Europe : un plan de 750 milliards d’euros pour redresser l’économie

Cette semaine, la Commission européenne a présenté son nouveau plan de relance de 750 milliards d'euros. Cet outil budgétaire controversé sera à l'ordre du jour du prochain sommet européen, les 18 et 19 juin. Explications.
Lire (4 min.)

Chine/Etats-Unis : guerre commerciale, la partie reprend avec la 5G

Cette semaine, Pékin hausse le ton face à Washington. Suite aux nouvelles restrictions des Etats-Unis contre Huawei, la Chine prépare des représailles contre Apple. Le point sur ce nouvel épisode de la guerre commerciale, avec Le Courrier Financier.
Lire (3 min.)

BCE : un bras de fer avec l’Allemagne

Face au Covid-19, le programme de rachats d'obligations de la Banque centrale européenne (BCE) est loin de faire l'unanimité. La Cour constitutionnelle allemande s'y oppose pour des raisons juridiques, quitte à mettre en péril la cohésion monétaire de la zone euro. Quelles seront les conséquences économiques de ce bras de fer ? Plus d'explications avec Le Courrier Financier.
Lire (4 min.)

Déconfinement : quelle carte de France pour le Gouvernement ?

Cette semaine, le gouvernement français a dévoilé sa stratégie nationale de déconfinement. Plusieurs cartes officielles ont été présentées aux Français, département par département. Que va-t-il se passer à partir du 11 mai prochain ? Décryptage avec Le Courrier Financier.
Lire (5 min.)

Impôts des entreprises : Gérald Darmanin adapte le paiement des acomptes

Gérald Darmanin — ministre de l'Action et des Comptes publics — annonce ce vendredi 29 mai l'adaptation des modalités de paiement des acomptes d'impôt sur les sociétés (IS) et de contribution sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE) dans le contexte de reprise progressive de l'activité.

Depuis le début de la crise sanitaire, l'État a mis en place plusieurs mesures de soutien aux entreprises : de nombreux reports d'échéances — tant fiscales que sociales — ont déjà été accordés aux mois de mars et d'avril. S’agissant des impôts, l'ensemble des mesures de soutien représente déjà un effort de 8,1 Mds€ pour l'État.

Moduler ses accomptes

Afin d'accompagner les entreprises dans la reprise progressive de leur activité, les mesures de soutien s’adaptent. L'Etat assouplit notamment les modalités de paiement des acomptes d’IS et de CVAE. Les entreprises peuvent désormais étaler le versement de leurs acomptes d'IS et de CVAE en fonction du résultat prévisionnel de l'exercice. Les marges d'erreur tolérées peuvent aussi être augmentées.

De plus, le paiement des acomptes de juin d'IS et de CVAE, lorsqu'ils sont calculés en fonction des résultats 2019 (dépôt de la liasse fiscale décalé au 30 juin), est reporté du 15 juin au 30 juin, afin que chaque entreprise soit en capacité d'évaluer correctement son acompte. L'ensemble des entreprises qui ont reporté leur acompte d'IS de mars 2020 au 15 juin 2020 bénéficieront d’une dispense de versement de l'acompte de juin et une régularisation sur l'échéance suivante.

Responsabilité des entreprises

Comme c'est déjà le cas pour l'ensemble des mesures de soutien en trésorerie des entreprises, ces nouvelles facultés sont soumises, pour les grandes entreprises — entreprise ou groupe ayant au moins 5 000 salariés ou un chiffre d'affaires supérieur à 1,5 Md€ — au respect de leurs engagements de responsabilité, non-versement de dividendes notamment.

Enfin, le report de 3 mois des échéances de taxe sur les salaires reste possible pour les entreprises en difficulté financière du fait de la crise, jusques et y compris à l'échéance de juin 2020 : pour cela, les entreprises sont invitées à utiliser le formulaire de demande mis en place dans le cadre de la crise sanitaire.

Lire (2 min.)

Les A-Notations, par Anacofi Services : Sanso IS

Créée en 2011, SANSO IS est une société de gestion agrée par l’AMF (GP-11000033). Avec des encours collectés de 925 M€ (fin 2019), la marque a été agrée par l’AMF (2011).

Cette SGP propose une gamme de produits règlementés : 9 OPCVM, mandats (arbitrages, dédiés, profilés), fonds dédiés ainsi qu’une offre Epargne Retraite et Epargne Salariale.

Les A-Notations, par Anacofi Services : Sanso IS
Source : Anacofi Services

Hausse du chiffre d'affaires

S’appuyant sur une équipe composée de 22 collaborateurs, la société a réalisé un chiffre d’affaires en forte progression sur la période 2016 à 2018 (+ 130 %). Le résultat net ressort positif sur les trois derniers exercices.

L’équipe de gestion est constituée de professionnels expérimentés et spécialisés. Les grandes fonctions sont assurées en interne (1er degré) et renforcées par l’intervention de prestataires (2nd degré).

Lire (1 min.)

Pétrole : chutes et rebonds en temps de crise

Cette semaine s'est révélée particulièrement agitée sur les marchés pétroliers. Le prix du baril de brut américain a ainsi touché un plus bas historique. Rebond spectaculaire, ou de quoi déstabiliser durablement le secteur ? Le point avec Le Courrier Financier.
Lire (3 min.)

Le Tchat du Cofi – David Charlet, ANACOFI : « Notre université d’été est prévue le 3 septembre 2020 »

Pendant la période du confinement, retrouvez notre format vidéo « Le Tchat du Cofi ». Formation digitale, soutien aux cabinets de CGP et défense de la profession... L'ANACOFI s'est adaptée. Comment l'association prépare-t-elle l'après-confinement ? Qu'en est-il de sa prochaine Université d'Eté ?
Voir (<1 min.)

OMS : Donald Trump suspend la contribution financière des Etats-Unis

Cette semaine, Donald Trump annonce que les Etats-Unis suspendent leur contribution au budget de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Cette décision — justifiée par une accusation d'incompétence à l'égard de l'agence onusienne — cache d'autres visées économiques et politiques. Le point avec Le Courrier Financier.
Lire (4 min.)

Le Tchat du Cofi – Julien Séraqui, CNCGP : CGP et confinement, « le conseil fait toute la différence »

Pendant le confinement, Le Courrier Financier vous présente son format vidéo « Le Tchat du Cofi ». Comment la crise sanitaire va-t-elle transformer les méthodes de travail des cabinets de CGP ? Quels outils d'accompagnement la CNGP leur propose-t-elle, tandis que le confinement vient d'être prolongé jusqu'au 11 mai ?
Voir (<1 min.)

Tikehau Investment Management accueille la nouvelle membre de son Advisory Board

Tikehau Capital — groupe de gestion d’actifs alternatifs et d'investissement — annonce ce jeudi 28 mai la nomination d'une nouvelle membre de l’Advisory Board de sa société de gestion Tikehau Investment Management (Tikehau IM). L’Advisory Board de Tikehau IM se compose de personnalités économiques internationales aux profils variés, qui bénéficient d’une connaissance approfondie du marché de la gestion d'actifs.

Expertise économique et financière

Ce comité — nouvellement créé — a pour mission d’apporter une expertise dans l’analyse des marchés et de l’économie, de contribuer aux réflexions sur les orientations stratégiques et les projets de développement de la société de gestion, et de l’aider à développer son activité en élargissant sa base d’investisseurs et sa gamme de produits.

Dans le cadre de ses nouvelles fonctions, Natacha Valla apportera au management de Tikehau IM son expertise économique et financière, notamment sur les problématiques d’investissement et d’allocations d’actifs, et l’analyse des politiques monétaires et des enjeux macroéconomiques internationaux.

Focus sur le parcours de Natacha Valla

Tikehau Investment Management accueille la nouvelle membre de son Advisory Board
Natacha Valla

Natacha Valla est diplômée d’un doctorat en économie de l’European University Institute (Florence). De 2008 à 2014, elle travaille en tant que directrice exécutive de la recherche économique internationale chez Goldman Sachs. Elle devient ensuite chef de la division politique et stratégie de la Banque européenne d’investissement.

De 2014 à 2016, elle exerce aussi les fonctions de directrice adjointe du CEPII. Avant de rejoindre Tikehau IM, Natacha Valla était Directrice Générale adjointe pour la politique monétaire de la Banque Centrale Européenne. Elle a récemment été nommée Doyenne de l’école du management et de l’innovation de Sciences Po.

Lire (2 min.)

Perial AM nomme sa nouvelle directrice du développement

Perial AM — spécialiste de l'investissement immobilier, filiale à 100 % du groupe Perial — annonce ce mercredi 27 mai le renforcement de ses équipes commerciales, avec la nomination de sa nouvelle Directrice du Développement. Forte de 20 ans d'expérience dans l'asset management, Marie-Claire Marques a pris ses nouvelles fonctions le 18 mai 2020.

Dans ce cadre, Marie-Claire Marques devient membre du Comité de Direction. Sa mission consiste notamment à définir et mettre en œuvre la stratégie commerciale de Perial AM, en lien avec les objectifs de l’entreprise. Elle accompagner également ses équipes et les partenaires commerciaux de l'entreprise dans le développement de leurs activités.

Focus sur le parcours de Marie-Claire Marques

Perial AM nomme sa nouvelle directrice du développement
Marie-Claire Marques

Marie-Claire Marques est diplômée de l’Ecole Supérieure de Commerce et du DESS de Gestion de Patrimoine de Clermont-Ferrand. En 1996, elle débute sa carrière chez Carmignac Gestion. De 1997 à 2009, elle travaille au développement de la distribution d’Edmond de Rothschild AM. Depuis 2009, Marie-Claire Marques était Directrice du Développement de la Distribution de Mandarine Gestion.

Le groupe Perial « est un acteur solide et historique de l’investissement immobilier qui est en avance sur son temps sur les enjeux Environnementaux, Sociétaux et de Gouvernances (ESG). Aujourd’hui, PFO2 est la plus importante SCPI du marché qui intègre ces enjeux dans sa gestion depuis plus de 10 ans. Notre objectif est d’offrir à nos partenaires conseillers et institutionnels une offre immobilière solide et performante, qui devrait répondre aux exigences du futur label ISR », déclare Marie-Claire Marques.

Lire (2 min.)

Coronavirus : confinement, le PIB français se contracte de -6 % au premier trimestre

Cette semaine, la Banque de France publie une note de conjoncture à la fin mars 2020. Sans surprise, la crise sanitaire du coronavirus a entraîne la France dans la récession. Quelles sont les perspectives de relance économique pour l'Hexagone ? Le point avec Le Courrier Financier.
Lire (5 min.)