Guy Marty - Pierrepapier.fr

Président Fondateur

Où va le monde ?

Guy Marty
Les taux, l’inflation, la guerre et la paix... Comment l'histoire économique peut-elle éclairer notre présent ? La faiblesse de l'inflation et les taux bas sont-ils vraiment une anomalie préoccupante ? Faut-il y voir une nouvelle tendance de fond ? Guy Marty, Président de PierrePapier.fr, partage son analyse de la situation macroéconomique mondiale dans son dernier billet.
Lire (1 min.)

Immobilier : vous avez dit sécurité ?

Guy Marty
Sait-on que la loi de 1948 fut une réforme intelligente, extraordinaire, inouïe à son époque ? Qu’elle a permis au marché immobilier de sortir d’une crise extrêmement grave ? Qu’elle a ouvert la voie à une fantastique hausse des prix ? Voici comment l’immobilier, pour beaucoup de Français, est devenu synonyme de sécurité.
Lire (2 min.)

Les Français et l’immobilier

Guy Marty
Les Français consacrent près de la moitié de leur épargne à l’immobilier, sous une forme ou une autre : achat de la résidence principale, investissement locatif, travaux d’amélioration, pierre papier. Les dirigeants politiques français s’en plaignent. L’appétence des français pour la pierre aurait pour résultat d’emmener l’épargne vers une « rente » bien inutile économiquement, et non vers les « investissements productifs ». Qui a raison ?
Lire (2 min.)

Les Banques Centrales vont sauver l’économie, si…

Guy Marty
Les taux d’intérêt ont encore baissé et sont désormais, nuls ou négatifs. Les mesures prises par les Banques Centrales ne parviennent pas à relancer l’économie. Cet article répond à trois questions : Comment a-t-on pu en arriver là ? Est-on sûr qu’il n’y a pas de solution ? Comment évolue l’immobilier dans cet environnement ? Dans cette partie où se joue le destin de l’économie, il existe toutefois un joker !
Lire (1 min.)

Partenariat : Jupiter prend une participation minoritaire dans NZS Capital

Jupiter Asset Management (AM) — société de gestion indépendante, cotée au Royaume-Uni — annonce ce mercredi 4 décembre sa prise de participation minoritaire dans la société d'investissement américaine NZS Capital, avec laquelle elle a conclu un partenariat stratégique à compter du premier trimestre 2020.

Focus sur NZS Capital

NZS Capital a été fondé par Brad Slingerlend et Brinton Johns, deux gérants de fonds qui ont travaillé ensemble chez Janus Capital durant 14 ans avant de se lancer à leur compte. Tous deux comptent de nombreuses années d'expérience dans la gestion de portefeuilles d'actions mondiales pour le compte d’investisseurs institutionnels et retail.

L’approche de NZS est plus complète qu’une simple stratégie ESG. Elle tient compte d’une définition plus vaste du concept d'obligation fiduciaire, qui génère une somme non nulle ou des résultats profitables à tous. C'est le cas pour les actionnaires, mais également pour toutes les parties prises en considération : les clients, les employés, la planète et la société.

Cibler les institutionnels

Jupiter AM interviendra comme distributeur exclusif pour les portefeuilles d’investissement mondiaux de NZS de style sans contrainte et à croissance. Ce partenariat consistera notamment à lancer les fonds communs de placement basés sur ces stratégies sous la marque Jupiter. La priorité sera de cibler les investisseurs institutionnels, notamment aux États-Unis, où Jupiter déploiera pour la première fois des ressources commerciales dédiées.

Le style de gestion de Brad Slingerlend et Brinton Johns repose sur l’idée du « Complexity Investing », qui consiste en grande partie à sélectionner de manière active les modèles d'entreprises capables de sortir gagnants dans le cas de forces de rupture qui viendraient perturber sur le long terme l’économie mondiale. Pour faire face aux changements de plus en plus fréquents, les portefeuilles de l’équipe ont été conçus de sorte à exploiter la croissance des innovations et à éviter les risques de rupture.

Lire (2 min.)

Angelsquare nomme une Responsable Relations Investisseurs et Partenaires

Angelsquare — communauté d’investisseurs experts de l’amorçage — annonce ce mercredi 4 décembre l'arrivée d'une Responsable Relations Investisseurs et Partenaires. Dans ce cadre, Aurélie Dupont prend ses nouvelles fonctions forte de ses 10 ans d'expérience en Banque Privée, acquise notamment auprès d'entrepreneurs et de cadres dirigeants.

Elle prend en main ce nouveau poste afin de développer les collaborations d'Angelsquare avec les acteurs de la gestion privée : Family Offices, Banques Privées, conseillers en gestion de patrimoine (CGP). Avec ce recrutement, Angelsquare souhaite répondre à l'intérêt grandissant de la clientèle gestion privée pour l'investissement en startup.

Focus sur le parcours d'Aurélie Dupont

Aurélie Dupont est diplômée en Droit Privé, spécialité Droit des Affaires (Université de Strasbourg) et en Finance (Copenhagen Business School). En 2011, elle complète sa formation d'un Master spécialisé en Gestion de Patrimoine et Immobilier (Kedge Business School). Aurélie Dupont débute sa carrière en tant que Banquier Privé chez Natixis Wealth Management, où elle accompagne ses clients dans la structuration juridique et fiscale de leur patrimoine et leur gestion financière.

Par la suite, Aurélie Dupont rejoint successivement BNP Paribas (2012) et ODDO BHF (2016) où, toujours dans le cadre de ses fonctions de Banquier Privé, elle accompagne plus particulièrement des entrepreneurs et des cadres dirigeants. Forte de cette double maîtrise de l'univers de la Banque Privée comme entrepreneurial, Aurélie Dupont rejoint Angelsquare en tant que Responsable Relations Investisseurs et Partenaires.

Lire (2 min.)

Paris, la rue qui n’existe pas

Guy Marty
Paris, ville d’histoire ! On pourrait se promener dans Paris et, au seul nom des rues, évoquer des pages ordinaires, merveilleuses ou terribles de l’histoire de France. Mais il y a une rue qui n’existe pas…
Lire (1 min.)

Ce que dit Jules Verne de l’immobilier, la Bourse et la pierre papier

Guy Marty
Jules Verne a imaginé notre époque avec l’argent roi, l’anglais comme langue dominante, des communications instantanées à l’échelle de la Planète, et il a même pressenti la Tour Eiffel et la Pyramide du Louvre. D’après lui, les villes devront être adaptées aux nouvelles conditions : pour cela, des sociétés faisant appel à l’épargne des particuliers vont transformer toutes les villes de France et être « le » grand propriétaire immobilier. L’aventure de la pierre papier n’en serait-elle qu’à ses débuts ?
Lire (1 min.)