Pas de bulle spéculative d’après l’indicateur Sotheby’s

Stéphane Déo
Il existe une abondante littérature sur la rentabilité d’un placement en œuvre d’art.
Lire (1 min.)

La société de conseil OVATIO annonce les rachats de Septier Assurances et La Baume Linares

Déjà numéro 1 sur le marché des médias et du divertissement, OVATIO a choisi de développer son expertise sur le marché de l’art et de l’événementiel. Avec un chiffre d’affaires de 7M€ et une quarantaine d’experts, OVATIO nourrit des ambitions fortes :

  • dépasser d’ici 2 ans les 10M€ de chiffre d’affaires avec un objectif de 20 M€ à horizon 5 ans.
  • donner naissance progressivement au leader européen du Media et du divertissement, de prochaines acquisitions importantes étant d’ores et déjà envisagées.

Désormais, avec l’expertise de La Baume Linares, OVATIO a pour objectif de devenir la référence sur le marché de l’art et de renforcer sa position de leader sur son marché actuel grâce à la réputation de Septier Assurances.

OVATIO, Septier et La Baume Linares ont en commun le sens aigu du service client avec des équipes multidisciplinaires, autonomes et expertes de leur marché. Dès lors, mus par une vision commune de l’exercice du métier, de véritables synergies vont s’établir naturellement. En effet, devenu coverholder aux LLOYD’s depuis 2015, OVATIO comptait déjà les clients les plus prestigieux de son marché en seulement 10 ans : plus d’1 société sur 2 des 200 sociétés qui produisent des artistes sur scène, plus d’1 salle de spectacle sur 3, et enfin 3 des 5 plus importants groupes de média.

 
Lire (1 min.)

123 IM finance la reprise du théâtre Edouard VII

Les Fonds gérés par 123 IM et Entrepreneur Venture financent l’acquisition du célèbre théâtre EDOUARD VII par le Groupe Pascal Legros, exploitant déjà 3 autres théâtres parisiens de renom. Cet investissement important en obligations et en actions permettra de soutenir l’activité des 3 théâtres déjà exploités par le Groupe et de financer l'acquisition d’un quatrième, le théâtre Edouard VII.
Lire (2 min.)

Naissance d’une plateforme d’investissement dédiée aux passionnés d’art

La plateforme Artners sera mise en ligne le 1er octobre 2017 et fera l'objet d'un lancement officiel pendant la FIAC (19 au 22 octobre 2017).
Lire (1 min.)

Un premier fonds aux Etats-Unis pour Brickvest

Dernier né de la gamme de fonds d'investissement alternatifs (AIF) mono-stratégie proposée par Brickvest, HV8 est le premier à offrir aux investisseurs européens une exposition au marché américain en se concentrant sur les immeubles de prestige.

Le premier actif sélectionné par HV8 est le futur hôtel Hilton, estimé à 134,4 millions de dollars, et situé sur l'emblématique Navy Pier de Chicago.  Cette opportunité découle du partenariat établi entre BrickVest et ACRON AG, l'un des principaux gestionnaires de biens immobiliers basés en Suisse, avec un volume de transactions d'environ 1,7 milliard de francs suisses.

L'hôtel, actuellement en construction et dont l'ouverture est prévue pour l'été 2019, comptera 222 chambres offrant une vue sur la ville, le lac Michigan et la jetée. Il abritera le plus grand bar et « roof-top » restaurant d'Amérique, d'une superficie 2800 mètres carrés. Il s’agira du le seul hôtel à être construit sur le Navy Pier de Chicago, qui attire plus de neuf millions de touristes par an.

HV8 est proposé aux membres de la plateforme BrickVest « Access », sa plateforme de liquidité AIFM, dédiée aux investisseurs professionnels individuels et family offices.

Il s'agit du deuxième partenariat avec ACRON.  En juin 2018, BrickVest avait réalisé le premier closing de Harvest Investment 5 (HV5), un fonds d'investissement alternatifs (AIF) gérée par BrickVest et dont la stratégie de rendement dédiée au marché immobilier Suisse avait été développée en partenariat avec la firme Suisse.

Emmanuel Lumineau, PDG de BrickVest, commente : « La stratégie de HV8 répond à une demande croissante de nos investisseurs pour des opportunités d'investissement aux Etats-Unis, afin de profiter de la croissance et de la vigueur de l'économie Outre-Atlantique. Nous avons sélectionné cet actif parce qu’il offre un niveau élevé de liquidité aux investisseurs qui cherchent à diversifier géographiquement leur portefeuille.»

Lire (2 min.)

APRIL en négociations pour entrer au capital de La Centrale de Financement

La Centrale de Financement a été créée en 2013 par Sylvain Lefevre et Philippe Girou avec le support d’Artémis, société d’investissement de la famille Pinault. Dans le cadre de ce changement de partenaire, les dirigeants de La Centrale de Financement souhaitent renforcer leur participation au capital, en passant de 38 % à 44 %, tout en ouvrant 2 % du capital à son réseau. Après l’opération, APRIL disposera de 54 % du capital. Ce partenariat industriel avec APRIL permettra de réaliser des synergies fortes sur le marché du crédit immobilier et de son écosystème.

La conclusion de cette opération est subordonnée à la consultation préalable des instances représentatives du personnel de La Centrale de Financement, ainsi qu’aux approbations légales, réglementaires, juridiques et financières usuelles. Sous ces réserves, sa finalisation est attendue d’ici la fin du mois de septembre 2018.
Lire (1 min.)

Quel est le profil des collectionneurs d’art ?

À l'occasion de la FIAC (Foire Internationale d'Art Contemporain), qui se tient à Paris du 20 du 23 octobre, la rédaction vous propose une infographie présentant les différents profils de collectionneurs.
Voir

Antoni Taulé, les perspectives incertaines

Pascal Ordonneau
A partir du 28 janvier, BOA, 11 rue d'Artois, une jeune galerie dynamique, propose avec deux autres lieux, Photo 12 galerie et Insituto Cervantes de Paris, une exposition rétrospective sur un artiste espagnol : Antoni Taulé.
Lire (2 min.)

Collectionner l’art de demain !

Pascal Ordonneau
Le collectionneur est un individu protéiforme : il prend l’aspect d’une boîte de camembert, d’incunables, de peintres italiens nés et morts à San Giminiano ou de hochets en ivoire. Collectionner ne suppose pas nécessairement une spécialisation absolue !
Lire (2 min.)