Apple dans les étoiles

Si les éclipses de Lune et les pérégrinations de Mars ont ravi les yeux des petits et grands au cours des dernières semaines, c'est un autre astre qui a ébloui les observateurs hier : le géant Apple. La marque à la pomme a franchi en séance les 1000 milliards de dollars de valorisation, un record absolu dans l'histoire de la bourse. Si les arbres ne montent pas jusqu'au ciel, Apple peut-elle s'élever jusqu'aux étoiles ?
Lire (<1 min.)

Biotechs cotées : performance stable

Chaque semestre, Euronext et BiotechBourse livrent les chiffres-clés des Biotechs cotées sur les marchés d'Euronext, présentant les indicateurs de performance, la mesure de l'intérêt des investisseurs et du sentiment de marché sur le secteur des biotechnologies.
Lire (2 min.)

Petites et moyennes valeurs, quelle performance ? Karim Jellaba - Portzamparc Gestion

Si les petites et moyennes valeurs signent un premier semestre en demie-teinte, elles surperforment les grandes capitalisations 14 fois au cours des 18 dernières années. Un argument en faveur de l'investissement dans les small et mid caps selon Karim Jellaba de Portzamparc Gestion.
Voir (<5 min.)

Invesco lance le premier ETF en Europe offrant une exposition à l’Arabie Saoudite

Le fonds Invesco MSCI Saudi Arabia UCITS ETF est libellé en dollar et est côté à la Bourse de Londres. Chris Mellor, responsable des produits ETF actions et matières premières pour la région EMEA chez Invesco, déclare : « L’Arabie Saoudite est au début d’une transformation passionnante. Les réformes portées par le plan « Saudi Vision 2030 » visent à réduire la dépendance de l’économie du pays vis-à-vis des financements publics et des exportations de pétrole. Le plan contient plusieurs objectifs, notamment l’augmentation de la part du secteur privé dans le PIB ainsi que le nombre de travailleurs saoudiens dans le secteur privé et une hausse de l’utilisation de l’énergie solaire et autres sources d’énergies renouvelables. » Un autre objectif est d’attirer les investissements étrangers directs, et, de fait, le programme sera en partie financé par une vente de 5% du géant pétrolier public Saudi Aramco. L’introduction en bourse est susceptible de se tenir en 2019 et pourrait lever jusqu’à 100 milliards de dollars, devenant de loin la plus grosse introduction en bourse de l’histoire.

Arabie Saoudite : un marché plus accessible

L’Arabie Saoudite a ouvert ses marchés actions aux investisseurs étrangers en 2015, et a depuis assoupli les critères d’investissements pour les investisseurs étrangers en alignant le règlement des transactions commerciales sur les normes internationales. En conséquence, le MSCI a inclus l’Arabie Saoudite dans son processus d’examen annuel. Une annonce est attendue le 20 juin 2018 concernant l’obtention ou non du statut de marché émergent par l’Arabie Saoudite. En cas de succès, l’Arabie Saoudite entrerait dans l’indice MSCI Emerging Markets à partir de 2019, et sa pondération serait alors estimée à 2,3%, bien que celle-ci serait significativement plus élevée si l’on prend en compte Aramco et d’autres introductions en bourse. Le fonds Invesco MSCI Saudi Arabia UCITS ETF vise à répliquer la performance de l’indice MSCI Saudi Arabia 20/35, comprenant 22 actions de moyenne et large capitalisations. Ses frais courants s’élèvent à hauteur de 0,50% par an.
Lire (2 min.)

Un premier fonds aux Etats-Unis pour Brickvest

Dernier né de la gamme de fonds d'investissement alternatifs (AIF) mono-stratégie proposée par Brickvest, HV8 est le premier à offrir aux investisseurs européens une exposition au marché américain en se concentrant sur les immeubles de prestige.

Le premier actif sélectionné par HV8 est le futur hôtel Hilton, estimé à 134,4 millions de dollars, et situé sur l'emblématique Navy Pier de Chicago.  Cette opportunité découle du partenariat établi entre BrickVest et ACRON AG, l'un des principaux gestionnaires de biens immobiliers basés en Suisse, avec un volume de transactions d'environ 1,7 milliard de francs suisses.

L'hôtel, actuellement en construction et dont l'ouverture est prévue pour l'été 2019, comptera 222 chambres offrant une vue sur la ville, le lac Michigan et la jetée. Il abritera le plus grand bar et « roof-top » restaurant d'Amérique, d'une superficie 2800 mètres carrés. Il s’agira du le seul hôtel à être construit sur le Navy Pier de Chicago, qui attire plus de neuf millions de touristes par an.

HV8 est proposé aux membres de la plateforme BrickVest « Access », sa plateforme de liquidité AIFM, dédiée aux investisseurs professionnels individuels et family offices.

Il s'agit du deuxième partenariat avec ACRON.  En juin 2018, BrickVest avait réalisé le premier closing de Harvest Investment 5 (HV5), un fonds d'investissement alternatifs (AIF) gérée par BrickVest et dont la stratégie de rendement dédiée au marché immobilier Suisse avait été développée en partenariat avec la firme Suisse.

Emmanuel Lumineau, PDG de BrickVest, commente : « La stratégie de HV8 répond à une demande croissante de nos investisseurs pour des opportunités d'investissement aux Etats-Unis, afin de profiter de la croissance et de la vigueur de l'économie Outre-Atlantique. Nous avons sélectionné cet actif parce qu’il offre un niveau élevé de liquidité aux investisseurs qui cherchent à diversifier géographiquement leur portefeuille.»

Lire (2 min.)

APRIL en négociations pour entrer au capital de La Centrale de Financement

La Centrale de Financement a été créée en 2013 par Sylvain Lefevre et Philippe Girou avec le support d’Artémis, société d’investissement de la famille Pinault. Dans le cadre de ce changement de partenaire, les dirigeants de La Centrale de Financement souhaitent renforcer leur participation au capital, en passant de 38 % à 44 %, tout en ouvrant 2 % du capital à son réseau. Après l’opération, APRIL disposera de 54 % du capital. Ce partenariat industriel avec APRIL permettra de réaliser des synergies fortes sur le marché du crédit immobilier et de son écosystème.

La conclusion de cette opération est subordonnée à la consultation préalable des instances représentatives du personnel de La Centrale de Financement, ainsi qu’aux approbations légales, réglementaires, juridiques et financières usuelles. Sous ces réserves, sa finalisation est attendue d’ici la fin du mois de septembre 2018.
Lire (1 min.)

De nouvelles opportunités sur le marché actions chinois

Isabelle Mateos y Lago
Le marché actions chinois, le deuxième plus important au monde en termes de capitalisation boursière, s’ouvre aux investisseurs internationaux.
Lire (4 min.)

Les SCPI réalisent 1,2 milliard d’euros de collecte au premier trimestre 2018

Jonathan Dhiver
Au 1er trimestre 2018, les SCPI de rendement ont dépassé les 47Md€ de capitalisation. Les Français ont épargné au cours des trois premiers mois près de 1,2Md€ en SCPI de rendement. Cette collecte a été presque intégralement investie au cours du 1er trimestre avec plus d'1 Md€ d'acquisitions. Les SCPI de rendement enregistrent ainsi une avance sur leurs investissements.
Lire (2 min.)

Technologie : une surperformance soutenable des GAFA ?

Gilles Constantini
Après de nombreuses années de surperformance de la technologie, certains titres du NASDAQ manifestent nervosité et volatilité depuis 1 mois. Le secteur Technologie représente désormais 24% de la cote américaine. Tiré par les GAFA et des innovations structurantes, le secteur est surpondéré dans de nombreux portefeuilles. L’hégémonie de la Technologie a-t-elle atteint un pic ?
Lire (3 min.)

Antoine RIOU - Perial : Accompagner le Grand Paris

Le Grand Paris devrait devenir réalité à l'horizon 2040. Pour Perial AM, adapter sa stratégie pour accompagner la transformation du marché immobilier francilien est devenu un enjeu majeur. C'est dans cette optique qu'est relancée la SCPI "PF1", renommé "PF Grand Paris". Dans le même temps, la société poursuit sa recherche de rendement par une stratégie plus offensive grâce à la SCPI "PFO", mais aussi à travers une approche plus durable avec "PFO2".
Voir (<7 min.)

Construction : tassement au deuxième trimestre

Les logements individuels poursuivent leur baisse (- 8,8 % après -0,9 %) quand les logements collectifs (y compris en résidence) continuent d'augmenter (+5,1 % après +2,5 %). Toujours en données trimestrielles CVS-CJO, les mises en chantier sont en baisse (-2,8 % après - 3,6 %) aussi bien dans l'individuel (-4,9 % après +1,4 %) que dans le collectif, y compris en résidence (-1,3 % après -7,0 %).

Selon le Ministère de la transition écologique et solidaire, sur douze mois, de juillet 2017 à juin 2018, le nombre de logements autorisés à la construction (486 600 unités) baisse de 0,7 % quand celui des mises en chantier (422 700 unités) augmente de 5,2 % par rapport à la même période, un an plus tôt (de juillet 2016 à juin 2017).

  (Source : Le Cercle de l'Epargne)
Lire (1 min.)

L’AFG et l’AMAFI publient un Guide sur les produits financiers ESG

Les thématiques environnementales, sociales ou de gouvernance (ESG) sont un sujet de préoccupation au cœur du développement actuel de l’économie. Elles suscitent non seulement l’intérêt croissant des investisseurs mais aussi la recherche par les adhérents de l’AFG et de l’AMAFI de solutions adaptées permettant de répondre à cet intérêt.

C’est dans cette perspective que l’AFG et l’AMAFI ont mis en place le Guide dans le cadre d’échanges avec l’AMF.

Lire (<1 min.)

QUADRIGE Multicaps : le nouveau FCP d’INOCAP Gestion

Le fonds propose ainsi une sélection des meilleures idées de la gamme QUADRIGE couplée à une sélection de grandes entreprises, dont l’actionnariat impliqué obéit à une vision de long terme. QUADRIGE Multicaps a été agréé le 20 Juillet 2017 et ses encours s’élèvent déjà à plus de 14 millions d’euros. Le fonds tire d’ores et déjà profit de l’expérience au sein d’INOCAP Gestion depuis qu’a été lancé le premier fonds QUADRIGE, voici près de cinq ans. Nos équipes comptent aujourd’hui 7 gérants, et l’arrivée de Jean-Charles Belvo, spécialiste des grandes capitalisations européennes, ajoutent à notre confiance. Ce dernier accompagnera Pierrick Bauchet dans la gestion du fonds.
Lire (1 min.)

Les GAFAM monopolisent la cote

La capitalisation boursière des GAFAM - Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft - représente aujourd'hui 2995 milliards d'euros, soit plus que le PIB de la France en 2017 (2420 milliards d'euros). Une importance qui devient écrasante pour les autres valeurs technologiques, et rend difficile l'entrée dans ce club fermé. Si certains observateurs continuent de craindre une bulle portée par ces acteurs de l'économie immatérielle, d'autres pointent du doigt leur faible contribution en termes d'emplois créés... Les GAFAM, ou le grand coup de poker du siècle ?
Lire (<1 min.)