CPR AM présente en avant-première son nouveau fonds Climate Action

Valérie Baudson et les équipes de CPR AM présentent en avant-première leur nouveau fonds thématique, Climate Action, consacré à la lutte contre le dérèglement climatique.
Lire (2 min.)

Bertille Knuckey - Sycomore AM : Notre approche ISR augmente la performance et réduit la volatilité

La méthode d'analyse ESG de Sycomore AM, SPICE, a fait ses preuves : les fonds surperforment leurs indices de référence et affichent une volatilité inférieure de 40%. En plus de donner du sens à l'investissement, cette approche ISR permet un picking sur tous les secteurs et sur toutes les zones d'investissement.
Voir (<4 min.)

Inter Invest lance un Fonds de dotation dédié à l’outremer

Avec la création du Fonds de dotation Inter Invest Solidarité Outre-Mer, le Groupe Inter Invest souhaite contribuer au soutien financier des associations, organismes d’intérêt général ou projets œuvrant pour l’accès à la santé et l’éducation des enfants des DOM-COM.
Lire (2 min.)

L’investissement durable monte en puissance

Isabelle Mateos y Lago
Une stratégie à long terme peut permettre à un portefeuille d’affronter les inévitables fluctuations du marché.
Lire (4 min.)

Natixis Investment Managers nomme son premier Responsable RSE et ESG

La responsabilité sociétale des entreprises (RSE) et les critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) deviennent de plus en plus incontournables. Natixis Investment Managers, acteur mondial de la gestion d’actifs avec 808 milliards d’euros d’encours sous gestion, annonce ce vendredi 15 février la nomination de son premier Responsable RSE et ESG, dont le poste sera basé à Paris.

La stratégie ESG de Natixis Investment Managers

Harald Walkate aura pour mission de piloter la politique RSE et de coordonner la stratégie ESG de Natixis Investment Managers à l’échelle mondiale, dans l’ensemble de son réseau de distribution et auprès des affiliés de Natixis Investment Managers. Il sera rattaché à Beverly Bearden, Directrice générale adjointe de Natixis Investment Managers, et à Christophe Lanne, responsable de la Transformation du pôle Gestion d'Actifs et Banque Privée.

« La Responsabilité Sociétale des Entreprises est au cœur de la philosophie de Natixis et l’un des piliers de notre plan 2020 New Dimension », déclare Beverly Bearden. « Nos clients souhaitent désormais investir dans des entreprises ayant un impact social et environnemental positif », renchérit Christophe Lanne. De son côté, Harald Walkate explique : « Natixis Investment Managers est l’un des leaders de la gestion ESG grâce à son implication dans des initiatives majeures telles que les Principes pour l’investissement responsable des Nations Unies, le G7 et l’Alliance des dirigeants engagés pour le climat du Forum économique mondial. »

Focus sur le parcours d'Harald Walkate

Harald Walkate était auparavant Vice-président senior en charge de l’investissement responsable chez Aegon Asset Management (AAM) (Pays-Bas). Il était responsable de l’intégration ESG, des initiatives d’engagement et de l’impact investing pour le groupe Aegon et AAM.

Dans ses précédentes fonctions, Harald Walkate a travaillé au sein du département New Business Initiatives d’AAM et développait des stratégies dédiées aux investisseurs institutionnels. Depuis 2018, il est également conseiller pour le « Impact Management Project (IMP) » sous détachement d’Aegon. Il conservera ce rôle de conseiller une fois chez Natixis Investment Managers.

Lire (3 min.)

ESG : AngelSquare se lance dans l’investissement des stratups à « impact positif »

AngelSquare, communauté d'investisseurs spécialisée l'amorçage et lancée en 2016, annonce ce jeudi 14 février le lancement d'AngelSquare Impact. Cette nouvelle structure d'investissement est dédiée aux startups « à impact », c'est-à-dire celles dont le modèle de développement intègre l'exigence d'un impact positif sur la société ou sur l'environnement. Elle concentrera particulièrement ses investissements sur les secteurs de l'éducation, la santé, l'alimentation ou encore l'énergie.

Après AngelSquare Fintech à l'automne dernier, AngelSquare Impact est la 2nde structure d'investissement sectoriel lancée par AngelSquare. La communauté d'investisseurs veut s'imposer sur le segment du financement, à des valorisations raisonnables, des startups en amorçage et en Séries A (tickets de 100 k€ à 500 k€). Pour ce faire, AngelSquare a constitué un board d'investisseurs qualifiés, qui opèreront à ses côtés une sélection pointue des startups qu'ils accompagneront sur le long terme.

L'investissement au soutien des projets à impact positif

Pour accompagner et financer les meilleurs projets, AngelSquare a réuni des Business Angels et Family Offices français. Ils disposent tous d'un parcours entrepreneurial ou professionnel substantiel, ainsi que d'une solide expérience en matière d'investissement :

  • Marc-David Choukroun, co-fondateur de la Ruche Qui Dit Oui, board member de la France Digitale ;
  • Olivier Lebel, ex-DG Médecins du Monde, La Croix Rouge ;
  • Hubert Bastide, ex-Head Financial Institutions Groups de Merrill Lynch et Nomura ;
  • Tanguy de la Villeguerin, fondateur de le-don.org, Directeur de Hippolyte Capital ;
  • Yann Borgstedt, entrepreneur et philanthrope franco-suisse, président-fondateur de la fondation Womanity
  • Valentine de Lasteyrie, Directrice investissement Financière de Blacailloux ;
  • Cédric Sellin, serial entrepreneur, business angel et philanthrope ;
  • Stéphane Noirie, directeur de l'Asset Management chez Meridiam ;

AngelSquare renforce son expertise sectorielle

Une fois sélectionnées par les équipes d'AngelSquare et de son board, les startups seront soumises aux membres d'AngelSquare Impact. Un véhicule d'investissement sera ensuite créé pour chaque deal. Il réunira les membres du board (sus mentionnés), AngelSquare et les membres d'AngelSquare Impact souhaitant co-investir dans ce deal. Enfin, une partie du « carried interest » (part de la plus-value réalisée) sera systématiquement reversée à une association caritative choisie par les investisseurs.

L'objectif de cette nouvelle structure est double pour AngelSquare. Il s'agit de réaliser 3 deals/an avec des tickets d'investissement entre 100 k€ et 500 k€, tout en renforçant son expertise sectorielle au soutien des plus beaux projets à impact. Depuis son lancement, AngelSquare a déjà accompagné dans leurs recherches de financement de nombreuses startups, en intégrant cette dimension d'impact positif à leur modèle économique :

  • Voxe, chatbot qui permet de mieux s'informer pour mieux s'engager
  • MyFood, permaculture et serre aquaponique connectée
  • Roger Voice, application permettant aux personnes sourdes et malentendantes de téléphoner
  • Next Protein, protéines à base d'insectes
  • Le Comptoir Local, livraison de produits frais et locaux (rachetée par la Ruche qui dit oui!)
  • Lalilo, l'intelligence artificielle pour lutter contre l'illettrisme
  • Impala, l'intelligence artificielle au service de l'orientation professionnelle
Lire (4 min.)

Changement climatique : une opportunité pour les investisseurs ESG

Stefan Kreuzkamp
Le changement climatique est devenu l'un des risques les plus importants dans le cadre de l’intégration de critères ESG pour l’investissement responsable.
Lire (4 min.)

ESG : Quel engagement pour le capital-investissement français ?

France Invest, l’association des investisseurs pour la croissance, en collaboration avec Deloitte, publie son 5ème Rapport Annuel ESG – Exercice 2017, qui renseigne, chiffre et qualifie l’engagement du capital-investissement français en faveur des enjeux Environnementaux, Sociaux et de bonne Gouvernance (ESG) dans les sociétés d’investissement et dans les entreprises qu’elles accompagnent.
Lire (2 min.)

2017 : année record pour la finance solidaire

Cette année encore, tous les indicateurs de la finance solidaire sont au vert. L’encours de l’épargne solidaire a atteint un nouveau record grâce à une collecte de 1,8 milliard d’euros, lui permettant de franchir le seuil des 11 milliards d’euros (+ 18,3 %). L’ensemble des chiffres est révélé dans le dernier baromètre de la finance solidaire Finansol / La Croix, publié dans le quotidien du 28 mai.
Lire (3 min.)

Réduire le risque de son portefeuille en choisissant des entreprises socialement responsables

Isabelle Girerd-Potin
Alors que de nombreuses études ont cherché à montrer - en vain - que les actions de firmes socialement responsables (SR) procurent des rentabilités boursières plus élevées que celles des firmes non SR, un résultat plus établi concerne la réduction du risque financier grâce au choix d'actions de firmes SR.
Lire (2 min.)

Nordea Asset Management lance un deuxième fonds obligataire ESG au sein de sa gamme STARS

Fort du succès rencontré par sa gamme de fonds STARS dans l’univers des actions, Nordea AM mise ce jeudi 14 février sur une nouvelle solution obligataire, avec le lancement du fonds Nordea 1 - Emerging Stars Bond Fund. Objectif, permettre aux investisseurs de se positionner sur les marchés obligataires émergents tout en intégrant des critères ESG.

Le poids économique croissant des marchés émergents

« Compte tenu de l’importance économique grandissante des marchés émergents, les obligations de cet univers vont probablement continuer à délivrer des rendements ajustés au risque attrayants à moyen et long termes » déclare Thede Rüst, Responsable de l’équipe Dette Marchés Émergents de Nordea et gérant du fonds. 

« En plus d’un profil rendement-risque robuste et des valorisations attrayantes des marchés obligataires émergents, le fonds bénéficie d’un modèle propriétaire ESG qui va au-delà de la simple adhésion à une liste d’exclusion » ajoute Thede Rüst.

Délivrer des rendements durables avec un profil ESG amélioré

Les membres de l’équipe de gestion participent à des groupes de travail internationaux et des forums collaboratifs dans le but d’inciter les émetteurs souverains et les aider à définir leurs enjeux ESG. L'équipe de gestion travaille aussi en étroite collaboration avec l’équipe Investissement Responsable de NAM. 

« Au même titre que pour les actions, l’intégration de critères ESG est un facteur important dans l’univers des marchés obligataires émergents. Ce fonds est conçu pour surperformer le benchmark et délivrer des rendements durables, en offrant un profil ESG sensiblement amélioré en comparaison à l’ensemble du marché » conclut Marjo Koivisto, co-Directeur de l’équipe Investissement Responsable chez NAM. 

Lire (2 min.)

ESG : la croissance des signataires des PRI connaît une dynamique forte

Les investisseurs prennent de plus en plus conscience des risques et des opportunités liés à l’intégration des facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG). Le nombre de signataires des Principes pour l’investissement responsable (PRI), soutenus par les Nations Unies, s’élève à 2 232 membres à fin 2018, en progression de 21% sur un an.

« Les investisseurs à travers le monde sont de plus en plus préoccupés par des sujets comme le changement climatique, l’esclavage moderne ou l’évasion fiscale » analyse Fiona Reynolds, directrice générale des PRI.

Un intérêt croissant des investisseurs pour les questions ESG

La croissance des signataires des PRI connaît une dynamique forte, malgré les inquiétudes concernant la perte de dynamisme autour d'enjeux majeurs tels que le changement climatique, comme l’a indiqué le récent « Global Risks Report » publié le 17 janvier dernier en marge du Forum économique mondial de Davos.

Cette tendance se nourrit de la demande de la part d’investisseurs mondiaux, de leurs clients et de leurs bénéficiaires pour des produits et solutions d’investissement prenant en considération les questions ESG, ainsi que le renforcement des réglementations sur l’investissement responsable dans de nombreux pays.

Une croissance très forte dans les pays anglo-saxons

La croissance du nombre de signataires aux PRI a été particulièrement forte en Amérique du Nord (Etats-Unis, Canada), au Royaume-Uni et en Irlande. L’Europe du Sud, la France, la zone DACH (Allemagne, Autriche, Suisse) et l’Asie ont également connu des croissances solides du nombre de signataires.

Parmi les nouveaux signataires des PRI, on compte le fonds de pension Novartis (Suisse), les groupes d’assurances AG2R (France) et Swiss Life (Suisse), le National Grid (Royaume-Uni), ainsi que de nombreuses structures publiques : le Minnesota State Board of Investment, le Office of the Illinois State, le Employees’ Retirement System of the State of Hawaï ou, encore, le fonds de pension du gouvernement de Thaïlande.

Lire (2 min.)

Développement durable : et si les solutions existaient déjà ?

À l’occasion de la Semaine du Développement Durable 2018, CAMEO Energy dresse un état des lieux des projets d’amélioration de l’efficacité énergétique, et de leur impact concret sur les marchés de l’environnement. L’entreprise met aussi en lumière des tendances économiques et comportementales indues par ce mécanisme.
Lire (3 min.)