DNCA FINANCE

DNCA Finance est une société de gestion créée par des spécialistes d’une gestion fondamentale, active et patrimoniale et propose une gamme de fonds simple, lisible et performante.

Politique d’Investissement de DNCA Finance

La politique d’investissement est le résultat avant tout d’une analyse macro-économique et de la valorisation des sociétés. Les gérants sélectionnent des valeurs par rapport à leurs qualités fondamentales. Ils recherchent en permanence les meilleures opportunités pour optimiser le couple rendement/risque des fonds.

En complément des fonds ouverts, DNCA Finance propose une offre de gestion sous mandat.

Ces solutions d’investissement sont disponibles au sein d’enveloppes fiscales adaptées aux situations de chacun : contrats d’assurance-vie et de capitalisation de droits français ou luxembourgeois, fonds interne dédié ou collectif, comptes titres, PEA, PEA PME…

La gestion des mandats se fait soit en fonds DNCA Finance ou en architecture ouverte.

Nous partageons tous une même ambition : développer des produits adaptés et gérés avec une approche associant anticipation et pragmatisme.

Notre expertise, la rigueur et le sens des responsabilités ont ainsi permis à DNCA de s’imposer parmiles acteurs de référence du marché de la gestion actions européennes.

Une gestion humaine et engagée

La dimension humaine de notre métier est essentielle. Nous la considérons comme l’atout indispensable d’une collaboration réussie entre toutes les forces vives de l’entreprise. Elle est également indispensable dans les relations avec nos clients et nos partenaires.

Nous proposons au service de nos clients un savoir-faire de haut niveau grâce à la séniorité, la complémentarité et les compétences de nos équipes.

Les dernières infos de DNCA FINANCE

The art of the deal

Texte achevé de rédiger le 6 décembre 2019 par Igor de Maack, Gérant et porte parole de la Gestion

IGOR de MAACK - DNCA FINANCE

Donald Trump a encore semé la zizanie sur les marchés en défendant publiquement les Ouïghours, cette minorité musulmane habitant le Xinjiang, une région montagneuse du Nord-Ouest de la Chine. Après la défense des manifestants à Hong Kong, c’est la deuxième brèche que le Président américain ouvre dans les affaires intérieures chinoises. Ces passes d’armes sont peut-être le symbole de l’état paroxystique des négociations commerciales entre les deux superpuissances. L’art du « deal » consiste à faire douter sa contrepartie jusqu’à la signature pour maintenir une pression destinée à obtenir des concessions. Les investisseurs envisagent toujours la signature d’un accord mais le chemin pour y parvenir demeure sinueux.

Après cette correction, les marchés actions sont repartis à la hausse. La situation des taux d’intérêts n’a guère évolué et tous les regards commencent à se tourner vers 2020 : risques à la hausse ou à la baisse pour l’économie ? Intervention ou non des banques centrales ? Retour de l’inflation ou non ? Les prévisionnistes écartent pour l’instant l’hypothèse d’une récession, tout au moins, au premier semestre aux Etats-Unis comme ailleurs. Les pessimistes avancent toujours les mêmes arguments et ce, depuis longtemps : la croissance mondiale reste faible (inférieure à 3%), les problèmes politiques persistent (mais il y en a toujours eu), les politiques monétaires accommodantes ont accouché d’un monde sans rendement (mais les dividendes versés par les actions sont élevés).

L’allocation pour 2020 devrait rester assez identique à celle proposée en 2019 et ce, malgré la hausse de plus de 20% des indices actions. Il n’existe pas d’alternative aux actions dans un scénario de relative sérénité économique. Même si les bénéfices ne sont pas forcément au rendez-vous de leurs prévisions, les entreprises parviennent à contourner ce manque de croissance organique par la croissance externe. L’apaisement temporaire des tensions commerciales peut également créer un cadre plus propice à la reprise des échanges mondiaux. Loin d’être des optimistes convaincus, il faut toutefois se rendre à l’évidence. Une fois encore, le monde ne s’est pas écroulé en 2019 et même si la thématique d’urgence écologique doit être entendue, l’humanité n’est pas encore au bout de son existence. Elle doit, elle aussi, « négocier » désormais avec son environnement qui lui rappelle l’importance de son équilibre et de sa saine gestion.

Des talents de négociateur, il en faudra aussi à Emmanuel Macron qui affronte une grève sans précédent (à part peut-être celle de 1995) contre la réforme du régime des retraites. En effet, le Président français dispose de peu de marges de manœuvres après son recul à la suite du mouvement des gilets jaunes fin 2018. Son prédécesseur, et mentor, lors de sa campagne présidentielle avait pourtant décrété que « le changement c’est maintenant ! » Pourtant, le changement semble encore bien difficile à enclencher en France.

 


Mesurer l'impact de votre effort d'épargne

Mesurer l’impact de votre effort d’épargne
Découvrez notre simulateur d’impacts positifs sur la transition durable.

Pour en savoir plus Cliquer ICI


LA LETTRE ISR DE DNCA - BEYOND LIVE #3

Nous avons le plaisir de vous adresser le deuxième numéro de Beyond Live, notre lettre d’information entièrement consacrée à l’Investissement Socialement Responsable (ISR).

DNCA

 

LIRE LA LETTRE


Action de grâce

Texte achevé de rédiger le 29 novembre 2019 par Igor de Maack, Gérant et porte parole de la Gestion

IGOR de MAACK - DNCA FINANCE

Thanksgiving est une fête anglo-saxonne censée célébrer les bonnes récoltes. En effet, les pèlerins américains rendaient grâce à Dieu pour leur avoir donné la possibilité de se nourrir.

Un parallèle audacieux et plus matérialiste conduit les investisseurs à rendre grâce aujourd’hui à ces marchés actions qui ont délivré des performances oscillantes entre 20 et 30% selon les indices et les pays. L’économie mondiale n’a pas flanché et on devrait l’observer dans la robustesse de la consommation lors des ventes de ce Black Friday, autre célébration mais toujours plus consumériste. Cette opération promotionnelle tous azimuts cache évidemment des mauvaises affaires et des pratiques commerciales frauduleuses. Néanmoins elle traduit ce mouvement déflationniste initié notamment par la vente sur Internet. Pour la première fois pourtant dans l’Histoire, certains mouvements anti-consommation et proches de l’écologie réagissent en lançant un Block Friday. Ce conflit entre surconsommation et respect de l’environnement devient structurant pour les économies tout comme leur digitalisation. La « smart society » et son porte-étendard (le « smart phone ») remplacent progressivement les vieux modèles et la relation des individus à leur cadre de vie. L’opérateur télécom espagnol Telefonica en a d’ailleurs fait récemment la pierre angulaire de sa nouvelle stratégie. Il décrit tous les champs possibles d’intervention de la « smart society » : smart home, smart energy, smart health, smart cities…

Ce n’est pas une nouveauté que de conseiller aux épargnants de s’intéresser aux nouvelles technologies. Les valeurs technologiques sont déjà les mieux valorisées notamment aux Etats-Unis. La correction boursière de ces valeurs constitue d’ailleurs un risque pour le marché actions américain plutôt pour 2020. Car d’ici là, les opérateurs et investisseurs vont laisser filer la fin d’année et engranger leurs bonnes performances.

Seules les élections britanniques peuvent constituer un élément de surprise mais leur résultat ne devrait pas être de nature à bouleverser les équilibres du marché. 2019 sera vraisemblablement une (très) bonne année. Il faut donc rendre grâce car après 2018 beaucoup d’entre nous redoutaient un scénario noir.


Green

Texte achevé de rédiger le 22 novembre 2019 par Igor de Maack, Gérant et porte parole de la Gestion

IGOR de MAACK - DNCA FINANCE

Green sera la couleur de ce siècle. Ce mot inspira même un grand poète français Paul Verlaine qui en fit une ode aux tourments amoureux. Les introductions en bourse se multiplient sur ce thème de la transition énergétique : Hoffman Green Cement (ciment « décarboné »), Holaluz (distributeur alternatif d’énergies renouvelables), Summiq AG (producteur d’énergies renouvelables). Les sociétés Neoen, Voltalia, Albioma, Grenergy, Solaria, Solarpack commencent à apparaître dans les radars des investisseurs. La constitution de parcs éoliens (onshore ou offshore) ainsi que de fermes solaires aiguise l’appétit des investisseurs dans le coté ou dans le non coté.

L’autre thème de ce siècle sera la Chine. Sa croissance vertigineuse a longtemps fasciné les investisseurs du monde entier à l’inverse de l’Europe qui les a dégoûtés plus d’une fois ces dernières années. Néanmoins, ce qui se joue à Hong Kong pourrait subitement renverser cette tendance. La situation hongkongaise n’est pas uniquement une question de libertés fondamentales chères au monde occidental. Hong Kong demeure la porte d’entrée des marchés financiers internationaux vers la Chine. Ni Shenzen, ni Shangaï n’ont réussi à se substituer à l’île-Etat. C’est pourquoi la question politique pour le gouvernement chinois est si complexe à résoudre. L’émergence définitive de la Chine dans le capitalisme moderne et global ne peut se faire sans marchés de capitaux ouverts et libres. Si Hong Kong s’enfonce dans le désordre, les investisseurs internationaux vont se détourner de la Chine et il se pourrait bien qu’ils choisissent de revenir vers des territoires plus « tranquilles » et moins « hostiles ». Les exemples récents d’effondrements boursiers à la bourse de Hong Kong (Art Go, Kasen International et Tibet Water) démontrent aussi l’exubérance des multiples de valorisation et de cette croissance chinoise qui ne fait que ralentir depuis dix ans.

Alors, les Chinois pourraient nous rétorquer que l’herbe n’est peut-être pas plus verte ailleurs, mais elle est sans doute plus grasse et mieux tondue en Europe désormais. Les enquêtes PMI de vendredi dernier ont montré que l’économie européenne est en train de rebondir. Les sujets politiques ne s’aggravent plus (Brexit, élections locales passées). La gouvernance, l’existence de la liberté d’entreprendre, de communiquer et la conscience écologique constituent un cadre et une assurance pour un investisseur soucieux de la qualité de ses placements. L’Europe sera le continent le « plus vert » du monde car les engagements pris par ses dirigeants sont les plus contraignants. Le « green » (vert) s’imposera partout dans nos vies de tous les jours, dans l’économie et dans la finance.

Lors d’une récente rencontre, un dirigeant d’une grande banque évoquait d’ailleurs que « si la finance n’était pas verte dans cinq ans, elle serait morte ». Cette remarque est d’autant plus pertinente que cette institution financière française a longtemps été appelée « la banque verte »…


Marée haute

Texte achevé de rédiger le 15 novembre 2019 par Igor de Maack, Gérant et porte parole de la Gestion

IGOR de MAACK - DNCA FINANCE

Pendant que la crue submerge la cité des doges, les investisseurs assistent à une marée montante sur les actions européennes. C’est la quatrième semaine de collecte d’affilée sur les actions européennes avec un montant record (1,5 milliards de dollars).

Aux Etats-Unis, le raz de marée des valeurs technologiques a littéralement recouvert le marché des valeurs traditionnelles. La capitalisation boursière d’Apple (1 170 milliards de dollars) équivaut à l’ensemble de la capitalisation boursière du secteur énergétique. Quant à Disney (268 milliards de dollars, sa capitalisation boursière égale celle des cinq plus grandes banques européennes. Une vague d’endettement record s’est formée chez le particulier américain (13 950 milliards de dollars). Cet indicateur doit être surveillé car le consommateur américain fortement endetté constitue pour l’instant le moteur principal de la croissance étasunienne.

Le CAC 40 a atteint aussi un marnage record (différence entre marée basse et marée haute). Sa performance dividendes réinvestis possède en ligne de mire la barre fatidique des 30%.

L’économie chinoise voit son économie naviguer aussi à travers une houle assez forte. Toutes les statistiques récentes ont montré un score plus faible que les anticipations : ventes au détail (+7,2% vs 7,8% attendu), production industrielle (4,7% vs 5,4% attendu), investissements lourds (5,2% contre 5,4% attendu). Le consommateur de l’Empire du Milieu, quant à lui, affiche sa confiance puisqu’il a dépensé en ligne 1 milliards de dollars en 68 secondes sur le site d’Alibaba lors du « Single Day ». Cet océan consumériste contraste avec les marées humaines déferlant dans les rues de Hong Kong que les autorités ont de plus en plus de mal à contenir. Le point bas du ralentissement de l’économie mondiale a peut-être été dépassé.

Dans ce scénario presque idéal (arrêt de la dégradation globale du momentum économique, politique monétaire toujours accommodante et apaisement des « serpents de mer » politiques), l’investisseur semble avoir compris qu’il n’a plus d’autres alternatives que celui du placement actions et particulièrement en Europe. C’est sans doute ce qu’il a perçu aussi pour l’introduction en bourse de la Française des Jeux (FdJ) puisque la forte demande et l’engouement du particulier français a conduit les responsables de l’opération à relever sensiblement la fourchette de prix.

Il est toujours plus agréable de se baigner à marée montante car les vagues y sont plus vivifiantes. Il faut toutefois prendre ses précautions et diriger ses investissements à bon escient sur des supports sous-valorisés. Car, comme s’amusait à le rappeler Warren Buffet, « c’est quand la marée se retire qu’on découvre celles et ceux qui se baignent en maillot de bain ».


DNCA


Démesures

Texte achevé de rédiger le 8 novembre 2019 par Igor de Maack, Gérant et porte parole de la Gestion

IGOR de MAACK - DNCA FINANCE

Les années de taux négatifs sont peut-être en train de se terminer avec le retournement du sentiment des investisseurs depuis quelques semaines sur la classe d’actifs obligataire. En effet, le taux 10 ans français frôle désormais les 0%. Pour autant, ces années vont laisser des traces à la hauteur de la démesure des politiques monétaires engagées pour « sauver le soldat Capitalisme » qui s’était perdu sur le champ de bataille du surendettement et enfoncé dans les tranchées de la finance complexe. Voici quelques exemples de la démesure actuelle : LVMH est devenue la première capitalisation boursière française à dépasser 200 milliards d’euros. Chaque véhicule Ferrari vendue dans le monde représente, à elle seule, une capitalisation boursière unitaire de plus de 3 millions d’euros. ARAMCO, la major saoudienne qui sera prochainement cotée sur le Tawadul, dispose de 227 milliards de barils en réserve.

Les indices boursiers américains volent de record en record. Alors que la période 1979-2009 avaient vu les indices américains et européens réaliser la même performance (S&P 500 +2524% contre 2515% pour le MSCI Europe), depuis 2010, le S&P 500 a gagné 233% contre 92% pour le MSCI Europe. L’économie des Etats-Unis entamera en 2020 sa douzième année de croissance consécutive alors que la zone euro aura connu une double récession depuis 2008 et une fragmentation financière inédite.

Après plus de 85 semaines de décollecte, les actions européennes enchainent leur troisième semaine de collecte d’affilée avec un record en montant (1,7 milliards de dollars), signe d’un appétit retrouvé pour l’Europe. Il est vrai que le risque politique (et notamment le Brexit) semble s’éloigner. En effet, plus les négociations du Brexit durent au grand dam de Boris Johnson, moins le Brexit sera dur (Hard Brexit). Malgré toutes les craintes de récession et les risques de tension commerciale, l’économie mondiale a tenu le choc en 2019.

Les indices PMI se redressent légèrement et certains commencent à sortir leur joker de performance en adhérant désormais au discours de rallye de fin d’année. Il serait temps car la performance du CAC 40 Dividendes Réinvestis a dépassé 27%…

 


LA LETTRE ISR DE DNCA - BEYOND LIVE #2

Nous avons le plaisir de vous adresser le deuxième numéro de Beyond Live, notre lettre d’information entièrement consacrée à l’Investissement Socialement Responsable (ISR).

DNCA ISR BEYOND LIVE

 

TÉLÉCHARGER LA LETTRE


FOCUS FONDS - DNCA INVEST BEYOND ALTEROSA

DNCA INVEST BEYOND ALTEROSA

DNCA Invest Beyond Alterosa

Présentation de notre fonds mixte patrimonial labellisé Investissement Socialement Responsable (ISR) avec sa Gérante et Directrice du pôle Investissement Responsable, Léa Dunand-Chatellet.

LIRE L’INTERVIEW

 


"Point sur Eurose en ce début d’année 2019"

DNCA jean-charles mériaux

Eurose est un fonds, de la gamme mixte de DNCA Finance, qui cherche à améliorer la rentabilité d’un placement patrimonial par une gestion active de quatre classes d’actifs de la zone euro.
Bilan 2018 et perspectives 2019 avec Jean-Charles Mériaux, Gérant du fonds et Directeur de la Gestion de DNCA Finance.

 

Lire la suite


Réunion annuelle | Stratégie d'investissement 2019


Réunion annuelle | DNCA Invest Alpha Bonds

FOCUS FONDS

Point sur notre fonds obligataire multi-stratégies internationales par François Collet, Gérant.

TELECHARGER LA PRESENTATION


Perspectives macroéconomiques et stratégie d'investissement 2019

Par Jean-Charles Mériaux, Directeur de la Gestion, et Pascal Gilbert, Gérant obligataire.

DNCA

2019, L’ANNÉE DE LA REDISTRIBUTION ?

  • Un ralentissement synchronisé mais modéré de l’économie mondiale.
  • Le pouvoir d’achat, pilier de la croissance en 2019.
  • Un changement de paradigme ?

 

2018, une désynchronisation de la croissance mondiale

En 2018, les barrières douanières, les hausses des taux d’intérêts américains et du prix du pétrole ont pesé sur l’activité. La croissance mondiale s’est désynchronisée entre les Etats-Unis dopés par la relance budgétaire et le reste du Monde. Le taux de croissance de +3,6% reste néanmoins au dessus du taux potentiel. Le taux de chômage dans le monde s’affiche ainsi au plus bas depuis 40 ans alors que l’écart entre le niveau d’activité réel et le niveau d’activité potentiel apparaît totalement comblé dans de nombreux pays.

2019….

LIRE LA SUITE


RAPPORT DE GESTION Novembre 2019

Nos rapports de gestion à fin novembre sont disponibles. Pour les consulter, veuillez cliquer sur les liens ci-dessous. Nous restons à votre entière disposition pour toute information complémentaire.

Toute l’équipe de DNCA Finance.

 

Gestion Taux

55c23608-70a9-478e-aa59-497404bdc219.png DNCA Sérénité Plus – Obligations Zone Euro Court Terme

55c23608-70a9-478e-aa59-497404bdc219.png DNCA Invest Alpha Bonds – Obligations Internationales Multi-stratégies

55c23608-70a9-478e-aa59-497404bdc219.png DNCA Invest Flex Inflation – Obligations Flexible Inflation Internationales

e92643fe-b739-4b3c-a76d-b8d3ac0cd10a.png DNCA Invest Convertibles – Obligations Convertibles Européennes

e92643fe-b739-4b3c-a76d-b8d3ac0cd10a.png DNCA Invest Global Convertibles – Obligations Convertibles Internationales

Gestion Performance Absolue

255ff5e9-6747-4342-9cb8-2e4004491d1c.png DNCA Invest Miuri – Actions Long-couvert Europe

37113d07-9c91-42d8-9759-6eb393146be1.png DNCA Invest Velador – Actions Long-couvert Europe

4727b076-03a3-40c6-94ae-96b14af76266.png DNCA Invest Venasquo – Actions Long-couvert Europe

Gestion Mixte

da6f6558-bb52-4220-9a08-7414281deaa0.png Eurose – Flexible Patrimonial

da6f6558-bb52-4220-9a08-7414281deaa0.png DNCA Invest Eurose – Mixte Patrimonial

160ab45b-04c6-4825-81ad-b4db4c8edabc.png DNCA Evolutif – Mixte Flexible

160ab45b-04c6-4825-81ad-b4db4c8edabc.png DNCA Invest Evolutif – Mixte Flexible

160ab45b-04c6-4825-81ad-b4db4c8edabc.png DNCA Evolutif PEA – Mixte Flexible

Gestion Actions Françaises

e502bb52-ff7e-43b0-b2df-95ddc7046b9e.png Centifolia – Actions Françaises « value »

29c7a119-2c62-42d0-8a64-d4f4ed6b3d5d.png Gallica – Actions Françaises Multi-cap

Gestion Actions  Européennes

a59fa037-4876-479b-b8b0-5e19b796981f.png DNCA Value Europe – Actions Européennes « Value »

a59fa037-4876-479b-b8b0-5e19b796981f.png DNCA Invest Value Europe – Actions Européennes « Value »

eb2ee91b-ba6f-4d5e-aa54-692c95362c9a.png DNCA Invest Archer Midcap Europe – Actions Européennes Mid-cap

94a49746-c988-4a98-86bd-622736b2be3e.png DNCA Invest Europe Growth – Actions Européennes Croissance

Norden.png DNCA Invest Norden Europe – Actions Europe du Nord

64369f95-3c3d-4a54-a64d-48e4f2e0b2e4.png DNCA Invest South Europe Opportunities  – Actions Europe du Sud

8c77bf8e-7ec9-4356-95dc-3cdd6f31b375.png DNCA PME – Actions Européennes PME/ETI

77161ce3-e3b1-47a7-af03-e797aa4cf97e.png DNCA Opportunites Zone Euro – Actions Zone Euro « Value »

Gestion ISR

c5f2a31a-66ec-4850-8096-b0dd2953ce67.png DNCA Invest Beyond Alterosa – Actions Eurozone

c5f2a31a-66ec-4850-8096-b0dd2953ce67.png DNCA Invest Beyond Semperosa – Actions Eurozone

c5f2a31a-66ec-4850-8096-b0dd2953ce67.png DNCA Invest Beyond Infrastructure & Transition – Actions Européennes Infrastructures

3308c64a-f170-40d7-bd0f-e3334edc1f15.png DNCA Invest Beyond Global Leaders – Actions Internationales


EUROSE - L'incontournable de la gestion patrimoniale

COMMENTAIRE DE GESTION

L’incontournable de la gestion patrimoniale

  • Une gestion active, flexible et diversifiée en actions et obligations de la zone euros
  • Une approche patrimoniale au travers d’un portefeuille qui s’adapte aux différentes configurations de marché via un arbitrage constant entre quatre principales classes d’actifs.
  • Un historique de performance de plus de 16 ans.

DNCA EVOLUTIF - Flexible

COMMENTAIRE DE GESTION

Un fonds ‘‘tout temps’’

  • Une gestion flexible, diversifiée investie principalement en actions et obligations au sein de l’OCDE.
  • Une équipe de gestion pluridisciplinaire combinant les expertises de DNCA en gestion actions et en gestion taux.
  • Une gestion opportuniste visant à la préservation du capital en période défavorable.

Lire la Suite