Allianz Global Corporate & Specialty renforce son équipe de gestion de crise pour la région Méditerranée

Allianz Global Corporate & Specialty (AGCS), l’assureur des grands risques industriels et de spécialités du groupe Allianz, annonce ce mercredi 20 février qu'il élargit son équipe de gestion de crise. AGCS nomme à Paris deux souscripteurs pour la région Méditerranée, qui se compose notamment de la France, de l’Italie, de l’Espagne et du Benelux.

Allianz Global Corporate & Specialty renforce son équipe de gestion de crise pour la région Méditerranée

Doris Pajon et Etienne Cheret compléteront l’équipe de gestion de crise pour la région Méditerranée (au sein de la ligne d’activité Responsabilité Civile d’AGCS), dirigée par Laurent Lippens à Anvers.

Ce dernier a rejoint AGCS en 2011 en tant que souscripteur Responsabilité Civile. Auparavant, il a été courtier pendant plus de six ans et avocat d’assurance pendant quatre ans. En 2016, il a été nommé practice leader Gestion de crise pour la région Méditerranée (Pays-Bas, Belgique, France, Italie, Espagne).

Focus sur le parcours de Doris Pajon et Etienne Cheret

Doris Pajon a rejoint AGCS en tant que souscripteur Gestion de crise en janvier 2019. Elle était jusqu’alors souscriptrice en assurance Kidnapping et Extorsion pour la France et l’Europe du Sud chez Hiscox.

Etienne Cheret a été nommé souscripteur Gestion de crise pour la région Méditerranée chez AGCS en août 2018. Il a travaillé chez Axa, Verlingue et plus récemment Assur.

L'offre Gestion de crise de AGCS

L’offre Gestion de crise comprend trois types de produits : les assurances couvrant le rappel de produits contaminés, de biens de consommation et de produits automobiles ; les assurances contre le terrorisme et la violence politique (actes terroristes, guerres, troubles civils...) et les assurances contre le kidnapping et l’extorsion.

Pour chacun de ces produits, AGCS s’est associée à WorldAware. Cette entreprise internationale d’assistance à la gestion de crise offre ses services et son soutien aux clients d’AGCS, en cas de contamination ou de rappel de produits, de situation d’urgence ou d’évacuation d’une zone en crise. WorldAware possède une expérience opérationnelle dans plus de 120 pays, et assiste ses clients sur le terrain dans le monde entier 24 heures sur 24.

Risques de violence politique et de terrorisme en Méditerranée

L’assurance Gestion de crise est en pleine croissance chez AGCS. Le Baromètre des risques 2019 d’Allianz montre que la violence politique et le rappel de produits font partie des préoccupations majeures des entreprises. Les rappels de produits peuvent entraîner des pertes d’exploitation élevées. Les actes de terrorisme et de violence politique deviennent aussi plus fréquents que par le passé, causant de graves dommages, dont l’interruption d’activité.

Patrick Thiels, directeur général d’AGCS pour la région Méditerranée, souligne que « la gestion de crise est particulièrement importante pour la région Méditerranée d’AGCS, compte tenu de l’augmentation de la violence politique et des rappels de produits. Le renforcement de l’équipe dans la région sera un véritable atout pour mieux accompagner nos clients dans ce domaine ».

Lire (3 min.)

En 2019, la CNCGP veut représenter les courtiers en assurance

Association de conseillers en investissement financier, la CNCGP ambitionne naturellement de devenir association de courtiers en assurance et d’IOB.
Lire (3 min.)

MetLife s’intéresse aux CGP

En septembre 2018, MetLife lançait Super Novaterm Prévoyance, pour protéger le revenu, l’activité et la famille des indépendants, qu’ils soient professions libérales, gérants majoritaires d’entreprise, artisans ou commerçants. Cette solution est portée par un réseau commercial de 50 inspecteurs, répartis sur toute la France, qui fournit aide et conseil aux intermédiaires d’assurance tels que les CGP. Vincent Tholance, ancien CGP qui a récemment rejoint les équipes commerciales de MetLife France, pourra apporter son expertise pointue pour accompagner au mieux ces professionnels.

Cette offre complémentaire répond pleinement à l’obligation réglementaire qui pèse sur les CGP. En outre, la Prévoyance représente aujourd’hui un réel levier de croissance et de diversification pour les CGP, plutôt centrés sur l’épargne. MetLife France veut déployer des moyens importants pour aider les CGP à commercialiser cette solution auprès de leurs clients, en se concentrant sur la prise de conscience des indépendants de leurs besoins en termes d’incapacité, d’invalidité ou de décès, garanties souvent peu ou mal couvertes par leurs Régimes Obligatoires.

MetLife déploie des services dédiés aux CGP

Dans cette optique, depuis 2 ans, afin de connaitre au mieux le métier et les besoins des CGP, les inspecteurs de MetLife France ont suivi la formation obligatoire délivrée aux CIF. MetLife a également opéré un rapprochement avec les associations de CIF, grâce à une présence aux salons de l’ANACOFI et de la CNCGP, ainsi qu'une participation au 1er salon BFM Business Patrimoine, et aux aux formations de l’ANACOFI en régions. Enfin, des tutoriels sur le thème « Devoir de conseil et Prévoyance » devraient voir le jour.

Lire (1 min.)

L’Orias élit un nouveau président

Président Orias Philippe Poignet

A un moment où s’engagent les discussions sur la réforme du courtage d’assurance qui a pour objectif de faire évoluer la profession de courtier d’assurance vers un modèle d’autorégulation, le Conseil d’administration a élu à l’unanimité Philippe Poiget, Délégué général de la FFA, à la présidence de l’ORIAS jusqu’à l’entrée en vigueur de cette réforme. A cette échéance, il sera procédé à l’élection d’un nouveau Président.

Philippe Poiget entend assurer la poursuite des missions de l’ORIAS dans un esprit de neutralité et en parfaite concertation avec les associations membres. Le mandat de Bruno Pelissier, administrateur de l’ORIAS au titre d’agéa et Président en exercice, s’achèvera le 31 décembre 2018. Philippe Poiget prendra ses fonctions le 1er janvier 2019.

Lire (1 min.)

Critères ESG : les PRI et le CFA Institute analysent les meilleures pratiques

Le CFA Institute et les Principes pour l’Investissement Responsable (PRI) publient ce lundi 18 mars leur 3e rapport sur l’intégration des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) dans le monde. Plus d'une vingtaine d'ateliers ont été organisés à travers le monde, et 1 100 professionnels de la finance interrogés. L'enquête s’appuie aussi sur de précédents travaux, publiés en septembre 2018.

Le nouveau rapport — « ESG Integration in Europe, the Middle East and Africa : Markets, Practices and Data » (en anglais) — se penche sur la région Europe, Moyen-Orient et Afrique (EMEA) et analyse notamment 8 grands marchés. Parmi eux figurent l’Allemagne, la France, le Royaume-Uni, l’Afrique du Sud et les pays du Golfe. Le 4e et dernier rapport de cette série, couvrant la région Asie-Pacifique, sera publié dans le courant de l’année 2019.

Quelles conclusions tirer de ce nouveau rapport ?

  • Il n’existe pas de « solution miracle » ni de pratiques uniformes permettant et facilitant l’intégration des critères ESG.
  • Les investisseurs devraient se concentrer davantage sur l’analyse plutôt que sur l’investissement ESG. L'analyse ESG constitue un élément fondamental de l’analyse des investissements. Elle exige une approche disciplinée et basée sur des données pour être pleinement intégrée dans le processus d’investissement.
  • Bien que les gérants de portefeuille et les analystes intègrent souvent les facteurs ESG dans leur processus d’investissement, ils ajustent rarement leurs modèles en fonction des données ESG.
  • La gestion des risques et la demande des clients constituent les principaux moteurs de l’intégration des critères ESG. En revanche, une faible compréhension des problématiques ESG et l’absence de données ESG comparables restent les principaux freins à cette intégration des critères ESG.
  • La gouvernance est le principal critère ESG que les investisseurs intègrent dans leurs processus, même si les critères environnementaux et sociaux prennent de l’ampleur.
  • L’intégration des critères ESG est beaucoup plus avancée dans l’univers des actions que dans l’univers des obligations.

Focus sur le marché français

Le nouveau rapport consacre une large section à l’intégration des critères ESG sur le marché français. Dans l'Hexagone, la gouvernance d’entreprise reste l’enjeu ESG le plus intégré dans le processus d’investissement, à la fois pour les actions et les obligations. Cependant, les répondants à l'enquête estiment que les facteurs environnementaux devraient dépasser le sujet de gouvernance d’ici à 2022. Selon eux, les sujets environnementaux affecteront principalement les actions et les obligations d’entreprise.

Par ailleurs, comme dans la plupart des autres marchés, la demande des clients et la gestion des risques constituent les principaux moteurs de l’intégration des facteurs ESG. D'après les répondants à l'enquête, les évolutions réglementaires devraient gagner une influence croissante en France, plus que dans les autres marchés.

Servir d'exemple aux investisseurs du monde entier

« La zone EMEA est la région où l’intégration des critères ESG est la plus sophistiquée, de nombreux analystes et investisseurs institutionnels en Europe faisant même figure de pionnier en intégrant ces facteurs ESG depuis de nombreuses années. Nous espérons que ce rapport, ainsi que les autres rapports de la série, pourront offrir des conseils et des lignes directrices aux investisseurs et analystes du monde entier », explique Paul Smith, Président et Directeur général du CFA Institute.

Lire (5 min.)

Keys REIM renforce ses équipes immobilières avec l’arrivée de deux nouveaux collaborateurs

Dans le cadre de son développement, le groupe Keys Asset Management a annoncé le 15 mars dernier la nomination de deux nouveaux collaborateurs. Ils rejoignent la filiale française Keys REIM, afin de contribuer à la mise en œuvre des stratégies Core et Core+. « Ces renforts s’insèrent dans le cadre d’une évolution de notre organisation, afin de nous adapter au cycle de marché et répondre aux besoins grandissants de nos clients », explique Pierre Mattei, Président de Keys REIM.

Focus sur les parcours de Vincent Evenou et de Simon Gauchot

Keys REIM renforce ses équipes immobilières avec l’arrivée de deux nouveaux collaborateurs

Vincent Evenou (36 ans) est diplômé de Kedge Business School Bordeaux, membre de la RICS et certifié AMF. Il bénéficie de 13 ans d'expérience acquises successivement chez CBRE Investors comme Asset manager commerce, Ciloger comme responsable des investissements, puis Groupama Immobilier comme Asset manager senior en charge de plusieurs restructurations immobilières, notamment le projet du 150 Avenue des Champs Elysées.

Keys REIM renforce ses équipes immobilières avec l’arrivée de deux nouveaux collaborateurs

Simon Gauchot (41 ans) est diplômé de l’ISG. Il bénéficie de plus de 15 années d’expérience dans les métiers de l’immobilier. Simon Gauchot a notamment travaillé chez BNP, JLL et Eurosic. Son parcours lui a permis d'acquérir une culture de la transaction, notamment sur des opérations à création de valeur.

Lire (2 min.)

Raise Investissement entre au capital du Groupe Artemis

Créé en 2009, le groupe Artémis courtage opère dans le secteur du courtage en crédit immobilier, de l’assurance emprunteur et du regroupement de crédits. Fort d'un réseau d’une quarantaine d’agences, qui ont négocié plus de 2,5 milliards d'euros de crédit en 2017, Artémis affiche aujourd’hui un chiffre d’affaires d’environ 40 millions d’euros.

Les 20 millions d’euros investis par RAISE Investissement aux côtés des six co-fondateurs d’Artémis courtage permettront de soutenir le développement du groupe. Ce regroupement permettra notamment l’ouverture de nouvelles agences en propre, l'équipement numérique et la croissance externe.

  Vous aimerez aussi https://lecourrierfinancier.fr/patrimoine/breve/nouvelle-acquisition-institut-patrimoine-10967
Lire (1 min.)

Capfinances entre au capital de Groupe Premium

Laurent et Didier Zerbib, les dirigeants de Capfinances, rejoidront le directoire et entreront au capital de Groupe Premium.

Fondée en 2004, Capfinances, leader en France dans la distribution de contrats d’assurance vie et de solutions retraite, dispose d’un réseau de 100 collaborateurs et mandataires d’assurances. Le société, qui compte plus de 20 000 clients, réalise un chiffre d’affaires de plus de 15 millions d’euros au cours de la dernière année.

Avec plus de 400 collaborateurs et mandataires indépendants, le Groupe Premium, via sa principale filiale Predictis, propose une gamme complète de solutions patrimoniales et assurantielles au service des particuliers et des professionnels. Avec un chiffre d’affaires de 28 millions d’euros, en juin 2018, le groupe enregistre une croissance continue depuis plusieurs années.

Le Groupe Premium, grâce à cette opération, devrait voir son chiffre d'affaires porté à plus de 43 millions d’euros.

 
Lire (1 min.)

Anne-Françoise Potiez prend la direction juridique et fiscale de Swiss Life France

Anne-Françoise Potiez - Swiss Life

Diplômée d’un DEA de droit privé général Paris 1 Panthéon-Sorbonne et titulaire d’un DESS de droit des affaires et fiscalité Paris 2 Panthéon-Assas, Anne-Françoise était Directeur Juridique et Fiscal d’AG2R-La Mondiale depuis 2012, en charge de l'activité juridique Assurances du Groupe : Epargne, Santé Prévoyance, Retraite supplémentaire. Anne-Françoise Potiez est âgée de 54 ans.

Lire (1 min.)

Les agents généraux appuient la réforme des retraites

Lors de son Assemblée générale, le 15 juin dernier, agéa, Fédération nationale des syndicats d’agents généraux d’assurance, a réuni ses membres pour faire le point sur la réforme des retraites et l’épargne retraite.
Lire (2 min.)

Horizon AM annonce une prise de participation dans un projet immobilier à Saint-Witz réalisé par ELGEA

La société de gestion Horizon AM — spécialisée dans le financement projets de réhabilitation, de transformation et de promotion immobilière — a annoncé ce vendredi 15 mars sa prise de participation dans une nouvelle opération située à Saint-Witz (Val-d'Oise) en partenariat avec ELGEA.

Il s'agit du premier projet immobilier dans lequel le fonds Performance Pierre 4 est investi. Ce fonds d’investissement alternatif (FIA) est ouvert à la souscription jusqu'au 13 juin prochain. Avec un objectif de collecte de 20 millions d’euros, le fonds sera prochainement investi sur d’autres projets semblables, en Ile-de-France et en Provence-Alpes-Côte d’Azur.

33 appartements livrés à un bailleur social

Le nouvel investissement se situe dans un quartier résidentiel du centre-ville. Proche de l’aéroport Roissy Charles de Gaulle, du centre commercial Aéroville et du Parc Astérix, Saint-Witz est accessible depuis Paris en 20 minutes via le RER D.

L’opération inclut 33 appartements livrés à un bailleur social du groupe Action Logement. Le bâtiment sera construit selon les dernières normes environnementales et de construction, en privilégiant des matériaux durables, afin de réduire les coûts énergétiques.

Ce projet est réalisé en partenariat avec ELGEA, spécialiste de la construction et de la promotion. Son offre s'adresse aux primo-accédants dont les revenus sont trop faibles pour acquérir un bien immobilier aux prix du marché, mais trop élevés pour bénéficier d'un logement social. ELGEA vise surtout les jeunes couples qui travaillent à Paris ou sa périphérie, et qui désirent fonder une famille.

Un objectif de marge brute de 10 % à 15 %

Le fonds Performance Pierre 4 — qui vise à délivrer pour les investisseurs un rendement annuel de 6 % net de frais de gestion — participe au financement de ce projet. Ce véhicule participera également dans les prochaines semaines au financement de 8 opérations similaires, en partenariat avec ELGEA.

Ces programmes de construction de logements neufs et de réhabilitation, à forte dimension socialement responsable, seront situés en Île-de-France (Hauts-de-Seine, Val-de-Marne, Val-d'Oise) et dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur (Marseille, Aix-en-Provence).

Au total, les neufs projets financés par le fonds Performance Pierre 4 permettront la construction de 250 lots pour une surface totale de 14 358 m2. Dans le détail, 85 % des lots ont déjà été commercialisés auprès des acheteurs finaux. L’objectif de marge brute pour le fonds se situe entre 10 % et 15 %.

Lire (3 min.)

Ardian Private Debt soutient l’investissement de HgCapital dans A-Plan

Ardian, acteur mondial de l’investissement privé, diversifie encore ses investissements. La société a annoncé le 15 mars dernier avoir arrangé une dette subordonnée afin de soutenir l’investissement de HgCapital (« Hg ») dans A-Plan, l'un des principaux courtiers en assurance pour particuliers au Royaume-Uni.

Focus sur le positionnement de A-Plan

Fondé en 1963, A-Plan est un acteur majeur du courtage en assurance multicanal au Royaume-Uni. Il se positionne principalement sur des produits d’assurance pour particuliers, et développe également une gamme de services dédiée aux PME. La valorisation du groupe s’articule autour d’une qualité de service élevée et d’une proximité forte avec sa clientèle, à travers un réseau d'agences locales. A-Plan gère aujourd'hui 1,5 million de polices d’assurance à l’échelle nationale.

Mark Brenke, Managing Director & Responsable de l’activité Private Debt d’Ardian, déclare : « L’équipe de management a démontré sa capacité à faire croître rapidement la société, tant au niveau organique, qu’au travers d’acquisitions. Cette équipe s’appuie sur le CEO, Carl Shuker, membre d’A-Plan depuis près de 30 ans, et sur sa connaissance approfondie du marché. »

Lire (2 min.)

Allianz Global Corporate & Specialty France nomme une directrice commerciale et marketing

AGCS Allianz Global Marylin Paugeas  

Àgée de 43 ans, Marilyn Faugas reporte à Corinne Cipière, Directrice Générale d’AGCS France et Directrice Commerciale et Marketing pour la région Méditerranée (France, Italie, Espagne, Benelux et Maghreb), elle intègre également le Comité de Direction France.

Titulaire d’un DESS en Droit des Assurances et diplômée du CHEA (Centre des Hautes Etudes d’Assurances), elle a débuté sa carrière en 1999, au poste de gestionnaire Responsabilité Civile chez Cabinet Christian de Clarens. Conseillère spécialisée en charge d’un portefeuille dédié aux Institutions Financières dans le département Finpro de Marsh jusqu’en 2004, elle a rejoint ensuite ACE Europe en qualité de souscriptrice Risques Financiers pour les grands comptes puis en tant que responsable du bureau de Paris en 2008.

Elle était, depuis 2010, Key Account Manager chez AGCS France.

      Vous aimerez aussi  https://www.lecourrierfinancier.fr/assurance/breve/deux-nominations-a-direction-lignes-financieres-dallianz-global-corporate-specialty-france-11634
Lire (1 min.)

CREDIXIA développe sa franchise

Créée en 1999, CREDIXIA était initialement courtier en crédits immobiliers et a progressivement élargi son offre : assurance emprunteur, rachat de crédit, restructuration de prêts, prêt professionnel, placements, etc.... Entre 2014 et 2017, le chiffre d’affaires de l’entreprise a ainsi progressé de + 130%.

Le réseau de Franchisés CREDIXIA met l’ensemble des outils nécessaires au développement de l’activité et une formation complète à disposition des entrepreneurs, qui bénéficieront également du réseau de banques partenaires.

Lire (<1 min.)