ELEVA Capital

Créée en 2014 par Eric Bendahan, ELEVA Capital est une société de gestion indépendante basée à Paris et à Londres, agréé et régulée par l’AMF et la FCA.

Le talent et l’expertise d’Eric et de son équipe sont dédiés à 100% à la gestion active d’actions européennes.

L’équipe met en œuvre une philosophie d’investissement unique et disciplinée qui s’est développée tout au long de la riche expérience d’Eric, et qui constitue un angle original sur la sélection de titres.

La société est fière de son indépendance et cherche à se démarquer par sa performance, son intégrité et sa proximité avec ses clients.

En outre, ELEVA Capital a conclu un partenariat innovant et à long terme avec l’UNICEF, en lui allouant près de 10% des bénéfices de l’entreprise via la Fondation ELEVA.

Les actifs sous gestion d’ELEVA CAPITAL s’élèvent au 31/10/2019 à plus de milliards € d’encours.

Les dernières infos de ELEVA Capital

« Chez ELEVA Capital, tout est mis au service de la génération d’alpha »

Interview de Cyril Hourdry, Directeur Distribution France.

L’an dernier, ELEVA Capital a collecté plus de 1,2 Md€. C’est la société de gestion entrepreneuriale qui monte ! Le mérite en revient à son fondateur, Eric Bendahan, et à ses équipes. Cyril Hourdry, Directeur Distribution France, vous détaille les spécificités de cette structure en plein essor.

 

La genèse de l’histoire…

La société a été fondée en 2014 par Eric Bendahan, à Londres dans un premier temps. S’il subsiste encore une antenne outre-Manche, le gros des troupes est à Paris, et ce depuis 2017, après le lancement du retrait du Royaume-Uni de l’Union européenne. L’objectif était de se rapprocher des clients d’Europe continentale et de se prémunir contre les risques du Brexit. Par ailleurs, Eric souhaitait gérer un fonds long/short, ce qu’il lui était difficile d’envisager à la Banque Syz & Co, l’établissement ayant déjà plusieurs expertises en ce domaine. Il y a cinq ans, le moment lui a paru bien choisi pour prendre son indépendance et, avec deux associés, créer « sa » société.
Ces associés sont Armand Suchet d’Albufera, Directeur Général et gérant adjoint, et Axel Plichon, Directeur du Développement, ainsi qu’Andrea Morrall, Responsable des opérations. La société appartient à son fondateur et, à hauteur de 9,9 %, à la Fondation ELEVA, qui s’est dès le départ engagée dans un partenariat philanthropique avec l’Unicef. En juin 2019, l’entreprise employait 28
personnes et gérait plus de 5 Md€, soit 40 % de plus que fin 2018 et 6,5 fois plus qu’en 2015. Nos clients sont pour l’essentiel des institutionnels et 40 % des encours sont détenus par des clients français.

 

Quelles sont vos spécialités ?

La société est spécialisée en actions européennes. Les gérants sont des stock pickers. Leur approche est complétée par la vision macro-économique qu’Eric a développée au fil des ans pour orienter le positionnement des portefeuilles : par exemple, il est important de savoir quand il faut privilégier les cycliques et la value ou la croissance et la visibilité. Plus de 70 indicateurs sont surveillés, avec l’aide
d’un expert en big data. Gérant ou analyste, chacun couvre une zone géographique et quelques secteurs d’activité. Ce qui permet une triangulation de l’information. Sont appréciées les sociétés qui sont détenues par des familles ou dont les business models sont innovants dans des secteurs d’activités matures. Sont examinées les divergences de valorisation entre le crédit et les actions. Les
changements de management ou d’actionnaires sont également regardés de près.
Nous avons aussi la volonté d’intégrer les critères ESG aux processus de gestion, ce qu’illustre le recrutement, en avril dernier, d’une analyste ISR/ESG. ELEVA Capital est signataire des Principes pour l’Investissement Responsable des Nations unies. La société utilise la base de données de Sustainalytics et elle met en œuvre sa politique de vote avec ISS. Pour nous, l’ESG est une approche
par les risques. La gestion est disciplinée (expositions sectorielles, pondérations des valeurs, limites de vente prédéfinies…). Tout est mis au service de la génération d’alpha.

 

Combien de fonds ?

La gamme comprend quatre stratégies : ELEVA European Selection, fermée aux nouveaux souscripteurs depuis que son actif a dépassé 3,2 Md€, ELEVA Euroland Selection, pilotée avec la même philosophie de gestion, ELEVA Absolute Return Europe, une « vraie » stratégie long/short (chacune des deux poches contribuant positivement à la performance), et ELEVA Leaders Small &
Mid Cap Europe. Les trois premières sont gérées par Eric Bendahan et Armand Suchet d’Albufera. La quatrième est gérée par Diane Bruno et Marie Guigou, qui sont arrivées chez ELEVA Capital en novembre 2018.

 

Des objectifs ?

En dehors du segment des institutionnels, la société a pour ambition de se déployer auprès de tous les professionnels qui ont une relation avec l’épargne : CGP, mais aussi banques privées et family offices. C’est dans cette optique que j’ai été recruté en décembre 2018. Hélène Pisarska nous a rejoint quatre mois plus tard, comme Responsable des Relations Partenaires France. Nous

souhaitons promouvoir notre offre, en particulier la stratégie ELEVA Absolute Return Europe, qui constitue une solution patrimoniale différenciante. L’an dernier, sa performance a été positive (1,2 % sur la part institutionnelle). Et, sur les 24 premières semaines de l’année 2019, sa valeur liquidative était en hausse de 3,7 %, avec une volatilité de l’ordre de 4%. Par ailleurs, il est prévu de procéder à
de nouveaux recrutements.