Retour de l’inflation : est-ce le moment de se réintéresser aux TIPS US ?

L’équipe de Recherche et de Stratégie de SPDR
Face à la crise sanitaire, la bourse connaît une forte volatilité. Dans l'attente du rebond économique, les marchés craignent les conséquences économiques de la récession. Est-ce le bon moment pour réinvestir dans les Treasury Inflation-Protected Securities (TIPS) 5 ans US ? L’équipe de Recherche et de Stratégie de SPDR livre son analyse.
Lire (5 min.)

Allocation multi-actifs : combien de temps les dommages causés par le Covid-19 vont-ils durer ?

Sunil Krishnan
Plus de trois mois après la chute des marchés et la mise à l’isolement de nombreux pays de la planète à cause de la pandémie de COVID-19, les débats se poursuivent pour savoir à quoi le monde post-COVID ressemblera et pour connaitre l'étendue des dégâts à long terme. Sunil Krishnan, Responsable de la gestion de fonds multi-actifs d’Aviva Investors, reste prudent.
Lire (8 min.)

Marchés financiers : une décennie de croissance hypothéquée

Thomas Planell
Après la crise sanitaire du coronavirus, les marchés financiers attendent avec impatience le rebond de la croissance. Quelles seront les conséquences économiques de la pandémie de Covid-19 ? Les explications de Thomas Planell, Gérant-analyste chez DNCA.
Lire (3 min.)

Gestion de portefeuille : quelle place pour l’or dans un marché volatil ?

Jack Janasiewicz
Dans un contexte de marché volatil, l'or monte quand les actions baissent. Au regard des circonstances exceptionnelles de la crise sanitaire, comment comprendre les mouvements du marché de l'or ? Quelle place donner à cet actif alternatif en portefeuille ? Jack Janasiewicz, gérant de portefeuille au sein de Natixis Investment Managers, partage son analyse.
Lire (5 min.)

Acquisition : Franklin Templeton fusionne avec Legg Mason

Franklin Templeton — société de placement en valeurs mobilières, fondée à New York en 1947 — annonce ce vendredi 31 juillet avoir finalisé sa fusion avec Legg Mason, entreprise américaine de gestion d'actifs fondée en 1899 et basée à Baltimore. « Les nouvelles équipes de gestion spécialisées complémentent les compétences des équipes de Franklin Templeton, pour offrir à nos clients une gamme plus diversifiée de stratégies et répondre à leurs besoins spécifiques », déclare Jenny Johnson, CEO & President.

Innovation et technologie

Le nouveau groupe conserve le nom de Franklin Templeton. Ce rapprochement lui permet de renforcer ses activités :

  • actifs sous gestion de USD 1 400 milliards ;
  • plus de 1300 professionnels de l’investissement ;
  • produits disponibles dans plus de 150 pays ;
  • large palette de stratégies spécialisées, à travers 10 marques et des équipes de gestion autonomes.

Les équipes de gestion restent indépendantes, comme annoncé précédemment. Elles bénéficieront de l’accès aux ressources d’une plateforme commune, notamment pour l’innovation et la technologie. « Nos investissements conjoints dans les nouvelles technologies nous maintiennent à la pointe des innovations qui peuvent transformer notre industrie », conclut Jenny Johnson, CEO & President.

Lire (1 min.)

Partenariat : Société générale et Amundi signent un nouvel accord

La banque Société Générale et Amundi — gestionnaire d'actifs européen — annoncent ce jeudi 30 juillet avoir signé un nouvel accord de partenariat pour cinq ans. Objectif, poursuivre le développement de leurs relations dans la distribution de produits d’investissement et les activités de Securities Services. Cet accord entrera en vigueur en novembre 2020.

« Nous nous félicitons du renouvellement des accords avec Société Générale, partenaire historique d’Amundi depuis sa création. Le renouvellement de ce partenariat dans ses différentes composantes nous permettra de continuer à contribuer favorablement au développement de l’offre et des services pour la clientèle des réseaux de la Société Générale. Il conforte la position d’Amundi comme partenaire de référence des réseaux Retail en Europe », commente Yves Perrier, Directeur général d'Amundi.

Plus de 10 ans de partenariat

Pour rappel, Société Générale et Amundi ont noué de premiers accords commerciaux relatifs à la distribution en 2009. Ceux-ci ont été renouvelés en 2015, à l'occasion de l’introduction en bourse (en anglais Initial Public Offering, ou IPO) d’Amundi. Lors de cette opération, Société Générale avait cédé la totalité de sa participation dans le groupe.

Amundi demeure le premier partenaire du Groupe Société Générale pour la fourniture de produits d'épargne et d'investissement, à destination de ses réseaux de banque de détail et d'assurances. L’architecture du dispositif sera ouverte à d’autres sociétés de gestion. Dans la continuité de cette relation entre les deux groupes, Société Générale demeurera également l’un des premiers fournisseurs d’Amundi pour les services Titres.

Développer l'activité Retail

« La gestion de l’épargne est un enjeu majeur pour nos clients et le développement durable de nos économies. Ce partenariat constitue ainsi une nouvelle étape dans notre stratégie d’offre de solutions de placement, qui vise à ce que nos réseaux de détail offrent à nos clients une gamme en architecture ouverte, leur permettant d’accéder aux meilleures expertises de gestion en France et à l’international et de répondre à leur demande croissante d’investissement socialement responsable », indique Frédéric Oudéa, Directeur général (DG) de Société Générale.

« Apporter des solutions financières responsables et innovantes est au cœur de notre raison d’être. Amundi, premier gestionnaire d’actifs européen, et dont Société Générale a contribué à la création, sera un partenaire essentiel de cette proposition de valeur que nous mettrons en œuvre pour nos clients. Par ailleurs, nous continuerons d’accompagner Amundi dans son développement à l’international, via notre gamme complète et modulable de solutions de Securities Services », conclut le DG de Société Générale.

Lire (3 min.)

Covid-19 : les marchés européens face à de nouvelles contaminations

Johannes Müller
La situation actuelle des marchés actions européens ressemble à s’y méprendre à ce qui s'est passé en Asie après l'épidémie de SRAS. Cette situation pourrait-elle être une bénédiction ? L'éclairage de Johannes Müller, Responsable de la Recherche Macro chez DWS.
Lire (3 min.)

Carl Auffret – DNCA Finance : sociétés de croissance, « l’Europe du Nord est un écosystème idéal »

Dans un contexte de crise sanitaire liée au coronavirus, l'Europe du Nord présente des opportunités d'investissement en actions cotées. Quel est le processus de gestion du fonds DNCA Invest Norden Europe ? Quelles sont ses perspectives en 2020, malgré la crise économique ?
Voir (<5 min.)

Actions américaines : comment jouer avec les niveaux actuels de valorisation ?

L’équipe de Recherche et de Stratégie de SPDR
Les actions américaines se rapprochent de leurs sommets historiques atteints avant la crise liée au Covid-19. Comment la dynamique de reprise s'est-elle raffermie et concentrée ? Où trouver des opportunités de valorisation ? L’équipe de Recherche et de Stratégie de SPDR partage son analyse hebdomadaire.
Lire (4 min.)

Etats-Unis : juillet 2020, la Fed maintient le cap

Christian Scherrmann
Cette semaine, les marchés attendait la réunion de la réserve fédérale (Fed) aux Etats-Unis. La Fed maintient le cap et réaffirme sa volonté d’utiliser toute la gamme d’outils à sa disposition. Quelles perspectives pour les mois à venir ? Commentaire avec Christian Scherrmann, économiste américain DWS.
Lire (2 min.)

Mission Tibi : LFDE va contribuer au financement d’entreprises technologiques

La Financière de l’Echiquier (LFDE) — société de gestion entrepreneuriale, filiale à 100 % du groupe Primonial — annonce ce vendredi 31 juillet avoir été sélectionnée par le comité d’investisseurs institutionnels partenaires du Ministère de l’Economie, des Finances et de la Relance, afin de participer à la Mission Tibi. Il s'agit de favoriser l’investissement dans les technologies de rupture et le développement de fonds global tech en France.

Focus sur la mission Tibi

Actuellement, 22 investisseurs institutionnels et plus de 6 milliards d’euros sont engagés sur deux classes d’actifs, cotés et non cotés. Le comité des investisseurs institutionnels partenaires, présidé par Philippe Tibi, s'est réuni le 6 juillet 2020. Ses membres ont retenu 7 fonds cotés, dont « Echiquier Artificial Intelligence » géré par LFDE.

Parmi les critères d’éligibilité figuraient l’expertise de la société de gestion, la compétence des équipes de gestion, la diversification des investissements en termes de capitalisation boursière, la liquidité du portefeuille, une forte connaissance des entreprises et la prise en compte des enjeux environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG).

Echiquier Artificial Intelligence

LFDE avait été la première société de gestion française à proposer une solution de stock-picking dédiée à l’intelligence artificielle, en juin 2018. « Echiquier Artificial Intelligence » est un fonds Global Tech à la dynamique prometteuse : le fonds a dépassé les 440 millions d’euros d’encours, avec une performance depuis le début de l’année de 45,0 % — contre - 5,3 % pour son indice de référence, le MSCI World NR EUR — et une performance cumulée depuis sa création de 74,8 % contre 11,9 % pour son indice.

« Le développement de fonds global tech domiciliés en France est un enjeu de Place auquel LFDE entend contribuer activement. Nous sommes très heureux de la reconnaissance de l’expertise de LFDE que constitue cette sélection ainsi que de la confiance que les investisseurs institutionnels nous renouvellent », déclare Olivier de Berranger, Directeur Général Délégué en charge de la Gestion d’Actifs de LFDE.

Lire (2 min.)

PME-ETI françaises : LFDE lance le fonds professionnel spécialisé NOVI Coté 2020

Dans le cadre de l’initiative Assureurs – CDC pour contribuer à la reprise de l’économie post crise sanitaire, La Financière de l’Echiquier (LFDE) annonce ce mardi 28 juillet le lancement du fonds « NOVI Coté 2020 ». Il s'agit d'un véhicule d'investissement professionnel spécialisé, dédié au soutien des PME et des ETI françaises. Dans ce cadre, LFDE lève 72M€.

« L'approche responsable, l'intégration exigeante des critères extra-financiers, l'attention portée à la dimension sociale du projet sont des priorités pour notre maison engagée en faveur de l'investissement responsable depuis trois décennies. Le lancement du fonds NOVI Coté 2020 s'inscrit résolument dans notre démarche responsable, ancrée dans le temps long », déclare Olivier de Berranger, Directeur Général Délégué de LFDE.

Petites et moyennes valeurs

Après « NOVI 1 » lancé en 2015 — pour lequel LFDE gérait la poche cotée —, la société de gestion répond à nouveau à des enjeux collectifs, en concevant ce fonds qui repose sur son expertise historique de sélection de petites et moyennes valeurs. L'expertise ISR de LFDE se traduit dans ce fonds par des exclusions sectorielles renforcées et une approche extra-financière.

L'univers d'investissement de « NOVI Coté 2020 » est centré sur des sociétés dont la capitalisation boursière est inférieure à 1 milliard d'euros, avec maximum 25 % d'entre elles dont la capitalisation est comprise entre 1 et 2 milliards d'euros. Ces sociétés affichent un chiffre d'affaires (CA) compris entre 10 et 2 000 millions d'euros.

Lire (1 min.)

Momentum – Union européenne : fin de règne pour Angela Merkel

Angela Merkel clôture par une avancée fédéraliste de la construction européenne. Les pays du Sud récoltent une aide pluriannuelle, quand les « frugaux » s'en tirent avec une réduction de leur contribution au budget européen. Notre expert Waldemar Brun-Theremin vous livre son analyse dans ce nouveau Momentum, votre incontournable rendez-vous financier !
Voir (<3 min.)