Olivier de Berranger

Directeur de la gestion d'actifs et Directeur Général Délégué chez LFDE

Marchés financiers : du cygne noir au serpent de mer ?

Olivier de Berranger
En Chine, le coronavirus perturbe toujours l'activité. L'épidémie semble toutefois sous contrôle, ce qui a suffit pour entraîner le rebond des marchés d'actifs risqués. Le bilan de la saison des résultats d'entreprises reste toutefois mitigé. Faut-il s'attendre à une reprise de la volatilité sur les marchés ? Les explications d'Olivier de Berranger, Directeur de la gestion d'actifs et Directeur Général Délégué chez LFDE.
Lire (4 min.)

Marchés actions : exubérance rationnelle

Olivier de Berranger
Comment reconnaître la formation d'une bulle financière sur les marchés ? Les investisseurs sont-ils actuellement confrontés à une « exubérance irrationnelle » ?
Lire (4 min.)

Chine : la peur du coronavirus

Olivier de Berranger
Cette semaine, l'épidémie de coronavirus en Chine propage l'inquiétude sur les marchés financiers. Quelles sont les conséquences économiques réelles de l'épidémie ? Quel rôle les banques centrales peuvent-elles jouer ? La baisse des marchés va-t-elle se poursuivre ce mois-ci ?
Lire (5 min.)

Zone euro : inflation 2 % et 2 degrés

Olivier de Berranger
En 1980, Karl Otto Pöhl, alors Président de la Bundesbank, déclarait « l’inflation c’est comme la pâte de dentifrice : une fois qu’elle est sortie du tube, il est impossible de l’y faire rentrer ». 40 ans plus tard, dont 10 de vaines tentatives pour atteindre l’objectif d’une inflation de la zone euro de 2 %, ces propos semblent surannés.
Lire (3 min.)

Consultim Groupe renforce ses équipes dirigeantes

Consultim Groupe — spécialiste de l’immobilier d’investissement depuis 25 ans — annonce ce mardi 25 février le renforcement de son équipe dirigeante. La société nomme Salwa Nadir (35 ans) au poste de directrice générale, et Thibault Garçonnat (39 ans) à celui de directeur du référencement. Benjamin Nicaise, président-fondateur du Groupe, déclare que ce renforcement « va consolider notre développement sur l’ensemble du spectre de l’investissement et créer de nouvelles activités en 2020 ».

Focus sur le parcours de Salwa Nadir

Salwa Nadir

Diplômée de NEOMA Business School, Salwa Nadir est nommée directrice générale du Groupe Consultim. Elle débute sa carrière au sein de PricewaterhouseCoopers (PWC) Transaction Services avant de rejoindre Clearwater international, banque d’affaires indépendante à Paris en tant que directrice.

Elle y conçoit et met en œuvre des stratégies portant sur des problématiques de fusions et acquisitions, de levées de fonds ou de financements. En qualité de directrice générale Consultim Groupe aux côtés d’Edouard Fourniau, Salwa Nadir veillera à mettre en œuvre la stratégie du groupe, à renforcer les synergies et développer ses nouvelles activités.

Focus sur le parcours de Thibault Garçonnat

Thibault Garçonnat

Diplômé de l’INSA Lyon, Thibault Garçonnat est nommé directeur du référencement de Consultim Groupe. Il débute sa carrière chez Bouygues Construction avant de rejoindre le cabinet BearingPoint en tant que consultant en stratégie immobilière.

En 2015 après une expérience entrepreneuriale, Thibault Garçonnat rejoint JLL où il crée le département de conseil en asset management immobilier, qui accompagne promoteurs, propriétaires et investisseurs. Thibault dispose d’une équipe désormais régionalisée, composée de 7 experts de l’immobilier, pour répondre plus précisément aux particularités du secteur.

Lire (2 min.)

Autorégulation du courtage : la CNCEF écrit à la Majorité LREM

Stéphane Fantuz, Président de la CNCEF Assurance, et Christelle Molin-Mabille, Présidente de la CNCEF Crédit, annoncent ce mardi 25 février qu'ils viennent d’écrire à Richard Ferrand, Président de l’Assemblée Nationale, à Marc Fesneau, Ministre des Relations avec le Parlement et à Gilles Le Gendre, Président du Groupe LREM à l’Assemblée Nationale. 

Dans un courrier adressé vendredi dernier, les deux associations rappellent leur soutien à la proposition de loi sur l’autorégulation du courtage d’assurance et du courtage IOBSP. Elles demandent aux trois hommes politiques — qui composent l’agenda et l’ordre du jour de l’Assemblée Nationale — d'inscrire rapidement ce texte, déposé en janvier dernier par Valérie Faure-Muntian, députée de la Loire et rapporteur de la loi.

Une autorégulation pour 2021 ? 

Pour répondre aux obligations et préparer les professionnels à une autorégulation en vigueur pour le 1er janvier 2021, les deux associations préconisent que la représentation nationale puisse débuter l’examen de la réforme d’ici avant l’été. 

Stéphane Fantuz et Christelle Molin-Mabille soulignent enfin que cette réforme est appelée par les professionnels eux-mêmes ; le but étant de répondre notamment au fort besoin d’accompagnement qu’ils expriment. Et en même temps, à une plus grande pédagogie et protection en direction des consommateurs. 

Lire (2 min.)

Etats-Unis : Pyrrhus 1 – Chine 0

Olivier de Berranger
Les marchés américains et chinois comptent parmi les plus haussiers depuis le début de l’année. Et pour cause : annoncé comme un cadeau de Noël le 13 décembre dernier, l’accord commercial tant attendu entre la Chine et les Etats-Unis a été signé mardi 15 janvier ! Il libère les marchés d’une incertitude qui a marqué l’année entière.
Lire (5 min.)

Marchés 2019 : 20/20

Olivier de Berranger
Vingt sur vingt, c’est la note que l’on pourrait attribuer aux marchés financiers en 2019. Après une année 2018 calamiteuse, le dernier millésime présente un profil plus séduisant. Les explications d'Olivier de Berranger, Directeur Général Délégué en charge de la gestion d'actifs chez La Financière de l'Echiquier (LFDE).
Lire (3 min.)

Marchés financiers : l’inflation, perdue de vue ?

Olivier de Berranger
L'inflation se fait très discrète sur les marchés financiers. Le marché obligataire semble l'avoir perdue de vue, avec près de 50 % du stock d'emprunts européens qui délivre un taux de rendement négatif. Les investisseurs doivent-ils écarter un possible retour de l'inflation ? Olivier de Berranger, Directeur Général Délégué chez LFDE, partage son analyse.
Lire (4 min.)

Sous les pavés, la dette

Olivier de Berranger
164 000 Mds $ : c’est le nouveau record atteint fin 2016 par la dette mondiale totale d’après le FMI. Cet Everest de dettes, c’est 225% du PIB mondial et 12 points de plus qu’en 2009. Les stigmates de la crise financière de 2008 sont encore bien présents dans les comptes publics et les nouvelles perspectives de croissance relancent l’appétit du secteur privé pour le levier financier.
Lire (3 min.)

Generali France recrute un Chef de Région Ile-de-France grand courtage et courtage spécialisé

Generali France — filiale française de l’assureur Generali — annonce ce mardi 25 février le recrutement d’un Chef de Région Ile-de-France grand courtage et courtage spécialisé. Dans le cadre de ses nouvelles fonctions, Charles Philippe Mourgues (41 ans) sera rattaché à Nicolas Pages, Directeur du Développement Courtage collectives. Focus sur le parcours Charles Philippe Mourgues […]

Generali France — filiale française de l'assureur Generali — annonce ce mardi 25 février le recrutement d'un Chef de Région Ile-de-France grand courtage et courtage spécialisé. Dans le cadre de ses nouvelles fonctions, Charles Philippe Mourgues (41 ans) sera rattaché à Nicolas Pages, Directeur du Développement Courtage collectives.

Focus sur le parcours Charles Philippe Mourgues

Charles Philippe Mourgues

Charles Philippe Mourgues est diplômé d’un DEA en Droit communautaire & européen de l’Université de la Sorbonne (Paris I). Il est également titulaire d’un Master 2 en Administration des Entreprises de l’Institut d’Administration des Entreprises (Paris) et d’un Master 2 en Gestion des Ressources Humaines du Conservatoire National des Arts & Métiers (Paris).

Charles Philippe Mourgues débute sa carrière en 2004, au sein du groupe Henner en tant que chargé de clientèle confirmé. En 2009, il rejoint Mercer (Marsh & McLennan Companies), en qualité de Consultant Senior. En 2012, il intègre la société Siaci Saint honoré au poste de Directeur du Département Commercial Vie.

En 2017, il occupe successivement chez Aon, le poste de Incoming Business Manager puis, en 2018, le poste de Directeur adjoint activité Santé & Prévoyance. Il intervient par ailleurs en tant qu’enseignant vacataire sur des thématiques liées aux avantages sociaux en entreprise dans divers cursus de RH et C&B — politique de rémunération et d’avantages sociaux des salariés d’une entreprise — à l’IAE de Paris-Dauphine.

Lire (2 min.)

Hauts-de-France : Keys REIM acquiert 5 547 m² en immobilier de bureaux

Keys REIM — société française de gestion de portefeuille — annonce ce mardi 25 janvier l'acquisition d’un ensemble immobilier de bureaux de 5 547 m². L'opération a été menée pour le compte de l'un des fonds de Keys REIM, auprès de sociétés civiles de placement immobilier (SCPI) gérées par La Française Real Estate Managers (REM).

Dans cette opération, Keys REIM était assistée par l’Etude Fontaine, Roussel & Associés (Me Jacobsoone) et le vendeur par Graf Notaires, (Me Cartier). La transaction a été réalisée par Arrow Immobilier dans le cadre d’un mandat co-exclusif Arthur Loyd. Le financement de l’opération a été assuré par la Caisse d’Epargne Haut de France.

Vers quatre immeubles neufs

L'actif se situe dans le secteur de la Pilaterie à Wasquehal, dans l’agglomération lilloise (Nord). Il fera l’objet d’un nouveau développement, qui devrait aboutir à la construction de plus de 15 500 m² de surface utile. Proche du Business Pôle Les Prés, l'ensemble bénéficie d’une bonne accessibilité en transports en commun (métro, bus) et d’une bonne desserte routière, à proximité immédiate de l’autoroute A22.

L’ensemble immobilier présente une surface locative de 5 547 m², répartis sur trois immeubles en RDC, R+1 ou R+2, avec des plateaux traversants, allant de 450 à plus de 1 000 m². Cette acquisition permet d’envisager le redéveloppement de l’ensemble immobilier, en partenariat avec le promoteur Nacarat, aboutissant à la construction de plus de 15 500 m² de surface utile, répartis sur 4 immeubles neufs.

Une opération en deux phases

Cette acquisition permet à Keys REIM de prendre position au sein d’une zone en cours de tertiarisation avec tous les fondamentaux nécessaires. Le redéveloppement envisagé confirme la capacité de Keys REIM de se positionner sur des opérations d’envergure à forte valeur ajoutée. L'opération se déroulera en deux phases :

  • une première phase portera sur les parties actuellement vacantes, dont les travaux devraient démarrer d'ici 18 mois, permettant de développer environ 10 000 m² de bureaux ;
  • une seconde phase, après la libération du bâtiment actuellement loué à 100%, permettra de développer une offre d’environ 5 500 m² de bureaux, adaptés aux nouvelles exigences en matière d'organisation de l'environnement de travail.
Lire (2 min.)