APRIL en négociations pour entrer au capital de La Centrale de Financement

La Centrale de Financement a été créée en 2013 par Sylvain Lefevre et Philippe Girou avec le support d’Artémis, société d’investissement de la famille Pinault. Dans le cadre de ce changement de partenaire, les dirigeants de La Centrale de Financement souhaitent renforcer leur participation au capital, en passant de 38 % à 44 %, tout en ouvrant 2 % du capital à son réseau. Après l’opération, APRIL disposera de 54 % du capital. Ce partenariat industriel avec APRIL permettra de réaliser des synergies fortes sur le marché du crédit immobilier et de son écosystème.

La conclusion de cette opération est subordonnée à la consultation préalable des instances représentatives du personnel de La Centrale de Financement, ainsi qu’aux approbations légales, réglementaires, juridiques et financières usuelles. Sous ces réserves, sa finalisation est attendue d’ici la fin du mois de septembre 2018.
Lire (1 min.)

La formation continue autorisée pour les courtiers en assurance

Dans ce cadre, la CSCA (chambre syndicale des courtiers d’assurances), l’ANACOFI (association nationale des conseils financiers) et PLANETE COURTIER, se félicitent de la décision des pouvoirs publics d’autoriser les courtiers en assurances, au même titre que les autres distributeurs, à dispenser en interne aux salariés concernés les 15h minimum de formation continue prévues par la DDA. Par cette décision majeure pour la profession, les pouvoirs publics confortent durablement le rôle et les missions des courtiers en France en permettant à nos cabinets de développer une formation adaptée aux grands enjeux du marché et d’anticiper les compétences nécessaires aux métiers de demain.
Lire (1 min.)

Suis-je IOB sans le savoir ?

Antoine Pacan
Si Monsieur Jourdain faisait de la prose sans le savoir, il se peut que certaines professions exercent, de fait et de bonne foi, le métier de courtier à « l'insu de leur plein-grès ».
Lire (3 min.)

Nominations chez Generali France

Arnaud Leboucher devient directeur commercial du courtage IARD Il est rattaché  à Régis Lemarchand, membre du comité exécutif de Generali France. Arnaud Leboucher, a commencé sa carrière en 1997 en tant que souscripteur Financial Lines chez Chubb, avant de devenir Financial Lines and Financial Institutions Manager chez Zurich Global Corporate France puis Client Executive chez Marsh France. Il a ensuite occupé les fonctions de Global Relationship Leader chez Zurich Global Corporate France, puis de Financial Lines Proposition Manager chez Zurich Global Corporate Europe, et enfin de Head of Broker Relationship Management chez Zurich Global Corporate France. Il rejoint Generali en 2014 et y occupe les fonctions de Head of Client & Broker Relationship Management de Global Corporate & Commercial France et responsable de la coordination Grand Courtage de Generali France. Arnaud Leboucher, 45 ans, est titulaire d’un Master 2 Droit des Assurances de l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne et est diplômé de l’Institut des Assurances de Paris Dauphine. Thierry Rogez devient directeur commercial du courtage Vie Il est rattaché à Sophie Vannier, directrice du marché de la protection sociale des professionnels et petites entreprises. Thierry Rogez a commencé sa carrière dans le Groupe Arpège en 1993. Il rejoint ensuite le Groupe Médéric en 1998 en tant que Délégué régional. En 1999, il devient Inspecteur Assurances collectives aux AGF. En 2006, il rejoint Allianz comme délégué régional Nord et Paris. Enfin, en 2011, il rejoint Generali comme Directeur province de l’inspection collectives courtage et à partir de 2016 en tant que Directeur Paris Ile-de-France de l’inspection collectives grand courtage. Thierry Rogez, 48 ans, est titulaire d’une maîtrise de droit privé de l’Université de Strasbourg III Robert Schuman.
Lire (1 min.)

Un premier fonds aux Etats-Unis pour Brickvest

Dernier né de la gamme de fonds d'investissement alternatifs (AIF) mono-stratégie proposée par Brickvest, HV8 est le premier à offrir aux investisseurs européens une exposition au marché américain en se concentrant sur les immeubles de prestige.

Le premier actif sélectionné par HV8 est le futur hôtel Hilton, estimé à 134,4 millions de dollars, et situé sur l'emblématique Navy Pier de Chicago.  Cette opportunité découle du partenariat établi entre BrickVest et ACRON AG, l'un des principaux gestionnaires de biens immobiliers basés en Suisse, avec un volume de transactions d'environ 1,7 milliard de francs suisses.

L'hôtel, actuellement en construction et dont l'ouverture est prévue pour l'été 2019, comptera 222 chambres offrant une vue sur la ville, le lac Michigan et la jetée. Il abritera le plus grand bar et « roof-top » restaurant d'Amérique, d'une superficie 2800 mètres carrés. Il s’agira du le seul hôtel à être construit sur le Navy Pier de Chicago, qui attire plus de neuf millions de touristes par an.

HV8 est proposé aux membres de la plateforme BrickVest « Access », sa plateforme de liquidité AIFM, dédiée aux investisseurs professionnels individuels et family offices.

Il s'agit du deuxième partenariat avec ACRON.  En juin 2018, BrickVest avait réalisé le premier closing de Harvest Investment 5 (HV5), un fonds d'investissement alternatifs (AIF) gérée par BrickVest et dont la stratégie de rendement dédiée au marché immobilier Suisse avait été développée en partenariat avec la firme Suisse.

Emmanuel Lumineau, PDG de BrickVest, commente : « La stratégie de HV8 répond à une demande croissante de nos investisseurs pour des opportunités d'investissement aux Etats-Unis, afin de profiter de la croissance et de la vigueur de l'économie Outre-Atlantique. Nous avons sélectionné cet actif parce qu’il offre un niveau élevé de liquidité aux investisseurs qui cherchent à diversifier géographiquement leur portefeuille.»

Lire (2 min.)

Construction : tassement au deuxième trimestre

Les logements individuels poursuivent leur baisse (- 8,8 % après -0,9 %) quand les logements collectifs (y compris en résidence) continuent d'augmenter (+5,1 % après +2,5 %). Toujours en données trimestrielles CVS-CJO, les mises en chantier sont en baisse (-2,8 % après - 3,6 %) aussi bien dans l'individuel (-4,9 % après +1,4 %) que dans le collectif, y compris en résidence (-1,3 % après -7,0 %).

Selon le Ministère de la transition écologique et solidaire, sur douze mois, de juillet 2017 à juin 2018, le nombre de logements autorisés à la construction (486 600 unités) baisse de 0,7 % quand celui des mises en chantier (422 700 unités) augmente de 5,2 % par rapport à la même période, un an plus tôt (de juillet 2016 à juin 2017).

  (Source : Le Cercle de l'Epargne)
Lire (1 min.)

Assurance : quelles tendances suivre en 2018 ?

Gwenaël Hervé
Cela fait des années déjà que la digitalisation bouleverse notre économie et l’assurance n’est pas en reste. Mais au-delà de cette transformation numérique qui se confirme en 2018 (entraînant avec elle son lot d’innovations technologiques, comme l’intelligence artificielle ou la blockchain), l’assurance vit en parallèle une autre mutation, plus économique et législative.
Lire (10 min.)

Le courtier DB assurances rachète Gilbert Grossat Assurances

GGA, le cabinet de courtage en assurances de Trévoux assure, depuis sa création, principalement des PME et professionnels régionaux, dont un grand nombre d'entreprises et d'artisans du secteur du BTP et de la construction, ainsi que des chefs d'entreprise ou dirigeants. A l'approche de la retraite, Gilbert Grossat a choisi de vendre sa société à Pierre-Henri Boumendil, également courtier en assurances au sein de la société DB assurances qu'il a créée en 2006. Les deux cabinets s'adressent à une même typologie de clientèle et proposent à la fois des assurances couvrant les risques d'entreprises et les personnes (protection sociale, prévoyance). Les équipes en place restent inchangées, aussi bien sur le site d'Ecully que sur celui de Trévoux.

« Le rachat de GGA par DB assurances s'inscrit dans le cadre d'une stratégie de croissance visant à atteindre une taille critique qui devient indispensable dans le courtage d'assurances, explique Pierre-Henri Boumendil, gérant de DB assurances et nouveau dirigeant de GGA depuis quelques semaines. Grâce à l'alliance de nos deux cabinets, nous devenons un acteur significatif dans la région lyonnaise, aussi bien auprès de la clientèle des PME que des assureurs. Cette union de moyens et de ressources nous permet de développer notre niveau de compétences, d'élargir notre présence commerciale et de pérenniser un modèle économique durable et stable, dédié à la satisfaction de l'ensemble de nos clients, ce qui reste notre priorité, tout en s'adaptant aux nouvelles exigences réglementaires et technologiques de notre métier ».

 
Lire (1 min.)

Les journées du courtage

Le rendez-vous annuel des courtiers vie, IARD et des assureurs
Lire (3 min.)

Premières assises du courtage d’assurance

Parce que la profession du courtage d'assurance est nombreuse et constitue un maillon essentiel de la chaîne de distribution et de conseil, elle doit démontrer sa capacité à s'adapter à un environnement ultra règlementé où les nouvelles technologies sont déjà omniprésentes. Le thème choisi pour cette première édition des Assises du courtage d'assurance est : « Réconcilier le digital et les réseaux physiques dans un environnement règlementé ». Les grands assureurs de la place, les intermédiaires du terrain et les représentants des institutions seront présents ce jour-là pour échanger sur ces problématiques.

Accessible gratuitement aux courtiers, cet après-midi de réflexion se clôturera par une conférence d'Idriss  Aberkane sur « Le fonctionnement du cerveau d'un courtier d'assurance » et  une soirée de gala dans la nef du prestigieux Palais Brongniart.

Lire (1 min.)

L’AFG et l’AMAFI publient un Guide sur les produits financiers ESG

Les thématiques environnementales, sociales ou de gouvernance (ESG) sont un sujet de préoccupation au cœur du développement actuel de l’économie. Elles suscitent non seulement l’intérêt croissant des investisseurs mais aussi la recherche par les adhérents de l’AFG et de l’AMAFI de solutions adaptées permettant de répondre à cet intérêt.

C’est dans cette perspective que l’AFG et l’AMAFI ont mis en place le Guide dans le cadre d’échanges avec l’AMF.

Lire (<1 min.)

Le Plan d’Epargne Logement en baisse

Le changement de fiscalité pour les nouveaux plans souscrits depuis le 1er janvier 2018 (introduction du PFU à 30 %) et la rémunération fixée à 1 % pour ceux ouverts depuis le 1er août 2016 ont conduit les épargnants à se détourner de ce placement. Cette réorientation est, en grande partie, irrationnelle car la très grande majorité des souscripteurs de PEL ne sont pas concernés et qu’en moyenne, ils bénéficient d’une rémunération de 2,69 % et qu’ils ne sont assujettis qu’aux prélèvements sociaux de 19,2 %.

PEL
Lire (1 min.)

MetLife France : Nouvelles ambitions et troisième Oscar

La branche hexagonale du groupe américain mise sur son réseau de 5000 courtiers et déploie une stratégie de croissance centrée sur les dirigeants d’entreprise :  un positionnement renforcé auprès des CGP et des offres adaptées à cette clientèle (garanties Décès, Invalidité et Arrêt de travail, répondant aux besoins des dirigeants de TPE/PME ainsi qu’à ceux des artisans, commerçants et professions libérales).

MetLife France, qui réalise près de 180 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2015, vient par ailleurs de recevoir, pour la troisième année consécutive, l’Oscar de l’Assurance de Gestion de Fortune. Le jury a récompensé ses deux produits phares : Super Novaterm Crédit et Conjugo TNS.

Lire (1 min.)