KBL Richelieu devient Compagnie Financière Richelieu

La Compagnie Financière Richelieu pilotera cette nouvelle plateforme de banque privée et de gestion d’actifs, en confortant chacune de ces entités dans son positionnement et en leur permettant de s’inscrire résolument dans une dynamique et une perspective de développement à long terme.

Banque Richelieu France (anciennement KBL Richelieu Banque Privée) accompagne depuis toujours ses clients en leur offrant un suivi patrimonial complet, des solutions d’investissement sur mesure et une large gamme de financements. Elle est présidée par Monsieur Antoun Sehnaoui. Monsieur Régis Brochot reste Président du Directoire.

Banque Richelieu Monaco (anciennement KBL Monaco Private Bankers) propose depuis toujours à une clientèle internationale des services financiers exclusifs et personnalisés. Elle est présidée par Monsieur Antoun Sehnaoui. Monsieur Jean Danckaert reste Administrateur Délégué.

Richelieu Gestion (anciennement KBL Richelieu Gestion) construit depuis toujours une gamme de fonds ciblés avec une expertise historique en stock-picking et une gestion de conviction. La société de gestion est présidée par Monsieur Georges Saghbini. Monsieur Christophe Boulanger est nommé Directeur Général.

Lire (1 min.)

La banque privée traditionnelle est-elle vouée à disparaître ?

Albert d'Anthoüard
Faible digitalisation, bouleversements réglementaires, concurrence des Fintechs : d’importants défis sont à relever dans le monde feutré de la gestion privée. Saura-t-elle évoluer à temps ?
Lire (4 min.)

BGL BNP Paribas en passe de racheter ABN AMRO Bank (Luxembourg) S.A.

BGL BNP Paribas cédera les activités d’ABN AMRO Life S.A. à Cardif Lux Vie immédiatement après l’acquisition. La transaction proposée, qui reste soumise à l‘accord des autorités de régulation compétentes, devrait être finalisée au troisième trimestre 2018.

 « Nous sommes un acteur de banque privée de premier plan dans le Nord-Ouest de l’Europe, et nous sommes actuellement en train d’investir dans nos activités sur nos marchés principaux et de les intégrer davantage afin de réaliser des économies d’échelle. La taille est un critère de plus en plus important pour pouvoir investir dans les collaborateurs et les systèmes. Au Luxembourg, nous ne sommes pas en mesure d’acquérir cette taille critique. Nous considérons dès lors que le transfert de nos activités de banque privée et d’assurance au Luxembourg vers BGL BNP Paribas est entièrement dans l’intérêt de nos clients », précise Pieter van Mierlo, CEO Private Banking d’ABN AMRO Bank.

« Nous nous réjouissons d’offrir notre expérience client de haut niveau à cette clientèle de banque privée. Ces clients auront accès à notre vaste réseau international et à l’expertise à la fois de notre métier de Wealth Management et du modèle intégré du groupe. Cette acquisition s’inscrit dans notre stratégie de croissance et nous permet de renforcer notre activité au Luxembourg et sur le marché global de la banque privée », conclut Vincent Lecomte, co-CEO de BNP Paribas Wealth Management.

Lire (1 min.)

Le banquier privé « augmenté » : une séduisante combinaison de sur-mesure et d’automatisation

Annabelle Rocat
Les banques privées l’ont enfin compris : elles se doivent d’offrir à leurs clients une nouvelle proposition de valeur et d’améliorer leur expérience utilisateur, si elles souhaitent rester concurrentielles dans un contexte de digitalisation du secteur.
Lire (3 min.)

Critères ESG : les PRI et le CFA Institute analysent les meilleures pratiques

Le CFA Institute et les Principes pour l’Investissement Responsable (PRI) publient ce lundi 18 mars leur 3e rapport sur l’intégration des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) dans le monde. Plus d'une vingtaine d'ateliers ont été organisés à travers le monde, et 1 100 professionnels de la finance interrogés. L'enquête s’appuie aussi sur de précédents travaux, publiés en septembre 2018.

Le nouveau rapport — « ESG Integration in Europe, the Middle East and Africa : Markets, Practices and Data » (en anglais) — se penche sur la région Europe, Moyen-Orient et Afrique (EMEA) et analyse notamment 8 grands marchés. Parmi eux figurent l’Allemagne, la France, le Royaume-Uni, l’Afrique du Sud et les pays du Golfe. Le 4e et dernier rapport de cette série, couvrant la région Asie-Pacifique, sera publié dans le courant de l’année 2019.

Quelles conclusions tirer de ce nouveau rapport ?

  • Il n’existe pas de « solution miracle » ni de pratiques uniformes permettant et facilitant l’intégration des critères ESG.
  • Les investisseurs devraient se concentrer davantage sur l’analyse plutôt que sur l’investissement ESG. L'analyse ESG constitue un élément fondamental de l’analyse des investissements. Elle exige une approche disciplinée et basée sur des données pour être pleinement intégrée dans le processus d’investissement.
  • Bien que les gérants de portefeuille et les analystes intègrent souvent les facteurs ESG dans leur processus d’investissement, ils ajustent rarement leurs modèles en fonction des données ESG.
  • La gestion des risques et la demande des clients constituent les principaux moteurs de l’intégration des critères ESG. En revanche, une faible compréhension des problématiques ESG et l’absence de données ESG comparables restent les principaux freins à cette intégration des critères ESG.
  • La gouvernance est le principal critère ESG que les investisseurs intègrent dans leurs processus, même si les critères environnementaux et sociaux prennent de l’ampleur.
  • L’intégration des critères ESG est beaucoup plus avancée dans l’univers des actions que dans l’univers des obligations.

Focus sur le marché français

Le nouveau rapport consacre une large section à l’intégration des critères ESG sur le marché français. Dans l'Hexagone, la gouvernance d’entreprise reste l’enjeu ESG le plus intégré dans le processus d’investissement, à la fois pour les actions et les obligations. Cependant, les répondants à l'enquête estiment que les facteurs environnementaux devraient dépasser le sujet de gouvernance d’ici à 2022. Selon eux, les sujets environnementaux affecteront principalement les actions et les obligations d’entreprise.

Par ailleurs, comme dans la plupart des autres marchés, la demande des clients et la gestion des risques constituent les principaux moteurs de l’intégration des facteurs ESG. D'après les répondants à l'enquête, les évolutions réglementaires devraient gagner une influence croissante en France, plus que dans les autres marchés.

Servir d'exemple aux investisseurs du monde entier

« La zone EMEA est la région où l’intégration des critères ESG est la plus sophistiquée, de nombreux analystes et investisseurs institutionnels en Europe faisant même figure de pionnier en intégrant ces facteurs ESG depuis de nombreuses années. Nous espérons que ce rapport, ainsi que les autres rapports de la série, pourront offrir des conseils et des lignes directrices aux investisseurs et analystes du monde entier », explique Paul Smith, Président et Directeur général du CFA Institute.

Lire (5 min.)

Keys REIM renforce ses équipes immobilières avec l’arrivée de deux nouveaux collaborateurs

Dans le cadre de son développement, le groupe Keys Asset Management a annoncé le 15 mars dernier la nomination de deux nouveaux collaborateurs. Ils rejoignent la filiale française Keys REIM, afin de contribuer à la mise en œuvre des stratégies Core et Core+. « Ces renforts s’insèrent dans le cadre d’une évolution de notre organisation, afin de nous adapter au cycle de marché et répondre aux besoins grandissants de nos clients », explique Pierre Mattei, Président de Keys REIM.

Focus sur les parcours de Vincent Evenou et de Simon Gauchot

Keys REIM renforce ses équipes immobilières avec l’arrivée de deux nouveaux collaborateurs

Vincent Evenou (36 ans) est diplômé de Kedge Business School Bordeaux, membre de la RICS et certifié AMF. Il bénéficie de 13 ans d'expérience acquises successivement chez CBRE Investors comme Asset manager commerce, Ciloger comme responsable des investissements, puis Groupama Immobilier comme Asset manager senior en charge de plusieurs restructurations immobilières, notamment le projet du 150 Avenue des Champs Elysées.

Keys REIM renforce ses équipes immobilières avec l’arrivée de deux nouveaux collaborateurs

Simon Gauchot (41 ans) est diplômé de l’ISG. Il bénéficie de plus de 15 années d’expérience dans les métiers de l’immobilier. Simon Gauchot a notamment travaillé chez BNP, JLL et Eurosic. Son parcours lui a permis d'acquérir une culture de la transaction, notamment sur des opérations à création de valeur.

Lire (2 min.)

Les Assises de la Pierre-Papier

Les Assises de la Pierre-Papier et de l'investissement immobilier auront lieu le 26 juin 2017, au Méridien Etoile à Paris.
Lire (1 min.)