Immobilier coté : les valeurs allemandes progressent

Asset Management - L’indice boursier de référence de l’immobilier en Eurozone s’est repris en mars avec une progression de +3,2% alors que l’indice généraliste Eurostoxx 50 reculait de -3,8% sous l’effet de la baisse des valeurs technologiques à New York et des menaces de hausse des tarifs douaniers brandies par Donald Trump.

En termes de performance relative, comme le mois précédent, les écarts sont très importants. Ces écarts illustrent la diversité croissante de positionnement, tant en termes d’actifs que d’expositions géographiques, et de modèles de génération de revenus qui caractérisent aujourd’hui la classe d’actifs des foncières cotées. Une disparité qui nous interroge aujourd’hui sur la pertinence de regrouper l’ensemble de ces sociétés sous une appellation générique.

En mars, ce sont les foncières résidentielles allemandes qui ont de nouveau le mieux progressé : Deutsche Wohnen (+11,05%), LEG Immobilien (+6,91%) et Vonovia (+6,76%). La dissipation des craintes d’un durcissement fort de la régulation des loyers Outre-Rhin et de la publication de résultats ont conforté les perspectives de croissance forte des valeurs et des loyers pour les années à venir.

Comme en février, les foncières espagnoles se sont également distinguées. La «généraliste» Merlin Properties qui bénéficie d’une exposition de 13% à la logistique en termes de revenus a affiché une hausse de +9,56%, et la foncière d’hôtellerie de loisirs, Hispania, qui a fait l’objet d’une offre de rachat par Blackstone le 5 Avril s’est appréciée de +6,9%.

À l’inverse, ce sont encore les foncières de commerce qui ont sous-performé. Citons parmi celles-ci Citycon, Klépierre et Mercialys. On peut d’ailleurs tenir pour significatif que l’un des principaux acteurs du secteur, Klépierre, ait indiqué pouvoir lancer une offre de rachat sur Hammerson avec une décote de 20% sur le dernier ANR publié par la foncière britannique. Une décote à mettre en relation avec un prix proche des ANR publiés sur les six opérations de rachat annoncées depuis le début de 2017 sur le segment Immobilier Coté.