Private Equity : un placement pour optimiser son épargne et relancer l’économie locale

Bertrand Tourmente
Dans un environnement de forte volatilité des marchés financiers et un secteur immobilier fragilisé, le Private Equity ou capital-investissement constitue une sérieuse opportunité d’investissement pour tout épargnant. Malgré la crise actuelle, le non-côté offre à la fois une source de diversification des placements et des rendements particulièrement attractifs. En investissant dans des PME locales, ce type d’investissement permet surtout de participer activement à la relance de l’économie française.
Lire (6 min.)

Investir dans les PME-ETI : Turenne Groupe lance la SLP Sélection & Opportunités

Cette semaine, Turenne Groupe annonce le lancement de la Société de Libre Partenariat (SLP) « Sélection & Opportunités » à destination de la clientèle privée. Plus d'explications sur ce véhicule de diversification patrimoniale avec Le Courrier Financier.
Lire (6 min.)

Le Tchat du Cofi – Paul-Edouard Falck, NextStage AM : Covid-19, le capital-investissement « prend toute son importance »

Pendant cette période de financement, retrouvez notre format vidéo « Le Tchat du Cofi ». Levées de fonds, accompagnement des entreprises et relance économique... Comment le capital-investissement peut-il aider les entreprises à traverser la crise du Covid-19 ?
Voir (<5 min.)

Coronavirus : comment s’en sortent les hedge funds sur les marchés émergents ?

L'équipe Lyxor Cross Asset Research
La crise sanitaire partie de Chine a pris une ampleur mondiale. Les actifs émergents connaissent désormais des rendements comparables à ceux des pays développés, mais avec de nombreuses disparités. Quels seront les impacts de la pandémie de coronavirus sur les marchés émergents ? Comment les hedge funds investis sur ce segment peuvent-ils adapter leurs stratégies ? Les équipes Lyxor Cross Asset Research partagent leur analyse hebdomadaire.
Lire (5 min.)

FPCI NextStage Championnes III : NextStage AM obtient le label Relance

NextStage Asset Management (NextStage AM) — société de gestion indépendante basée à Paris — annonce ce mercredi 21 octobre la labellisation « Relance » de son FPCI NextStage Championnes III. En cours de lancement, ce véhicule constitue l’un des 4 premiers fonds de capital investissement de NextStage AM labellisés « Relance ».

Objectif de ce fonds d'investissement, soutenir le financement en fonds propres de PME et ETI françaises dans le cadre de la Relance. Le FPCI NextStage Championnes III investira dans des PME innovantes et de croissance, en France et dans les territoires. Son accès est réservé à une clientèle professionnelle ou assimilée.

Label France Relance

Dans le contexte de crise sanitaire, de nombreuses PME et ETI renforcent leurs fonds propres pour conserver les ressources financières nécessaires pour investir, innover et sortir renforcées en termes de compétitivité. Pour répondre à cette problématique, le gouvernement vient de lancer le label « Relance » destiné à mieux orienter l’épargne des français vers les fonds propres des PME et des ETI, cotées ou non.

Le label doit permettre aux épargnants et aux grands investisseurs institutionnels d’identifier facilement les placements qui répondent à ces enjeux et de s’assurer que leur épargne financera l’économie réelle. Par ailleurs, ce label impose également aux investisseurs d’intégrer un cahier des charges ESG (Environnemental, Social et de Gouvernance) guidant leur relation avec les sociétés accompagnées.

« La crise catalyse l’émergence d’une révolution industrielle, non seulement digitale, mais aussi dans l’innovation environnementale et la santé intelligente, clefs de notre avenir. Investir aujourd’hui, c’est saisir les opportunités offertes par la crise et permettre l’émergence des champions de demain, créateurs d’emplois et moteurs de nos territoires », estime Grégoire Sentilhes, Président et co-fondateur de NextStage AM.

Capital-développement

Depuis sa création en 2002, NextStage AM a déjà accompagné près de 140 PME et ETI en France, à travers des investissements en fonds propres. Sa stratégie s’inscrit dans les ambitions du label « Relance ». A ce titre, le FPCI NextStage Championnes III permettra d’investir des tickets entre 4 M€ et 10 M€ afin de soutenir le développement d’entreprises de taille moyenne (ETM), qui réalisent entre 5 M€ et 50 M€ de chiffre d’affaires.

Comme l’ensemble de la gestion de NextStage AM depuis 2008, le fonds intégrera les critères de suivi environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG). avec notamment une attention particulière sur les thématiques du climat et de l’impact carbone.

 « L’objectif du FPCI NextStage Championnes III est d’accompagner des entrepreneurs et des sociétés non cotées en phase de Capital-Développement pour leur permettre de passer une étape essentielle de leur croissance. Au-delà de l’investissement, nos équipes revendiquent des expertises fortes en intégration de l’innovation, en croissance externe et en structuration et renforcement des équipes », déclare Nicolas de Saint Etienne, Associé-Gérant de NextStage AM et gérant du FPCI NextStage Championnes III.

Lire (3 min.)

Private Equity : Pictet Alternative Advisors lance son premier fonds thématique

Pictet Alternative Advisors SA (PAA) — société du groupe Pictet spécialisée dans la gestion alternative — annonce ce lundi 12 octobre le lancement de son premier fonds de Private Equity thématique, axé sur le secteur technologique. Le fonds « Pictet Thematic Private Equity – Technology » investira à l’échelle mondiale auprès de 20 à 25 gérants. Il réalisera jusqu’à 20 co-investissements ou investissements directs dans des entreprises […]

Pictet Alternative Advisors SA (PAA) — société du groupe Pictet spécialisée dans la gestion alternative — annonce ce lundi 12 octobre le lancement de son premier fonds de Private Equity thématique, axé sur le secteur technologique. Le fonds « Pictet Thematic Private Equity – Technology » investira à l’échelle mondiale auprès de 20 à 25 gérants.

Il réalisera jusqu’à 20 co-investissements ou investissements directs dans des entreprises non cotées, sur 3 à 4 ans. Le fonds sera distribué en Suisse par Pictet Asset Management (Pictet AM SA) et Banque Pictet & Cie SA, et dans les autres pays par Pictet AM Limited. En Europe, Pictet & Cie (Europe) S.A. distribuera le fonds à ses clients investisseurs professionnels.

Investir dans la tech...

Cette initiative réunira les compétences de deux sociétés du groupe Pictet. Pionnier de l’investissement thématique depuis 25 ans, Pictet AM gère 50 Mds$ d’actifs dans le cadre de 14 stratégies. PAA — société active dans les investissements alternatifs depuis les années 1990 — a créé 11 fonds de Private Equity depuis 2008. La société gère de nombreux mandats individuels représentant au total 17 Mds$ d’actifs.

PAA estime que les marchés non cotés sont un moyen intéressant d’investir dans le secteur technologique et de tirer profit du potentiel de croissance structurelle de ce dernier. Dans la mesure où elles restent en mains privées plus longtemps, les entreprises créent une part croissante de leur valeur avant leur introduction en bourse, lorsqu’elles ne sont pas encore cotées.

...un secteur d'avenir

Le fonds tirera parti des tendances irréversibles liées à la transformation numérique de l’économie mondiale, ainsi que de leur incidence. Le Covid-19 a accéléré ces tendances déjà existantes. « Nous n’en sommes qu’au commencement de la transformation numérique mondiale. Il existe donc encore de nombreuses opportunités d’investissement intéressantes », explique Pierre Stadler, Head of Thematic Private Equity au sein de PAA.

« Prenons l’exemple des logiciels : le segment connaît la croissance la plus rapide à l’échelle mondiale et devrait enregistrer au cours des cinq prochaines années un taux de croissance annuel composé supérieur à 10 %. Même si l’utilisation d’Internet a fortement progressé, 41 % de la population mondiale n’a toujours pas accès au web. Enfin, n’oublions pas la 5G », ajoute-il.

« Il n’est pas étonnant que les fonds de Private Equity axés sur le secteur technologique aient augmenté en taille et en nombre ces dix dernières années. Dans une perspective d’investissement, le thème de la technologie est très attrayant, car la plupart des sociétés de services informatiques ne sont pas cotées », précise Pierre Stadler.

Ré-orientation vers la santé

Le fonds Technology bénéficiera du savoir-faire de PAA en matière de construction de portefeuilles diversifiés, investissant dans des entreprises technologiques à tous stades de développement – capital d’amorçage (seed), capital-risque (venture), capital-développement (growth equity) ou rachat par endettement (leveraged buyout) ­– dans une optique d’atténuation du risque. « Une fois que la levée de fonds sera terminée, nous envisagerons peut-être de nous diriger vers le secteur de la santé », conclut Pierre Stadler.

PAA applique en matière de construction de portefeuilles une approche identique pour l’ensemble de ses fonds de Private Equity. Les relations étroites entretenues de longue date avec un petit nombre de sociétés de Private Equity lui assurent un accès à des fonds ou à des fonds de co-investissement dont la souscription peut être restreinte pour d’autres investisseurs.

Depuis bientôt 30 ans, PAA a pris des engagements dans plus de 150 fonds de Private Equity et participé à 155 co-investissements, dont 90 ont généré un retour sur investissement équivalent à 2,70 fois le capital investi. Les performances mentionnées ont été calculées sur la base des performances cumulées de plusieurs produits ou investissements fermés aux nouveaux investisseurs. Les performances passées ne sont pas une garantie de la performance future.

Lire (4 min.)

Abderahmane Fodil – ​idi Emerging Markets Partners : Private Equity et crise sanitaire, « ​certains secteurs seront les grands gagnants ​»

Le Private Equity permet-il de garder son capital à l’abri ? En pleine crise sanitaire, quels secteurs de croissance privilégier ? Abderahmane Fodil répond en exclusivité aux questions du ​Courrier Financier.
Lire (6 min.)

Crowdfunding : vers une harmonisation du financement participatif européen

David El Nouchi
En 2020, l'Union européenne (UE) devrait adopter un règlement unique concernant le secteur du financement participatif. Quels sont les enjeux de cette harmonisation pour les plateformes françaises de crowdfunding ? Comment ce règlement va-t-il organiser la protection du consommateur ?
Lire (5 min.)

Private Equity : un secteur qui doit entamer sa mue digitale

Michel Ivanovsky
Dans un secteur du Private Equity en pleine mutation, les sociétés de gestion font face à des enjeux de taille. Parmi eux, la digitalisation apparaît comme un passage obligé pour parvenir à réinventer leur modèle en profondeur.
Lire (5 min.)

Assurance vie : 2020 sera l’année du capital-investissement

Bertrand Tourmente
Après une année 2019 marquée par des performances sur les marchés actions, les épargnants vont devoir se montrer plus sélectifs et optimiser la diversification de leurs placements. Le maintien des taux d’intérêts à des niveaux historiquement bas, voire négatifs, milite pour rester à l’écart des produits obligataires. A l’inverse, la récente Loi PACTE devrait permettre au non-coté de prendre une place croissante dans l’assurance vie des Français. Tour d’horizon des placements à privilégier et à éviter en 2020.
Lire (6 min.)

Prise de participation : DLPK annonce l’acquisition majoritaire de Tailor Capital

Le Groupe DLPK — spécialiste de la conception et distribution de produits financiers auprès des professionnels du patrimoine — annonce ce mardi 22 septembre l'acquisition majoritaire de Tailor Capital. L'opération doit recevoir l’accord définitif de l’Autorité des marchés financiers (AMF). Le Groupe DLPK a été conseillé par FIG Partners et Tailor Capital par PwC.

Trois gammes supplémentaires

Tailor Capital — société de gestion créée en 2010 et dirigée par deux de ses fondateurs, Christophe Issenhuth et Didier Margetyal — développe son savoir-faire dans la gestion obligataire, avec plus de 620 millions d’euros sous gestion au 31 décembre 2019. La société de gestion a été récompensée au Lipper Funds Award en 2019.

Tailor Capital propose une gestion spécifique sur les marchés internationaux. En période de taux bas, ce positionnement lui permet de proposer des supports pertinents aux professionnels du patrimoine, ainsi qu’aux institutionnels. Désormais, le Groupe DLPK dispose de trois gammes essentielles et complémentaires :

  • la gestion patrimoniale (Haas Epargne Patrimoine, Haas Epargne Réactif, Haas Epargne Global) ;
  • la gestion Actions (Haas Actions Croissance, Haas Actions Entrepreneurs) ;
  • et la gestion obligataire internationale (Tailor Crédit Rendement Cible, Tailor Epargne High Yield 1-2, Tailor Target High Yield, Tailor High Yield Opportunités).

Croissance et développement

« En intégrant Haas Gestion en 2008, nous souhaitions offrir à nos partenaires des solutions de gestion d’actifs pertinentes et performantes ; au fil des années, nous avons élargi nos compétences, notamment dans la gestion Actions. Aujourd’hui, notre logique est la même : agréger des expertises complémentaires exercées par des équipes et des dirigeants engagés comme Christophe Issenhuth et Didier Margetyal », se félicite Vincent Dubois, Président du Groupe DLPK.

« Nous sommes très attachés à l’esprit entrepreneurial et aux approches collégiales ; nous partageons ces valeurs avec le Groupe DLPK et ses dirigeants. Nous avons trouvé le partenaire idéal pour maintenir notre cap, celui d’une très grande proximité avec nos investisseurs, tout en nous donnant les moyens de notre croissance », précise Christophe Issenhuth, Président de Tailor Capital.

Lire (2 min.)

Prise de participation : Apax Partners en négociations avec le Groupe Crystal

Apax Partners — spécialiste du Private Equity en Europe — annonce ce lundi 14 septembre être entré en négociations exclusives avec les actionnaires du Groupe Crystal, en vue d’acquérir une participation majoritaire dans la société.

Accélérer le développement

Le Groupe Crystal — conseil indépendant en investissement et en gestion de patrimoine — emploie actuellement 300 collaborateurs et intervient auprès de 35 000 clients, notamment expatriés et interprofessionnalités, dont 5 000 à travers le monde. Le Groupe Crystal est principalement détenu par son équipe dirigeante, par le Groupe OFI et par le Groupe Apicil.

L’investissement d’Apax Partners — à travers son activité MidMarket et le fonds Apax France X — se ferait aux côtés des dirigeants du Groupe Crystal, dont Bruno Narchal et Jean-Maximilien Vancayezeele, et du Groupe OFI. Il permettrait au groupe d’accélérer son développement, 3 ans après l’acquisition d’Expert & Finance.

Participation au sein d'Alpheys

De manière concomitante, le Groupe Apicil, le Groupe OFI, Philippe Michel Labrosse et Sisouphan Tran, dirigeants d'Alpheys, sont entrés en négociations exclusives avec le Groupe Crystal en vue d'acquérir la totalité de sa participation minoritaire au sein d'Alpheys.

La conclusion des accords définitifs relatifs à ces opérations pourra intervenir une fois achevées les procédures d’information et de consultation des IRP compétentes. Leur réalisation resterait soumise à l’obtention préalable d’autorisations réglementaires.

Lire (2 min.)

Placements : comment faciliter l’accès au non coté

Clément Francomme
Soutenu par une appétence des investisseurs de plus en plus forte, l’univers du non coté tend à ouvrir ses portes à toujours plus de particuliers. De nombreux chantiers restent pourtant à mener tant du côté des banques que des autorités réglementaires.
Lire (5 min.)