Chômage partiel : Europe, une chose est sûre

César Pérez Ruiz
Cette semaine, bonnes nouvelles pour les marchés obligataires en Europe. Les investisseurs couvrent leurs mises. Les marchés se préparent à un plan de relance. L'éclairage de César Perez Ruiz, responsable des investissements et CIO chez Pictet Wealth Management.
Lire (3 min.)

Etats-Unis : le triple héritage de Donald Trump

Wilfrid Galand
Dette, primauté du politique sur le monétaire et souverainisme économique, la Présidence de Donald Trump a accéléré les tendances déjà à l’œuvre avant 2016. Et une éventuelle administration Biden ne reviendra pas sur l’essentiel de ces lignes de force. Le point avec
Lire (5 min.)

Marchés financiers : restrictions

Stéphane Déo
La pandémie continue de progresser, les restrictions devraient donc se renforcer en Europe. Un scénario « en W » s’impose petit à petit comme le cas central en Europe. En Turquie la dépréciation de la lire s’accélère, une réaction forte de la banque centrale semble inévitable.
Lire (5 min.)

Marchés financiers : USA, le chiffre de la dernière chance

Karamo Kaba
Cet automne avec la crise sanitaire, les investisseurs suivent de près les indicateurs sur les marchés. Entre élections américaines et Covid en Europe, quelles perspectives se dessinent ? Le point avec Karamo Kaba, Directeur de la recherche économique chez Ecofi.
Lire (4 min.)

Obligations : Octo AM lance le fonds à échéance Octo Rendement 2025

Octo Asset Management (Octo AM) — spécialiste de la gestion obligataire value, créée en 2011 à l’initiative d’Octo Finances et adossée au groupe Amplegest depuis 2018 — annonce ce lundi 12 octobre le lancement d'un nouveau fonds obligataire à échéance, Octo Rendement 2025.

Investi sur des obligations d’entreprises de catégorie « High Yield », le fonds repose sur une stratégie de gestion « value » et de convictions s’appuyant sur l’expertise d’analyse crédit d’Octo AM. Son portefeuille est composé d’obligations dont les échéances sont fixées au maximum au 30 juin 2026.

Stratégie de gestion value

Après la crise sanitaire début 2020, les marchés ont retrouvé une certaine visibilité sur l’évolution de l’économie ces prochaines années, et sur la situation des entreprises — celles qui devraient conserver leur qualité et celles qui connaîtront de grandes difficultés. Par rapport à 2019, les marchés de crédit offrent encore une prime de rendement aux investisseurs. Cet environnement se révèle propice à une stratégie de portage sur 5 ans, en ciblant la bonne catégorie d’entreprises.

Investi en obligations d’entreprises de catégorie « high yield » (haut rendement), le fonds repose sur une stratégie de gestion de convictions, s’appuyant sur l’expertise d’analyse crédit des équipes d’Octo AM, et sur une stratégie de gestion « value » appliquée aux obligations. Le principe de la « value » consiste à investir sur des actifs qui bénéficient d’une décote (complément de rendement) temporaire par rapport à leur valeur intrinsèque (capacité de remboursement).

Cette approche « value » permet ainsi de sélectionner les émetteurs qui offrent une prime de rendement par rapport à leur qualité de crédit estimée. « La combinaison d’un fonds daté et de l’approche de gestion ‘value’ est idéale pour maximiser le rendement à l’échéance pour un investisseur », commente Matthieu Bailly, directeur général délégué d’Octo AM.

Quelle place pour le High Yield ?

L’équipe de gestion se concentrera sur le haut de la catégorie « high yield », souvent appelé « crossover ». « Nos simulations de portefeuilles combinées aux probabilités de défaut du segment spéculatif pour les années à venir font apparaître qu’il est actuellement préférable de privilégier la prudence au surplus de rendement pour maximiser le rendement espéré de l’investisseur à l’échéance », signale Joëlle Harb, gérante obligataire.

Le portefeuille du fonds est ainsi composé à environ 65 % de titres notés BBB et BB. Son univers d’investissement est constitué d’obligations émises par des entreprises situées dans les pays de l’OCDE, avec une couverture contre le risque de change. Le fonds est investi sur des obligations dont les échéances se terminent au plus tard 181 jours après le 31 décembre 2025.

« Le marché s’est aujourd’hui stabilisé et il offre une meilleure visibilité sur les entreprises. Il est donc possible de profiter d’une certaine prime pour faire du portage sur une période de 4 à 5 ansPar ailleurs, sur la partie « high yield », le marché primaire est fermé depuis le mois de mars mais les émetteurs vont devoir refinancer leurs souches 2021. Or, les émetteurs « high yield » émettent traditionnellement sur une durée de 5 à 6 ans en moyenne, ce qui correspond à la maturité du fonds », explique Matthieu Bailly.

Soutien de la gestion privée

La gestion du fonds est assurée par une équipe composée de Matthieu Bailly, directeur des investissements, Joëlle Harb, gérante-analyste, et Jean-Denis Goupil, gérant-analyste. Initialement proposée à la clientèle gestion privée d’Amplegest, le fonds bénéficie d’un « seed money » d’environ 20 millions d’euros au moment de son lancement.

« Ce nouveau fonds à échéance d’Octo AM constitue une brique complémentaire dans l’offre d’AmplegestLe lancement de ce nouveau véhicule s’inscrit pleinement dans la stratégie d’Amplegest dont l’objectif est de compléter la gamme de nos produits au-delà de notre expertise historique sur les actions », explique Jean-François Castellani, directeur commercial chez Amplegest.

« En outre, le fonds Octo Rendement 2025 a pu bénéficier du soutien de notre clientèle gestion privée. Ces synergies entre gestion privée d’une part et gestion d’actifs de l’autre constituent la force d’Amplegest et soulignent bien l’esprit boutique qui nous anime », conclut-il.

Lire (4 min.)

Thematics Asset Management étoffe son équipe de gestion ainsi que sa gamme de fonds

Thematics AM — filiale de Natixis Investment Managers, spécialiste des stratégies thématiques innovantes et à forte conviction — annonce ce jeudi 8 octobre l’intégration d’une nouvelle expertise de gestion liée à un thème attractif et à fort potentiel : la consommation moderne et ses dynamiques en matière de santé et de mode de vie.

La société de gestion compte désormais 16 collaborateurs, dont 11 gérants-analystes. Ses encours sous gestion s’élèvent à 2,5 milliards d’euros. Cette somme correspond au total des encours de Thematics AM à ce jour, avec les fonds AAA et Global Alpha Consumer.

Investir dans la consommation

Un an et demi après son lancement, l’approche de gestion de Thematics AM trouve un écho auprès des investisseurs en quête de sens et de perspectives. Dans le contexte inédit du Covid-19, les équipes de gestion identifient, développent et gèrent des thèmes portés par une croissance séculaire. Leur approche s'appuie sur quatre piliers : l’évolution démographique, la mondialisation, l'innovation et la raréfaction des ressources.

Le savoir-faire de Thematics AM — qui couvre déjà les thèmes de la sécurité, de l’eau, de l’IA & de la robotique, de l’économie de l’abonnement — s’enrichit avec l’intégration d’une nouvelle expertise thématique : la consommation. Ce thème porteur reflète l’émergence de nouveaux types de consommateurs et de l’évolution des modes de vie.

Evolution du positionnement

Les fonds AAA et Global Alpha Consumer — précédemment gérés par Ostrum AM — dont les encours sous gestion s’élèvent à 1,1 milliard d’euros, viennent ainsi étoffer la gamme de Thematics AM, dont ils adopteront la philosophie et l’approche thématique. Ce repositionnement s’inscrit dans le cadre du projet de rapprochement entre La Banque Postale AM et Ostrum AM et de la volonté de Natixis IM de renforcer ses affiliés pour offrir aux clients l’accès à une gamme diversifiée et lisible. 

Isabelle Pajot et Anne de La Rochefoucauld, co-gérantes du fonds AAA et Alpha Consumer, Pierre-Alexis François, analyste actions, et Sophie Torikian spécialiste produit, rejoignent Thematics AM. Par ailleurs, l’équipe de gestion se renforce avec la nomination de Alexandre Zilliox, co-gérant du fonds Thematics AI & Robotics, aux côtés de Karen Kharmandarian et Walid Azar Atallah, co-gérant du fonds Thematics Subscription Economy, aux côtés de Nolan Hoffmeyer.

Lire (2 min.)

Marchés financiers : Hollywood à Washington

Alexis Bienvenu
L'élection présidentielle 2020 approche à grands pas aux Etats-Unis. Quels scénarios dignes d'Hollywood se jouent dans cette course à la Maison Blanche ? Quel impact sur les marchés financiers ? Les explications d'Alexis Bienvenu, Fund manager chez La Financière de l'Echiquier (LFDE).
Lire (4 min.)

Etats-Unis : une semaine des élections, banques centrales et saison des résultats

Vincent Boy
Aux-Etats-Unis, les marchés gardent en ligne de mire les élections présidentielles du 3 novembre prochain. D'ici là, quelles informations les investisseurs vont-ils surveiller cette semaine ? Les explications de Vincent Boy, analyste marchés chez IG France.
Lire (4 min.)

Stéphane Vonthron – J.P. Morgan AM : gestion alternative, « le cœur de nos recommandations »

En pleine deuxième vague du coronavirus, les marchés financiers souffrent d'une faible visibilité. Dans cet environnement propice à la volatilité, J.P. Morgan AM prône la prudence. Pourquoi favoriser la gestion alternative dans ce contexte ? Quelles thématiques d'investissement privilégier ?
Voir (<1 min.)

Portzamparc PME : malgré la crise sanitaire, « il y a matière à investir »

La crise du Covid-19 a bouleversé l'économie en 2020. Quels sont les secteurs porteurs sur le segment des Small & Midcaps françaises ? Le 14 octobre dernier, le gérant du fonds Portzamparc PME répondait à la question en exposant ses convictions. Le point avec Le Courrier Financier.
Lire (4 min.)

Total return : Pictet Asset Management étoffe sa gamme avec le fonds Pictet TR‑Atlas Titan

Pictet Asset Management (Pictet AM) — gestion institutionnelle et gestion de fonds de placement du groupe Pictet — annonce ce jeudi 8 octobre étendre sa gamme de solutions total return. Le 1er octobre, Pictet AM a lancé « Pictet TR-Atlas Titan », un fonds long/short en actions mondiales.

Compléter la gamme de fonds

Le fonds est autorisé à la distribution en Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, Finlande, France, Italie, Luxembourg, Norvège, Pays-Bas, Portugal, Royaume-Uni, Singapour et Suède. Il s'agit d'une déclinaison du fonds « Pictet TR-Atlas », caractérisé par un niveau de risque et un objectif de rendement plus élevés. Le fonds « Pictet TR-Atlas Titan » complète une gamme qui comprend déjà :

  • les fonds directionnels long/short en actions Corto (actions européennes), Mandarin (actions de la Chine élargie) et Atlas (actions mondiales) ;
  • les fonds Distressed and Special Situations (event-driven) et Sirius (long/short axé sur les marchés obligataires émergents) ;
  • ainsi que les fonds sans biais directionnel Agora (actions européennes), Diversified Alpha (multistratégies) et Aquila (actions mondiales).

Au 31 août 2020, ces fonds représentaient au total 10,6 milliards de dollars d’actifs sous gestion.

Sélection bottom-up

Fonds directionnel long/short en actions mondiales, « Pictet TR-Atlas Titan » cherche à tirer profit de titres surévalués ou sous-évalués sur les marchés développés et émergents, par l’association d’une analyse top‑down approfondie et d’une sélection bottom-up rigoureuse basée sur l’analyse fondamentale.

Le fonds investit dans des actions liquides émises par des sociétés sélectionnées à l’issue d’un processus de recherche bottom-up axé sur les fondamentaux. L’équipe de gestion adapte l’exposition géographique et sectorielle du portefeuille, à travers une analyse macroéconomique top‑down minutieuse. Elle prend en considération les indicateurs conjoncturels et les conditions de liquidité sur les marchés. 

Environ 5 % de volatilité

Objectif, générer une croissance à long terme du capital investi, tout en privilégiant la préservation de celui-ci dans les phases baissières des marchés. Ce fonds s’adresse aux investisseurs disposés à accepter un niveau de risque accru en vue d’obtenir des rendements plus élevés. Il vise à procurer un rendement compris entre 5 % et 10 % (après déduction des frais et commissions), avec une volatilité d’environ 5 %.

Le fonds est conforme à la directive UCITS IV et offre une liquidité quotidienne. L’équipe de gestion est basée à Genève. Dirigée par Matthieu Fleck, elle se compose également d’Adrien de Susanne d’Epinay, de Yassine Fki et de Philip Wilson. Elle possède une solide expérience dans le domaine de l’analyse financière et peut s’appuyer sur les compétences réunies au sein des centres d’investissement de Pictet Asset Management.

Identifier les opportunités

« La volatilité persistante des marchés actions mondiaux s’explique par la durée de plus en plus courte des cycles économiques, mais aussi par le climat d’incertitude et les distorsions résultant des interventions sans précédent des banques centrales et des Etats. Ce contexte confirme la pertinence de notre approche long/short. », souligne Matthieu Fleck.

« L’analyse top-down de l’environnement macroéconomique permet de déterminer le positionnement du portefeuille et d’identifier les opportunités offrant le meilleur rapport risque-rendement. Elle est combinée à une analyse bottom‑up rigoureuse, utilisée pour mettre en relation le cours d’une action avec les fondamentaux de la société émettrice », ajoute-il.

Lire (4 min.)

Carmignac lance son premier fonds à échéance : Carmignac Crédit 2025

Carmignac — société de gestion d’actifs financiers indépendante — annonce ce mercredi 7 octobre le lancement de son fonds à échéance fixe « Carmignac Crédit 2025 ». Ce véhicule met en œuvre une stratégie de portage, dite « buy and hold », d’émetteurs privés ou publics. « Carmignac Credit 2025 » cherche à valoriser le portefeuille sur un horizon de 5 ans.

Couverture du risque

Son objectif de performance annualisée cible est défini dans le prospectus pour chaque catégorie de parts. Le prospectus du Fonds contient plus d’informations concernant l’objectif de gestion. Il ne constitue en aucun cas une promesse de rendement ou de performance du fonds. La performance n’est pas garantie.

L'équipe applique également un processus d’investissement fondé sur des convictions, conçu pour chercher à identifier les primes attractives sur les différents segments de l’univers du crédit et construire un portefeuille diversifié. Les gérants ont une gestion des risques disciplinée, au travers d’une couverture systématique du risque de change et d’une sélection rigoureuse des émetteurs détenus en portefeuille.

Disponible dans 4 pays

Le fonds « Carmignac Crédit 2025 » est actuellement enregistré en France, en Allemagne, en Espagne, et en Italie. Co-géré par Pierre Verlé, responsable de l’équipe crédit, Alexandre Deneuville et Florian Viros, gérants obligataires, ce véhicule bénéficie de leur expertise déjà acquise sur le marché du Crédit avec le fonds Carmignac Portfolio Unconstrained Credit.

« Dans un environnement de taux d'intérêt historiquement bas, le crédit est l'une des rares classes d'actifs encore potentiellement capable de générer du rendement avec une certaine visibilité », précise Pierre Verlé, responsable de l'équipe crédit Carmignac.

Lire (2 min.)

Elections américaines : et si les deux candidats déclaraient victoire ?

Frédéric Rollin
Beaucoup d’investisseurs craignent que le résultat des élections américaines ne soit indécis, et ceci jusqu’en 2021. Le point avec Frédéric Rollin, conseiller en stratégie d’investissement chez Pictet Asset Management.
Lire (3 min.)