CGPC 2019 : adapter la gestion de patrimoine aux personnes vulnérables

Asset Management - Vieillissement de la population, meilleure sensibilisation des familles... La part des personnes vulnérables augmente dans le portefeuille-client des professionnels de la gestion de patrimoine. Quels risques juridiques doivent-ils anticiper ? Quelles opportunités recèle ce nouveau marché ?

Le 25 juin 2019 à Paris, Le Courrier Financier était à la convention annuelle de l’association française des Conseils en Gestion de Patrimoine Certifiés (CGPC). Objectif, mieux cerner les enjeux de la gestion du patrimoine face aux personnes vulnérables.

Mathilde Hodouin - Le Courrier Financier

Rédactrice en chef (depuis janvier 2019)

Voir tous les articles de Mathilde