Karamo Kaba - Ecofi Investissements

Directeur des études économiques

Reprise : les enquêtes économiques dopent les marchés

Karamo Kaba
La levée des mesures de confinement se répercute dans les enquêtes économiques. Cette euphorie boursière va-t-elle se vérifier à long terme ?L'éclairage de Karamo Kaba, Directeur des études économiques chez Ecofi Investissements.
Lire (4 min.)

Croissance mondiale : divergence de perception entre le FMI et la BCE

Karamo Kaba
La crise économique liée au Covid-19 pèse sur la progression du PIB mondial. Pourtant, les prévisions de la Banque centrale européenne (BCE) s'avèrent plus optimistes que celles du Fonds monétaire international (FMI). Quels sont les facteurs qui expliquent cette différence de perception ? Quelles directions les places financières vont-elles suivre ?
Lire (5 min.)

Marchés financiers : les enquêtes continuent de s’améliorer

Karamo Kaba
Après le confinement lié à la crise du coronavirus, l'activité économique retrouve des couleurs. Dans ce scénario de reprise lente, quelles perspectives pour le marché de l'emploi ? Quelles sont les répercutions macroéconomiques de la consommation des ménages ? Les explications de Karamo Kaba, Directeur des études économiques chez Ecofi Investissements.
Lire (4 min.)

Reprise : le scénario en « V » fortement compromis

Karamo Kaba
La relance de l'activité économique après la crise sanitaire du Covid-19 s'annonce moins rapide que prévu. Les prévisions macroéconomiques écartent le scénario d'une reprise en « V », qui alimentait l'optimisme des investisseurs. Quelles perspectives se dessinent désormais pour les marchés financiers ? Karamo Kaba, Directeur des études économiques chez Ecofi Investissements.
Lire (4 min.)

Acquisition : Cyrus Conseil rachète V2A Patrimoine

Cyrus Conseil — cabinet de conseil en gestion de patrimoine — annonce ce mercredi 8 juillet l'acquisition de V2A Patrimoine. Ce cabinet de gestion de patrimoine a été créé en 2005 par Fabien Annet. Présent Nantes (Loire-Atlantique) et à Vannes (Morbihan), V2A Patrimoine détient un encours de 130 M€ et regroupe une équipe de 6 personnes.

Ce rachat porte sur 100 % du capital. Une partie du prix d’acquisition sera payé par échange de titres du Groupe Cyrus. A l’issue de cette opération, Fabien Annet, Bertrand Vigier et Bertrand Ziller deviendront associés du holding et continueront à exercer leur métier au sein de Cyrus.

Croissance externe de Cyrus

Cette opération permet de renforcer la présence de Cyrus dans la région Ouest en complément du bureau de Rennes (Ile-et-Vilaine) piloté par Christian Pierre. Avec cette opération, Cyrus compte désormais 14 implantations en France. Le Groupe accentue ainsi la proximité des équipes auprès de ses clients.

Cette acquisition s’inscrit dans la politique de croissance externe et de développement du Groupe Cyrus. Les clients de V2A Patrimoine vont bénéficier de l’offre élargie de services et de produits de Cyrus, tout en préservant la relation de proximité avec leurs conseillers habituels.

Lire (1 min.)

FCP : le fonds Kilimandjaro change de gestionnaire

Placium — cabinet de conseil en gestion de patrimoine — annonce ce lundi 6 juillet avoir confié la gestion du fonds « Kilimandjaro » à la société de gestion Auris Gestion, dans le cadre de son activité d’asset management proposée sous la marque « Salamandre by Auris Gestion ». Ce changement est entré en vigueur le 15 juin dernier. […]

Placium — cabinet de conseil en gestion de patrimoine — annonce ce lundi 6 juillet avoir confié la gestion du fonds « Kilimandjaro » à la société de gestion Auris Gestion, dans le cadre de son activité d’asset management proposée sous la marque « Salamandre by Auris Gestion ». Ce changement est entré en vigueur le 15 juin dernier.

Créé en 2017, « Kilimandjaro » est un FCP à vocation patrimoniale. Il vise à répondre aux besoins d’une majorité des clients du cabinet, qui souhaitent valoriser leur capital à long terme en conservant un niveau de risque maîtrisé. Désormais, une équipe de 10 gérants financiers — encadrés par 3 risk managers — est déployée au bénéfice du fonds « Kilimandjaro », sous l’étroite supervision du cabinet.

Pourquoi ce changement ?

Dans un contexte de marché post Covid — marqué par le début d'une récession économique — le cabinet a souhaité recourir à une société de gestion plus flexible, afin de préserver les intérêts des clients. Ce changement permet de diversifier les classes d’actifs utilisables, avec des solutions d’investissement en architecture ouverte, des contrats financiers sur indices de marchés ou à des ETF (trackers ou fonds indiciels cotés).

De quoi modifier l’exposition du fonds et réduire les coûts indirects. Cette adaptation progressive du fonds « Kilimandjaro » permet de servir les intérêts des clients dans la durée et de répondre aux défis d’allocation — risques et opportunités. Le fonds est disponible chez Cardif, AEP, Nortia, Generali et SwissLife. Il est éligible à l’assurance vie, aux contrats de capitalisation et contrats de retraite.

Lire (2 min.)

Etats-Unis : début de la remontada de l’emploi ?

Karamo Kaba
Les embauches nettes aux Etats-Unis enregistrent un rebond au mois de mai. Cette nouvelle redonne confiance aux investisseurs. Comment analyser cette décrue du chômage ? Faut-il y voir le signe d'une fin rapide de la récession provoquée par le coronavirus ? Les explications de Karamo Kaba, Directeur des études économiques chez Ecofi Investissements.
Lire (4 min.)

Marchés financiers : la fin d’un tabou

Karamo Kaba
La crise économique du Covid-19 pèse sur le marché de l'emploi, mais les marchés financiers gardent un certain optimisme. Comment la prise de risque des investisseurs influence-t-elle la bourse ? Quelles sont les perspectives pour les semaines à venir ? Les explications de Karamo Kaba, Directeur des études économiques chez Ecofi Investissements.
Lire (4 min.)

Marchés financiers : un déconfinement loin d’enchanter

Karamo Kaba
Le déconfinement annonce le retour de l'activité, mais pas le rebond en « V » que certains investisseurs espéraient. Comment s'adapter à une crise économique au long cours ? Karamo Kaba, Directeur des études économiques chez Ecofi Investissements, partage son analyse.
Lire (4 min.)

Marchés financiers : extraordinaire incertitude

Karamo Kaba
Malgré la forte hausse du chômage, l'optimisme domine les marchés financiers. Le soutien massif des banques centrales suffira-t-il à relancer l'économie, à l'heure du début du déconfinement ? Karamo Kaba, Directeur des études économiques chez Ecofi Investissements, partage son analyse.
Lire (5 min.)

ODDO BHF Secondaries Fund lève 358 millions d’euros sur sa stratégie secondaire

ODDO BHF Private Equity — filiale du groupe financier franco-allemand ODDO BHF — annonce ce mercredi 8 juillet le dernier closing du fonds « ODDO BHF Secondaries Fund ». Cette opération porte à 358 millions d’euros le montant levé sur sa stratégie secondaire — au travers des produits FCPR ODDO BHF Secondaries Opportunities, « ODDO BHF Secondaries Fund » et un fonds dédié à des clients institutionnels

Les engagements du fonds témoignent de la confiance des investisseurs historiques de ODDO BHF Private Equity, ainsi que de l’arrivée de nouveaux partenaires. Cette levée porte les capitaux gérés par ODDO BHF Private Equity à plus de 2,3 milliards d’euros — en termes de capitaux engagés. Elle renforce les capacités du groupe ODDO BHF sur ses développements clés dans le domaine des Private Assets.

Transactions secondaires

« ODDO BHF Secondaries Fund » est un Fonds global, qui privilégie le segment des transactions secondaires de 5 à 50 millions d’euros. Il vise le rachat d’actifs matures générateurs de flux de trésorerie, qui présentent un fort potentiel de création de valeur.

« ODDO BHF Secondaries Fund » a capitalisé sur les compétences de l’équipe et les capacités de sourcing étendues du groupe ODDO BHF, ce qui lui a déjà permis de réaliser huit transactions sur des actifs européens et américains pour près de 80 millions d’euros.

Opportunités d'investissement

« Nous sommes convaincus que le marché secondaire du Private Equity restera source de nouvelles opportunités pour ODDO BHF Private Equity. Nos vingt ans d'expérience sur le segment du capital-investissement des sociétés de taille intermédiaire sont un atout majeur qui nous permettra de faire profiter nos investisseurs des opportunités d’investissement intéressantes », indique Jérôme Marie, co-gérant du Fonds.

« Nous estimons que dans l’environnement actuel, notre stratégie secondaire est bien positionnée pour saisir de nouvelles opportunités et investir dans des actifs potentiellement performants. Le succès de notre levée de Fonds confirme notre statut de spécialiste sur ce marché et constitue une première étape réussie dans le déploiement de notre offre en Private Assets », conclut Nicolas Chaput, président de ODDO BHF Private Equity.

Lire (2 min.)

SCPI Primovie : Allemagne, Primonial REIM achète huit établissements pour seniors

Primonial REIM — société de gestion de portefeuille, spécialiste du marché immobilier — annonce ce mercredi 8 juillet avoir finalisé, pour le compte de sa SCPI Primovie, l’acquisition en sale and leaseback de huit établissements pour seniors en Allemagne, cédés par le groupe Dana-Sarec pour un montant total de près de 145 millions d’euros DI.

Primonial REIM a été conseillé dans le cadre de cette acquisition par Clifford Chance (Fabian Böhm) pour la partie juridique, fiscale et autorités de la concurrence, JLL pour la partie technique, et accompagné par Finvio (Martin Hoffmann) et eRE pour la partie commerciale.

Un portefeuille de 900 lits

L'Allemagne représente le premier pays européen le plus peuplé — avec un déficit estimé à 300 000 lits pour les seniors. Les actifs acquis par Primonial REIM se situent en Basse-Saxe et au Schleswig-Holstein. Ils bénéficient de localisations diversifiées et qualitatives : trois d'entre eux sont à Hanovre, troisième plus grande ville du Nord du pays, et dans sa proche banlieue.

Une grande partie des actifs ont été réalisés par le groupe Dana-Sarec. Le portefeuille développe une surface totale de plus de 52 000 m². Il compte 6 maisons de retraite médicalisées, 1 résidence seniors et 1 établissement mixte — qui proposent au total près de 900 lits et 163 unités. L'ensemble offre ainsi une bonne complémentarité de l’offre de services.

Partenariat avec le locataire

« Cette acquisition s’inscrit dans la stratégie de Primonial REIM, en tant qu’acteur majeur de la santé en Europe, de poursuivre activement ses investissements dans cette classe d’actifs, basés notamment sur une relation solide de partenariat avec ses locataires exploitants sur le long terme », Grégory Frapet, Président du Directoire de Primonial REIM.

Les établissements sont loués à 100 % pour une durée de 20 ans fermes à l’opérateur régional Dana-Sarec. Fondé il y a 25 ans, cet exploitant privé allemand s'est spécialisé dans les maisons de retraite et des résidences assistées. Il exploite 19 établissements pour 1 600 places de maison de retraite et appartements de résidences seniors, en Basse-Saxe et au Schleswig-Holstein.

Lire (2 min.)

Ingéniosité sans limite des banques centrales

Karamo Kaba
Depuis mi-mars, le sentiment s’est nettement amélioré sur les marchés financiers. Ce regain d’optimisme est à mettre au crédit des gouvernements et des banques centrales qui ont déployé tout un ensemble d’outils, habituels ou nouveaux, pour amortir les effets du Covid-19. Cette pause économique devrait être suffisante pour sauver des vies mais elle n'évitera pas une récession dont l’ampleur s’annonce inédite. Cela nous a conduit à réviser drastiquement nos prévisions pour la croissance mondiale qui devrait ressortir à -4% en 2020. Les conditions d’un rebond en 2021 sont en place, pour peu que les autorités respectent leurs engagements et que le protectionnisme s’estompe.
Lire (2 min.)