Finance responsable : Ardian reçoit l’ESG Best Practices Honours 2019

Ardian — société d'investissement privé indépendante — a reçu ce jeudi 27 juin le prix « 2019 ESG Best Practices Honours » dans la catégorie « Multi strategies Investment Platform ». La société de gestion SWEN Capital Partners — spécialiste des investissements responsables sur les marchés privés — a réuni 420 personnes à Paris pour l'occasion. Cette 5e édition était consacrée au thème « Accélération », appliqué à l’industrie du non coté face aux enjeux du changement climatique et du développement durable.

Six sociétés de gestion européennes ont été distinguées parmi plus de 200 sociétés de gestion de Private Equity et Infrastructure. Ces entreprises ont été sélectionnées par un jury indépendant pour leurs pratiques ESG dans le cadre de leurs décisions d'investissement et de leur gestion. Le jury comptait parmi ses membres externes des représentants de l’OCDE, des PRI, du FIR, du FRR et d'ETHIFINANCE.

10 ans d'investissement responsable

D'après Ardian, cette récompense valide sa stratégie d’investissement responsable développée au cours des 10 dernières années. La société de gestion entend respecter des engagements ambitieux en matière de RSE, par exemple le partage de la valeur dès 2008. Ardian considère également ce prix comme la reconnaissance de son code de conduite, conçu pour assurer une économie florissante et un succès durable.

Philippe Poletti, Responsable d’Ardian Buyout et membre du Comité Exécutif, Président du Comité de développement durable, déclare : « Ardian est un pionnier de l’investissement responsable dans le Private Equity et les actifs réels (...) Nous sommes fermement convaincus que nos sociétés doivent aller au-delà des retours purement financiers. C’est pourquoi nous avons décidé de mesurer et d’améliorer l’impact de notre portefeuille sans accepter de compromis en termes de performance. »

Lire (2 min.)

Ardian investit dans Uptoo, plateforme de recrutement de commerciaux

Ardian — acteur mondial de l’investissement privé — a annoncé ce vendredi 31 mai avoir réalisé un investissement minoritaire dans Uptoo, première plateforme spécialisée dans le recrutement de commerciaux. Cette opération devrait permettre de soutenir la croissance d'Uptoo, notamment au travers d'opérations de croissance externe à venir.

En dix ans, Uptoo a connu une forte croissance. Depuis 2015, le développement de la société s’est accéléré. Son chiffre d’affaires a été multiplié par trois. L’offre de services d’Uptoo — couplée à une plateforme digitale intégrée et collaborative — comprend l’évaluation, le recrutement et la formation des profils de commerciaux B2B.

Une base de données de 300 000 CV

Uptoo compte aujourd'hui plus de 3 500 clients — entreprises du CAC 40, ETI, PME et startups — dans tous les secteurs de l'économie. Elle recrute pour le compte de ses clients grâce à la plateforme « Uptoo Jobs », qui répertorie plus de 300 000 CV. L’entreprise emploie aujourd’hui plus de 100 collaborateurs répartis sur quatre sites en France, à savoir Paris, Lyon, Bordeaux et Nantes. En 2018, la plateforme « Uptoo Jobs » a enregistré 65 000 nouveaux commerciaux.

« Notre proposition de valeur est de simplifier, de sécuriser et d’accélérer les recrutements de commerciaux, avec du digital et des services pour les recruteurs comme pour les candidats. Le recrutement est un vieux métier qui n'a pas encore subi sa transformation digitale. Nous voulons devenir une « scale-up » sur ce marché en travaillant sur la verticale des commerciaux », explique Didier Perraudin, fondateur et CEO d’Uptoo

Lire (2 min.)

Ardian investit dans Rivalis, réseau d’accompagnement des dirigeants de TPE-PME

Ardian — spécialiste international de l’investissement privé — annonce ce lundi 8 mars l’acquisition d’une participation minoritaire au capital du Français Rivalis — réseau d’accompagnement des dirigeants de TPE-PME — dans le cadre d’une opération d’OBO minoritaire aux côtés du management. Créée en 1994 à Colmar, l’entreprise dispose d'un réseau de plus de 500 conseillers indépendants et plus de 17 500 utilisateurs.

Outils digitaux pour accompagner les dirigeants

Rivalis propose au chef d’entreprise une vision en temps réel de la situation de son entreprise : chiffre d’affaires, rentabilité, prévisionnel, etc. Le dirigeant peut mesurer directement l’impact de ses décisions : devis, recrutement, investissement, etc. Cet accompagnement sert à améliorer la performance des entreprises, pérenniser l’activité et soutenir le dirigeant dans la durée. La méthode Rivalis passe par la digitalisation.

Pour déployer son offre de service, l'entreprise a développé la plateforme petite-entreprise.net qui revendique plus de 9 millions de visiteurs par an. Le site a vocation à répondre aux questions des dirigeants d'entreprise. Rivalis a également développé Henrri, un assistant en mode SAAS « freemium plus » adapté aux besoins des petites et moyennes entreprises : devis, facture, paiement, tableau de bord, etc.

Lire (2 min.)

Ardian entre en négociations exclusives pour céder sa participation dans Indigo

Ardian annonce ce mercredi 27 mars être entré en négociations exclusives avec Mirova — filiale de Natixis IM dédiée à l’investissement responsable — et MEAG — gestionnaire d’actifs de Munich Re et de ERGO — dans le cadre d’une opération de gré à gré, en vue de céder sa participation de près de 50 % dans le groupe français Indigo, spécialiste international du stationnement et de la mobilité.

Ardian devrait céder 35 % de sa participation au fonds Core Infrastructure Fund II — et son véhicule de co-investissement — gérés par Mirova et les 15 % restants à MEAG. Crédit Agricole Assurances conservera sa participation, les parts restantes étant détenues par les employés et les dirigeants. La finalisation de cette transaction reste soumise à l’avis consultatif des représentants du personnel ainsi qu’à la validation des autorités de la concurrence.

Plan GOAL 2025 et développement en Chine

Indigo a connu une croissance significative depuis l'arrivée d’Ardian en tant qu’actionnaire en 2014. Ce développement a été porté par une stratégie internationale, destinée à renforcer la du groupe position sur les marchés européens et américains. Indigo a lancé sa division Mobilité et Solutions Digitales avec le soutien d’Ardian et du Crédit Agricole Assurances. Cette division regroupe OPnGO —  plateforme digitale de stationnement avec plus de 180 000 utilisateurs actifs —  et Indigo Weel, solution de mobilité partagée qui propose différents véhicules (vélos, scooters et voitures).

« Aux côtés de Crédit Agricole Assurances, Mirova et MEAG nous aideront à travailler sur les différents piliers de notre plan GOAL 2025, et notamment le développement de notre présence en Chine avec notre partenaire Sunsea », explique Serge Clemente, PDG d’Indigo Group. « En investissant dans les parkings et solutions de mobilité d’Indigo, MEAG fournirait à Munich Re des rendements durables pour couvrir ses obligations de paiements de son activité principale », ajoute Holger Kerzel, Managing Director chez MEAG.

Lire (2 min.)

France : les réserves nettes de change augmentent de 5 720 M€

Le Ministère de l'économie et des finances a publié ce lundi 15 juillet avec la Banque de France une note sur le montant des réserves nettes de change de l'Etat. Bercy rappelle que depuis mai 2000, en conformité avec la Norme Spéciale de Diffusion des Données (NSDD) du FMI — telle qu’appliquée au sein du Système Européen de Banques Centrales — les avoirs mensuels de réserves et les disponibilités en devises sont valorisés en euros, sur la base des cours de change de fin de mois.

Les réserves nettes de change de la France s'élèvent à la fin du mois de juin 2019 à 163 769 M€ (186 368 M$), contre 158 049 M€ (176 241 M$) à la fin du mois de mai 2019. Cela représente une augmentation de 5 720 M€, qui intègre l’incidence des modalités de valorisation aux cours de change de fin de mois. Les réserves nettes de l'Etat se répartissent comme suit :

  • Réserves nettes en devises : 50 514 M€ ;
  • Position de réserve au FMI : 4 611 M€ ;
  • Avoirs en DTS : 10 049 M€ ;
  • Autres avoirs de réserve : 1 298 M€ ;

La différence constatée avec les réserves officielles de change — publiées le 5 juillet 2019 — résulte de la prise en compte de sorties temporaires d’actifs financiers en devises, d’un montant net de 133 M€.

Lire (2 min.)

Obligations : Muzinich & Co. lance le fonds Global Short Duration Investment Grade

Muzinich & Co. — société de gestion indépendante, spécialisée dans la dette publique et privée d’entreprises — lance ce mardi 16 juillet le fonds Global Short Duration Investment Grade. Son encours s'élève à 352 millions d’euros en date du 9 juillet 2019, d'après les chiffres publiés par Muzinich. Ce véhicule d'investissement vise à générer une performance tout en limitant les risques de crédit et de taux d’intérêt.

Répondre à la demande des clients

Proposé au sein d'une structure UCITS, le fonds fournit une liquidité quotidienne. Il sera géré avec une duration maximale de 1,5 an et une notation moyenne minimum BBB. Le fonds considère les facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) comme une partie intégrante du processus de recherche et respecte la liste d’exclusion de la Norges Bank Investment Management.

« La création de stratégies de crédit sur mesure en ligne avec les besoins de nos clients est la pierre angulaire de notre activité. Nous avons constaté une forte demande pour ce type de fonds de la part de nombreux clients dans différents pays », a déclaré Tom Douie, Global Head of Distribution. « Cela reflète les exigences actuelles des investisseurs européens qui cherchent à contrecarrer le pool croissant d'actifs à rendement négatif d’une grande partie du marché investment grade », ajoute-il.

Objectif de duration courte

Tatjana Greil-Castro dirige l'équipe de gestion, qui gère 13 Mds$ américains — données publiées le 30 juin 2019 — au sein des stratégies investment grade et crossover. Anthony DeMeo et Ian Horn seront co-gérants du fonds. « Nous pensons que le marché mondial des obligations investment grade offre de nombreuses opportunités pour les investisseurs qui adoptent une approche bottom-up sur le crédit, capables d’identifier des obligations d’entreprises de courte maturité dotées de fondamentaux solides », explique Tatjana Greil-Castro.

La gérante principale du fonds s'appuie sur sa longue expérience en investissement sur le marché des obligations d’entreprise. « Nous avons une longue expérience dans la gestion de portefeuilles de courte duration depuis le lancement de notre stratégie phare crossover en 2003. L’un de nos principaux points différenciants est que nous cherchons à atteindre l’objectif d’investissement du Fonds de duration courte en achetant uniquement des obligations. Nous n'utilisons pas d'instruments dérivés ou synthétiques pour réduire la duration dans nos portefeuilles », précise-t-elle.

Lire (3 min.)

Ardian accompagne Eloquant dans sa croissance en France et à l’international

Ardian — acteur mondial de l’investissement privé — annonce ce lundi 18 mars avoir pris une participation minoritaire au capital d’Eloquant — éditeur de logiciels en mode SaaS et spécialiste en gestion de la relation client multicanale — dans le cadre d'une opération d’OBO aux côtés de ses investisseurs historiques et du management.

Vers une stratégie de croissance externe active

Créée en 2001 à Grenoble, Eloquant compte dans son portefeuille client des ETI et des grands groupes avec une activité BtoB ou BtoC. L’opération vise à soutenir la dynamique commerciale de la société. Objectif, poursuivre une stratégie de croissance externe active en France et à l’international. « Nous avons entamé un nouveau cycle de croissance fondée sur notre capacité d’innovation et la réalisation de croissances externes ciblées », précise Laurent Duc, PDG d’Eloquant.

Romain Chiudini, Chef de projet chez Ardian Growth, ajoute : « Eloquant a prouvé la pertinence et la valeur de son offre sur le marché français avec l’ambition de s’imposer à l’international. C’est le bon moment pour Ardian Growth de rejoindre l’équipe entrepreneuriale pour accélérer la croissance, en particulier avec des acquisitions en Europe. »

Lire (1 min.)

Ardian Private Debt soutient l’investissement de HgCapital dans A-Plan

Ardian, acteur mondial de l’investissement privé, diversifie encore ses investissements. La société a annoncé le 15 mars dernier avoir arrangé une dette subordonnée afin de soutenir l’investissement de HgCapital (« Hg ») dans A-Plan, l'un des principaux courtiers en assurance pour particuliers au Royaume-Uni.

Focus sur le positionnement de A-Plan

Fondé en 1963, A-Plan est un acteur majeur du courtage en assurance multicanal au Royaume-Uni. Il se positionne principalement sur des produits d’assurance pour particuliers, et développe également une gamme de services dédiée aux PME. La valorisation du groupe s’articule autour d’une qualité de service élevée et d’une proximité forte avec sa clientèle, à travers un réseau d'agences locales. A-Plan gère aujourd'hui 1,5 million de polices d’assurance à l’échelle nationale.

Mark Brenke, Managing Director & Responsable de l’activité Private Debt d’Ardian, déclare : « L’équipe de management a démontré sa capacité à faire croître rapidement la société, tant au niveau organique, qu’au travers d’acquisitions. Cette équipe s’appuie sur le CEO, Carl Shuker, membre d’A-Plan depuis près de 30 ans, et sur sa connaissance approfondie du marché. »

Lire (2 min.)

Investissement durable : Ardian Infrastructure acquiert une ferme éolienne en Suède auprès d’OX2

Ardian, acteur mondial de l’investissement privé, annonce ce jeudi 28 février un investissement de 300 millions d’euros dans une ferme éolienne à Härjedalen, dans le centre de la Suède. Ardian a acquis les permis auprès d’OX2, l’un des principaux développeurs de projets d’énergie renouvelable en Suède. OX2 sera responsable de la construction et de la gestion technique de la centrale. Les éoliennes seront opérationnelles en 2021, avec une capacité de production moyenne de 800 GWh par an.

Cette ferme éolienne, qui compte 53 turbines, sera l’une des plus importantes de Suède. Ce pays scandinave fait figure de pionnier dans le monde en matière d’innovation et de développement des énergies renouvelables. La Suède a adopté une loi visant la neutralité carbone d’ici 2045, tout comme le Danemark, la Norvège et la Finlande.

Générer des rendements solides sans subvention

Le portefeuille d’Ardian dans les pays nordiques se compose déjà de deux investissements dans des fermes éoliennes en Norvège et en Suède. Avec ce nouveau projet, la capacité installée dans la région dépassera 400 MW d’énergies propres, ce qui correspond à la consommation d’énergie annuelle de 600 000 véhicules électriques. Pour sa part, OX2 construit actuellement plus de 1 GW de capacité de production éolienne dans les pays nordiques, dont environ 90 % en Suède.

Amir Sharifi, Managing Director Ardian Infrastructure, déclare : « notre objectif est de générer des rendements solides sans subvention et un impact positif sur l’ensemble des parties prenantes. » Paul Stormoen, Managing Director OX2 Wind, ajoute : « notre ferme éolienne représente un investissement local important et une contribution significative à la transition vers les énergies renouvelables. »

Une nouvelle plateforme d’énergies renouvelables

Cet investissement constitue une étape majeure pour créer une nouvelle plateforme énergétique indépendante dans les pays nordiques. Elle sera pilotée par Eero Auranne, expert qui affiche 30 ans d’expérience dans le secteur de l’énergie. Il a notamment été PDG d’Empower, Président d’ÅF Energy et Responsable de la division internationale de l’énergéticien finlandais Fortum. Il sera rejoint par Thomas Linnard, qui a plus de 10 ans d’expérience dans le secteur des énergies renouvelables. Il a été PDG de Rabbalshede Kraft, un important développeur et exploitant éolien en Suède.

Dans le cadre de cette opération, Auguta et M&A ont exercé l'activité de conseil auprès d'OX2, et DLA Piper l'activité de conseil juridique. Du côté d'Ardian, l'activité de conseil a été confiée à Newsec et M&A, tandis que Vinge exerçait l'activité de conseil juridique, et Grant Thornton celle de conseil en fiscalité.

Lire (3 min.)

Ardian investit dans Celli, spécialiste de la distribution de boissons

Ardian, acteur mondial de l’investissement privé, annonce ce lundi 11 février la signature d’un accord concernant l’acquisition de 100 % de Celli S.p.A., spécialiste italien de la distribution de boissons. Cette société est actuellement détenue par Consilium, société de gestion spécialisée en private equity, et par la famille Celli. Le top management compte réinvestir aux côtés d’Ardian.

Une forte croissance organique et externe en 2018

Fondée à Rimini (Italie) en 1974, Celli s'est spécialisée dans la conception, la fabrication, les tests et l’installation de systèmes de distribution de boissons pour des marques de bière (notamment Heineken, Carlsberg, Asahi, Moslon Coors et Budweiser) et des marques de soda (notamment Coca-Cola et Pepsi). Le groupe commercialise aussi des distributeurs d’eau, dans l'optique écologique de réduire la consommation de bouteilles en plastique. Avec son large réseau d'assistance technique, Celli veille également à la maintenance courante et à la réparation de ses distributeurs de boissons.

Celli a récemment lancé une plateforme IT, développée en interne, pour gérer les distributeurs installés chez ses clients. Cette initiative vise à amener l’internet des objets dans le monde des distributeurs de boissons. La société compte actuellement plus de 400 employés répartis sur cinq sites de production en Italie et au Royaume Uni. Celli a déclaré un chiffre d’affaires d’environ 110 millions d’euros en 2018, avec une forte croissance organique et externe, grâce à une stratégie d’acquisition d’entreprises clés dans le secteur de la boisson.

Des solutions durables de consommation de boissons

L'investissement d'Ardian devrait permettre à Celli de poursuivre sa croissance, en renforçant sa dimension internationale. Le groupe exporte déjà ses produits dans plus de 100 pays. Mauro Gallavotti, Président Directeur Général du Groupe Celli, a déclaré : « Le chemin parcouru jusqu'à présent avec Consilium a permis de donner une approche managériale à l'entreprise et de dépasser le seuil des 100 millions d'euros de chiffre d'affaires. Ardian est le partenaire idéal pour les années à venir : nous avons l'opportunité de devenir le leader mondial de l'industrie, à un moment où le monde recherche des solutions durables pour la consommation de boissons. »

Lire (2 min.)

La SCPI Pierval Santé acquiert 2 EHPADs en Irlande

Euryale Asset Management (AM) — filiale du Groupe Elience, spécialisée dans la gestion des SCPI — a confirmé le 11 juillet dernier l’ancrage européen de sa stratégie d’investissement. Sa SCPI Pierval Santé — déjà présente en France et en Allemagne — annonce l’acquisition de 2 nouveaux EHPADs situés à Dublin, en Irlande. Cette opération porte à 14 le nombre de ces établissements dans le patrimoine de Pierval Santé en Irlande.

Une stratégie européenne

Dernières acquisitions en dates, ces deux nouveaux établissements sont exploités par le Groupe Virtue selon un bail d’une durée ferme de 25 ans. Ils proposent des prestations haut de gamme — tant en qualité de l’exploitation qu’en qualité du bâti — et ont été acquis pour un prix de revient global de 66,6 M€. L’un des deux actifs ne sera livré qu’après la fin des travaux, d’ici novembre prochain.

Le volet irlandais de la stratégie d’acquisition de la SCPI Pierval Santé a permis — depuis son lancement en mai 2018 — d’investir un montant global frais inclus de près de 151 M€. Au 30 juin 2019, le patrimoine de Pierval Santé est détenu à près de 41 % en France, 34 % en Allemagne et 25 % en Irlande. La Société de Gestion démontre ainsi sa capacité à générer un deal flow qualitatif au niveau européen.

Immobilier neuf de santé

Euryale AM mise sur des baux sécurisés à très long terme avec ses locataires-exploitants d’établissements de santé, dans la perspective d’aligner le plus possible les intérêts du bailleur et des preneurs. Cette stratégie d’accompagnement des exploitants — par le portage de l’immobilier de santé — permet à la fois des perspectives de croissance du patrimoine sous gestion à la SCPI, mais également une plus grande maîtrise de la qualité de son parc immobilier.

Euryale AM renforce cette stratégie avec des opérations de construction d’établissement neufs, qui garantissent une meilleure adéquation des actifs aux pratiques des utilisateurs de cet immobilier spécifique. Euryale AM gère pour la compte de Pierval Santé 32 EHPADs en Europe. La société compte aujourd'hui un total de 79 actifs sous gestion. Les EHPADs représentent pour elle un axe majeur de développement.

Lire (2 min.)

Natixis Wealth Management annonce deux nominations

Natixis Wealth Management — banque privée filiale de Natixis — annonce ce lundi 15 juillet la mise en place d'une nouvelle organisation pour favoriser un fonctionnement plus intégré entre la France, le Luxembourg et la Belgique. Le Groupe nomme Audrey Koenig (45 ans) Directrice générale déléguée de Natixis Wealth Management et Philippe Guénet (50 ans) Directeur général des implantations de la banque au Luxembourg et en Belgique.

Focus sur les enjeux de ces nominations

Audrey Koenig sera en charge de la nouvelle direction Développement Wealth, qui regroupe la direction commerciale, les expertises métier ainsi qu’un département business management permettant d’assurer une qualité de service optimale aux clients. Elle sera responsable de la filière Développement Wealth sur le périmètre France, Luxembourg et Belgique.

Philippe Guénet aura notamment pour mission de contribuer au renforcement de la transversalité des activités Wealth au Luxembourg et en Belgique et d’accompagner le développement de l’activité à l’international, en lien étroit avec les instances de Place locales.

Focus sur le parcours d'Audrey Koenig

Audrey Koenig est titulaire d’un DESS, ingénierie juridique et financière (IGR – IAE de Rennes). Elle débute sa carrière en 1997, en tant que conseillère en gestion de patrimoine à la Banque Populaire, puis comme banquier privé au CIC (2000-2001). En 2001, Audrey Koenig intègre la Banque Privée Saint Dominique, devenue Banque Privée 1818 puis Natixis Wealth Management en 2017.

Elle y exerce successivement les postes de banquier privé – Gestion de Fortune (de 2001 à 2011), Directrice du développement – gestion de Fortune (de 2011 à 2013) et Directrice de la gestion de fortune (de 2014 à ce jour). 

Focus sur le parcours de Philippe Guénet

Philippe Guénet est diplômé de l’EM Lyon et titulaire d’un DECF. Il commence sa carrière en 1994 comme auditeur au département inspection de la Confédération Nationale du Crédit Mutuel (CNCM). Il rejoint en 1997 le Groupe IONIS, en tant que responsable de l’audit interne, puis responsable de la valorisation des OPC et des portefeuilles institutionnels.

A partir de 2001, il exerce successivement différentes fonctions dans plusieurs entités de Natixis : Responsable des risques et de la compliance puis directeur administratif chez VEGA Finance (de 2001 à 2005), directeur de la production bancaire à La Compagnie 1818 (de 2006 à 2008), secrétaire général chez Sélection 1818 (de 2008 à 2012) puis COO chez Natixis Wealth Management (de 2012 à ce jour).

Lire (3 min.)

ARDIAN cède sa participation au capital de Piz’Wich

L’équipe Ardian Growth est entrée au capital de Piz’Wich en décembre 2016 avec pour objectif d’accompagner la croissance organique de la société et d’accélérer son expansion internationale, en particulier par une stratégie de partenariats industriels mondiaux. Ces objectifs ont été atteints très rapidement, avec la poursuite du développement de la gamme de produits ainsi que la signature d’accords stratégiques. C’est d’ailleurs à l’issue de négociations initialement tournées vers un partenariat industriel en Allemagne que cette opération de rachat par frostkrone a abouti. Le groupe frostkrone, qui acquiert aujourd’hui la totalité du capital de Piz’Wich, est une ancienne participation d’Ardian Expansion qui a été cédée à son sponsor actuel, Emeram Capital Partners, en février 2017. Créée en 2001, Piz’Wich connaît une croissance soutenue de son activité sur un marché en mutation et en croissance. Piz’Wich est dirigé depuis 2011 par Stéphane Delahaye qui a très rapidement fait évoluer le business model de la société en offrant un produit adapté à des niches en forte croissance : la ‘Pizza Pocket’, part de pizza surgelée, pliée pour permettre une consommation sous forme de snack. Piz’Wich a fait le pari de la qualité et de la traçabilité des ingrédients et répond à une demande de plus en plus forte pour ce type de produits, qui correspond à des usages de plus en plus diversifiés, tout en satisfaisant aux exigences les plus strictes en termes de certification et de contrôle.
Lire (1 min.)