Climat : Presque tous les Etats sont en dehors des clous de l’Accord de Paris

François Lett
Les objectifs climatiques des Etats ne sont pas à la hauteur des Accords de Paris, d'après une récente étude de Climate Action Tracker (CAT). Comment rectifier le tir pour 2030 ? L'éclairage de François Lett, Directeur du département éthique et solidaire chez Ecofi.
Lire (4 min.)

Marie-Claire Marques – Perial AM : investir en SCPI, « l’ISR et l’ESG sont vraiment notre ADN »

En 2021, le marché des SCPI se porte bien à la faveur de la reprise économique post-Covid. Comment Perial AM développe-t-elle sa gamme à travers l'intégration des critères ESG ? Pourquoi miser sur la diversification géographique des actifs en Europe ?
Voir (<1 min.)

ISR : alerte sur les coûts cachés du plastique

François Lett
D'ici 2040, la pollution plastique dans les océans devrait tripler. Le plastique devrait représenter à cette date jusqu'à 20 % de l'ensemble du budget carbone mondial. Comment traiter ce problème pour enrayer la crise climatique ?
Lire (4 min.)

Antoine Gasiorowski – EDRAM : finance ISR, « c’est un changement majeur de l’industrie »

Pour la rentrée 2021, les marchés financiers restent suspendus aux décisions des banques centrales. Pourquoi rester positif sur les actifs risqués, malgré la volatilité ? Quel développement à venir pour les stratégies d'investissements socialement responsables (ISR) ?
Voir (<1 min.)

Label Relance : Aviva France l’obtient pour son fonds Aviva Impact Investing France

Aviva France — acteur majeur de l’assurance et de l’épargne — annonce ce jeudi 23 septembre avoir reçu le « Label Relance » pour son fonds « Aviva Impact Investing France ». Ce label, dans le cadre du plan de relance de l’économie, lui est attribué pour sa capacité à mobiliser des ressources financières soutenant les fonds propres des entreprises françaises.

30 millions d'euros investis

Créé en 2014, le fonds « Aviva Impact Investing France » est entièrement financé par Aviva France, assureur qui a fait de l’Investissement Responsable l’un des trois piliers de ses engagements en RSE. Il est géré par INCO Ventures, pionnier de l’investissement à impact en Europe. En 7 ans, le fonds a investi 30 millions d’euros dans une soixantaine de TPE et PME innovantes sur l’ensemble du territoire.

Ces entreprises sont pionnières en matière de transition écologique (énergies vertes, économie circulaire, agriculture biologique, etc.) ou de modèles économiques alternatifs de plus en plus prisés (circuits-courts, commerce équitable, auto-partage, etc.) dans des secteurs comme la santé, l’éducation, la dépendance, etc., au service de l’intérêt général.

Intégration des critères ESG

Le « Label Relance », créé par le Ministère de l’Economie et des Finances, a pour objectif d’orienter l’épargne des épargnants particuliers et des investisseurs professionnels vers des placements qui répondent aux besoins de financements de l’économie française, consécutifs de la crise sanitaire.

« Aviva Impact Investing France » soutient les fonds propres et quasi-fonds propres des entreprises françaises, cotés ou non. Le fonds intègre dans sa gestion des critères environnementaux, sociaux et de bonne gouvernance (ESG), incluant l’interdiction du financement d’activités charbonnées et le suivi d’une note ou d’un indicateur ESG.

Financer l'économie réelle

Grâce à ce label, les épargnants ont la possibilité de « donner du sens » à leur épargne en identifiant — grâce à leur conseiller — les placements à même de répondre à la fois à leurs attentes et aux besoins de financement de l’économie, favorisant ainsi la relance. Depuis sa création, « Aviva Impact Investing France » a notamment soutenu :

  • Rogervoice est un opérateur de téléphonie mobile dédié à l'accessibilité pour les personnes sourdes et malentendantes.  Aviva France a été l'une des premières entreprises à avoir soutenu financièrement ce projet via le fonds « Aviva Impact Investing France ». Depuis février 2021, Aviva France met à disposition de ses clients et prospects sourds et malentendants, l’applicatif Rogervoice sur son site internet ;
  • Ecomouton, créée en 2012, a relancé, en la modernisant, l’activité ancestrale d’éco-pâturage. En 2017, Ecomouton a levé 450 000€ auprès du fonds « Aviva Impact Investing France » ;
  • Telegraphik, start-up toulousaine créée en 2013 et spécialisée dans l’intelligence artificielle et le big data, a été financée par « Aviva Impact Investing France » à hauteur de 150 000€ pour développer sa solution de téléassistance enrichie Otono-me dédiée aux personnes âgées vivant seules à leur domicile.

« Aviva Impact Investing France confirme son engagement indéfectible à soutenir les entrepreneurs à impact, qui œuvrent pour une relance encore plus inclusive et respectueuse de l’environnement. Depuis plus de 2 ans, par le biais de notre UC Aviva La Fabrique Impact ISR, nous donnons à nos clients la possibilité de participer au financement de l’économie réelle », explique Philippe Taffin, Directeur des Investissements Aviva France.

Lire (4 min.)

ESG : DWS met en place une gamme d’ETF Xtrackers sectoriels

DWS — gérant d’actifs mondial — annoncent ce mercredi 22 septembre le lancement d'une gamme de dix ETF Xtrackers sectoriels ESG sur les actions européennes, qui répliquent les indices MSCI. Les flux vers les ETF Xtrackers ESG ont été positifs cette année, enregistrant plus de 4,4 milliards d'euros depuis le début de l'année (chiffres arrêtés à la fin du mois d'août, source DWS en date du 1er septembre 2021).

« Nous nous réjouissons du lancement de ces nouveaux ETF Xtrackers qui offrent une exposition aux indices sectoriels européens MSCI sélectionnés en fonction de critères ESG. Cela correspond à la demande que nous constatons chez nos investisseurs.  Les frais annuels très compétitifs devraient également s'avérer attrayants », déclare Simon Klein, Responsable mondial des ventes pour la gestion passive chez DWS.

Indices sectoriels européens

Neuf ETF Xtrackers sectoriels existants viennent d’être convertis en indices sous-jacents MSCI filtrés ESG. Avec le lancement en juin 2021 du Xtrackers MSCI Europe Consumer Discretionary ESG Screened UCITS ETF 1C, une gamme de dix ETF Xtrackers sectoriels sur actions européennes ESG Screened a été créée.

Ils traquent les indices MSCI et utilisent tous une réplication physique directe. Les produits offrent une exposition aux secteurs suivants : communication, consommation de biens non-essentiels, énergie, financières, santé, industrie, technologies de l'information, utilities, matériaux et consommation de base.

Intégration des critères ESG

Les ETF se basent sur la recherche ESG de MSCI et combinent la méthodologie établie par le fournisseur d'indices en matière de filtres ESG avec une étape de sélection supplémentaire pour les armes conventionnelles et d'autres domaines, tout en éliminant les sociétés les plus « en retard » en termes de système de notations ESG de MSCI.

Ces produits sont les premiers ETF sectoriels actions ESG sur le marché européen et ont été catégorisés article 8 en vertu du règlement SFDR (Sustainable Finance Disclosure Regulation) de l'Union européenne. La gamme d’ETF sectoriels Xtrackers Europe affichait des frais annuels de 0,3 %. Les nouveaux ETF sectoriels Xtrackers Europe avec filtre ESG ont des frais annuels de 0,2 %.

Lire (2 min.)

Risques financiers liés au déclin rapide de la biodiversité : une étude qui alerte

François Lett
Le 27 juillet dernier, la Banque de France a publié une étude sur les risques financiers liés à la biodiversité en France. Quels sont les risques identifiés par cette étude ? Comment les investisseurs peuvent-ils s'en prémunir ? L'éclairage de François Lett, Directeur du département éthique et solidaire chez Ecofi.
Lire (4 min.)

Catastrophes naturelles : le coût fait trembler les assureurs

François Lett
Le changement climatique accélère le rythme des épisodes climatiques extrêmes. L'année 2020 constitue un signal d'alarme sur le poids croissant des catastrophes naturelles, d'après le rapport annuel que vient de publier le réassureur Swiss Re.
Lire (4 min.)

Philippe Feuille – La Compagnie des CGP : ESG, « nous avons mis en place un programme de formation »

Comment se porte la profession de conseiller en gestion de patrimoine (CGP) ? En pleine reprise post crise sanitaire, à quels enjeux professionnels sont-ils confrontés ? L'association professionnelle La Compagnie des CGP dresse un état des lieux pour 2021.
Voir (<4 min.)

Devoir de vigilance : une loi ambitieuse mais peu appliquée

Cesare Vitali
Depuis 2017, les entreprises de plus de 5 000 salariés sont légalement soumises à un devoir de vigilance. Elles doivent garantir le respect des droits humains sur toute leur chaîne de production. Comment prévenir les risques liés à leurs performances extra-financières ? L'éclairage de Cesare Vitali, Responsable ISR chez Ecofi.
Lire (4 min.)

Label Relance : Amundi l’obtient pour son fonds Amundi Convictions ESR

Amundi — premier gestionnaire d'actifs européen, spécialiste de l’épargne salariale et retraite en France — annonce ce mardi 21 septembre avoir obtenu le label « Relance » pour son fonds Amundi Convictions ESR, spécialement conçu pour les Plans d’Epargne Retraite (PER) en entreprise.

« Amundi Convictions ESR » totalise près d’1 Md€ d’encours sous gestion. Il est principalement investi en actions cotées et non cotées, notamment françaises. Sa stratégie s’inscrit dans une double dynamique : celle d’une croissance économique confortée et pérenne, et celle de l’investissement à long terme adapté à l’épargne en vue de la retraite.

Démarche du Label Relance

Ce label de place s’inscrit dans le cadre du Plan de Relance gouvernemental lancé le 19 octobre 2020 visant à flécher l’épargne des Français vers des fonds contribuant positivement à la relance économique du pays et à renforcer le potentiel de financement des entreprises françaises, en ciblant notamment les plus petites d’entre elles.

Créé début 2016, le fonds « Amundi Convictions ESR » s’inscrit pleinement dans la démarche du label Relance. Pour agir sur l’ensemble du tissu économique, le fonds investit majoritairement dans des actions de sociétés cotées, mais aussi dans des actifs de l'économie réelle non cotés. Il privilégie deux grands axes d’investissement :

  • des investissements en soutien à l’entrepreneuriat et aux territoires (25 % de l’actif net) pour favoriser la croissance de demain et l’émergence d’un tissu économique dense au sein de l’économie locale. Cette part de l’investissement est réalisée via des actions de sociétés cotées éligibles PEA-PME, mais aussi via des prises de participations au capital de sociétés non cotées (capital développement), ou à travers le financement spécifique de sociétés non cotées (dette privée). Ce type d’investissement permet d’améliorer la gestion du risque grâce à leur effet souvent décorrélant. Cette allocation est orientée à plus de 10 % sur les TPE, PME et ETI françaises, tandis que l’investissement global dans les entreprises françaises représente plus de 30 % du fonds conformément au cahier des charges du Label.
  • des thématiques choisies pour leur capacité à délivrer de la valeur de façon pérenne (allocation cible : 60 % actions) dans des sociétés qui conditionnent la croissance économique de demain au niveau mondial en offrant des solutions aux défis environnementaux, technologiques, démographiques et économiques.

Conçu pour les PER d'entreprise

En complément, le fonds détient des actifs physiques, dont notamment l’immobilier au travers d’OPCI (jusqu’à 15 % de l’actif net), dont les capacités de rendement sont attractives, à condition de s’inscrire dans une logique d’investissement long terme. L’équipe de gestion intègre des critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) dans ses choix d’investissement, en même temps que les critères proprement financiers.

Au total, le fonds propose aux épargnants une gestion pleinement engagée et résolument tournée vers le soutien aux entreprises françaises qui se veut très diversifiée en termes de risques. Grâce aux équipes commerciales et de gestion, le succès d’Amundi Convictions ESR s’est confirmé avec à ce jour : plus de 420 00 porteurs ; et près de 12 000 entreprises clientes — de la Très Petite Entreprise (TPE) jusqu’aux très grandes entreprises.

Le fonds peut être intégré dans les dispositifs retraite de gestion totalement libre ou pilotée, et c’est précisément là que la gestion pilotée prend tout son sens. Le fonds « Amundi Convictions ESR » répond également aux conditions permettant aux entreprises qui le souhaitent de bénéficier du forfait social allégé introduit par la loi Macron.

Investir dans l'économie réelle

« Nous constatons depuis quelques années un fort engouement citoyen pour investir dans l’économie réelle et les valeurs françaises. Les épargnants sont soucieux de conjuguer leur épargne avec leurs valeurs personnelles. Ils entendent donner du sens à leurs investissements. Grâce au Label Relance, ils peuvent ainsi épargner en soutenant l’économie française », déclare Xavier Collot, Directeur de la ligne métier Amundi Epargne Salariale et Retraite.

« Le label Relance est une reconnaissance de notre engagement d’investisseur de long terme dans les PME et ETI françaises. Il valide notre philosophie engagée pour l’épargne retraite qui vise à combiner performance financière durable et soutien au tissu économique local », ajoute Anthony Lapeyre, Gérant du fonds Amundi Convictions ESR.

Lire (4 min.)

Investissement à impact : Generali Vie référence Novaxia R en assurance vie

Generali Vie — filiale du Groupe Generali — annonce ce jeudi 16 septembre référencer le fonds d'investissement Novaxia R, dans ses contrats d'assurance vie. La gestion de ce fonds immobilier résidentiel spécialisé dans le recyclage urbain est assurée par Novaxia Investissement. Objectif, permettre aux épargnants d'investir dans un fonds responsable et solidaire avec une performance cible annualisée globale de 5 %.

Ce fonds entend apporter une réponse à la pénurie de logements, sans artificialisation nette des sols. Ce référencement s’inscrit dans le prolongement de la mobilisation initiée par Novaxia en janvier 2021, en matière de recyclage de bureaux en logements. A cette occasion déjà, Generali Vie avait répondu présent aux côtés de trois autres assureurs vie et sous l’égide de deux ministres.

Performance et utilité sociétale

Novaxia Investissement annonçait dès début septembre une dynamique de collecte de 85 millions d’euros en 5 mois pour Novaxia R. Ceci a permis l’acquisition de six projets et la production responsable de 1 000 logements. Premier fonds immobilier à être doublement labellisé ISR et Finansol, le support en unités de compte (UC) Novaxia R est désormais accessible sans montant minimum d’investissement dans les principaux contrats d’assurance vie et de capitalisation assurés par Generali Vie.

Les épargnants de Generali Vie peuvent investir dans le logement, à travers leurs contrats d’assurance vie, tout en captant la plus-value issue de la baisse de la valeur des bureaux. Ils pourront ainsi participer au financement d’opérations de recyclage de bureaux en logements qui seront de plus en plus nombreuses. Cette démarche innovante permet ainsi de viser à concilier l’utilité sociétale et le rendement de leur épargne.

Accessible en unités de compte

Novaxia R est le premier fonds en assurance vie de recyclage d’immeubles de bureaux en logements. Il est géré par la société de gestion Novaxia Investissement. La lettre « R » évoque les termes « Responsable, Résidentiel, Recyclage, solid’R ». Ce fonds vise un objectif potentiel de performance de 5 % par an net de frais, un investissement de 1 milliard d’euros et la production responsable de plusieurs milliers de logements.

Novaxia Investissement pratique l’occupation temporaire de ses bâtiments vacants en attente de recyclage, en les mettant à disposition d’associations ou d’acteurs de l’économie sociale et solidaire avec gratuité de loyer. Novaxia Investissement comme Generali Vie sont tous deux membres de l’association FAIR (ex Finansol), qui vise à fédérer les acteurs de la finance à impact social en France et à être un pôle d’expertise français dans ce domaine à l’international.

L'investissement sur les supports en unités de compte supporte un risque de perte en capital puisque leur valeur est sujette à fluctuation à la hausse comme à la baisse dépendant notamment de l'évolution des marchés financiers. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps.

Démocratiser le recyclage urbain

« Novaxia Investissement présente une vraie expertise sur le recyclage de bureaux en logements que nous considérons comme central dans la transformation du paysage urbain », explique Hugues Aubry, membre du Comité Exécutif de Generali France en charge du marché de l’épargne et de la gestion de patrimoine.

« C’est dans cet esprit que nous avions fait le choix d’être présents à leur côté dès le lancement de l’initiative. Novaxia R s’intègre parfaitement dans l’offre finance durable de la compagnie. Avec ce fonds, Generali renforce et poursuit son engagement dans le domaine de l’impact investing et plus largement dans le domaine de l’épargne durable, utile et de convictions », ajoute-il.

« Avec le référencement par Generali qui compte plus de 8 millions de clients, l’investissement dans le recyclage urbain continue de s’ouvrir au plus grand nombre. Novaxia R offre la possibilité aux épargnants d’avoir accès dans le cadre de leur assurance vie à l’immobilier résidentiel, ce qui est une innovation. La double labellisation ISR/Finansol vient à la rencontre des attentes des investisseurs qui veulent donner du sens à leur épargne », précise Mathilde Krieger, Directrice Générale de Novaxia Investissement.

Lire (4 min.)

Planète : vivre au-dessus de nos moyens

Michael Lewis
Les humains vivent bien au-delà de leurs moyens sur Terre, c'est un constat évident. La facture est tombée et elle va encore augmenter. Les explications de Michael Lewis, Responsable de la recherche ESG chez DWS.
Lire (4 min.)