Stéphane Monier

Responsable des investissements

Afrique du Sud : Ramaphosa, une lueur d’espoir

Stéphane Monier
Après des semaines de contestation, le Président sud-africain Jacob Zuma a démissionné le 14 février 2018 à l’issue de neuf ans d’exercice, en laissant à son successeur Cyril Ramaphosa un bilan contrasté.
Lire (5 min.)

Les hedge funds : une solution pour le rendement et la diversification post-assouplissement quantitatif ?

Stéphane Monier
Alors que vient de s’achever une année d'investissement positive pour les hedge funds (HF), j'ai récemment assisté à la réunion annuelle la plus célèbre du secteur. J’en suis reparti avec un certain nombre d’observations et d’idées sur cette industrie qui est aujourd’hui convaincue que le sentiment de marché et le cycle économique sont en train de tourner en sa faveur.
Lire (8 min.)

Inde : les progrès de M. Modi

Stéphane Monier
Le premier ministre indien, Narendra Modi, dont l’élection il y a trois ans et demi avait suscité d’immenses espoirs, est désormais confronté à un ralentissement de la croissance et ses réformes font l’objet de critiques toujours plus nombreuses. Nous faisons ici le point sur ses réalisations jusqu’à aujourd’hui, sur les tâches qu’il devra accomplir à l’avenir et sur les opportunités d’investissement que présente, selon nous, la sixième économie du monde.
Lire (8 min.)

Les petites et moyennes valeurs suisses au sommet : un envol durable ?

Stéphane Monier
Portées par un rythme de croissance bénéficiaire forte, les petites et moyennes capitalisations suisses ont surperformé les grandes capitalisations de plus de 11,8% depuis le début de l’année. Une tendance observée également dans l’ensemble des marchés du Vieux Continent et fraîchement amorcée aux Etats-Unis. Analyse du potentiel de ce segment important de l’économie suisse.
Lire (5 min.)

RGreen Invest : le fonds INFRAGREEN IV obtient le Greenfin Label France Finance Verte

RGreen Invest — plateforme de financement d’infrastructures vertes — annonce ce jeudi 19 septembre l'obtention du Greenfin Label France Finance Verte pour son fonds INFRAGREEN IV. Il s'agit du premier label d’État dédié à la finance verte, l’ancien label TEEC pour « Transition énergétique et écologique pour le climat ». Il garantit la qualité « verte » des fonds d’investissement et rassemble les acteurs financiers en quête de pratiques transparentes et durables.

« INFRAGREEN IV actuellement en cours de levée est le quatrième millésime de notre de stratégie d’investissement en Equity et Quasi-Equity dans des projets d’infrastructures liés à la transition énergétique et écologique », rappelle Nicolas Rochon, Président d’RGreen Invest. La stratégie va poursuivre sa démarche d'accompagnement de la filière européenne de la transition énergétique et des énergies alternatives.

Focus sur le Greenfin Label France Finance Verte

Greenfin Label France Finance Verte a été créé par le ministère de la Transition écologique et solidaire en 2015. Il couvre les champs de la transition énergétique et écologique, ainsi que de la lutte contre le changement climatique. Notamment décerné par Novethic, ce label exclut de ses fonds labellisés les investissements dans des entreprises qui opèrent dans le secteur nucléaire et les énergies fossiles.

Lire (2 min.)

PEA et PEA-PME : Novaxia Investissement lance Novaxia Immo Club 6

Novaxia Investissement — spécialiste du marché immobilier — annonce ce jeudi 19 septembre le lancement de Novaxia Immo Club 6. Il s'agit de la sixième génération de cette offre éligible au PEA et au PEA-PME. L'opération répond au succès de la gamme Novaxia Immo Club. L'offre est proposée aux épargnants jusqu’au 31 janvier 2020 sur la base d’une émission par action à 0,96 euros. L’enveloppe de collecte disponible est fixée à 30 000 000 euros, avec un montant minimum de souscription à 4 800 euros.

Cette offre s’adresse aux épargnants qui souhaitent diversifier leur épargne via une stratégie de prise de participation dans des opérations de transformation immobilière, sélectionnées pour leur potentiel de création de valeur. Novaxia Immo Club 6 s'adresse également à des investisseurs dont l’objectif de gestion sur 7 ans — durée de vie de la société — consiste en une réalisation potentielle de plus-value. Novaxia Immo Club 6 comporte un risque de perte en capital et d’illiquidité.

Développer les grandes métropoles régionales

Novaxia Immo Club 6 investit dans des PME qui se positionnent sur des actifs immobiliers hors d’usage — friches industrielles, entrepôts, bureaux — situés dans les grandes métropoles régionales. Objectif, financer leur transformation en logements, bureaux, hôtels, résidences services, etc. Ses actifs sont sélectionnés dans des quartiers qui offrent — selon Novaxia Investissement — un fort potentiel de création de valeur.

Novaxia Immo Club 6 constitue un produit éligible aux enveloppes PEA et PEA-PME, ainsi qu'au réemploi de produits de cession. Elle est exclue de l’assiette de l’Impôt sur la Fortune Immobilière (IFI). Quand les épargnants choisissent de détenir leurs titres dans un PEA ou un PEA-PME, ils peuvent — sous réserve de l'absence de retrait pendant les 5 ans qui suivent l'ouverture — bénéficier d’une exonération des plus-values potentielles.

Lire (2 min.)

L’Argentine à nouveau sur la bonne voie

Stéphane Monier
Les perspectives économiques de l’Argentine s’améliorent et l'agenda des réformes structurelles menées par le gouvernement de Mauricio Macri semble être en bonne voie. Alors que MSCI pourrait reclassifier l’Argentine de marché frontière en marché émergent l’année prochaine, nous pensons qu’investir dans les taux locaux constitue le meilleur moyen d’accéder au cycle positif que connaît le pays.
Lire (5 min.)

L’automne approche : à quoi peuvent s’attendre les marchés après un été mouvementé à la Maison Blanche ?

Stéphane Monier
Alors que l’été marqué par un véritable chaos politique à Washington touche à sa fin, le programme de réformes des Républicains, autrefois loué par le marché, sera-t-il la prochaine victime de la tourmente qui s’abat sur la colline du Capitole ?
Lire (5 min.)

Crise de 2007 : le marché est-il plus sûr dix ans après ?

Stéphane Monier
La plupart des investisseurs se souviennent du lieu où ils se trouvaient lorsque la crise financière mondiale a commencé. Au cours de l'été 2007, j’ai mis fin à mes vacances pour retourner à mon bureau lorsque BNP Paribas a suspendu trois fonds monétaires exposés au marché américain des «subprimes», des prêts hypothécaires à risque. C’est alors qu’une page de l’histoire économique s’ouvre. Aujourd’hui encore, une partie de l'économie, des classes d'actifs et des industries cherchent à renouer avec la croissance et des leçons doivent être tirées.
Lire (6 min.)

Marchés émergents : poursuite de la surpeformance ?

Stéphane Monier
Les marchés émergents ont réalisé les meilleures performances du premier semestre 2017. Nous conservons notre surpondération - établie de longue date - des actions et de la dette en monnaie locale des marchés émergents. Ci-après, nous analysons les risques à venir – taux américains, pétrole, Chine et Brésil – et la stratégie que les investisseurs devraient adopter face à ce changement de contexte.
Lire (6 min.)

France Valley dépasse les 10 000 hectares de forêt sous gestion

Avec un rythme d’acquisition soutenue qui confirme sa place de premier investisseur privé, France Valley — spécialiste de l’investissement foncier — annonce ce mercredi 18 septembre avoir dépassé depuis quelques semaines la surface de 10.000 hectares de forêts sous gestion. A titre de comparaison, c'est plus que la surface de Paris intra-muros.

https://twitter.com/francevalleycom/status/1174365808396513281

Un marché des forêts en plein essor

France Valley s'occupe de 75 forêts d’une surface moyenne de 142 hectares. Elles s’étendent sur 30 départements sur 8 régions au total. S’y développent des essences très variées, dont 47 % de résineux (douglas, pins laricios, pins maritimes, épicéas de Sitka, épicéas communs, sapins) et 53 % de feuillus (chênes, hêtres, frênes, châtaigniers, érables, robiniers, merisiers, peupliers, charmes, bouleaux, etc.).

L'indice du prix des forêts en 2018 a été publié au cours du semestre. Il affiche une progression du prix à l'hectare de 3,5 % (source Safer 2018) conforme à la tendance des 20 dernières années. Les performances passées ne présagent pas des performances futures. Le secteur atteint des sommets en nombre de transactions et en valeur de marché. En revanche, les opérations sur les forêts de plus de 100 hectares confirment leur rareté et restent réservées aux investisseurs spécialisés.

Lire (2 min.)

Réforme des retraites : la CNCEF Patrimoine consulte les CGP à Patrimonia

La CNCEF Patrimoine — Chambre Nationale des Conseillers et Experts Financiers — annonce ce jeudi 19 septembre sa participation à la consultation citoyenne sur la réforme des retraites, initiée par le Gouvernement. L'association professionnelle a décidé de recueillir l'avis des CGP sous la forme d'un sondage, qu'elle organisera sur son stand (A28) pendant la Convention Patrimonia 2019. Pour rappel, l'événement se déroulera les 26 et 27 septembre prochains à Lyon.

La réforme des retraites représente un sujet majeur pour les professionnels du patrimoine. « Les CGP doivent s'emparer de cette réforme avec ce qu'a déjà apporté la Loi PACTE. C'est-à-dire, faire de la pédagogie financière en direction des particuliers notamment sur l'assouplissement des produits d'épargne salariale », explique Stéphane Fantuz, Président de la CNCEF Patrimoine. 

Une douzaine de questions aux CGP

Le sondage comportera une douzaine de questions. Il pourra être renseigné en ligne, via des tablettes que la Chambre mettra à disposition de ses membres, et plus généralement de tous les professionnels qui souhaitent s'exprimer sur le sujet. « Une fois de plus, nous nous inscrivons dans la proximité avec les acteurs de la gestion de patrimoine », insiste le Président. 

La consultation aborde en premier la perception des professionnels concernant les annonces gouvernementales. Puis, les préconisations et conseils qu'ils adresseraient à leurs clients, particuliers et professionnels. Enfin, les outils pédagogiques et de communication dont ils souhaiteraient bénéficier, pour comprendre la réforme et pour l'expliquer au client. Les résultats seront communiqués aux participants et aux pouvoirs publics. 

Lire (2 min.)

Le Bitcoin : la nouvelle ruée vers l’or ?

Stéphane Monier
À l'heure du resserrement des politiques monétaires par les principales banques centrales, nous pensons que les investisseurs devraient scruter la crypto-monnaie avec prudence.
Lire (5 min.)