Hervé Goulletquer

Histoire de taux

Hervé Goulletquer
Le marché des titres d’Etat retient l’attention, avec un taux américain à 10 ans au-dessus de 3,10% et un écart entre taux à 10 ans italien et allemand qui a augmenté de près de 20pdb au cours de la séance d’hier pour atteindre 149pdb.
Lire (5 min.)

Relations commerciales : escarmouches plus que guerre ouverte

Hervé Goulletquer
Le marché continue de s’interroger sur la politique commerciale des États-Unis. Avec cette impression que c’est en fait toute leur politique étrangère qui est en train de se durcir. John Bolton, dans le passé proche des néo-conservateurs, favorable à l’invasion de l’Irak, ne vient-il pas d’être nommé conseiller à la sécurité nationale ?
Lire (3 min.)

États-Unis : jusqu’ici tout va bien

Hervé Goulletquer
Les bons indicateurs économiques américains actuels vont-ils perdurer face à la nouvelle tendance protectionniste voulue par Donald Trump?
Lire (3 min.)

Les élections italiennes déjà oubliées par le marché…

Hervé Goulletquer
Point de marché : étonnant ! Après les résultats décevants des élections italiennes le marché a réagi lundi comme attendu : les taux italiens se sont écartés de 4,1 points de bases des taux allemands et le MIB a sous-performé (­0,42% contre +0,83 pour l’Euro Stoxx). Des réactions qui restent néanmoins très modestes.
Lire (1 min.)

La SCPI PFO acquiert un portefeuille de commerces en région parisienne

L'acquisition, composée de 4 bâtiments, représente une surface de 6 613 m² et comprend un ensemble de places de stationnement en extérieur situées devant chacun des bâtiments.

Situé au sein de la ZAC de la Haie Passart à Brie-Comte-Robert (77), le long de la francilienne, cet ensemble de commerces bénéficie d’une excellente visibilité depuis la route desservant la zone. Ces bâtiments sont loués dans leur intégralité à diverses enseignes nationales (Optical Center, Cuisine Schmidt, La Halle…). Ils bénéficient du dynamisme de la zone apporté par un Hyper U de 6 000 m².

Cette acquisition renforce la diversification de la SCPI PFO sur les actifs de commerces et s’inscrit ainsi parfaitement dans la stratégie du fonds

Dans cette transaction, PERIAL Asset Management était accompagné par l’étude France HOANG. Cette opération a été réalisée par l’intermédiaire de la société « DUGUE ».

Lire (1 min.)

Eres : nouveau directeur commercial

Agé de 36 ans, Mathieu Chauvin est titulaire d'un Master de management commercial. Il a débuté sa carrière dans le réseau du Crédit du Nord. Ensuite, il est devenu Responsable du service aux entreprises chez Generali Epargne Salariale, avant de rejoindre Eres dès sa création en 2005 et de prendre la tête de l'équipe de développement des ventes en charge des activités de conseil et d'accompagnement des PME ETI et grandes entreprises. Avec ses nouvelles fonctions, Mathieu étend le périmètre de son intervention aux activités de distribution auprès des partenaires (conseillers en gestion de patrimoine indépendants, courtiers, agents généraux, experts-comptables) réunissant ainsi l'ensemble des activités commerciales d'Eres.
Lire (1 min.)

Un train (de mesures de politique économique) peut en cacher un autre !

Hervé Goulletquer
Powell et la politique monétaire ou Trump et la politique commerciale ? Faites vos jeux, rien ne va plus !
Lire (4 min.)

Un Powell plus dialectique que considéré par le marché

Hervé Goulletquer
Comme c’est souvent le cas, l’être humain entend ce qu’il s’est préparé à entendre. Cela a sans doute été le cas une fois encore sur les marchés, suite à l’audition de Jay Powell, le nouveau Chairman of the Board de la Fed devant une commission de la Chambre des représentants.
Lire (3 min.)

IFO / BCE / FMI / GroKO / Italie : Tutti Frutti

Hervé Goulletquer
Mettons en perspectives différents éléments récents (l’indice IFO allemand de février après l’enquête PMI de la Zone Euro pour le même mois, le compte-rendu du Conseil des gouverneurs de la BCE de janvier dernier et la publication d’une étude du FMI sur le besoin d’une Union budgétaire pour la Zone Euro) ou à venir très vite (le 4 mars prochain, l’élection législative italienne et le résultat de la consultation des militants du SPD allemand sur la grande coalition de gouvernement avec la CDU/CSU ).
Lire (3 min.)

Le panorama politique européen en mouvement

Hervé Goulletquer
Avec la fermeture des marchés américains et chinois, la planète financière a marché au ralenti lundi. Ainsi le volume des transactions sur les actions européennes (référence : Stoxx 600) a été de moitié inférieure à la moyenne mesurée sur les 30 séances précédentes. Après la belle semaine passée, l’ambiance a été plus réservée, avec des baisses côté actions et un peu de hausse côté actions. Le repli s'est poursuit mardi sur les bourses asiatiques.
Lire (3 min.)

21 Centrale Partners renforce son équipe

Forte d’une expérience de plus de dix ans en capital-investissement principalement au sein d’un Fonds international de capital-développement et LBO, Dorothée rejoint une équipe d’investissement déjà composée de huit professionnels expérimentés. En tant que membre senior de l’équipe d’investissement, Dorothée participera au sourcing, à la gestion des investissements ainsi qu’à l’accompagnement des participations de la société de gestion. Son arrivée vient consolider une équipe qui a récemment accueilli deux nouveaux talents avec l’arrivée de Tracy Tran (KPMG) mi-2017 et de Cyriac Schmit (Accuracy) début 2018, tous deux en tant que Chargés d’affaires.
Lire (1 min.)

Groupama renforce son équipe ESG

Jusqu’ici Directrice de la Recherche chez Groupama AM, Marie-Pierre Peillon est nommée Directrice de la Recherche et de la Stratégie ESG. Dans ses nouvelles fonctions, Marie-Pierre aura la responsabilité de la stratégie ESG de Groupama AM dans toutes ses composantes. Marie-Pierre Peillon a commencé sa carrière en tant qu’analyste financier en 1986 chez Concorde Finance, filiale de la Banque Worms. En 1989, elle rejoint le Groupe Viel comme intermédiaire sur les marchés de taux, puis comme chargée d’études sur les produits financiers. Elle intègre la compagnie d’assurance Gan en 1998 en tant qu’analyste crédit obligataire. En 2000, elle est chargée de développer le pôle d’analyse crédit et actions chez Groupama AM, puis à partir de 2003, d’intégrer l’analyse extra-financière à l’analyse financière. En 2012, Marie-Pierre est nommée Directrice de la Recherche, analyse économique, financière et extra-financière, ce pôle cherchant à intégrer l’approche macro-économique et micro. Marie-Pierre Peillon a été Présidente de la Société Française des Analystes Financiers (SFAF) de 2011 à 2014. En 2015, elle est nommée Présidente de la commission IR (Investissement Responsable) au sein de l'Association Française de gestion (AFG). Marie-Pierre est diplômée d’un doctorat en Sciences Economiques de l’Université Paris I -  Panthéon-Sorbonne et est diplômée de la SFAF. Aurélie de Barochez est nommée Responsable de l’intégration ESG. Sous la responsabilité de Marie-Pierre Peillon, Aurélie de Barochez sera en charge du pilotage de l’intégration transversale des critères d’analyse ESG à l’ensemble des gestions et de la conception d’outils et processus permettant ce déploiement. Aurélie de Barochez a débutésa carrière au poste d’analyste ISR chez Generali en 2011, puis chez Agicam. De 2012 à 2015, elle devient analyste, responsable de la labellisation des fonds ISR au sein de Novethic. Aurélie de Barochez a rejoint Groupama AM en 2015, comme analyste Financier et Extra-Financier, en charge du secteur de l’énergie et du pilier de l’Environnement. Elle a contribué à l’évolution de l’équipe d’analystes financiers vers un pôle d’intégration globale financier/extra-financier. Aurélie de Barochez est diplômée d’un Master en Management, Majeure Finance – Audencia Nantes et d’un Master en Droit International – Université de Paris II Panthéon Assas. Aurélie est également diplômée de la SFAF.
Lire (2 min.)

Bourse : il va falloir apprendre à vivre avec une volatilité plus élevée

Hervé Goulletquer
La bourse américaine a clôturé la séance d’hier en hausse (+1,74% pour le S&P 500). En Asie, ce matin, l’ouverture des bourses s’est faite à la hausse, mais les indices glissent depuis. A 08h00, le Japon a fini en territoire positif, mais la Chine est en baisse. On a envie de dire, même si évidemment le diagnostic appelle confirmation, que l’analyse d’une correction boursière, sur fond de valorisation généreuse et de positionnement parfois extrême et ne remettant pas en cause une tendance haussière, trouve ici une première confirmation.
Lire (3 min.)