Sycomore Sustainable Tech : la tech au service de la transition durable

Responsabilité sociale - Comment faire de la tech un levier vers la transition durable, grâce aux bonnes pratiques des entreprises ? Sycomore Asset Management revient sur les caractéristiques de son nouveau fonds global actions Sycomore Sustainable Tech. Le point avec Le Courrier Financier.

« Il y a 10 ans, c’était déjà difficile d’imaginer un monde sans la tech. Aujourd’hui c’est impossible ». En quelques mots, Johan Söderström — cogérant du fonds Sycomore Sustainable Tech chez Sycomore Asset Management (Sycomore AM) — résume les enjeux de la tech responsable. A l’heure où la technologie s’invite partout, les entreprises ont besoin d’en mesurer les impacts. Lancé début octobre 2020, ce fonds global actions vise à encourager l’innovation « mais de façon raisonnée et raisonnable ». Ce véhicule investit ainsi dans « les entreprises tech les plus responsables et durables », selon l’analyse de Sycomore AM.

Favoriser la tech responsable

Ces dernières années, la tech est devenue le nerf de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine. En 2020, la crise sanitaire a accéléré la digitalisation des entreprises. Sans surprise, les investissements suivent le mouvement. « Une augmentation d’environ 20 % des investissements des Etat et des entreprises dans les technologies de l’information et de la communication, c’est une croissance de 1,5 % du PIB ! », précise Johan Söderström. Tout n’est pourtant pas pour le mieux dans le meilleur des mondes : impacts éthiques, sociaux et environnementaux accompagnent cette massification de l’usage des technologies.

Pour Sycomore AM, « les progrès technologiques ne doivent pas se faire au détriment de la planète et de l’individu ». A travers son fonds, l’équipe de gestion met en avant trois dimensions : Tech for Good, Good in Tech et Improvement Enablers (catalyseurs de progrès) « qui visent à évaluer les impacts et les externalités positives et négatives, de manière transparente et exhaustive ». Pour préserver l’individu et la planète, « nous partons du principe que la technologie n’est qu’un outil. Un outil n’est ni bon ni mauvais, tout dépend de la façon de l’utiliser », explique Sabrina Ritossa Fernandez, analyste et spécialiste ESG chez Sycomore AM.

Une charte responsable

La société de gestion s’appuie sur son modèle d’analyse propriétaire, mais pas uniquement. Sycomore AM a décidé d’aller plus loin, en co-rédigeant une charte de l’investissement responsable dans la Tech. « Nous croyons au pouvoir de la technologie pour accélérer la transition vers une société plus durable et responsable. C’est l’essence même du fonds Sycomore Sustainable Tech », conclut Johan Söderström.

Mathilde Hodouin - Le Courrier Financier

Rédactrice en chef

Voir tous les articles de Mathilde