Le Plan d’Epargne Logement en baisse

Patrimoine - L’encours du Plan d’Epargne Logement (PEL) a baissé en juin de 124 millions. Cette diminution est la première depuis le mois de novembre 2012.

Le changement de fiscalité pour les nouveaux plans souscrits depuis le 1er janvier 2018 (introduction du PFU à 30 %) et la rémunération fixée à 1 % pour ceux ouverts depuis le 1er août 2016 ont conduit les épargnants à se détourner de ce placement. Cette réorientation est, en grande partie, irrationnelle car la très grande majorité des souscripteurs de PEL ne sont pas concernés et qu’en moyenne, ils bénéficient d’une rémunération de 2,69 % et qu’ils ne sont assujettis qu’aux prélèvements sociaux de 19,2 %.

PEL

Philippe Crevel

Directeur du Cercle de l'Épargne

Voir tous les articles de Philippe