Le Tchat du Cofi – Paul-Edouard Falck, NextStage AM : Covid-19, le capital-investissement « prend toute son importance »

Pendant cette période de financement, retrouvez notre format vidéo « Le Tchat du Cofi ». Levées de fonds, accompagnement des entreprises et relance économique... Comment le capital-investissement peut-il aider les entreprises à traverser la crise du Covid-19 ?
Voir (<1 min.)

Coronavirus : comment s’en sortent les hedge funds sur les marchés émergents ?

L'équipe Lyxor Cross Asset Research
La crise sanitaire partie de Chine a pris une ampleur mondiale. Les actifs émergents connaissent désormais des rendements comparables à ceux des pays développés, mais avec de nombreuses disparités. Quels seront les impacts de la pandémie de coronavirus sur les marchés émergents ? Comment les hedge funds investis sur ce segment peuvent-ils adapter leurs stratégies ? Les équipes Lyxor Cross Asset Research partagent leur analyse hebdomadaire.
Lire (5 min.)

Abderahmane Fodil – ​idi Emerging Markets Partners : Private Equity et crise sanitaire, « ​certains secteurs seront les grands gagnants ​»

Le Private Equity permet-il de garder son capital à l’abri ? En pleine crise sanitaire, quels secteurs de croissance privilégier ? Abderahmane Fodil répond en exclusivité aux questions du ​Courrier Financier.
Lire (6 min.)

Crowdfunding : vers une harmonisation du financement participatif européen

David El Nouchi
En 2020, l'Union européenne (UE) devrait adopter un règlement unique concernant le secteur du financement participatif. Quels sont les enjeux de cette harmonisation pour les plateformes françaises de crowdfunding ? Comment ce règlement va-t-il organiser la protection du consommateur ?
Lire (5 min.)

Marchés privés : Cedrus & Partners annonce le lancement du fonds Private Stars Selection 2019

Cedrus & Partners — société indépendante de conseil stratégique en investissements financiers — présente ce mardi 19 mai le fonds d’actifs non cotés multi-stratégies Private Stars Selection 2019, qui permet à la clientèle privée d’accéder à des classes d’actifs jusque-là réservées aux grands investisseurs institutionnels. Le premier closing a eu lieu début mars 2020 pour un montant de près de 10 M€. Le fonds reste en levée tout au long de cette année avec l’objectif a minima de tripler cet encours.

Développement des marchés privés

« Nous avons développé une expertise de conseil sur les actifs privés auprès d’investisseurs institutionnels et family offices, pour un montant conseillé de plus d’1,5 milliard d’euros. Notre ambition est de porter la part des actifs privés à 5 milliards d’euros d’ici 3 ans », déclare Elsa Letellier, Head of Family Office chez Cedrus & Partners.

« Les marchés privés connaissent un fort développement car ils permettent d’orienter l’épargne vers des rendements plus stables et des projets concrets, avec un impact positif sur l’environnement et la société », ajoute Sylvain Favre-Gilly, Managing Director et Responsable du pôle institutionnel France pour BlackRock.

Ticket d'entrée 100 000 euros

Ce Fonds Professionnel de Capital Investissement (FPCI), géré par Equitis Gestion, a vocation à investir sur 4 fonds institutionnels de BlackRock, sur les stratégies et selon l’allocation suivantes : 40 % Private Equity, 20 % dette privée, 20 % immobilier, 20 % infrastructures. Au 30 avril 2020, le FPCI avait déjà réalisé deux investissements : l’un dans les stratégies de Private Equity, l’autre dans celles de la dette privée.

Avec un ticket d’entrée minimum de 100 000 euros, l’accès aux marchés privés s’ouvre à une clientèle plus large. Ce fonds est accessible aux investisseurs avertis et aux investisseurs professionnels avec une durée de vie de 10 ans pendant laquelle les rachats seront bloqués. Il vise un objectif de TRI net de 10 %. Il est éligible au compte-titres et à l’assurance vie luxembourgeoise.

Lire (2 min.)

Santé : Parquest Capital cède sa participation dans Homeperf à Sapio

Parquest Capital — spécialiste du capital investissement en France sur le segment du mid-market — annonce ce lundi 18 mai la cession de sa participation majoritaire dans Homeperf, spécialiste français du secteur de la santé à domicile, au groupe italien Sapio, spécialiste de la production de gaz industriels et médicaux, et dans le domaine des soins à domicile.

Créée en 1997 et basée à Aix-en-Provence, Homeperf est une marque fortement implantée en France, à travers son réseau national de 37 agences et ses 360 salariés. Sur le marché des soins à domicile, elle est spécialisée dans la prise en charge des patients dans les domaines de la perfusion, de la nutrition artificielle, de l'insulinothérapie et des soins respiratoires.

Marché des soins à domicile

Cette cession intervient cinq ans après l'entrée de Parquest Capital au capital de Homeperf. L'opération visait à accompagner le développement du groupe aux côtés de l’équipe de management. Sur cette période, le groupe s’est spécialisé, structuré et renforcé dans un marché de plus en plus compétitif. Il a ainsi atteint 52 M€ fin 2019.

La cession intervient quelques mois après celle du Groupe 5 Santé à Korian. Par cette opération, Parquest Capital illustre son savoir-faire dans le secteur de la santé. Depuis 15 ans, son équipe accompagne le développement de sociétés clés dans le secteur des services à la santé, au domicile ou en établissements — comme Vivalto Santé, Unither Pharmaceuticals, Homeperf — mais aussi en cliniques privées.

Réinvestissement minoritaire

Parquest Capital et ses partenaires (Vivalto — holding personnelle de Daniel Caille —, BNP Paribas Développement et Arkéa Capital) réinvestissent avec participation minoritaire significative. L’acquisition de Homeperf permettra à Sapio de se développer sur le marché français de la santé à domicile. Le groupe est déjà présent en Allemagne, France, Espagne, Turquie et Slovénie. Il affiche plus de 550 M€ de chiffre d’affaires, et emploie 1 800 personnes.

« La France est le premier marché européen des soins à domicile, un marché qui ne cesse de croître en valeur. Pour notre stratégie de croissance, il était donc décisif de renforcer notre présence : Homeperf représentait une occasion unique de développement », explique Mario Paterlini, PDG de Sapio et nouveau président de Homeperf.

Lire (2 min.)

Private Equity : un secteur qui doit entamer sa mue digitale

Michel Ivanovsky
Dans un secteur du Private Equity en pleine mutation, les sociétés de gestion font face à des enjeux de taille. Parmi eux, la digitalisation apparaît comme un passage obligé pour parvenir à réinventer leur modèle en profondeur.
Lire (5 min.)

Assurance vie : 2020 sera l’année du capital-investissement

Bertrand Tourmente
Après une année 2019 marquée par des performances sur les marchés actions, les épargnants vont devoir se montrer plus sélectifs et optimiser la diversification de leurs placements. Le maintien des taux d’intérêts à des niveaux historiquement bas, voire négatifs, milite pour rester à l’écart des produits obligataires. A l’inverse, la récente Loi PACTE devrait permettre au non-coté de prendre une place croissante dans l’assurance vie des Français. Tour d’horizon des placements à privilégier et à éviter en 2020.
Lire (6 min.)

Placements : comment faciliter l’accès au non coté

Clément Francomme
Soutenu par une appétence des investisseurs de plus en plus forte, l’univers du non coté tend à ouvrir ses portes à toujours plus de particuliers. De nombreux chantiers restent pourtant à mener tant du côté des banques que des autorités réglementaires.
Lire (5 min.)

Investir en entreprise : 1 Français sur 3 serait prêt à y placer son épargne

Comment les épargnants actifs préparent-ils leur avenir ? Quelle place l'investissement en entreprise tient-il dans leurs plans ? Private Equity, entreprises cotées en bourse ou encore fonds d'investissement... Infopro Digital dévoile cette semaine une étude sur la diversification de l'épargne vers les entreprises et l'économie réelle.
Lire (5 min.)

360 Capital annonce un closing de 90 millions d’euros pour Fund V

360 Capital — société de capital-risque multi-fonds en Europe — annonce ce jeudi 14 mai un premier closing à hauteur de 90 M€ pour son nouveau fonds « ­­­­Fund V ». Ce véhicule investira en Séries A et B, principalement en Europe du Sud (France, Italie, Espagne), en misant sur les innovations d'usage et les ruptures technologiques.

Investir en Séries A et B

Le closing final d'un montant maximum de 150M€ est prévu à la fin de l'année 2020. Le Fonds investira en Séries A et B des montants compris entre 2 et 10M€. L'équipe composée d'ingénieurs et d'entrepreneurs — au track record reconnu — investira dans ses secteurs d'expertise que sont la Deeptech, la NextGen Automation et la Consumer disruption.

360 Capital investit en amorçage, Séries A et B dans l'innovation digitale et la Deeptech en Europe. Depuis 20 ans, la société accompagne la création d'entreprises technologiques à forte croissance. Dirigée par une équipe expérimentée basée à Paris et à Milan, 360 Capital gère 400 M€ d'actifs et un portefeuille de plus de 60 participations.

Saisir les opportunités

Le dernier fonds rassemble des investisseurs institutionnels historiques —publics et privés — ainsi que des industriels participant au nouveau Corporate Program et des Family Offices. « Le closing du fonds — réalisé dans un contexte difficileconfirme l'intérêt des investisseurs pour le positionnement et la stratégie d'investissement de 360 Capital », affirme Emanuele Levi, General Partner chez 360 Capital.

« La situation actuelle présente de réelles opportunités que nous voulons continuer à saisir. Nous poursuivons d'ailleurs activement nos investissements, avec quatre nouvelles opérations finalisées ces dernières huit semaines », ajoute Dominique Rencurel, General Partner chez 360 Capital.

Lire (2 min.)

Chine : idi Emerging Markets Partners réalise un premier investissement

idi Emerging Markets Partners — société d’investissement agréée AIFM spécialisée en capital-développement dans les marchés émergents — annonce ce jeudi 14 mai un premier investissement en Chine. Après son premier closing le 31 octobre dernier, avec un montant d’engagements collectés de 103 M$, le fonds idi EM IV réalise un premier investissement dans le fonds chinois de Private Equity CMC Capital Partners III.

10 millions de dollars US

idi Emerging Markets Partners a pris un engagement de 10 M$ dans le fonds CMC Capital Partners III (« CMC III »). CMC Capital Partners — société d’investissement fondée en 2010 et basée à Shanghai, Pékin et Hong Kong — assure la gestion du fonds. Doté d’un peu plus de 950 M$, ce véhicule a pour objectif de prendre entre 12 et 15 participations significatives dans des PME des secteurs des nouvelles technologies et nouveaux médias.

Cette opération s’inscrit dans la stratégie d’investissement d’idi EM IV : proposer aux investisseurs une exposition sécurisée sur les grandes zones émergentes à travers une stratégie diversifiée de capital-développement, sans recours à de l’endettement et centrée sur les secteurs liés à la consommation des classes moyennes. 

Chine, l'essor des classes moyennes

« Nous partageons avec ce gestionnaire une vision commune quant aux catalyseurs de la transformation économique chinoise : tertiarisation de l’économie, révolution technologique, nouvelles tendances de consommation et nouvelles aspirations pour des produits et services premium, essor du commerce en ligne, etc. » affirme Julien Kinicassocié d’idi Emerging Markets Partners.

« En Chine, comme dans d’autres économies à fort potentiel, le leapfrogging est un phénomène sous-jacent à l’ensemble de ces mutations.  Avec une classe moyenne importante et l’essor fulgurant des technologies, le marché chinois recèle des opportunités d’investissement uniques », ajoute Abderahmane Fodil, associé d’idi Emerging Markets Partners.

Lire (2 min.)

Paul-Edouard Falck – NextStage AM : démocratiser le capital-investissement auprès des CGP

Loi PACTE, PER, apport-cession… Comment la législation contribue-t-elle à la démocratisation du capital-investissement ? Quels sont les avantages de ces dispositifs pour l'épargne long terme des Français ? Dans ce contexte, NextStage AM élargit sa gamme en capital-investissement et publie une note sur les différents dispositifs existants à destination des CGP.
Voir (<1 min.)