Léa Dunand Chatellet - DNCA Finance : « L'ISR pour le particulier, c'est la transparence »

Responsabilité sociale - Être le plus transparent possible, c'est le credo de DNCA Finance pour développer sa nouvelle gamme de fonds ISR. Léa Dunand Chatellet, Responsable du Pôle Investissement Responsable (IR) chez DNCA Finance, nous présente cette stratégie initiée en 2018.

La gestion de conviction s’impose dans l’univers de l’investissement. Après la signature en 2017 des Principes pour l’investissement responsable des Nations Unies (UNIPRI), DNCA Finance — filiale de Natixis Investment Managers — a créé en juin 2018 un Pôle « Investissement Responsable » (IR) dirigé par Léa Dunand-Chatellet (36 ans). Depuis septembre 2018, le gérant déploie une gamme de fonds dédiée ISR, conformes aux Objectifs de Développement Durable (ODD) des Nations Unies. DNCA publiera un reporting d’impact dédié tous les ans.

Une évaluation ESG menée en interne

Les produits ISR répondent à une demande client de plus en plus affirmée. « C’est une attente du marché de plus en plus importante, notamment auprès de nos clients retail, et que nous avons souhaité construire intégralement en interne », nous confie Léa Dunand Chatellet. Avant d’investir, DNCA mène une analyse ESG propriétaire « ABA » et passe au crible la capacité de l’entreprise à générer de réels impacts positifs, c’est-à-dire significatifs et mesurables. Cette analyse d’impact s’appuie sur les 3 piliers du modèle propriétaire « AIM » : l’additionalité, l’intentionnalité et la mesurabilité.

Une équipe de 4 personnes assure cette évaluation et gère plusieurs fonds au sein de la gamme DNCA Invest Beyond au sein du Pôle IR. « Nous avons lancé une gamme de 6 fonds dont certains répondent aux attentes des investisseurs institutionnels traditionnels dans le monde de l’ISR, et nous avons souhaité développer également des fonds qui adressent le client final, longtemps absent des gestions ISR et qui est aujourd’hui est de plus en plus en attente de produits dits responsables, développement durable  », précise Léa Dunand Chatellet. Le développement de ce modèle repose sur la transparence de la gestion.

Une tendance portée par la loi Pacte

La tendance est aux particuliers dans le monde de la gestion ISR. Pour séduire cette clientèle, DNCA a lancé en janvier 2019 le fonds patrimonial Alterosa* qui gère de façon flexible des actions et des obligations « tout en restant dans cet univers des entreprises du développement durable, ayant un profil responsable », souligne la Directrice du Pôle IR. Ce produit présente une volatilité relativement faible, avec des performances construites dans la durée (3 % à 5 % de hausse par an) à travers environ 60 % des valeurs de la cote. Il s’agit « d’investir dans les sociétés qui sont les réels moteurs de la transition économique durable », assure Léa Dunand-Chatellet.

Ce type de fonds va bénéficier d’une législation favorable, avec le vote de la loi Pacte. Cette réforme contient une mesure destinée à renforcer les dispositifs d’épargne salariale vers plus de supports ISR. L’Etat espère ainsi promouvoir son label ISR lancé en 2016. DNCA entend contribuer à cette promotion de l’ISR à travers son site internet, des reportings mensuels mais aussi une future newsletter trimestrielle dédiée à cette thématique. Elle contiendra « des informations très pédagogiques sur des indicateurs sociaux, sociétaux et environnementaux, mais également des interviews d’entreprise ou encore des comptes-rendus de nos visites de sites », conclut Léa Dunand Chatellet. Le rendez-vous est pris !

*L’exposition au marché inclut un risque de perte en capital.

Mathilde Hodouin - Le Courrier Financier

Rédactrice en chef (janvier 2019 - poste actuel)

Voir tous les articles de Mathilde