Le Groupe Amundi finalise l’intégration de Pioneer Investments

Amundi a annoncé ce vendredi 5 avril l'étape finale de l’intégration de Pioneer Investments avec la fusion de ses trois véhicules phare de droit luxembourgeois : Amundi Funds, Amundi Funds II (ex Pioneer Funds) et Amundi Sicav II (ex Sicav nourricière de Pioneer Funds). Cette dernière phase suit la réduction des effectifs, les migrations informatiques et les fusions juridiques des entités. Commencée le 3 juillet 2017, l’intégration de Pioneer Investments touche à son terme.

Cette dernière rationalisation va simplifier l’offre en fonds de droit luxembourgeois à destination de la clientèle Retail et institutionnelle. Objectif, retenir les meilleurs fonds en fonction de leurs performances, tailles et caractéristiques. L'opération tient aussi compte de la demande clients et du potentiel de développement. D'ici fin juin 2019, elle donnera naissance à une seule Sicav, Amundi Funds.

Répondre à l'ensemble des besoins des investisseurs

Amundi Funds comportera près de 90 compartiments — contre plus de 150 initialement — pour environ 90 milliards d’euros sous gestion. Elle offrira la totalité des expertises du groupe, afin de répondre à l'ensemble des besoins des investisseurs. Plus de la moitié des compartiments afficheront un encours moyen supérieur à 500 millions d’euros et un tiers à plus de 1 milliard d’euros. 84 % devraient également disposer d’un rating Morningstar d’au moins 3 étoiles.

« Cette fusion des Sicav luxembourgeoises d’Amundi et Pioneer vient finaliser l’intégration, dans un délai record, de Pioneer Investments. Elle mettra à disposition de nos clients une gamme complète de fonds réunissant le meilleur des expertises du groupe que l’acquisition de Pioneer a permis de renforcer », conclut Fathi Jerfel, Directeur de la Division Clients Particuliers d'Amundi.

Lire (2 min.)

21 Invest France entre en négociations exclusives pour l’acquisition de LV Overseas

21 Invest France — filiale du groupe 21 Invest — a annoncé ce jeudi 4 avril être entré en négociations exclusives en vue d'acquérir LV Overseas — spécialiste du commissionnement de transport — d'ici juin 2019. L’opération permettra la sortie des actionnaires actuels, emmenés par Azulis Capital. Elle donnera également lieu à un réinvestissement du management, du groupe Balguerie et de BNP Paribas Développement.

LV Overseas représente le 3e investissement du Fonds V de 21 Invest France. « L’entreprise a renforcé ses positions historiques dans les Antilles et ouvert de nouveaux axes de développement prometteurs dans l’océan indien et sur le golfe persique », précisent Yann Collignon et Bruno Lavollé, Directeurs associés d’Azulis Capital.

Focus sur l'activité de LV Overseas

Le groupe LV Overseas est un commissionnaire de transport et en douane, dont le cœur d’activité se situe en Outre-mer. 21 Invest France s’appuiera sur l’équipe de management actuelle pour renforcer le positionnement de LV Overseas dans les Antilles françaises et en Guyane, accélérer sa montée en puissance à La Réunion, et optimiser les synergies avec les sociétés récemment acquises, notamment au Moyen-Orient. Suite à ce rachat, LV Overseas devrait se développer par croissance organique et externe.

LV Overseas coordonne intégralement la logistique, le stockage, le groupage, le chargement des marchandises et les formalités administratives et douanières pour le transport des marchandises à l'import et à l'export. L'entreprise travaille principalement par voie maritime, mais aussi aérienne et routière. Avec 7 000 clients réguliers, LV Overseas affiche un chiffre d’affaires de 152 M€ en 2018 avec une solide rentabilité.

Lire (2 min.)

Primonial annonce l’acquisition à 100% de La Financière de l’Echiquier

Le groupe Primonial et La Financière de l’Echiquier (« LFDE ») ont annoncé ce mercredi 13 mars la signature d'un protocole d’accord pour la prise de participation de LFDE à 100 % par le groupe Primonial. En mars 2018, Primonial avait déjà pris une participation de 40 % de LFDE, devenant ainsi l’un de ses actionnaires de référence. La nouvelle opération consiste à acquérir les 60 % restants auprès des deux fondateurs et actionnaires majoritaires de LFDE, Didier Le Menestrel et Christian Gueugnier, ainsi que des salariés de la société.

Les résultats des premières synergies développées par Primonial et LFDE depuis le 1er mars 2018 ont incité le management de Primonial et les actuels actionnaires majoritaires de LFDE à accélérer la montée au capital de Primonial, initialement prévue à horizon 2020. LFDE, acteur de l’Asset Management en développement constant sur le marché européen, compte s’ouvrir à de nouvelles classes d’actifs et continuer de grandir au sein du groupe Primonial, lui-même indépendant.

Une stratégie de développement au niveau européen

Cette montée en puissance souligne la place stratégique que tient LFDE au sein du groupe Primonial. Didier Le Menestrel et Christian Gueugnier, co fondateurs de LFDE, déclarent : « nous avons considéré qu’il était temps pour nous de transmettre les rênes opérationnelles et capitalistiques au groupe Primonial et à son équipe dirigeante. Nous nous félicitons du chemin parcouru, de cette formidable réussite entrepreneuriale qu’est LFDE. Arrimée au groupe Primonial, nous la savons entre de bonnes mains afin de poursuivre sa stratégie de développement au niveau européen. »

Pour Stéphane Vidal, Président du groupe Primonial : « Ensemble, nous sommes prêts à répondre aux enjeux de notre industrie en renforçant nos positions (...) En détenant à 100 % LFDE, le groupe de distribution intégré possède désormais une capacité inégalable de confection de nouvelles solutions innovantes et pérennes pour répondre aux enjeux du secteur de la gestion de patrimoine et gestion d’actifs, en France et en Europe. »

Closing de l'opération prévu à l'été 2019

Le Conseil d’administration de LFDE est désormais présidé par Stéphane Vidal, Président du groupe Primonial. Christophe Mianné demeure Directeur Général de LFDE. Didier Le Menestrel est nommé Senior Advisor au sein du groupe Primonial.

Cette opération a reçu le plein support des actionnaires de Primonial, Bridgepoint et Crédit Mutuel Arkéa, ainsi que des instances représentatives du personnel du groupe Primonial. Cette opération reste soumise aux conditions suspensives d′usage, notamment le visa de l′Autorité des Marchés Financiers et l′approbation de l’Autorité de la concurrence. Le closing de l’opération est prévu au cours de l’été 2019.

Lire (3 min.)

Royaume-Uni : Tikehau Capital acquiert le centre commercial Nicholsons à Maidenhead

Tikehau Capital, groupe de gestion d’actifs alternatifs et d’investissement, annonce ce mardi 5 mars l'acquisition du centre commercial Nicholsons, situé à Maidenhead au Royaume-Uni. Tikehau Capital a réalisé cette opération à travers son fonds d’investissement immobilier à stratégie « value added » lancé en 2018.

Le centre commercial Nicholsons, d’une superficie de 17 650 m2 sur un site d’environ 1,8 hectares, comprend 68 magasins représentant de nombreuses marques bien établies dont H&M, Topshop, Tesco et Pandora. Le bâtiment se trouve dans le centre-ville historique de Maidenhead, à 42 kilomètres à l'ouest du centre de Londres. Il jouxte une gare qui sera desservie par la ligne Cross Rail à la fin de l'année.

Première acquisition immobilière au Royaume-Uni

Le centre Nicholsons présente un fort potentiel de revalorisation, ce qui en fait un axe important de la stratégie d'aménagement urbain de la ville. Sa rénovation doit améliorer l’attractivité de l'arrondissement de Windsor et de Maidenhead. "Les arrondissements de Windsor et de Maidenhead sont engagés dans une impressionnante stratégie d’aménagement, en vue de dynamiser et revitaliser le centre-ville de Maidenhead" précise Frédéric Jariel, directeur des activités immobilières de Tikehau Capital.

Cet achat constitue la première acquisition de Tikehau Capital au Royaume-Uni à travers son fonds d’investissement immobilier à stratégie « value added ». C'est aussi le second investissement du fonds dans le cadre du projet de redéveloppement Charenton-Bercy, à la suite du partenariat avec Bouygues Immobilier. Le fonds pan-européen à stratégie « value added » sur toutes les classes d’actifs offre des opportunités de co-investissement à de grands investisseurs institutionnels. Tikehau Capital l'a lancé en juin 2018 avec des apports initiaux de près de 300 millions d'euros.

Collaboration avec la société britannique Areli Real Estate

"Cette opération s’inscrit dans notre stratégie qui consiste à revaloriser des actifs bien situés afin de libérer leur plein potentiel. Cet investissement constitue une étape clé dans le déploiement de notre fonds « value added » en Europe et illustre la volonté de Tikehau Capital de renforcer le développement de ses activités au Royaume-Uni" explique Frédéric Jariel.

Areli Real Estate, spécialiste britannique de la rénovation urbaine, accompagne Tikehau Capital en tant que partenaire opérationnel. Cette acquisition constitue la première étape de la collaboration entre les deux sociétés pour mettre en œuvre la stratégie d'investissement immobilière de Tikehau Capital au Royaume-Uni. Les deux sociétés veulent ainsi fournir des solutions d'aménagement intelligentes et à long terme, en étroite collaboration avec les autorités locales et leurs communautés.

Lire (3 min.)

LFDE annonce la nomination de deux Directeurs Généraux Délégués

La Financière de l’Echiquier (LFDE) annonce ce mardi 23 avril la nominations de deux nouveaux  Directeurs Généraux Délégués, effective à partir du 19 avril 2019. Olivier de Berranger (53 ans) — Directeur de la Gestion d’actifs — et Bertrand Merveille (38 ans) — Directeur de la Gestion privée — succèdent à Christian Gueugnier — co-fondateur de LFDE — qui reste néanmoins administrateur.

« La décision du conseil d’administration de nommer deux experts de LFDE au poste de Directeur Général Délégué s’inscrit dans la continuité tout en améliorant encore la gouvernance de l’entreprise », déclare Christophe Mianné, Directeur Général de LFDE.

Focus sur le parcours d’Olivier de Berranger

Olivier de Berranger

Olivier de Berranger est diplômé d’HEC. Au cours de sa carrière, il occupe notamment des postes de trader et de Responsable de desk trading au Crédit Lyonnais puis chez Calyon. Il devient ensuite Responsable du pôle Capital Markets chez First Finance. Il rejoint la LFDE en 2007 comme Gérant obligataire avant de devenir Directeur de l’expertise taux et diversifiés.

A partir du 1er octobre 2017, Olivier de Berranger occupe les fonctions de Directeur de la Gestion d’actifs de LFDE et de membre du comité de direction. En plus de sa récente nomination, Olivier de Berranger reste gérant d’Echiquier ARTY et d’Echiquier Crédit Europe.

Focus sur le parcours de Bertrand Merveille

Bertrand Merveille

Bertrand Merveille est titulaire d'un Master Droit et Economie des marchés financiers de l’université de Caen. Il débute son parcours professionnel en 2003 au sein de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF).

Il rejoint LFDE en 2011, en qualité de Responsable de la Conformité et du Contrôle Interne. En 2016, Bertrand Merveille accède au poste de Directeur de la Gestion privée et membre du Comité de direction.

Lire (3 min.)

Immobilier de bureaux : PERIAL AM achète un immeuble à Aix-en-Provence

PERIAL Asset Management (AM) — spécialiste de la gestion d'actifs immobiliers — annonce ce mardi 23 avril s'être porté acquéreur auprès d’une foncière privée d’un immeuble mixte — bureaux et commerces — situé dans le centre-ville d’Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône). Cette transaction s'est conclue pour un montant de 22 M€ au bénéfice de la SCPI PFO gérée par PERIAL AM.

L'immeuble CENTRAIX acquis par PERIAL AM à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône)

Un rendement net initial de 6,75 %

L'immeuble CENTRAIX développe 9 350 m² répartis sur un rez-de-chaussée, 3 étages et 4 niveaux de sous-sol à usage de parking. Son classement ERP 2e catégorie et sa localisation confèrent à ce bâtiment une forte attractivité. L’actif est loué à 100 % à 10 locataires dont SUPER U, le Centre National de la Fonction Publique Territoriale, un centre de formation aux métiers du numérique et le département des Bouches-du-Rhône.

 « Cet investissement dégage un rendement net initial de 6,75 %. Il illustre la capacité de notre équipe investissement à identifier des actifs de qualité en région, dotés d’un très bon rapport rendement / risque », précise Yann Guivarc’h, Directeur Général de PERIAL AM. l’étude Oudot & Associés et le vendeur par l’Etude Feraud et Voglimacci ont accompagné PERIAL AM dans cette transaction. L'opération a été réalisée par l’intermédiaire de ARP.

Lire (2 min.)

Amundi Immobilier annonce l’acquisition de l’hôtel « INK, MGallery by Sofitel » au cœur d’Amsterdam

Amundi Immobilier a acquis l'hôtel "INK" en décembre 2018, dans le cadre de la gestion active de son OPCI Opcimmo. Situé au centre d'Amsterdam, aux Pays-Bas, cet actif a été acquis auprès de Principal. Ce dernier avait acheté l'hôtel « INK MGallery by Sofitel » en 2012 dans le cadre d'une transaction de cession-bail avec Accor.

Un hôtel de luxe entièrement rénové en 2015

L'hôtel 4 étoiles présente un style architectural typiquement néerlandais. Il compte 149 chambres, un bar et un restaurant. Ce bien a été entièrement rénové par Principal en 2015. Depuis sa rénovation, l'hôtel a remporté plusieurs prix de design, notamment le "Luxury Boutique Hotel 2017" et "Luxury Design Boutique Hotel 2017".

L'hôtel est loué à Accor Hospitality Nederland B.V. sur la base d'un bail de 20 ans. Dans le cadre de cette opération, Amundi Immobilier était conseillé par L’Etoile Properties, HVS, Greenberg Traurig et Royal Haskoning. Le vendeur était conseillé par BNP Paribas Real Estate et DLA Piper.

Lire (1 min.)

La hausse des prix de l’immobilier ancien se poursuit

PAP analyse chaque mois la conjoncture du marché des prix de l'immobilier ancien dans vingt-deux grandes villes de France. La tendance : les prix augmentent et les volumes de transaction restent élevés.
Lire (3 min.)

Massena Partners passe sous pavillon Natixis Wealth Management

Cette opération permettra à Natixis Wealth Management de se renforcer dans les domaines du private equity et des clubs deals immobiliers, en capitalisant sur des partenariats noués de longue date entre Massena Partners et des acteurs de référence dans ces domaines.

Menée en parfaite cohérence avec le plan New Dimension annoncé par Natixis fin 2017, cette initiative, qui intervient après la cession par Natixis Wealth Management de Sélection 1818, permettra également de compléter les solutions proposées aux clients des réseaux du Groupe BPCE.

Par cette opération, Massena Partners devient une filiale de Natixis Wealth Management. La société conservera son autonomie dans la gestion de ses clients et dans le choix de ses investissements. Ses principaux managers, associés au développement de la société en leur qualité d’actionnaires, conservent leurs fonctions. Avec l’appui de Natixis, ils entendent préserver l’ADN de la société : une gestion en architecture ouverte et une offre sophistiquée en investissements non-cotés (Private Equity, immobilier). Massena Partners bénéficiera de la couverture financière internationale de Natixis et de ses outils digitaux.

      Vous aimerez aussi https://www.lecourrierfinancier.fr/asset-management/video/maxime-gohin-natixis-wealth-management-7604  
Lire (1 min.)

Sully Promotion rachète son confrère Copra Rhône-Alpes

Le promoteur immobilier Sully Promotion annonce l’acquisition de son homologue lyonnais Copra Rhône-Alpes. Souhaitée depuis longtemps par les deux parties, l’opération revêt un caractère stratégique.
Lire (3 min.)

Foncia Groupe nomme la Présidente de sa filiale Foncia Croissance

Foncia Groupe annonce cette semaine la nomination en interne d'une nouvelle Présidente pour sa filiale

Foncia Groupe — spécialiste de l'immobilier — annonce ce mardi 23 avril la nomination en interne d'une Présidente pour sa filiale Foncia Croissance, dédiée au secteur du neuf. Krystel Bruneau (48 ans) endosse cette fonction en plus de son poste actuel — Présidente au sein de Foncia Property Management — qu’elle occupe depuis 2018. Elle rapporte désormais directement à Philippe Salle, président de Foncia Groupe.

Dans le cadre de cette promotion, Krystel Bruneau devient aussi membre du comité de direction de l’administration de biens et du Management Committee du Groupe. Elle aura pour mission de poursuivre le développement du Groupe en gestion de patrimoine — tant en BtoB qu’en BtoC — et de promouvoir les programmes neufs auprès des clients désireux d’investir dans une solution globale et sécurisée.

Focus sur le parcours de Krystel Bruneau

Krystel Bruneau est diplômée d’un master 2 en finance d’entreprise à l’université Evry-Val d’Essonne. Elle a réalisé l’ensemble de sa carrière dans le secteur de l’immobilier, dans l’univers de la gestion locative. Krystel Bruneau débute son parcours au sein de Foncia Groupe en 1996. Dès 2001, elle y occupe successivement les postes de Directrice et Attachée de Direction en gestion locative.

En 2011, Krystel Bruneau devient Directrice de patrimoine de Ammonitia, SAS spécialisée dans la gestion d’immobilier résidentiel neuf en France. En 2016, elle prend la direction de Foncia Property management dont elle est nommée Présidente deux ans après. Depuis 2018, elle travaille en tant que Présidente au sein de Foncia Property Management.

Lire (2 min.)

ISR : Nordea AM privilégie les produits climat qui offrent déjà un intérêt économique

La méga tendance du changement climatique et de la protection de l’environnement offre aujourd'hui de réelles opportunités d’investissement. Nordea AM — gestionnaire d'actifs — annonce ce jeudi 18 avril son intention de privilégier les entreprises qui proposent des produits « verts » déjà opérationnels. Objectif, concilier développement durable et performances financières, sans entraîner les investisseurs dans des innovations hasardeuses.

« C’est une approche qui repose avant tout sur l’idée que les entreprises qui vont le plus profiter de la croissance de l’économie durable, au cours des prochaines années, sont celles qui proposent déjà des solutions existantes, sans attendre des innovations technologiques spectaculaires », explique Henning Padberg, co-gérant du fonds Nordea 1 – Global Climate and Environment. Ce fonds existe depuis 2008, ce qui lui permet d'afficher le plus long historique de performance dans cette thématique.

Gérer les ressources existantes

Investir dans des sociétés qui luttent contre le changement climatique permet une exposition à des secteurs très différents. Nordea AM distingue trois thèmes d’investissement : les optimisateurs concentrés sur la gestion efficiente des ressources, les innovateurs qui opèrent dans le secteur des énergies alternatives et enfin les adaptateurs dont l’objectif est la protection de l’environnement et la sauvegarde de la biodiversité.

La gestion efficiente des ressources existantes — les optimisateurs — concerne parfois des entreprises peu visibles, avec une grande diversité de secteurs qui va de l'agriculture « intelligente » aux fabricants d’équipement à basse consommation d’énergie ou de matériaux de construction dédiés à l'isolation thermique. « Ce thème combine l’intérêt économique et financier avec la réduction des émissions de carbone et la diminution de la consommation d’énergie », précise Henning Padberg.

Energies renouvelables et contraintes réglementaires

De leur côté, les entreprises qui sont actives dans le secteur des énergies renouvelables — les innovateurs — bénéficient d’une forte visibilité mais également de perspectives économiques attractives. L’énergie solaire et l’éolien vont continuer d’accroître leurs parts de marchés au cours des prochaines années. A long terme, l’électricité deviendra la première forme d’énergie utilisée, mettant fin à l’ère du pétrole et du charbon.

Enfin, les sociétés les plus actives dans la protection de l’environnement et la sauvegarde de la biodiversité — les adaptateurs — prennent notamment en compte la contrainte réglementaire. Anticiper les coûts futurs induits par des externalités négatives importe tout autant que de résoudre les problèmes existants, pour réaliser un investissement intéressant.

Des opportunités encore sous-exploitées

L’univers d’investissement du fonds compte environ 1 200 entreprises qui peuvent s’inscrire dans l’un de ces trois thèmes d’investissement. Leur capitalisation boursière cumulée dépasse les 6 000 milliards d’euros. « Les entreprises évoluant autour des thématiques du changement climatique et de la protection de l’environnement restent encore mal comprises par les investisseurs et délaissées par les analystes », relève Henning Padberg. 

Les opportunités s'avèrent pourtant nombreuses pour les investisseurs avertis. « Citons à titre d’exemple Infineon (industrie des semi-conducteurs), Kerry (ingrédients naturels, produits éco-responsables) ou Vestas (fabrication d’éoliennes) », précise le co-gérant du fonds Nordea 1 – Global Climate and Environment. Dans cet univers économique encore sous-estimé, Nordea AM entend prendre une position stratégique.

Lire (5 min.)

L’emprunteur francilien : qui sont les accédants d’Ile-de-France ?

Quel est le profil de l'emprunteur francilien ? Le Crédit Agricole d'Ile-France dévoile les résultats d'une enquête basée sur 11 000 prêts accordés au 1er semestre 2018.
Lire (1 min.)

Tikehau Capital en passe d’acquérir ACE Management

Tikehau Capital poursuit sa croissance avec l’acquisition de 100% du capital d’ACE Management, expert des secteurs de l’aéronautique, de la défense et de la cyber-sécurité. Cette acquisition s’inscrit dans la dynamique de renforcement des activités de private equity de Tikehau Capital. Aux côtés du fonds généraliste dédié aux entreprises en croissance, du fonds spécialiste pour le secteur de l’énergie et du fonds dédié aux situations spéciales, viendra donc s’ajouter une nouvelle gamme de fonds spécialisés.

Spécialiste du secteur aéronautique, Marwan Lahoud rejoint Tikehau Capital et prendra la présidence du Conseil de surveillance d’ACE Management.

Spécialisée depuis 20 ans dans l’investissement en capital au service de l’innovation et de l’industrie, la société de gestion d’actifs ACE Management s'adresse à une clientèle constituée principalement de grands groupes internationaux, de l'industrie aéronautique et de la défense. La société gère 3 grandes familles de fonds pour un total d’environ 440m€ d’actifs : Aerofund (aéronautique), Brienne (défense et sécurité) et Atalaya (Maritime). Tikehau Capital participera au lancement la nouvelle génération de fonds gérés par ACE Management, tels que Brienne III, dédié à la cyber-sécurité, Atalaya II dédié au maritime et Elara, pour l’usine du futur.

L’acquisition d’ACE Management sera réalisée sur base d’une valeur d’entreprise de 6,5 m€, et réglée à hauteur d’un maximum de 30% par apport en nature rémunéré en nouvelles actions Tikehau Capital et, pour le solde, en numéraire. Les apports donneront lieu à l’émission d’un maximum de 104 231 nouvelles actions Tikehau Capital.

La réalisation de l’opération, qui interviendra avant la fin de l'année, est soumise à l’autorisation de l’AMF, au titre du changement d’actionnariat de la société de gestion, et des autorités de la concurrence compétentes.

Lire (2 min.)