Les professionnels de l’immobilier restent positifs

52 % des professionnels de l'immobilier estiment que le marché s’est stabilisé ces derniers mois, contre 42% en mai dernier.
Lire (1 min.)

APRIL en négociations pour entrer au capital de La Centrale de Financement

La Centrale de Financement a été créée en 2013 par Sylvain Lefevre et Philippe Girou avec le support d’Artémis, société d’investissement de la famille Pinault. Dans le cadre de ce changement de partenaire, les dirigeants de La Centrale de Financement souhaitent renforcer leur participation au capital, en passant de 38 % à 44 %, tout en ouvrant 2 % du capital à son réseau. Après l’opération, APRIL disposera de 54 % du capital. Ce partenariat industriel avec APRIL permettra de réaliser des synergies fortes sur le marché du crédit immobilier et de son écosystème.

La conclusion de cette opération est subordonnée à la consultation préalable des instances représentatives du personnel de La Centrale de Financement, ainsi qu’aux approbations légales, réglementaires, juridiques et financières usuelles. Sous ces réserves, sa finalisation est attendue d’ici la fin du mois de septembre 2018.
Lire (1 min.)

Apicil, OFI et Crystal en discussions pour racheter FINAVEO & Associés

APICIL, OFI et Crystal rassemblent des expertises dans les domaines de l’assurance vie et des services financiers, de la gestion d’actifs, du conseil en investissement et de la conception et distribution de services patrimoniaux. Ensemble, ils souhaitent poursuivre le développement de leur offre de services auprès des conseillers en gestion de patrimoine et accroître leur présence sur ce marché. Ainsi, ils envisagent l'acquisition de la plateforme FINAVEO & Associés, regroupant 1 000 clients CGP et totalisant 1,5 milliard d’euros d’encours.

Ce projet de rachat devrait donner naissance à une nouvelle plateforme-métier de référence, à l’avant-garde de la digitalisation, et qui proposerait à une clientèle de CGP un middle office et des outils pour réduire au strict nécessaire leurs démarches administratives, et une large offre multi-produits et services, en architecture ouverte.

Les projets définis par FINAVEO & Associés seront poursuivis par le consortium, et ce dans le respect des valeurs sur lesquelles repose le développement de la plateforme depuis son lancement, au service des conseillers en gestion de patrimoine.

Lire (1 min.)

La résidence secondaire : un rêve pour 4 Français sur 10

À la veille de l’été, le Crédit Foncier a confié au Cabinet Elabe la réalisation d’une enquête sur les résidences secondaires. Couplée aux données les plus récentes de l’Insee, cette enquête dresse une radiographie des résidences secondaires en France.
Lire (1 min.)

Amiral Gestion renforce son pôle Développement

Pierre-Antoine Door est nommé Responsable des Relations Investisseurs Institutionnels et Jean-Christophe Drillaud rejoint Amiral Gestion en tant que Directeur Marketing et Communication, dans l'optique de mieux répondre aux exigences des investisseurs en termes de transparence.

Amiral Gestion developpement Pierre-Antoine Door

Diplômé en Droit (Université d’Orléans) et après une formation à l’ESG Paris, Pierre-Antoine Door a d’abord été consultant de 2000 à 2008 (chez CDC AM, Maaf Assurances, BNP Paribas CIB, Natixis AM,…) avant d'épauler le développement de Tocqueville Finance de 2008 à 2014. Il rejoint ensuite Métropole Gestion pour gérer la clientèle institutionnelle.

Amiral gestion developpement Jean-Christophe Drillaud

Diplômé de Kedge - Marseille après des études économiques, Jean-Christophe Drillaud débute sa carrière au marketing chez Société Générale AM. En 2005, il devient chargé de relations investisseurs chez Lombard Odier Investment Manager, avant d'intégrer OFI Asset Management en 2007. Il y occupe différents postes avant d'être nommé Directeur adjoint du développement international en 2017.

      Vous aimerez aussi https://lecourrierfinancier.fr/asset-management/breve/amiral-gestion-se-renforce-espagne-12498
Lire (1 min.)

Dorval Manageurs Small Cap Euro supprime les droits d’entrée

Depuis son lancement en 2014, le succès commercial du fonds Dorval Manageurs Small Cap Euro, éligible au PEA et au PEA-PME, avait porté sa taille proche de sa capacité maximale de gestion. C’est pourquoi Dorval Asset Management avait pris, le 19 mai 2017, la décision d’introduire des droits d’entrée de 4% acquis au fonds. Cette démarche visait à limiter la taille de l’encours du fonds nécessaire à une gestion des investissements respectant les critères du PEA et du PEA PME. Le fonds ayant retrouvé de la capacité de gestion, les droits d’entrée acquis au fonds sont supprimés à compter du 20 septembre 2018.

Un positionnement original

La sélection de titres de petites et moyennes capitalisations de la zone Euro, fondée sur une analyse de la qualité des dirigeants et du tandem "manageur- entreprise". Au sein de la gamme « Manageurs » 100 % actions, le fonds Dorval Manageurs Small Cap Euro permet aux investisseurs de bénéficier du dynamisme des petites et moyennes capitalisations françaises et européennes positionnées sur des marchés de niche ou en forte croissance selon les gérants de Dorval Asset Management.

Depuis 2010, ces valeurs sont les principales bénéficiaires de la reprise économique européenne. Ainsi, entre le 28 mai 2010 et le 30 août 2018, l’indice MSCI Emu Small Cap Eur a enregistré une hausse de +155% pour une croissance des bénéfices par action de l’ordre de 130%, contre une progression de l’indice MSCI Emu Large Cap Eur de + 82.0% pour une croissance des bénéfices de 25%.

Depuis son lancement le 10 janvier 2014, le fonds Dorval Manageurs Small Cap Euro a réalisé une performance cumulée de +113.7% soit une performance annualisée de 17.8% (Part R au 31 août 2018), contre une progression de son indicateur de référence MSCI Emu Small Cap EUR (NR) de  +60.9% (performance cumulée). Le fonds (part R) affiche une volatilité de 10,8% sur 1 an et 11,1% sur 3 ans contre respectivement 10,1% et 13,7% pour son indicateur de référence.

Un fonds éligible au PEA, au PEA-PME et à l’assurance-vie

L’investissement du fonds Dorval Manageurs Small Cap Euro en valeurs de petites capitalisations européennes dont notamment françaises le rend particulièrement attractif pour une clientèle recherchant un placement PEA ou PEA-PME. Au 31 août 2018, les sociétés dont la capitalisation boursière est inférieure à 500 M€ et celles comprises entre 500 M€ et 1 Md€ représentent respectivement 52,6% et 28,8 % de l’actif net du fonds.

Investir dans les petites capitalisations à travers le fonds Dorval Manageurs Small Cap Euro permet donc à la fois d’investir dans l’économie et de soutenir des sociétés souvent positionnées sur des marchés très ciblés ou de nouveaux marchés, tout en bénéficiant d’un cadre fiscal attractif sur le moyen terme.

      Vous aimerez aussi https://lecourrierfinancier.fr/asset-management/breve/dorval-asset-management-renforce-son-comite-dinvestissement-1059
Lire (3 min.)

Montefiore Investment acquiert le Groupe Premium

Dans le cadre de cette recomposition, Arca Patrimoine devient Predictis afin de déployer plus largement son activité. Predictis intervient dans le domaine du Patrimoine (Epargne et Immobilier), de la Retraite et de la Prévoyance. Cette démarche de rebranding permettra à Predictis de développer ses expertises, au travers d’une large palette de produits conçus en collaboration avec des partenaires tels que Swiss Life ou Aviva.

Avec plus de 300 collaborateurs et mandataires indépendants, le Groupe Premium affiche un chiffre d’affaires 2017 supérieur à 25 millions d’euros et enregistre une croissance continue depuis plusieurs années.

 
Lire (1 min.)

Investissement immobilier : les jeunes préfèrent le neuf

Fini le temps des bicoques de charme et des travaux interminables... Aujourd'hui, si les jeunes appréhendent l'achat immobilier comme leurs aînés (la pierre comme une sécurité et un moyen de se constituer un patrimoine), ils envisagent surtout l'acquisition dans le neuf. En dépit de sa surcote par rapport à l'ancien, le neuf séduit en effet plus d'un jeune de moins de 35 ans sur trois. L'absence de travaux à réaliser, les meilleures performances énergétiques et les conditions fiscales favorables sont en tête des raisons invoquées par les primo-accédants. Une aubaine pour le monde de la construction immobilière, mais une nouvelle en demie-teinte pour les maisons pittoresques des campagnes françaises.
Lire (<1 min.)

Novaxia transforme 5900m² en complexe résidentiel

L’actif est situé dans une zone résidentielle en plein cœur de Maisons-Alfort. Il développe une superficie de 5 900 mètres carrés, susceptibles d’apporter une réponse à la demande permanente en logements.  Mais pour l’instant, le bâtiment abrite principalement un laboratoire et des bureaux. Il a été acheté vide en 2017 par Novaxia pour l’intégrer dans sa Foncière de la Transformation Urbaine. Dans l’immédiat, un locataire occupe les lieux. Mais la vision du projet porte à plus long terme. L’objectif est de procéder à une transformation en complexe résidentiel. Actuellement, la rentabilité locative est de 11%. « Si ce rendement est déjà très intéressant pour nos investisseurs, notre objectif, lors de l’acquisition,  a toujours été d’aller plus loin », précise Joachim Azan, Président de Novaxia. « Notre projet s’inscrit dans le long terme. Notre objectif premier était de remettre de la vie dans un bâtiment laissé vide. L’évolution technologique et les nouveaux modes de travail vont rendre ce bâtiment obsolète dans les années à venir. Notre rôle auprès des collectivités locales est également d’envisager avec eux ces évolutions ». Au départ du locataire, prévu en 2021, Novaxia se chargera de la transformation de l’actif en doublant sa surface. L’ensemble sera dévolu au logement. Le but est d’apporter une réponse aux défis lancés aux élus locaux en la matière. Avec sa Foncière de la Transformation Urbaine, Novaxia a pour objectif de répondre aux besoins des collectivités locales, mais aussi des grands industriels, en se positionnant sur des actifs en cours d’exploitation ou d’occupation, dont l’obsolescence à terme est cependant prévisible. Il les transforme en bâtiments adaptés à de nouveaux usages en vue de les conserver et de les gérer. Cet actif correspond exactement à cette nouvelle stratégie, puisqu’il est loué avec une transformation potentielle dans les années à venir avec, à la clé, une plus-value à terme.
Lire (2 min.)

Swiss Life AM poursuit sa croissance européenne

Les activités sur les marchés clés, la Suisse, l’Allemagne, la France et la Grande-Bretagne, ont permis de faire l’acquisition de biens résidentiels et tertiaires pour environ 2,9 milliards d’euros en 2017. Parallèlement, les ventes de biens résidentiels et tertiaires s’élèvent pour la même période à près d’un milliard d’euros. A la fin de l’année 2017, Swiss Life Asset Managers gérait au total 69,2 milliards d’euros de biens immobiliers en Europe.  

Suisse : la croissance qualitative du portefeuille en ligne de mire

En Suisse, Swiss Life Asset Managers vise un élargissement progressif son portefeuille immobilier. Pour ce faire, l’entreprise achète des biens immobiliers avec une excellente qualité d’emplacement et d’excellentes caractéristiques dans les secteurs de logement, des Habitation, bureaux de commerce. De plus, l’investissement est axé sur des créneaux présentant un fort potentiel de croissance, à savoir l’immobilier dédié à la santé, les résidences pour étudiants et les espaces de coworking. Fin 2017, Swiss Life Asset Managers a également lancé un fonds immobilier destiné exclusivement aux investisseurs qualifiés qui investit dans des biens haut de gamme situés dans des grandes métropoleseuropéennes. Parmi les acquisitions les plus importantes en Suisse, il convient de citer l’immeuble emblématique à usage mixte « Hochhaus zur Palme » à Zurich, le projet de construction de bureaux « Esplanade 1 » dans le quartier Pont-Rouge à Genève et huit immeubles résidentiels dans un nouveau quartier de Schaffhouse qui voit actuellement le jour sur le site d’une ancienne fonderie d’acier.  

France : lancement d’un fonds immobilier paneuropéen et de la première SCPI

L’année dernière, Swiss Life Asset Managers a lancé huit nouveaux fonds, dont un fonds immobilier paneuropéen axé sur les commerces et exclusivement réservé aux investisseurs institutionnels en France ainsi que le premier fonds immobilier SCPI destiné lui aussi uniquement aux investisseurs français.Le fonds immobilier ouvert au public s’adresse aux investisseurs privés et investit dans des biens immobiliers gérés par des exploitants en France et en Allemagne tels que des hôtels ou des établissements de santé. Parmi les principales acquisitions réalisées à Paris durant l’année 2017, il convient de citer l’immeuble de bureaux « Palatin I » dans le quartier de La Défense, l’immeuble de bureaux « 83 rue la Boétie », le projet de résidence étudiante « Ivry », la Halle Secrétan, un marché alimentaire et gastronomique, et le projet « Les Bains Douches » alliant logement et espace de coworking et sélectionné dans le cadre du concours « Réinventer Paris ». Par ailleurs, un fonds OPCI ouvert au public a remporté le trophée du meilleur OPCI 2017 (« Victoires de La PierrePapier »).  

Allemagne : le fonds immobilier ouvert au public remporte le « Scope Award » dans la catégorie « meilleure innovation de produit »

Via les plateformes réglementées de Swiss Life Asset Managers en Allemagne et au Luxembourg, CORPUS SIREO Real Estate, qui opère en Allemagne avec Swiss Life KVG, a lancé l’année dernière cinq nouveaux fonds immobiliers spécialisés et véhicules de placement pour investisseurs institutionnels.Par ailleurs, un fonds immobilier ouvert au public exclusivement adressé aux investisseurs privés allemands a été lancé. Ce dernier compte déjà dix biens avec un volume d’investissement d’environ 200 millions d’euros et s’est vu décerner fin 2017 le « Scope Award » pour la meilleure innovation produit. Alors que les fonds institutionnels se concentrent sur des investissements dans des types d’usages tels que les espaces de bureau, le commerce de détail ou la santé, le fonds immobilier poursuit une stratégie d’investissement diversifiée. L’accent est mis sur les biens résidentiels et l’immobilier dédié à la santé ainsi que sur les immeubles de bureaux et de commerce situés en Allemagne et en Europe. Parmi les acquisitions importantes en 2017, il convient de citer les complexes de bureaux « Oasis » à Prague et « Marximum » à Vienne, le bien à usage mixte « Castra-Regina-Center » à Ratisbonne et le portefeuille « GK residential » avec des immeubles dans six villes allemandes. En 2017, des terrains ont également été acquis dans de nombreux sites allemands attrayants pour la construction ou la revitalisation de propriétés résidentielles et tertiaires. L’acquisition la plus importante a été réalisée à Francfort-sur-le-Main où le projet NIDUS prévoit la construction de 180 appartements d’ici 2021 dans le quartier de Bockenheim.  

Grande-Bretagne : développement des fonds « core » et « value added »

L’approche « thématique » permet aux spécialistes immobiliers de Mayfair Capital notamment de faire l’acquisition d’actifs avec un potentiel de hausse de loyers. Ces biens ont été impartis à un fonds immobilier européen par Swiss Life Asset Managers.Mayfair Capital poursuit une approche thématique discipliné en investissant dans divers véhicules de fonds existants et nouveaux. L’investissement est principalement axé sur des biens immobiliers qui profitent de par leurs thèmes centraux à des types d’usages tels que la technologie, l’infrastructure et la démographie.Ceci entraîne une concentration sur les secteurs suivants: succursales régionales en Grande-Bretagne, distribution, logistique et santé.Les principales acquisitions en 2017 comprennent l’immeuble de bureaux situé au « 6 Queen Street » à Leeds et le « Centrica Building » dans le Oxfordshire. Les fonds existants de Mayfair ont également affiché une très bonne performance en 2017 par rapport à leurs indices de référence absolus et relatifs.  

Perspectives : poursuite de la croissance des activités de fonds et de services

Compte tenu de la forte demande des clients, Swiss Life Asset Managers prévoit de développer le volume de ses fonds immobiliers, principal pôle de croissance des activités immobilières de l’entreprise. Par le biais de nouvelles solutions de placement en fonds avec des appuis partout en Europe, Swiss Life Asset Managers souhaite répondre aux besoins des investisseurs institutionnels tels que les compagnies d’assurance, les caisses de pensions et les œuvres de prévoyance. Ces développements porteront prioritairement sur les clients tiers. Stefan Mächler déclare à ce sujet : « La classe d’actifs Immobilier joue un rôle important pour le groupe Swiss Life. Par rapport aux placements sans risque, nous enregistrons des rendements attractifs dans un marché immobilier qui continue d’évoluer favorablement. La croissance de l’activité immobilière devrait donc s’étendre à tous les grands marchés immobiliers européens. » A moyen terme, Swiss Life Asset Managers ne sera donc pas seulement présente sur ses principaux marchés européens, à savoir la Suisse, l’Allemagne, la France et la Grande-Bretagne, mais opèrera davantage sur les marchés des pays scandinaves, du Benelux et d’Europe centrale et méridionale.
Lire (6 min.)

Les A-Notations, par Anacofi Services : CERENICIMO

 

A-Notations Anacofi Serrvices Cerenicimo

Depuis sa création en 1995, le volume d’actifs immobiliers commercialisé représente plus de 7,8 milliards d’euros (chiffres 2017).

Une offre différenciée est proposée : elle concerne des programmes de résidences médicalisées, de résidences de tourisme, de résidences seniors, de résidences étudiantes ou encore locatives. CERENICIMO propose également via une filiale-LB2S- une formule de gestion sous mandat.

Des équipes fortes de 70 collaborateurs contribuent au développement depuis la phase de sourcing jusqu’à la commercialisation. Celles-ci s’appuient sur le renfort opérationnel d’un pôle juridique, d’un pôle actabilité, ainsi que d’un pôle financement et d’un pôle après-vente, constitués au sein du Groupe.

Basée en Loire Atlantique, CERENICIMO a structuré une organisation bâtie autour de représentations régionales au nombre de 8. Une importante logistique commerciale (25 collaborateurs) permet un maillage territorial auprès des CGP. Les fonctions logistiques ont été renforcées par le développement de CRM et logiciels propriétaires.

Lire (1 min.)

BlackRock se développe à Paris

Le bureau parisien de Simmons & Simmons, cabinet international d'avocats d'affaires, a accompagné BlackRock dans ses nouvelles ambitions. Si BlackRock, plus important gestionnaire d'actifs du monde, créé une filiale française de sa société de gestion de portefeuille, c'est essentiellement pour développer ses activités en Europe.

Lire (<1 min.)

Fiducial s’empare de la banque Thémis

Les négociations exclusives entre la banque LCL et Fiducial se sont conclues par l’acquisition de la banque Thémis le 8 mars 2018. Spécialisée dans l'accompagnement des entreprises en difficulté sous procédure collective ou amiable, la banque Thémis est le leader de la banque judiciaire en France.  Son activité consiste à proposer notamment aux TPE/PME des solutions de services bancaires, de financement et de gestion de leur trésorerie à court terme. Rattachés au pôle Services Financiers de Fiducial, les 110 collaborateurs de la banque Thémis, répartis sur dix sites Fiducial, seront sous la responsabilité opérationnelle de Benoît Desteract, son actuel directeur général qui conservera ses fonctions antérieures. Guirec Penhoat, directeur général finances de Fiducial, en assurera la présidence.
Lire (1 min.)

Ardian Real Estate acquiert deux immeubles de bureaux à Paris

La première transaction concerne un actif immobilier de bureaux situé au 2 place Rio-de-Janeiro, dans le 8ème arrondissement de Paris, à proximité du parc Monceau. Cet ensemble immobilier fera l’objet d’une opération complète de restructuration pour positionner l’actif aux standards « prime ».

La seconde transaction, quant à elle, concerne le rachat de l’immeuble Europe 1, siège historique de la station de radio depuis sa création en 1955, et situé du 26 au 32 rue François 1er dans le 8ème arrondissement de Paris, au sein du triangle d’or de l’immobilier parisien. Cet ensemble immobilier fera l’objet d’une très importante restructuration, afin notamment d’optimiser les espaces de bureaux aux standards « prime » et de créer de nouveaux espaces de commerces de grande qualité.

Cette acquisition est la deuxième réalisée auprès du groupe Lagardère après celle de l’immeuble Europa à Levallois-Perret en juin 2017.

Lire (1 min.)