Zone euro, le retour de la croissance escargot

Patrimoine - Au cours du deuxième trimestre 2018, selon Eurostat, le taux de croissance de la zone euro a été de 0,3 %. Pour l’ensemble de l’Union européenne, la croissance atteint 0,4 %.

Au premier trimestre 2018, le PIB avait progressé de 0,4 % tant dans la zone euro que pour l’Union européenne. En comparaison avec le même trimestre de l’année précédente, le PIB corrigé des variations saisonnières a enregistré une hausse de 2,1 % dans la zone euro et de 2,2 % dans l’Union au deuxième trimestre 2018, après respectivement +2,5 % et +2,4 % au premier trimestre 2018.

L’affadissement de la croissance est en partie imputable à la hausse des prix générée par l’augmentation des cours du pétrole. Par ailleurs, l’économie européenne pâtit de goulots d’étranglement et de la faiblesse des gains de productivité. L’augmentation plus que mesurée des revenus des ménages a pesé sur la consommation et donc sur la croissance au cours du 2e trimestre. En effet, dans la zone euro, en termes réels, le revenu des ménages par habitant n’a augmenté que de 0,1 % au premier trimestre 2018, après une hausse de 0,3 % au trimestre précédent.

Croissance réelle du revenu et de la consommation des ménages par habitant dans la zone euro (en %, données corrigées des variations saisonnières)

Croissance réelle zone euro

 

Au sein de l’Union, le revenu réel des ménages par habitant a diminué de 0,1 % au premier trimestre 2018, après une hausse de 0,6 % au trimestre précédent. La consommation réelle des ménages par habitant a progressé de 0,1 % au premier trimestre 2018, après une hausse de 0,2 % au quatrième trimestre 2017.

 

Croissance réelle du revenu et de la consommation des ménages par habitant dans l’UE28 (en %, données corrigées des variations saisonnières)

Croissance réelle revenu ménages

 

Philippe Crevel

Directeur du Cercle de l'Épargne

Voir tous les articles de Philippe