Marché immobilier : résistera-t-il à la crise ?

Gautier Allard
Le confinement lié à la pandémie de coronavirus a eu un impact direct sur le marché de l'immobilier. Comment le secteur a-t-il traversé la crise sanitaire ? Quel sera l'impact à long terme de cet épisode sur la demande ?
Lire (5 min.)

Le Tchat du Cofi – Guy Marty, Pierrepapier.fr : les SCPI, « un placement robuste dans le temps »

Pendant la crise sanitaire, retrouvez notre format vidéo « Le Tchat du Cofi ». Comment s'annonce la reprise économique post Covid-19 ? Quel bilan du confinement pour le marché de la pierre-papier ? Quelques éléments de réponse avec le nouveau guide fiscal 2020 des SCPI, que pierrepapier.fr met à disposition des CGP.
Voir (<1 min.)

Laurence Chouzenoux – Angelys Group : Malraux VIR, un troisième programme immobilier lancé à Bayonne

Cette semaine, Angelys Group revient sur le lancement de son troisième programme immobilier sur Bayonne. Il s'agit d'un montage en loi Malraux VIR (vente d'immeuble à rénover). Quelles sont les caractéristiques de ce programme ? Quels avantages fiscaux présente-il pour les investisseurs ?
Voir (<1 min.)

Les Tables Rondes du Courrier Financier – Episode #2 Spéciale SCPI, présenté par Jonathan Dhiver

La 2ème édition des Tables Rondes du Courrier Financier a réuni le 20 mai 2020 Benjamin le Baut, Directeur Général d'Alderan, Thierry Gaiffe, Directeur Général de Fiducial Gerance et Jean-Marie Souclier, Directeur Général de Sogénial Immobilier, présenté par Jonathan Dhiver
Voir (<1 min.)

Immobilier logistique : STG, accompagné par Hivest Capital, acquiert quatre sites

STG — groupe spécialisé dans le transport et la logistique frigorifique — annonce ce mardi 2 juin la reprise de quatre sites logistiques Frais en France, auprès de Kuehne+Nagel, l'un des spécialistes mondiaux du transport et de la logistique. STG est accompagné par Hivest Capital, société française de capital-investissement indépendante.

Croissance externe

Cette opération s'inscrit dans le cadre de la stratégie de STG pour devenir un acteur national et international de premier plan, et sa volonté de réaliser des opérations de croissance externe. Début 2020 a été consacré à la préparation de la transition ainsi qu'à la levée des conditions suspensives. La cession est effective depuis le 1er juin 2020.

« Après la reprise de Mitry Mory en début d'année, cette acquisition installe STG dans la logistique agro-alimentaire des produits frais. Déjà présent sur les segments RHF et retail, le Groupe STG complète aujourd'hui son offre par la logistique contractuelle au service des industriels de la grande consommation (produits laitiers notamment) », déclare Jean-Paul Onillon, PDG du Groupe STG.

Maillage territorial

Les quatre plateformes cédées par Kuehne+Nagel se situent à Longvic (Côte d'Or), St Jory (Haute Garonne), Vallet (Loire Atlantique) et Wissous (Essonne). Elles offrent une surface de stockage de près de 55 000 m² et servent un portefeuille de clients composé principalement de grands groupes de l'industrie agroalimentaire (PGC Frais hors retail).

Depuis la reprise de STG par Hivest Capital, le Groupe a relancé la densification de son maillage territorial et le développement de son activité logistique, notamment  avec l'ouverture d'une nouvelle plateforme logistique à Mitry Mory. L'intégration de ces 4 sites permet d'accélérer ce mouvement en doublant la capacité de stockage du Groupe.

Lire (2 min.)

Crédit immobilier : l’accès se durcit, les associations appellent les IOBSP à la vigilance

Les associations professionnelles représentatives des IOBSP — AFIB, ANACOFI-IOBSP, APIC, CNCEF Crédit, CNCGP et Compagnie des IOB — se sont de nouveau réunies le 15 mai 2020. Objectif faire le point sur les tensions constatées avec les partenaires bancaires et sur le resserrement des conditions d'accès au crédit des ménages.

Ce mercredi 27 mai, elles observent de façon unanime que malgré de nombreuses démarches entreprises auprès des autorités — Gouvernement, Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR), Haut Conseil de stabilité financière (HCSF), Comité consultatif du secteur financier (CCSF) — les ouvertures au dialogue sont restées sans réponse.

Appel à la vigilance des IOBSP

« L'augmentation des refus bancaires ainsi que des situations contentieuses entre intermédiaires et prêteurs deviennent inquiétantes, dans un contexte où les synergies devraient au contraire aider à la reprise économique », indiquent les organisations professionnelles dans un communiqué.

Les différentes associations demandent à leurs adhérents de leur transmettre tous les cas avérés, faisant état de dérives manifestes, afin de constituer un dossier étayé qui pourrait être confié aux autorités.

Lire (2 min.)

Le Tchat du Cofi – Jean-Luc Bel & Sami Fajri, Sogenial : SCPI, un retour à la normale d’ici fin 2020

Pendant la période de la crise sanitaire, retrouvez notre format vidéo « Le Tchat du Cofi ». Comment la période du confinement a-t-elle affecté le marché des SCPI de rendement ? Quelles seront les conséquences des reports de loyers pour les investisseurs ? Sogenial Immobilier fait le point.
Voir (<1 min.)

L’immobilier de placement face à la reprise

Didier Kling
La crise sanitaire a eu un fort impact sur le secteur de l'immobilier. Quelles conséquences pour l'immobilier patrimonial ? Faut-il un plan de relance spécifique au secteur de l’immobilier ? Analyse de la situation de l'immobilier en France face aux enjeux de la reprise.
Lire (6 min.)

Youri Buratti – Angelys Group : défiscalisation en Malraux, comment bénéficier du dispositif ?

A l'heure du déconfinement, notre invité Angelys Group revient sur les avantages du dispositif Malraux en termes de défiscalisation immobilière. Quelles sont les caractéristiques de ce dispositif ? Comment l'acquéreur peut-il en tirer parti, malgré un contexte général de chantiers au ralenti ?
Voir (<1 min.)

Résidences de tourisme : toujours un bon investissement immobilier pour l’épargnant

Edouard Fourniau
Les Français pourront partir en vacances cet été, de quoi rassurer le secteur du tourisme. Malgré la crise sanitaire, comment le secteur immobilier reste-il porteur pour les investisseurs ? Faut-il revoir sa stratégie d'épargne à long terme ? Edouard Fourniau, Directeur Général Délégué du groupe Consultim, partage son analyse.
Lire (5 min.)

Immobilier de bureaux : la SCPI Eurovalys acquiert un immeuble à Reutlingen en Allemagne

La SCPI Eurovalys — gérée par la société de gestion Advenis Real Estate Investment Management (Advenis REIM) — annonce ce mercredi 27 mai un nouvel investissement à Reutlingen en Allemagne, pour plus de 23 millions d’euros hors droits. L’actif se situe à environ 40 kilomètres de Stuttgart, capitale du Land de Bade-Wurtemberg et sixième ville plus importante d’Allemagne.

Cette opération s’inscrit dans la continuité des investissements réalisés par la SCPI Eurovalys depuis sa création afin de constituer à ce jour un portefeuille total de 16 actifs, tous situés dans des emplacements « core / core + ». La SCPI continue ainsi d’investir en ciblant des biens immobiliers de bureaux dans les plus grandes villes d’Allemagne.

Localisation et bonne desserte

Stuttgart se trouve au centre d'une région très peuplée. Elle est entourée d'une couronne de petites villes. Cette zone urbaine intérieure appelée « région de Stuttgart » compte 2,7 millions d'habitants, ce qui fait du « Grand Stuttgart » la quatrième plus grande ville-région en Allemagne après la Ruhr, Francfort-sur-le-Main et Berlin. Le bien se situe au cœur d’une zone qui bénéficie d’infrastructures de transport bien développées :

  • La gare de Reutlingen se situe à environ à 2 km de l’actif ;
  • Un arrêt de bus se trouve juste devant l’immeuble et permet de rejoindre la gare de Reutlingen en 5 minutes ;
  • La gare centrale de Stuttgartse situe à environ 20 minutes en voiture ;
  • L’accès à l’autoroute A8 se situe à 15 minutes en voiture ;
  • L’aéroport de Stuttgart peut être rejoint en 25 minutes, par voie routière également.

Un bâti et un locataire de qualité

Il s'agit d'un ensemble immobilier à usage principal de bureaux, construit en 2003. La surface locative totale est de 11 250 m2 et l’actif dispose de 134 places de parkings. Le bâtiment a fait l’objet, juste avant l'acquisition, de lourds travaux d’aménagement : création de nouveaux espaces de bureaux, de locaux de développement et d’un centre de recherche ; de larges baies vitrées sur les façades ouest et nord ont également été installées.

L’immeuble est loué à 100 % par la société Bosch dans le cadre d’un bail commercial ayant débuté en 2016 pour une durée d’engagement ferme de 14 ans, soit une fin de bail prévue pour 2030. Cette multinationale allemande dispose d'un capital social d'environ 1,2 milliard d'euros. En Allemagne, le groupe dispose de 118 800 employés répartis sur 80 sites. En 2018, son chiffre d'affaires mondial s'élevait à 78,5 milliards d'euros

Dynamisme du marché locatif

Le marché de l’investissement à Stuttgart a atteint un volume record de 977 millions d’euros au deuxième trimestre 2019. Il a maintenu d’excellentes performances sur le reste de l’année. Les bureaux restent la classe d’actifs la plus recherchée par les investisseurs. Le marché locatif de bureaux de Reutlingen est dynamique, tourné vers les services et l’industrie.

Il représente l’un des principaux pôles économiques entre Stuttgart et le Lac Constance. Selon une étude de Thomas Daily parue en 2019, le loyer Prime des bureaux est passé de 11,50 € du m2 par mois HT HC en 2001, à 12,50 € du m2 en 2018. Le loyer moyen s’établit à 8,50 € du m2. Le taux de vacance était de 5,1 % en 2018.

Lire (3 min.)

Immobilier de bureaux : Ivanhoé Cambridge acquiert 50 000 m2 à Val-de-Fontenay

Ivanhoé Cambridge — spécialiste de l’investissement dans l’immobilier —  annonce ce mardi 26 mai avoir acquis en vente en l’état futur d’achèvement (VEFA) du campus de bureaux « Joya » à Val de Fontenay (Val-de-Marne). de Cet actif de de 50 000 m2 en blanc doit être livré en 2022. Il va être développé par Euroequipements et le Groupe Quartus.

Ivanhoé Cambridge a été conseillé dans cette opération par l’étude Lasaygues (François Gauthier et Isabelle Vidal-Subias), Allen & Overy (Antoine Chatry), Lacourte Raquin Tatar (David Sorel) et Arc Project Management (Rémy Angelo). Euroequipements et le Groupe Quartus ont été conseillés par l’étude Prud’homme & Baum (Nicolas Baum, Naëlle Naar, et Armance Goudon) et par Colliers (Xavier Mahieu et Nelson Bagagem).

S'insérer dans le Grand Paris

L’actif est situé dans le premier hub de transports de l’est parisien avec la future gare du Grand Paris desservi par les RER A et E, et à terme par les nouvelles lignes 1 et 15. Ce hub accueille des back office de grands établissements bancaires et compagnies d’assurances. Il bénéficie de la régénération du quartier renforçant son attractivité et sa mixité.

« Nous sommes très heureux de cette acquisition off-market dans le 1er pôle tertiaire de l’est parisien qui s’inscrit parfaitement dans notre vision à long-terme pour le Grand Paris », déclarz Karim Habra, directeur général, Europe et Asie-Pacifique, Ivanhoé Cambridge.

Mutation du travail post Covid-19

Le projet « Joya » a été imaginé par Emmanuel Combarel (ECDM architectes). Il propose de grands plateaux de 6 000 m2. La surface se répartit sur sept étages et se divise en quatre lots, avec flexibilité d’aménagement : espaces de services (restauration, bien-être, auditorium, salles de réunion, etc.), surfaces de jardins et terrasses accessibles.

« Alors que la crise du Covid-19 accélère la mutation des modes de travail et impacte les modèles d’affaires des entreprises, Joya répond d’autant plus aux besoins futurs des utilisateurs en termes de coûts d’occupation, de services, de flexibilité des espaces de travail et d’accès à la technologie », ajoute-il.

Lire (2 min.)

Les Tables Rondes du Courrier Financier – Episode #1 présenté par Sébastien Bareau : l’investissement immobilier face à la crise

La 1ère édition des Tables Rondes du Courrier Financier a réuni le 29 avril 2020 Arik Poney, directeur commercial d’Histoire & Patrimoine et Maître Vincent Laborde-Dupere, notaire associé de l’Etude Plantelin & associés à Saint-Germain-en-Laye. Présenté par Sébastien Bareau, conférencier.
Voir (<1 min.)