Hervé Goulletquer

Banque du Japon : avant tout garder le cap

Hervé Goulletquer
Entre les 20 et 27 juillet, le taux d’Etat japonais à 10 ans était passé de 0,035% à 0,1040%. Le mouvement avait été pointé comme une des explications à la hausse des taux longs observés aux Etats-Unis et en Europe.
Lire (3 min.)

Rencontre Juncker – Trump : un moment important pour les marchés ?

Hervé Goulletquer
Vu du marché, ces derniers jours, il apparaissait clairement que les bonnes nouvelles devaient être recherchées plus du côté de la microéconomie (la saison de résultats devrait être bonne) que de la macroéconomie (une situation aujourd’hui satisfaisante saura-t-elle résister aux coups de boutoir protectionnistes de l’Administration Trump ?).
Lire (4 min.)

Environnement de marché : positif ou négatif ?

Hervé Goulletquer
Il y a sans doute deux façons de regarder à l’heure actuelle l’environnement des marchés : suivre de près le newsflow et les signaux de politique économique ou s’efforcer de prendre du recul pour repérer les tendances de fond et tenter de peser le risque d’inflexion.
Lire (4 min.)

Les États-Unis, entre calme et tempête

Hervé Goulletquer
Ce matin les marchés d’actions en Asie se maintiennent sur la trajectoire positive dessinée aux États-Unis en fin de semaine dernière.
Lire (3 min.)

Crystal Partenaires devient Finaveo Partenaires

Cette opération marque l’ambition de ce nouvel ensemble de renforcer sa position d’acteur de référence sur le marché des services aux professionnels du conseil en investissement d’exercice libéral.

C’est aussi l’entrée de Finaveo dans une nouvelle phase de son développement avec une offre de services élargie et de nouvelles fonctionnalités pour ses utilisateurs. Dès ce mois-ci, les partenaires et clients de Finaveo auront accès à de nouveaux services.

Une accélération du développement digital

Le développement digital, qui est au cœur du succès de Finaveo, connaîtra une accélération significative dès les prochains mois. A titre d’exemple, la souscription de produits structurés en 100 % digital viendra très prochainement enrichir l’offre de services actuelle.

Sisouphan Tran, professionnel bien connu des conseillers en gestion de patrimoine, prend en charge dès à présent la direction opérationnelle de Finaveo Partenaires en qualité de Directeur Général Délégué.

Lire (1 min.)

BNP Paribas annonce le recrutement d’un stratégiste senior multi-actifs

Maximilian Moldaschl a rejoint l'équipe MAQS en septembre 2018 . Il supervise l’ensemble des communications et des publications réalisées sur les sujets multi-actifs, et s'occupe également de l’amélioration de la qualité de la recherche stratégique et thématique sur toutes les classes d’actifs et de l’intégration des recherches fondamentales, techniques et quantitatives au processus décisionnel.

De nationalité autrichienne, Maximilian Moldaschl est diplômé d’un Master en Ingénierie Aéronautique de l’Imperial College de Londres

Une expérience reconnue dans la recherche multi-actifs

Maximilian Moldaschl a contribué à de nombreuses recherches académiques dans ce domaine. Avant de rejoindre l’équipe Recherche et Stratégie de BNPP AM, il occupait le poste de directeur de la Stratégie Global Macro & Allocation d’actifs au sein de Citygroup Global Markets à Londres, société qu’il a intégrée en 2009. Dans ce rôle, il était notamment chargé d’études de marché sur toutes les classes d’actifs, d’identification d’idées commerciales, de l’allocation d’actifs et de la modélisation de portefeuille.

Guillermo Felices, responsable Recherche et Stratégie au sein du pôle de gestion MAQS de BNP Paribas Asset Management, a indiqué : « Maximilian Moldaschl possède une expérience éprouvée en matière d’études de marché sur plusieurs classes d’actifs et vient ainsi renforcer notre expertise et nos capacités de recherche au sein de l’équipe Multi-Actifs de MAQS. Nous sommes très heureux de l'accueillir au sein de BNP Paribas Asset Management. »

Lire (2 min.)

Où va la croissance ?

Hervé Goulletquer
La question centrale qui taraude les marchés est de savoir comment toutes ces remises en cause de la logique de l’intégration économique (qu’il s’agisse de commerce mondial ou d’Europe) vont peser sur le tempo de la croissance. D’où l’intérêt aujourd’hui élevé pour les indicateurs avancés et les enquêtes de conjoncture.
Lire (3 min.)

Guerre commerciale : bravades américaines et réalités chinoises

Hervé Goulletquer
Les investisseurs et les opérateurs s’interrogent sur la politique commerciale du Président Trump.
Lire (4 min.)

Les mots et les chiffres de la FED

Hervé Goulletquer
Le marché paraît plutôt avoir considéré que la Fed, la banque centrale américaine, a été un peu plus « dure » que prévue au sortir de son comité de politique monétaire (FOMC).
Lire (3 min.)

Histoire de taux

Hervé Goulletquer
Le marché des titres d’Etat retient l’attention, avec un taux américain à 10 ans au-dessus de 3,10% et un écart entre taux à 10 ans italien et allemand qui a augmenté de près de 20pdb au cours de la séance d’hier pour atteindre 149pdb.
Lire (5 min.)

Gaspal Gestion accueille Albin Molines au poste de Responsable de la Distribution

Albin Molines, 30 ans, travaillera aux côtés de Christian Ginolhac, Président, en effectuant la promotion de l’ensemble de la gamme. Au contact de la clientèle distribution depuis 8 ans, son arrivée fait suite au renforcement des équipes débutée avec l’arrivée de Cédric Besson, en janvier 2018 comme gérant et conseiller du Président.

Albin Molines est titulaire d’un Master en Gestion de Patrimoine (Groupe INSEEC Paris). Après une première expérience en banque de détail puis dans un cabinet de gestion de patrimoine, il débute sa carrière dans l’asset management en 2011 chez Mandarine Gestion en tant qu’assistant commercial. Albin Molines rejoint ensuite Sanso IS comme responsable de l’équipe commerciale. Cofondateur de Salamandre AM, il était responsable commercial chez Amilton AM avant de rejoindre Gaspal Gestion.

Albin Molines est responsable du déploiement commercial de l’offre de Gaspal Gestion auprès des CGP, Family Offices et multigérants. Christian Ginolhac, président de Gaspal Gestion, déclare : « Albin nous apporte sa connaissance des acteurs du secteur de la distribution et de leurs besoins. Son arrivée nous conforte dans notre objectif de faire croitre notre encours en gestion d’actifs en s’appuyant notamment sur ce nouveau segment de clientèle. »

Depuis la création de Gaspal Gestion, les encours sous gestion ont connu une croissance régulière pour dépasser 600 millions d’euros, dont les deux-tiers pour une clientèle institutionnelle. Gaspal Gestion veille à générer des performances et à maîtriser les risques. Son objectif de gestion asymétrique consiste à capter l’essentiel de la hausse des marchés tout en ne subissant qu’une partie de la baisse, gage de performance sur la durée.

La gamme de Gaspal Gestion se décline autour de 6 stratégies de gestion, couvrant les principales classes d’actifs, de la trésorerie, aux actions européennes (dividendes en croissance et situations spéciales) en passant par les convertibles et la gestion flexible diversifiée. Gaspal Gestion met notamment l'accent sur la liquidité et la diversification des portefeuilles.


Lire (2 min.)

La CNCEF nomme une Déléguée Générale Adjointe

Christelle Mouchon a débuté ses fonctions au sein d'une institution de prévoyance « Identités Mutuelle », dans le domaine de la gestion/production et développement pendant 7 ans. Elle a ensuite rejoint l'Orias en qualité de gestionnaire début 2010.

Lors de la création du registre unique en 2013, elle a pris en charge la responsabilité de l'équipe gestion. L'Orias comptait alors au 31 décembre 2017, 58 357 intermédiaires.

Christelle accompagnera le développement de la CNCEF dans la création d'une association d'intermédiaires d'assurance, dans le cadre de l'autorégulation des courtiers en assurance.

Vous aimerez aussi

https://www.lecourrierfinancier.fr/patrimoine/article/cncef-lance-lacademie-experts-financiers-11475
Lire (2 min.)

Relations commerciales : escarmouches plus que guerre ouverte

Hervé Goulletquer
Le marché continue de s’interroger sur la politique commerciale des États-Unis. Avec cette impression que c’est en fait toute leur politique étrangère qui est en train de se durcir. John Bolton, dans le passé proche des néo-conservateurs, favorable à l’invasion de l’Irak, ne vient-il pas d’être nommé conseiller à la sécurité nationale ?
Lire (3 min.)