Afrique : l’AFD lance Choose Africa pour accélérer la croissance des PME

Le Président de la République Emmanuel Macron avait promis en 2017 à accompagner la révolution de l'entrepreneuriat et de l'innovation en Afrique. Le 13 avril dernier, l'Agence française de développement (AFD) a annoncé le lancement de l'initiative Choose Africa, qui consacrera 2,5 milliards d'euros au financement et à l'accompagnement des startups, TPE et PME africaines d'ici 2022.

L'AFD et sa filiale dédiée au secteur privé Proparco accompagneront près de 10 000 entreprises, dont 600 via des prises de participation. Emmanuel Macron a promis d'investir 1 milliard d'euros en fonds propres dans des startups, TPE et PME africaines. Choose Africa consacrera aussi un budget de 1,5 milliard d'euros à faciliter l'accès au crédit des PME au travers d'institutions financières locales publiques ou privées : microfinance, banques, sociétés de leasing, etc.

Financer les PME pour l'emploi et la croissance

Startups et PME jouent un rôle clé dans la création d'emplois, la croissance économique et l'innovation. En Afrique, ces entreprises seront en première ligne pour l'insertion des 450 millions de jeunes qui rejoindront le marché du travail d'ici 2050. Le manque de financement adaptés reste cependant un obstacle majeur. Aujourd'hui, seules 20 % des PME en Afrique ont accès au prêt bancaire et 87 % des startups n'ont accès à aucun financement.

Afin d'assurer le développement économique du continent, Choose Africa propose 3 formes d'accompagnement aux entreprises africaines, en fonction de leurs besoins :

  • Des financements pour répondre aux besoins des entrepreneurs en fonction du stade de développement de leur entreprise. L'AFD propose des investissements en fonds propres et des outils pour faciliter l'accès des PME au crédit : lignes de crédit dédiées ou garanties accordées aux banques pour couvrir le risque ;
  • Un accompagnement technique pour soutenir les institutions financières dans leurs activités d'appui aux PME, pour former les entreprises et les entrepreneurs dans l'amélioration de leurs pratiques environnementales, sociales ou de gouvernance (ESG), et enfin développer les réseaux d'accélérateurs et d'incubation locaux ;
  • Des actions d'appui à l'écosystème pour développer un environnement favorable à l'entreprenariat et aux PME.
Lire (3 min.)

Financement des pays d’Afrique en développement : une aubaine pour les pays riches ?

Fatima Kouhli
Ces dernières années ont vu les conditions d’octroi de crédits se resserrer pour les emprunteurs potentiels. Les pays africains échappent cependant à cette règle, et se voient offrir depuis presque 20 ans d’importants crédits par les grandes puissances. La solvabilité de la plupart d’entre eux reste cependant incertaine.
Lire (6 min.)

Dette d’infrastructure : des perspectives mondiales

Darryl Murphy
La dette d’infrastructure, comme de nombreuses autres classes d’actifs ces dernières années, n’a pas échappé à la quête incessante de rendement des investisseurs. De fait, lorsqu’il s’agit de rechercher de la valeur sur le marché, il est préférable d’avoir accès à des opportunités aux niveaux national et international.
Lire (8 min.)

NextStage accompagne les entrepreneurs de batimentsmoinschers.com en Afrique

Après avoir établi ses fondations en Europe, batimentsmoinschers.com, groupe Steel Shed Solutions, consolide sa présence en Afrique.

Installé à Strassen (Luxembourg) depuis 2001, le groupe est leader de la vente à distance de bâtiments métalliques en kit, notamment grâce à ses tarifs compétitifs.

Déjà impliqué dans le programme national d’autosuffisance en riz au Sénégal, batimentsmoinschers.com est désormais pleinement impliqué dans les échanges avec la Côte d’Ivoire, porte d’entrée vers l’Afrique de l’Ouest.

Dans le cadre d’un récent voyage en Côte d’Ivoire à la rencontre de prospects et clients locaux, Vincent Lyonnet, Directeur commercial du groupe, accompagné de Nahema Kassam-Lemarchand et Nicolas de Saint Etienne de NextStage AM, ont eu l’occasion de faire connaissance avec le Ministre Ivoirien de la Construction, du Logement, de l’Assainissement et de l’Urbanisme, M. Claude Isaac De. Ils ont également pu échanger avec M. Guillaume Koffi, architecte majeur dans les projets de construction du pays, ainsi qu’avec M. Jean-Marie P. Ackah, Président de la Confédération Générale des Entreprises de Côte d’Ivoire.

Ces échanges et retours positifs des clients mettant notamment en avant les services de conception du bureau d’étude, la qualité des produits et la facilité de montage sur place encouragent batimentsmoinschers.com à poursuivre son développement en Côte d’Ivoire et dans les pays de la CEDEAO où plus de 100 bâtiments ont été vendus à distance ces 2 dernières années (usines agroalimentaires, ateliers de fabrication, hangars de stockage principalement).

Lire (2 min.)

Swiss Life Asset Managers France cède les actifs de son premier fonds santé

Swiss Life Asset Managers (AM) France annonce ce jeudi 18 avril la cession des actifs de son premier club deal santé, créé en 2012 à destination d’investisseurs institutionnels français. Cet OPCI Professionnel était spécialisé dans les murs d’EHPAD — Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes — d'établissements SSR — Soins de Suite et de Réadaptation — et de cliniques PSY — cliniques psychiatriques — avec l'acquisition de plus de 200 M€ d'actifs.

Le portefeuille comporte 14 actifs — 9 EHPAD, 4 établissement SSR et 1 établissement psy — soit près de 1 500 lits. Icade Santé s’est porté acquéreur de 12 d’entre eux et Primonial REIM des 2 EHPAD situés à Paris et en région parisienne. Plus de 80 % du portefeuille se compose d’établissements achetés en VEFA. Le solde a été acquis neuf ou rénové.

Orienter sa stratégie vers les résidences seniors

Swiss Life AM France a fait partie des pionniers qui se sont intéressés au secteur de la santé. L'asset manager a ainsi pu acquérir ce portefeuille dans de bonnes conditions. Le marché de la santé et les actifs visés par ce fonds présentaient en 2012 un effet ciseaux, lié à une sous-capacité importante face à une hausse de la demande pour ce type de structures en raison du vieillissement de la population.

Depuis, le marché de la santé est devenu très porteur. Swiss Life AM France a choisi d'anticiper une liquidation probable de ce véhicule courant 2019. Cette décision valide la stratégie d’acquisition mise en place lors du lancement du fonds, qui ciblait la qualité de l’opérateur mais également les emplacements et les qualités techniques des actifs. Swiss Life AM France va continuer d'investir dans le secteur du grand âge, en s'orientant notamment vers les résidences seniors en Europe.

Lire (2 min.)

Assurance vie : Althos Patrimoine lance une offre de droit luxembourgeois

Althos Patrimoine — spécialiste du conseil en gestion privée — annonce ce jeudi 18 avril le lancement d'une offre d’assurance vie luxembourgeoise. Ce produit destiné à une clientèle haut-de-gamme est accessible à partir de 100 000 euros sans frais d'entrée.

Cette offre permet aux investisseurs d’accéder à des véhicules réservés aux institutionnels et de bénéficier d’une sécurité renforcée sur leur capital, « tout en étant investis dans des actifs décorrélés et des actifs de rendement », précise Maxime Defasy, responsable des investissements chez Althos Patrimoine.

Diversification des actifs

Cette offre donne accès à la quasi-totalité des contrats d’assurance-vie du marché luxembourgeois. Les investisseurs choisissent parmi une douzaine de contrats, sélectionnés auprès des principaux acteurs du secteur : Allianz, Lombard International, Swiss Life, Generali, Bâloise Assurances ou encore AG2R La Mondiale.

Les épargnants ont accès aux parts institutionnelles des OPCVM traditionnels, ainsi qu'à des classes d’actifs de diversification réservées aux institutionnels. Ils peuvent investir une partie de leur capital en capital-investissement, en immobilier ou encore en dette privée.

Protection de l'épargne

Les investisseurs bénéficient d'une sécurité renforcée, connue sous l’appellation « triangle de sécurité ». Ce type de contrat offre des garanties supplémentaires en termes de protection de l’épargne. En France, en cas de faillite de la compagnie d’assurance, l’épargne est garantie dans la limite de 70 000 euros par assuré et par contrat.

Le Luxembourg n'impose pas ce type de limite. Les actifs sont conservés auprès d’une banque dépositaire. Enfin, l’épargnant bénéficie d’un statut de créancier de premier rang, ce qui le rend prioritaire en cas de faillite de la compagnie d’assurance.

Lire (2 min.)

L’Afrique, le continent de demain ?

Philippe Crevel
L’Afrique est promise à être le moteur de l’économie mondiale des prochaines décennies, sous réserve de ne pas sombrer politiquement. Le continent a comme principal atout (qui peut se transformer en menace) sa population qui devrait passer de 1,2 milliard d’habitants à 2,5 milliards d’habitants en 30 ans. La population active devrait augmenter de 910 millions entre 2010 et 2050 ce qui impose la création de nombreux emplois, faute de quoi les migrations ne feront que s’accroître avec des risques de déstabilisation des États africains. La question de l’habitat demeure une préoccupation majeure pour des nombreux pays du continent qui doivent gérer une urbanisation croissante. Le besoin de logements d’ici le milieu du siècle est évalué à 700 millions.
Lire (3 min.)