Sébastien Oum - Ambriva

CEO

Un sommet du G7 sur fond de guerre monétaire ?

Sébastien Oum
L'ouverture du prochain Sommet du G7 en France risque d'accentuer une guerre monétaire. Conflit sino-américain, Brexit, CETA... Quelles répercutions les différentes tensions internationales vont-elles avoir sur le climat des affaires commerciales, y compris en France ? Sébastien Oum, CEO de Ambriva et Spécialiste en change et politique monétaire, partage son analyse.
Lire (5 min.)

Brexit : vers un troisième report ?

Sébastien Oum
Avec l'arrivée de Boris Johnson au 10 downing street et à un mois du G7 qui se tiendra en France à Biarritz, la perspective d'un troisième report du Brexit devient une hypothèse sérieuse. Comment Europe va-t-elle se réinventer tout en tenant compte des conséquences de ce départ ? Quelles répercussions les PME doivent-elles anticiper ? Les valeurs refuges vont-elles ressurgir sur les marchés ? Les explications de Sébastien Oum, CEO de Ambriva.
Lire (6 min.)

Europe : quelle politique économique et monétaire ?

Sébastien Oum
Le renouvellement du Parlement européen s'est traduit par une vague populiste. Brexit, guerre commerciale Chine/Etats-Unis, stabilisation de la monnaie unique, situation des établissements bancaires... Comment gouverner l'Europe et impulser une dynamique économique et monétaire ? Sébastien Oum, PDG d'Yseulis — plateforme universelle de gestion des risques de change — partage son analyse.
Lire (6 min.)

Deux monnaies chinoises : quelles conséquences pour les affaires ?

Sébastien Oum
De source officielle, les réserves de devises de la Chine ont continué d'augmenter, représentant 3.072,7 milliards de dollars selon la Banque Centrale du pays. Pourquoi ? D'abord, parce le pouvoir chinois s'apprête à mener une politique monétaire plus ciblée, qui aura pour but de mieux servir la croissance de l'économie réelle et d'éviter une expansion agressive du crédit.
Lire (3 min.)

Apicap nomme un Directeur Général Délégué

Apicap — société de gestion indépendante et spécialisée dans le circuit court du capital investissement (private equity et immobilier) — annonce ce jeudi 19 septembre la nomination d'un Directeur Général Délégué. Philippe Pronost (50 ans) rejoint la Direction Générale d’Apicap au côté d’Alain Esnault, Président d’Apicap. Il aura pour mission d’assurer la conduite des activités de la société. Philippe Pronost contribuera activement à son développement, aussi bien en Private Equity qu’en immobilier.

Focus sur le parcours de Philippe Pronost

Philippe Pronost

Philippe Pronost est diplômé de l’EDHEC en 1991. Il commence sa carrière en audit chez Arthur Andersen, puis il occupe des fonctions d’investisseur pendant plus de 15 ans en capital investissement et suivi de participations. Il exerce notamment dans le public, à l’Agence des Participations de l’État où il participe activement à la gestion d’un portefeuille de 45 milliards d’euros, qui inclut notamment l’investissement dans Alstom en 2003-2004.

Dans le privé, Philippe Pronost accède au poste d'associé du fonds LBO paneuropéen Argos Wityu. Il devient également associé d’un fonds de capital développement, investissant notamment pour le compte des familles Bouygues et Pinault. Philippe Pronost est administrateur de sociétés depuis plus de vingt ans aussi bien en France qu’à l’étranger. Il a notamment siégé au conseil d’administration de la Française des Jeux, du Marché de Rungis (Semmaris) et de plusieurs fonds ou véhicules d’investissement.

En 2011, il occupe le poste de Directeur Général Adjoint chez CDC International Capital, au sein de la Caisse des Dépôts et Consignations puis de Bpifrance, société d’investissement dédiée aux partenariats d’investissement avec les fonds souverains et les grands investisseurs internationaux. Philippe Pronost veille au pilotage de la bonne marche de CDC International Capital, et à la coordination de ses activités d’investissement, et du business development de la société.

A cette occasion, Philippe Pronost constitue de nouveaux véhicules et fonds d’investissement partenariaux, à hauteur de plus de 3 Mds€, aussi bien en capital investissement qu’en immobilier. Il a tissé des relations avec de nombreux fonds souverains et investisseurs, internationaux comme français. Il s’est notamment impliqué dans la négociation des partenariats d’investissement avec le Qatar, les Émirats Arabes Unis, la Corée du Sud, la Chine. Philippe Pronost mettra au service d’Apicap sa connaissance des institutionnels pour accélérer le développement stratégique sur cette cible.

Changements au Comité de direction

L’arrivée de Philippe Pronost s’accompagne de l’entrée au Comité de direction d’Apicap de :

  • Zaynah Amourani (36 ans), Directrice Océan Indien et Outre-mer, diplômée d’une Maîtrise de Science de Gestion de l’IAE de La Réunion et d’un Master Banque Finance. Experte des opérations de capital développement, elle dispose d’une expérience de plus de 10 ans dans le financement des entreprises non cotées, notamment dans l’agroalimentaire et dans les services aux entreprises. Elle démarre sa carrière dans la société de capital-risque régional Réunion Développement et y évolue jusqu’en 2011. Après avoir effectué une mission de quelques mois dans les cabinets d’audit BDO-HDM et EXCO, elle intègre le bureau réunionnais de ACG Management en 2012 pour gérer des fonds principalement institutionnels. En juillet 2017, elle rejoint Apicap en qualité de Directrice Océan Indien pour piloter le bureau permanent basé à Saint-Denis de La Réunion. Zaynah Amourani est co-gérante, aux côtés de Alain Esnault, du premier fonds de co-investissement lancé conjointement par La Financière Région Réunion et le Fonds Européen d’Investissement (FEI), dans le cadre du programme opérationnel FEDER « Réunion Conseil Régional 2014-2021 » pour l’île de La Réunion ;
  • Jacques Labrunie (53 ans), Directeur Juridique et Conformité, diplômé d’un DESS juriste d'affaires de l’Université de Rennes 1, dispose d’un expérience solide avec 2 ans en cabinets d'avocats (droit des sociétés puis fiscalité internationale), 6 ans en qualité de juriste dans les financements immobiliers (UIC SOFAL groupe GAN puis Goldman Sachs/General Electric), 2 ans en tant que directeur juridique de deuxstart up dans les télécoms (Intercomm et Kaptech), directeur juridique et RCCI de PERIAL pendant 14 ans 1/2 (gestion SCPI et OPCI, administration de biens, promotion), et directeur juridique de Heracles/Altixia pendant 3 ans (foncière, promoteur, gestion de SCPI et OPCI).

Le Comité de direction d’Apicap compte également Alain Esnault, Philippe Pronost, Zaynah Amourani, Bernard Baret, Charles-Edouard Berouti, Jacques Labrunie, Patrick Lenoël, Louis Renaudin et Frédéric Ruppli.

Lire (5 min.)

ACE Management nomme un nouveau Président du Directoire

ACE Management — filiale de Tikehau Capital — annonce ce mercredi 18 septembre le renouvellement de la Présidence de son Directoire. Objectif, accélérer son développement et élargir son empreinte internationale. Marwan Lahoud succède à Thierry Letailleur, fondateur d’ACE Management. Cette nomination sera effective fin 2019. Ce passage de relais s’inscrit dans la dynamique d’élargissement de la géographie d’intervention de la société, et de l’intégration d’ACE Management à Tikehau Capital.

La composition du Directoire restera inchangée. Guillaume Benhamou, fort de son expérience chez Tikehau Capital, travaillera aux côtés de Gilles Daguet et Erwin Yonnet. Ils apporteront leur expérience acquise au sein d’ACE Management et leur connaissance approfondie du portefeuille. Marwan Lahoud sera remplacé dans ses fonctions de Président du Conseil de surveillance d’ACE Management par Christian de Labriffe, Président du Conseil de surveillance de Tikehau Capital.

Quelles perspectives pour ACE Management ?

« La dynamique insufflée par Tikehau Capital, particulièrement vers l’international, va permettre à ACE Management d’envisager un nouveau chapitre de croissance. L’expertise acquise et développée depuis 20 ans par les équipes d’ACE Management dans le secteur de l’aéronautique, de la défense et de la cyber-sécurité pourra ainsi s’exprimer plus largement », réagit Thierry Letailleur

« Cette nouvelle phase de croissance va s’appuyer sur l’esprit entrepreneurial fort de Tikehau Capital, combiné à une connaissance fine de l’industrie des équipes d’ACE Management constituées par Thierry Letailleur. La pertinence et la robustesse du modèle des fonds sectoriels d’ACE Management permet d’envisager une accélération de son développement international », explique Marwan Lahoud.

Lire (2 min.)