Didier Kling

L’immobilier de placement face à la reprise

Didier Kling
La crise sanitaire a eu un fort impact sur le secteur de l'immobilier. Quelles conséquences pour l'immobilier patrimonial ? Faut-il un plan de relance spécifique au secteur de l’immobilier ? Analyse de la situation de l'immobilier en France face aux enjeux de la reprise.
Lire (6 min.)

Immobilier : la France compte 36,6 millions de logements

Didier Kling
Cette semaine, l'INSEE publie sa dernière enquête sur l'habitat en France. Cette étude a pour objet de décrire les conditions de logement des ménages et leurs dépenses en la matière. Quel est l'état du marché de l'immobilier résidentiel en France ? Où se situent les besoins en construction de logement ?
Lire (4 min.)

Immobilier neuf : vers une relance ?

Didier Kling
L'intérêt des Français pour l'immobilier patrimonial reste très élevé. Dans son dernier état du marché du neuf publié cet été, l'INSEE relève une hausse de la demande de logements. Qu'en est-il des prix et des demandes de financement ? S'agit-il d'une relance durable dans le secteur de l'immobilier neuf ? Didier Kling, Président de la Chambre Nationale des Conseils Experts en Immobilier Patrimonial (CNCEIP), partage son analyse.
Lire (4 min.)

Marché immobilier : l’ancien s’en sort bien en 2018

Didier Kling
Didier Kling, Président de la Chambre nationale des conseils experts en immobilier patrimonial, analyse le marché 2018 de l'immobilier ancien. Dans cette perspective, il passe au crible les dernières statistiques publiées par les Notaires de France.
Lire (3 min.)

Aviva Investors lance un fonds Obligations Investment Grade Américaines

Aviva Investors — branche internationale de gestion d’actifs d’Aviva — annonce ce jeudi 4 juin le lancement du fonds « Aviva Investors US Investment Grade Bond Fund ». Il sera géré par Joshua Lohmeier, responsable des investissements Investment Grade nord-américains, Mike Cho, gérant US Investment Grade et George Bailey, gérant US Investment Grade.

Opportunités de marché

Ce fonds investira essentiellement dans des obligations d'entreprises investment grade libellées en dollar américain, émises à l’échelle mondiale. Le fonds est une SICAV domiciliée au Luxembourg. Son objectif est de générer du rendement et d’accroître la valeur du capital tout en surperformant son indice de référence (Bloomberg Barclays US Credit Index) sur le long terme, soit au minimum cinq ans.

« Le marché américain des obligations Investment Grade offre selon nous des opportunités très intéressantes tant au niveau des entreprises que des secteurs, et la construction de portefeuille constitue une source d’alpha supplémentaire et distincte », déclare Joshua Lohmeier, responsable des obligations Investment Grade nord-américaines et co-gérant du fonds

« Dans cette période sans précédent, les clients veulent de plus en plus diversifier leurs portefeuilles pour protéger leur capital et identifier des opportunités leur permettant de générer du rendement. Josh Lohmeier et son équipe sont de fins connaisseurs de ce marché », estime TJ Voskamp, Directeur du pôle Solutions Client pour le Royaume-Uni et l’Europe.

Construction du portefeuille

Le fonds applique une approche de gestion active à long terme, qui associe des techniques de construction de portefeuille et d’allocation des risques et des investissements de forte conviction dans des entreprises et des secteurs, visant ainsi à optimiser les performances ajustées du risque. L’équipe analysera les sources d’inefficience des marchés du crédit afin de construire le portefeuille.

Elle cherchera à identifier des obligations d’entreprises américaines de qualité supérieure en étudiant les forces et les risques des entreprises émettrices, les valorisations des obligations par rapport au marché et les opinions des agences de notation indépendantes. Elle pourra également exploiter des opportunités d’investissement à court terme.

Le processus d'investissement tient également compte des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG). Le processus décisionnel s’appuie sur un dialogue actif avec les entreprises afin d’influencer leur comportement dans le bon sens et de générer potentiellement des performances durables.

Lire (3 min.)

J.P. Morgan AM recrute 4 membres pour son équipe investissement responsable

Dans le cadre des engagements pris en faveur de l’investissement responsable, J.P. Morgan Asset Management (J.P. Morgan AM) — pôle de Gestion d’Actifs et de Fortune du groupe J.P. Morgan Chase & Co — annonce ce jeudi 4 juin renforcer son équipe mondiale dédiée à l’investissement durable et annonce quatre nouvelles nominations.

« A mesure que nous élargissons notre plateforme d'investissement durable à travers le monde, en nous appuyant sur l’intégration en profondeur des critères ESG par nos analystes de recherche buy-side à l’échelle mondiale, nous poursuivrons nos investissements dans nos capacités de recherche et d'analyse sur le climat et le renforcement de notre politique d’investissement responsable », commente Jennifer Wu, Directrice mondiale de l'investissement responsable chez J.P. Morgan Asset Management.

Deux nouveaux stratégistes

Carlos Varela est nommé stratégiste mondial pour l'investissement responsable. Avec 22 ans d’expérience chez J.P. Morgan AM, Carlos Varela était jusqu'à présent responsable des ventes institutionnelles pour l'Amérique latine, basé à New York. Dans ses nouvelles fonctions, il dirigera une équipe chargée de développer la gamme de produits développement durable de J.P. Morgan AM. L'équipe travaillera également au plus près des clients pour créer des solutions d'investissement sur mesure. Carlos Varela sera basé à Madrid sous la direction de Jennifer Wu.

Juan Lois est nommé stratégiste investissement responsable pour le continent américain. Avant de rejoindre J.P. Morgan AM, Juan Lois exerçait chez Wespath Benefits and Investments, où il a dirigé les activités d'investissement durable, notamment l'intégration des facteurs ESG, et la recherche et conception de produits pour les investissements à impact de Wespath. Avant cela, il a travaillé chez Cornerstone Capital Inc. et MacroVista Energía, où il se concentrait sur les solutions d’investissement durable. Basé à New York, Juan Lois sera rattaché à Carlos Varela. 

Deux analystes-chercheurs

J.P. Morgan AM a également recruté deux analystes-chercheurs spécialistes de l’investissement responsable, Caspar Siegert et Angelo Drei, pour soutenir la mise en place du cadre de notation propriétaire sur les critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) de J.P. Morgan AM. En collaboration avec les spécialistes de l’investissement et les data-scientists de J.P. Morgan AM, les deux chercheurs travailleront sur des recherches et des analyses thématiques axées en particulier sur le changement climatique et la transition bas-carbone. 

Caspar Siegert arrive de la Banque d'Angleterre (BoE) où il dirigeait récemment une équipe chargée d'évaluer les risques dans un large éventail de classes d'actifs et d'identifier les implications potentielles sur la stabilité financière. Basé à Londres, Caspar Siegert sera sous la responsabilité de Jennifer Wu. Angelo Drei rejoint J.P. Morgan AM d'Amundi, où il était récemment analyste en recherche quantitative. Basé à Londres, Angelo Drei reportera à Jennifer Wu.

Lire (3 min.)

L’immobilier, indétrônable dans le patrimoine des français

Didier Kling
L'enquête de l'INSEE sur le patrimoine des français en 2018 indique que, si la tendance générale est à la baisse en termes de détention d'actifs, l'immobilier conserve toujours une place importante, notamment chez les jeunes.
Lire (1 min.)

Immobilier 2019 : inflation, taux, projets de loi

Didier Kling
Le marché de l'immobilier s'apprête à vivre, en 2019, pour les professionnels et particuliers intéressés, de nombreuses évolutions. Observons tout d'abord les tendances actuelles. Les taux des prêts immobiliers connaissent depuis 2016 - et encore cet automne - leur plus bas niveau.
Lire (2 min.)

Le métier de Conseil-Expert financier 60 ans après

Didier Kling
Au moment même où l’Europe prenait forme par le traité de Rome en mars 1957 lui conférant une puissance économique la plus importante de son histoire, quelques précurseurs présentaient la nécessité de structurer les métiers de la finance dont la représentativité, éparse, ne leur permettait pas de donner toute leur mesure.
Lire (2 min.)