques. Dans l'environnement de marché actuel, le fonds répond à trois postulats : l'appétence des investisseurs pour la gestion thématique, leur recherche d'un rendement stable et progressif avec une prise de risque maîtrisée, et leur confiance dans la finance responsable pour gérer leur épargne.

Le fonds « Smart Trends » vise à tirer parti de l'expertise thématique de CPR AM au sein d'un cadre multi-actifs et d’une enveloppe de risque mesurée (SRRI 3), dont le curseur d’exposition aux actions peut varier entre 0 % et 35 %. Il offre ainsi une porte d’entrée dans les fonds actions thématiques qui ont fait le succès de CPR AM, tout en étant doté d’une faculté d’ajustement tactique permettant de diminuer l’exposition aux risques.

Stratégies flexibles et maîtrise du risque

Chaque mois, en fonction de l’environnement de marché et de ses convictions, l’équipe actions thématiques définit l’allocation de stratégies thématiques sur la base de 4 à 6 fonds. Ces derniers représentent les thèmes d’investissement les plus emblématiques de CPR AM : vieillissement de la population, éducation, climat, défi alimentaire, etc. Ces thèmes porteurs et multisectoriels permettent de s’exposer à diverses sources de croissance, quel que soit le cycle de marché.

« CPR Invest – Smart Trends » s’attache à capter la performance liée à la sélection de valeurs thématiques. Si les scénarios de marchés anticipés imposent la prudence, l'équipe de gestion utilisera des stratégies de couverture tactique pour encadrer l'enveloppe de risque du portefeuille — tout en maintenant l’investissement en actions thématiques à 35 %. En parallèle, pour la poche obligataire et monétaire, les gérants procèdent à une sélection et à une allocation active de supports liquides — fonds et ETF essentiellement — selon le niveau de risque de chaque classe d’actifs.

Développer l'investissement responsable

L’angle ESG de « CPR Invest – Smart Trends » est une autre particularité du fonds. « Nous nous appliquons à privilégier des supports d’investissement à composante ESG afin qu’ils représentent au moins la moitié du portefeuille. Nous pouvons d’ores et déjà puiser dans le vivier de notre offre en actions thématiques ESG. Notre ambition est d’atteindre un portefeuille 100 % ESG à la faveur du développement de l’investissement responsable sur toutes les classes d’actifs », souligne l’équipe de gestion.

Avec son profil défensif, « CPR Invest – Smart Trends » s'adapte aux besoins des investisseurs, dans un environnement de rendements durablement bas. Ils pourront ainsi bénéficier du potentiel de performance des fonds actions thématiques, dans un cadre de risque maîtrisé. Sur un horizon moyen et long terme, ce fonds associe l’histoire des thématiques à la diversification multi-actifs.

Lire (4 min.)