Des monnaies virtuelles pour les banques centrales ?

Philippe Crevel
Les monnaies virtuelles sont sous surveillance. Les déclarations du FMI et les prises de position contre ces monnaies accélèrent la chute du bitcoin.
Lire (1 min.)

La tokenization peut-elle disrupter le marché ?

Ismail Dabladji
La tokenisation est devenue un nouveau moyen de convertir un actif en un jeton numérique sur une blockchain. Le monde de la finance est très enthousiaste quant aux possibilités infinies offertes par l'utilisation de crypto-actifs pour transférer des actifs réels sur des chaînes de blocs tout en conservant les caractéristiques fondamentales des actifs sous- jacents.
Lire (4 min.)

Comment les sociétés de gestion peuvent-elles utiliser la blockchain ?

Emmanuelle Gerino
La blockchain offre un registre décentralisé des transactions qui sont effectuées au sein d’un réseau. En pratique, lorsqu'un individu veut passer une transaction par une blockchain, un réseau appelé « réseau de nœuds » valide la transaction et le statut de son auteur, grâce à des algorithmes.
Lire (3 min.)

Blockchain : une nouvelle révolution pour la gestion d’actifs

Luc Baqué
La blockchain s’apprête à révolutionner de nombreux secteurs jusqu’à présent très intermédiés, notamment celui de la gestion d’actifs. L’adoption à grande échelle de cette technologie s’accompagne de nombreuses opportunités mais aussi de certains défis qui restent à relever.
Lire (4 min.)

L’ACPR/AMF lancent une consultation sur les investisseurs vulnérables

Dans un contexte de vieillissement démographique et de mutation digitale du secteur financier, le Pôle commun présente un état des lieux général des pratiques de commercialisation des produits financiers aux personnes âgées : besoins et difficultés éventuelles, mécanismes de protection et usages du marché. Le rapport vise à constituer une première base de réflexion et à ouvrir le débat, par le biais d’un appel à contributions, sur une série de questions-clés.

L’objectif est de trouver, en collaboration avec les consommateurs, les professionnels et les acteurs du vieillissement, les moyens d’identifier les bonnes pratiques de commercialisation à l’égard des personnes vieillissantes et vulnérables, au regard notamment de difficultés cognitives. L’ambition de ces travaux est double : s’assurer qu’un conseil adapté est délivré par les professionnels et qu’un consentement éclairé est donné par cette clientèle lors de la souscription de produits financiers.

L’ACPR et l’AMF invitent toutes les personnes intéressées à envoyer leurs contributions, qui nourriront les réflexions du Pôle commun pour la suite des travaux en 2019.

 
Lire (1 min.)

Janus Henderson lance un fonds sur la thématique des biotechs

Cette SICAV de droit luxembourgeois investira dans des sociétés innovantes du secteur de la biotechnologie, ou des sociétés liées à ce secteur, en ciblant plus particulièrement celles qui apportent une réponse aux importants besoins médicaux non satisfaits à travers le monde. Ce fonds ciblera les sociétés visant un développement de long-terme au sein d’un secteur très innovant et en rapide croissance.

Le nouveau fonds biotech de Janus Henderson sera co-géré par Andy Acker et Dan Lyons qui disposent, à eux deux, de plus de 40 ans d’expérience en matière d’investissement sur le secteur de la biotechnologie. Le fonds sera géré par une équipe d’experts issus du milieu scientifique et bénéficiera du soutien du reste de l’équipe d’investissement spécialisée dans le domaine de la santé de Janus Henderson.

Andy Acker constate : « Le rythme des progrès s’accélère dans l’industrie de la biotechnologie, ce qui signifie que les avancées médicales surviennent beaucoup plus rapidement. La FDA a, depuis le début de l’année, approuvé 55 nouvelles thérapies, établissant ainsi un record historique. Notre processus met l’accent sur les moteurs opérationnels et scientifiques essentiels à l’atténuation des risques et à l’identification des opportunités dont regorge ce secteur dynamique. »

Lire (1 min.)

Quel avenir pour les crypto-monnaies ?

Citigate Dewe Rogerson dévoile l'étude « Investor Perception: Crypto-Currencies », qui met en exergue les anticipations positives d’une majorité d’investisseurs concernant l’essor des crypto-monnaies et leur valorisation.
Lire (4 min.)

Cryptomonnaies : Prendre la mesure de l’engouement

Isabelle Mateos y Lago
Les cryptomonnaies suscitent l’intérêt des investisseurs à travers le monde. Leur capitalisation boursière a presque atteint 500 milliards de dollars après leur appréciation spectaculaire en 2017, mais nous pensons qu’elles sont encore loin de s’imposer dans les portefeuilles d’investissement traditionnels.
Lire (3 min.)

Les cryptomonnaies : lubie passagère ou avenir durable ?

Frédéric Rollin
Étant donné que 79 % du minage de Bitcoin se trouverait en Chine et que les Chinois constituent les principaux détenteurs de Bitcoins, le risque que les autorités de Pékin trouvent un moyen de prendre le contrôle de la cryptomonnaie n’est pas négligeable.
Lire (6 min.)

La monnaie de la peur

Pascal Bernachon
Alors que le nombre de monnaies virtuelles ne fait qu’augmenter nous allons nous attacher à la plus célèbre « le Bitcoin » qui aura permis à certains spéculateurs de multiplier leurs gains avant que d’autres y perdent leurs mises.
Lire (3 min.)

Tikehau IM réalise le premier closing du fonds T2 Energy Transition Fund

Aujourd’hui, pour répondre aux défis du dérèglement climatique, les besoins d’investissement sont estimés par l’Agence Internationale de l’Énergie à 60 000 milliards d’euros pour les deux prochaines décennies. Dans ce contexte, T2 Energy Transition Fund a vocation à soutenir les acteurs européens de la transition énergétique de taille intermédiaire dans leur développement, leur transformation et leur expansion, notamment internationale.

Les investissements du fonds se concentreront sur les entreprises évoluant dans trois secteurs déterminants pour la transition énergétique :

  • La production d’énergies propres : mise en œuvre de solutions pour la diversification du mix énergétique, projets de production d’énergie à partir de ressources non carbonées.
  • La mobilité bas-carbone : développement d’infrastructures visant à accueillir les véhicules électriques, essor d’équipements et de services liés à la mobilité bas carbone et évolutions liées à l’utilisation du gaz naturel dans les transports en remplacement du diesel et du fuel marine.
  • L’amélioration de l’efficacité énergétique, du stockage et de la digitalisation : recherche et mise en œuvre de solutions pour le déploiement et l’optimisation du stockage d’énergie, optimisation de la consommation énergétique des bâtiments et des entreprises.

Un modèle opérationnel différenciant 

Née de la coopération entre Tikehau Investment Management et Total, le fonds T2 Energy Transition Fund a un modèle opérationnel différenciant qui s’appuie sur l’expertise de l’équipe d’investissement de Tikehau Investment Management tout en bénéficiant de l’expertise sectorielle et du réseau international de Total.

Le fonds dispose ainsi de 350M€ à l’issue de ce premier closing. Convaincus par le positionnement du fonds, Bpifrance et Groupama, investisseurs de références, ont souhaité rejoindre dès le premier closing les sponsors : Tikehau Capital et Total.

Lire (2 min.)

Euskal Herria, le premier FCPR de Newfund dédié aux start-up de la région Aquitaine

Newfund NAEH investira entre 150.000 euros et 500.000 euros dans des entreprises en phase de lancement qui réalisent un début de chiffre d’affaires, avec l’objectif d’en faire de futurs champions. Les start-up bénéficieront d’un accompagnement local grâce au soutien du réseau de souscripteurs bien implantés dans le tissu économique de la région. Agathe Descamps, docteur en droit des sociétés, sera la correspondante de Newfund en région.

Ces entreprises seront soutenues par l’équipe Newfund qui, depuis 10 ans, a investi dans plus de 80 start-up. Newfund connaît bien la région pour y avoir investi à plusieurs reprises et pour compter le Conseil Régional parmi ses souscripteurs depuis 2008.

Newfund est également présent aux Etats-Unis dans la Silicon Valley. Il mettra à disposition son savoir-faire en matière de déploiement aux Etats-Unis lorsque c’est pertinent pour les sociétés les plus ambitieuses du portefeuille Newfund NAEH.

De l’investissement subi à l’investissement choisi

Pour les investisseurs, Newfund NAEH est un produit d’un genre nouveau. En effet, la fin de l’Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF), et de la niche fiscale qui lui était liée, a libéré un espace d’investissement. Au lieu d’investir dans les anciens « fonds ISF » pour bénéficier de l’avantage fiscal, le souscripteur investit dans Newfund NAEH pour la performance d’un fonds géré de façon professionnelle sans « carotte fiscale » à l’investissement.

Lire (1 min.)

Première transaction obligataire sur la blockchain pour Lombard Odier

L’équipe ILS a acquis les titres pour le compte du fonds LO Insurance Linked Opportunities Fund via un processus de règlement-livraison auprès de Solidum Partners, société de conseil en investissement spécialisée dans les titres assurantiels (ILS). Les obligations ont été émises par Solidum en août 2017 en utilisant une blockchain privée au bénéfice de participants sélectionnés sur invitation. Selon Solidum, cette émission Dom Re de 15 millions de dollars est la première transaction de cat bonds effectuée selon un tel schéma. “L’utilisation de la blockchain abaisse significativement les coûts de transaction en comparaison à d’autres méthodes de règlement-livraison où les coûts sont prohibitifs pour des transactions de ce montant. Cette technologie limite le risque de contrepartie et accélère le règlement par rapport à des processus en partie manuels : ce qui prendrait plusieurs jours est ainsi réalisé en quelques secondes. Nous espérons que cette transaction en blockchain soit la première d’une longue série ”, déclare Simon Vuille, gérant de portefeuille dans l’équipe ILS de Lombard Odier IM. “Nous sommes toujours intéressés par les nouveautés, notamment technologiques, porteuses de valeur pour notre activité. Avec cette transaction en blockchain, nous en savons désormais plus sur l’usage de cette technologie et les aspects pratiques à appréhender, la partie juridique et conformité n’étant pas la moindre. Ce résultat nous satisfait pleinement”, ajoute Stéphane Rey, directeur technologique de Lombard Odier IM.
Lire (1 min.)

Prédictions 2018 : bienvenue dans le monde de l’entreprise intelligente

Mark Barrenechea
Tout juste commencé, 2018 sera placée sous le signe de l’entreprise intelligente, de l’IA, des voitures autonomes, des drones, des monnaies virtuelles, des objets connectés (IoT), de la sécurité, du Cloud et des appareils dits de périphérie. Ces technologies devraient non seulement changer notre façon de travailler, mais pourraient également jouer un rôle dans la santé ! Nous assisterons peut-être même à une percée médicale révolutionnaire qui permettra d’éradiquer les pathologies héréditaires.
Lire (9 min.)