Le Plan d’Épargne Logement supplanté par les livrets

Patrimoine - Au mois de février, les ménages ont privilégié les placements liquides et ont fait fi de la rémunération.

La collecte nette des livrets bancaires dont le taux moyen a été de 0,27 % durant le deuxième mois de l’année a été de 1,32 milliard d’euros, soit plus que le Livret A, + 1,07 milliard d’euros.

L’assurance vie a réussi à se glisser au 2e rang des placements en février avec un gain de 1,27 milliard d’euros. Depuis le 1er janvier, c’est le Livret A qui fait la course en tête avec 4,66 milliards d’euros devant l’assurance vie (4 milliards) et les livrets bancaires (3,56 milliards).

Le Plan d’Épargne Logement qui était en tête des placements en 2016/2017 est en très net recul avec une collecte nette de 83 millions d’euros en février et de 375 millions depuis le 1er janvier. Même si l’instauration du prélèvement forfaitaire unique ne concerne que les nouveaux plans souscrits à compter du 1er janvier, les épargnants se détournent de ce produit et semblent se rabattre sur les livrets réglementés ou non.

Philippe Crevel

Directeur du Cercle de l'Épargne

Voir tous les articles de Philippe