Capitalisation d’Apple : jusqu’aux étoiles ?

Si les éclipses de Lune et les pérégrinations de Mars ont ravi les yeux des petits et grands au cours des dernières semaines, c'est un autre astre qui a ébloui les observateurs hier : le géant Apple. La marque à la pomme a franchi en séance les 1000 milliards de dollars de valorisation, un record absolu dans l'histoire de la bourse. Si les arbres ne montent pas jusqu'au ciel, Apple peut-elle s'élever jusqu'aux étoiles ?
Lire (<1 min.)

« Buy in May and sail away »

Igor de Maack
La Fed n'a pas modifié pour l'instant sa vision sur la poursuite des hausses de taux pour l'année 2018 malgré un objectif d'inflation atteint (2%). Elle laisse aussi entendre qu'elle pourrait laisser filer l'inflation sans changer son action.
Lire (1 min.)

Croissance mondiale : une hirondelle ne fait pas le printemps

Igor de Maack
Une hirondelle ne fait pas le printemps mais le retour de ce petit volatil migrateur de son hivernage en Afrique a ravi les investisseurs en ce début du mois d’avril.
Lire (1 min.)

Technologie : une surperformance soutenable des GAFA ?

Gilles Constantini
Après de nombreuses années de surperformance de la technologie, certains titres du NASDAQ manifestent nervosité et volatilité depuis 1 mois. Le secteur Technologie représente désormais 24% de la cote américaine. Tiré par les GAFA et des innovations structurantes, le secteur est surpondéré dans de nombreux portefeuilles. L’hégémonie de la Technologie a-t-elle atteint un pic ?
Lire (3 min.)

La Française et Finaveo Partenaires finalisent la cession de CD Partenaires

Le Groupe La Française et Finaveo Partenaires — qui réunit conjointement Apicil Prévoyance, OFI Advisers et Groupe Crystal — annoncent ce lundi 18 mars être entrés en discussions exclusives en vue de la cession de CD Partenaires. La plateforme patrimoniale en architecture ouverte — qui propose une large gamme de produits et de services financiers — représente un total d’encours d’environ 2,8 milliards d’euros.

CD Partenaires est issue du rapprochement de Cholet Dupont Partenaires et d’UFG Courtage. Sa vente à Finaveo Partenaires reste soumise à la réalisation de certaines conditions et au respect de procédures d’information et de consultation des salariés. EY Corporate Finance est intervenu comme conseil du Groupe La Française dans le cadre de la transaction.

Accélérer le développement de CD Partenaires

« Avec Finaveo Partenaires, dont nous connaissons très bien la direction et les actionnaires, nous avons trouvé le partenaire qui va permettre l’accélération des développements de la plateforme CD Partenaires », précise Patrick Rivière, Directeur Général du Groupe La Française.

« Cette opération confortera davantage encore la position d’acteur de référence de Finaveo Partenaires sur le marché des services aux professionnels du conseil en investissement, avec un volume d’environ 5 milliards d’euros administrés », ajoute Bruno Narchal, Président du Groupe Crystal.

Lire (2 min.)

L’UBP lance une nouvelle stratégie de crédit « long/short »

L’Union Bancaire Privée — UBP SA (« UBP ») basée en Suisse — annonce ce lundi 18 mars le lancement d’une nouvelle stratégie sur sa plateforme alternative UCITS, baptisée U Access (IRL) GCA Credit Long/Short UCITS. Ce fonds de crédit « long/short » est lancé en partenariat avec Global Credit Advisers (« GCA »), société de gestion alternative basée à New York. La société GCA assurera la gestion du nouveau fonds, notamment grâce à l'expertise de son CIO et Cofondateur, Steven Hornstein.

Steven Hornstein dispose d'une solide expertise en crédit corporate « long/short » sur le segment alternatif. Il a travaillé plus de 18 ans dans ce domaine chez Donaldson, Lufkin & Jenrette Inc. (DLJ). Il a aussi exercé l'activité de gérant de portefeuille auprès de deux hedge funds, avant de lancer la société GCA en 2008.

Base de données et analystes expérimentés

Le nouveau fonds UCITS repose sur une stratégie de crédit corporate « long/short » gérée activement, et centrée principalement sur les obligations « investment-grade » et « high yield », ainsi que sur la dette « distressed ». La stratégie suit un processus de recherche fondamentale, qui s’appuie sur une base de données établie sur plusieurs décennies, mais aussi sur une équipe d’analystes très expérimentés en matière de crédit corporate.

« Selon nous, à ce stade du cycle, il existe de nombreuses opportunités pour une stratégie de crédit long/short », déclare Nicolas Faller, Co-CEO de la division Asset Management de l’UBP. Steven Hornstein ajoute « nous avons, ces dix dernières années, démontré notre capacité à gérer avec succès notre stratégie de crédit long/short ». De quoi étendre l'offre avec un format UCITS, tout en étoffant la gamme de produits de l’UBP.

Lire (2 min.)

Les nouvelles dimensions du capitalisme

Philippe Crevel
Le 6 février 2018, la société Space X d’Elon Musk, le fondateur de l’entreprise de voitures électriques a réussi à satelliser un de ses cabriolets grâce à son lanceur Falcon Heavy, l’un des plus puissants jamais construits. L’objectif d’Elon Musk est la conquête de la planète Mars d’ici 2030. Issu du nouveau monde des entreprises, de ces start-ups dont les dirigeants deviennent milliardaires en quelques années, Space X réussit, dans le secteur ultrasophistiqué de l’aérospatiale, à voler la vedette aux structures étatiques que sont la NASA ou Arianespace. Le succès de Falcon Heavy traduit-il l’hégémonie croissante des entreprises et des plus technologiques d’entre-elles et le déclin des vieilles structures publiques ? Par ailleurs, n’existe-il pas deux modes de développement, l’un axé sur des entreprises à tendance monopolistique et l’autre avec des entreprises contrôlées plus ou moins fortement par l’État ?
Lire (9 min.)

Les GAFAM monopolisent la cote

La capitalisation boursière des GAFAM - Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft - représente aujourd'hui 2995 milliards d'euros, soit plus que le PIB de la France en 2017 (2420 milliards d'euros). Une importance qui devient écrasante pour les autres valeurs technologiques, et rend difficile l'entrée dans ce club fermé. Si certains observateurs continuent de craindre une bulle portée par ces acteurs de l'économie immatérielle, d'autres pointent du doigt leur faible contribution en termes d'emplois créés... Les GAFAM, ou le grand coup de poker du siècle ?
Lire (<1 min.)