Défi Amiral by Nortia : près de 8 000 euros pour la Fondation Sextant

Responsabilité sociale - Fin juin dernier, Amiral Gestion organisait en partenariat avec Nortia une course cycliste caritative destinée aux CGP, entre Compiègne et Roubaix. Objectif, lever des fonds pour l'éducation des enfants défavorisés. Retour sur les événements.

Ils ont eu raison de « l’enfer du Nord ». Le 28 juin dernier, une quarantaine de professionnels de l’investissement se sont lancés à vélo sur le mythique tracé du Paris-Roubaix. Ils participaient à la 2e édition du Défi Amiral by Nortia — organisé par Amiral Gestion et la plateforme de distribution Nortia — en faveur de la Fondation Sextant, pour l’éducation des enfants défavorisés. Les participants ont tous passé la ligne d’arrivée « avec le sourire et de nombreux souvenirs à partager », se félicite Benjamin Biard, Directeur du Développement d’Amiral Gestion et membre du comité exécutif de la Fondation Sextant.

Une dotation de près de 8 000 euros

L’objectif n’était pas la performance, mais la cohésion et l’esprit d’équipe. Les athlètes du jour ont ainsi parcouru ensemble 211 kilomètres, résultat d’une préparation intense qui a duré 6 mois. La veille de leur randonnée cycliste, les participants ont pu rencontrer Quentin Jauregui — coureur professionnel de l’équipe AG2R LA MONDIALE — venu leur partager sa passion du vélo. De quoi motiver le peloton, venu pédaler pour la bonne cause. Les organisateurs du Défi Amiral by Nortia 2019 s’engagent à reverser 1 euro par kilomètre parcouru et par coureur à la Fondation Sextant, soit cette année une dotation de près de 8 000 euros.

Cette somme aura coûté de la sueur et quelques bosses. « On est partis à 6h30 du matin. On vient de faire 70 kilomètres à vélo, il commence à faire très chaud. On vient déjà de faire deux crevaisons et une chute », nous a confié Victor Piriou, Responsable des relations partenaires chez Turgot Asset Management et cycliste amateur, lors de la pause petit-déjeuner de 10h00. A l’arrivée dans le vélodrome de Roubaix vers 18h00, les participants ont été accueillis par Thibault Vieljeux, Trésorier de l’école de la Cordée à Roubaix — Ecole du réseau Espérance Banlieues — et Fabienne Charvolin, Présidente de l’école. Ils étaient venus leur présenter leur projet éducatif, implanté sur le territoire depuis 2015, et soutenu par la Fondation Sextant depuis sa création. Une bonne raison de plus pour monter en selle !

Mathilde Hodouin - Le Courrier Financier

Rédactrice en chef (depuis janvier 2019)

Voir tous les articles de Mathilde