L’immobilier neuf perd de la vitesse

Immobilier - En 2017, le marché de l’immobilier avait connu une forte croissance qui s’est interrompue, au 3e trimestre, pour le neuf.

En effet de juin à septembre, 27 400 logements neufs ont été réservés, soit – 8,9 % par rapport au troisième trimestre 2017. Cette contraction est nettement plus marquée dans l’individuel (- 21,4 %) que dans le collectif (- 7,8 %).

En parallèle, les mises en vente baissent sensiblement (- 14,2 %). Ce recul ne s’est pas accompagné pour les logements collectifs d’une baisse des prix. Ces derniers ont augmenté de 3 %. En revanche, ils sont en baisse pour les maisons individuelles (- 3,5 %).

Commercialisation logements neufs

Philippe Crevel

Directeur du Cercle de l'Épargne

Voir tous les articles de Philippe