Quelques baisses de taux en août, pas de risque de surchauffe sur le crédit

En août, quelques banques ont envoyé de nouveaux barèmes, orientés à la baisse ou stables… Alors que l’inflation remonte, les taux restent à des niveaux historiquement bas et les durées de prêts s’allongent. Mais jusqu’à quand ?
Lire (4 min.)

Escroqueries, entre diamants et bitcoin. Mais que font les banques ?

Pascal Ordonneau
Les révélations se succèdent : les escrocs multiplient les agressions contre les innocents, les personnes âgées, les quadragénaires, les riches et les pauvres, les diplômés de l’enseignement supérieur et les Bac – 5 ….
Lire (2 min.)

Une fois de plus, l’Italie à la croisée des chemins !

Philippe Crevel
Les électeurs italiens sont appelés, le 4 mars prochain, à élire leurs députés et leurs sénateurs. Ces élections interviennent après l’échec du referendum constitutionnel de 2016 qui avait conduit au départ de Matteo Renzi du poste de Premier Ministre. Il avait été alors remplacé par Paolo Gentiloni.
Lire (10 min.)

Un premier fonds aux Etats-Unis pour Brickvest

Dernier né de la gamme de fonds d'investissement alternatifs (AIF) mono-stratégie proposée par Brickvest, HV8 est le premier à offrir aux investisseurs européens une exposition au marché américain en se concentrant sur les immeubles de prestige.

Le premier actif sélectionné par HV8 est le futur hôtel Hilton, estimé à 134,4 millions de dollars, et situé sur l'emblématique Navy Pier de Chicago.  Cette opportunité découle du partenariat établi entre BrickVest et ACRON AG, l'un des principaux gestionnaires de biens immobiliers basés en Suisse, avec un volume de transactions d'environ 1,7 milliard de francs suisses.

L'hôtel, actuellement en construction et dont l'ouverture est prévue pour l'été 2019, comptera 222 chambres offrant une vue sur la ville, le lac Michigan et la jetée. Il abritera le plus grand bar et « roof-top » restaurant d'Amérique, d'une superficie 2800 mètres carrés. Il s’agira du le seul hôtel à être construit sur le Navy Pier de Chicago, qui attire plus de neuf millions de touristes par an.

HV8 est proposé aux membres de la plateforme BrickVest « Access », sa plateforme de liquidité AIFM, dédiée aux investisseurs professionnels individuels et family offices.

Il s'agit du deuxième partenariat avec ACRON.  En juin 2018, BrickVest avait réalisé le premier closing de Harvest Investment 5 (HV5), un fonds d'investissement alternatifs (AIF) gérée par BrickVest et dont la stratégie de rendement dédiée au marché immobilier Suisse avait été développée en partenariat avec la firme Suisse.

Emmanuel Lumineau, PDG de BrickVest, commente : « La stratégie de HV8 répond à une demande croissante de nos investisseurs pour des opportunités d'investissement aux Etats-Unis, afin de profiter de la croissance et de la vigueur de l'économie Outre-Atlantique. Nous avons sélectionné cet actif parce qu’il offre un niveau élevé de liquidité aux investisseurs qui cherchent à diversifier géographiquement leur portefeuille.»

Lire (2 min.)

APRIL en négociations pour entrer au capital de La Centrale de Financement

La Centrale de Financement a été créée en 2013 par Sylvain Lefevre et Philippe Girou avec le support d’Artémis, société d’investissement de la famille Pinault. Dans le cadre de ce changement de partenaire, les dirigeants de La Centrale de Financement souhaitent renforcer leur participation au capital, en passant de 38 % à 44 %, tout en ouvrant 2 % du capital à son réseau. Après l’opération, APRIL disposera de 54 % du capital. Ce partenariat industriel avec APRIL permettra de réaliser des synergies fortes sur le marché du crédit immobilier et de son écosystème.

La conclusion de cette opération est subordonnée à la consultation préalable des instances représentatives du personnel de La Centrale de Financement, ainsi qu’aux approbations légales, réglementaires, juridiques et financières usuelles. Sous ces réserves, sa finalisation est attendue d’ici la fin du mois de septembre 2018.
Lire (1 min.)

 L’Argentine : de l’ombre à la lumière

Tim Love
Alors que le contexte politique en Argentine reste favorable (notamment depuis l'importante victoire électorale de mi-mandat, suggérant que le président Macri est plus que favori pour remporter un prochain mandat de 4 ans à partir de 2019), nous pensons que les marchés financiers continueront à ignorer le profond cycle pro-orthodoxie des réformes pour la période à venir. Des aspects moins populaires (tels que les réformes du travail ou des retraites) continueront à être pris de front, ce qui signifie que la dynamique de changement structurel sera maintenue.
Lire (6 min.)

Réforme de l’assurance emprunteur : les banques ne jouent pas le jeu de la transparence

Astrid Cousin
Le 12 janvier 2018, le Conseil constitutionnel a validé l’amendement Bourquin, offrant ainsi aux souscripteurs d’un prêt immobilier la possibilité de résilier annuellement leur assurance-emprunteur et de faire jouer la concurrence. Cette ouverture du marché incite certaines banques à ne pas tout dire à leurs clients dans le but de les retenir.
Lire (3 min.)

Frais bancaires : le jackpot des établissements physiques

Frais de tenue de comptes, coûts d'irrégularité, commission d'intervention ou encore cotisations annuelles... Dans l'univers de la banque, et principalement dans les établissements physiques, les intitulés des frais varient autant que leurs montants. Cette pratique arbitraire et abusive toucherait-elle à sa fin ? Le Ministre de l'économie, Bruno Lemaire, a en effet pris le sujet des frais bancaires à bras-le-corps et saisi le Comité Consultatif du Secteur Financier. Le CCSF devra établir un diagnostic de la situation, proposer des dispositifs de maîtrise des frais et évaluer l'efficacité des réglementations de plafonnement.
Lire (<1 min.)

Scandale Aristophil : première décision favorable aux victimes

Affaire Aristophil : avantage aux plaignants ! Au terme d’une première audience, le tribunal a rejeté massivement les demandes de la Société Générale, défendant aux côtés du CIC ; une décision de bon augure pour les investisseurs.
Lire (3 min.)

Construction : tassement au deuxième trimestre

Les logements individuels poursuivent leur baisse (- 8,8 % après -0,9 %) quand les logements collectifs (y compris en résidence) continuent d'augmenter (+5,1 % après +2,5 %). Toujours en données trimestrielles CVS-CJO, les mises en chantier sont en baisse (-2,8 % après - 3,6 %) aussi bien dans l'individuel (-4,9 % après +1,4 %) que dans le collectif, y compris en résidence (-1,3 % après -7,0 %).

Selon le Ministère de la transition écologique et solidaire, sur douze mois, de juillet 2017 à juin 2018, le nombre de logements autorisés à la construction (486 600 unités) baisse de 0,7 % quand celui des mises en chantier (422 700 unités) augmente de 5,2 % par rapport à la même période, un an plus tôt (de juillet 2016 à juin 2017).

  (Source : Le Cercle de l'Epargne)
Lire (1 min.)

L’AFG et l’AMAFI publient un Guide sur les produits financiers ESG

Les thématiques environnementales, sociales ou de gouvernance (ESG) sont un sujet de préoccupation au cœur du développement actuel de l’économie. Elles suscitent non seulement l’intérêt croissant des investisseurs mais aussi la recherche par les adhérents de l’AFG et de l’AMAFI de solutions adaptées permettant de répondre à cet intérêt.

C’est dans cette perspective que l’AFG et l’AMAFI ont mis en place le Guide dans le cadre d’échanges avec l’AMF.

Lire (<1 min.)

Est-ce le bon moment d’acheter les actions des banques américaines ?

Isabelle Mateos y Lago
Les actions des banques américaines ont sous-performé l’ensemble du marché et celles des banques européennes depuis le début de l'année. Nous pensons que cette tendance s’est inversée. Sur un horizon à moyen terme, nous entrevoyons une appréciation des banques américaines grâce à trois facteurs : la vigueur de la croissance économique, la normalisation de la politique de la Fed et les perspectives de déréglementation et de rémunérations des actionnaires.
Lire (3 min.)

L’Italie dit-elle ciao à la stagnation ?

Philippe Crevel
L'Italie figure parmi les Etats dont le PIB demeure inférieur à celui de 2008. Entre 2011 et 2014, l’Italie a connu une des plus longues récessions de son histoire. Sa fin ne s’est pas soldée par une forte reprise mais par une stagnation.
Lire (2 min.)