Hard Brexit : les poids lourds quittent la City

Asset Management - "Le Royaume-Uni ne peut pas continuer à faire partie du marché unique". Avec ces mots, Theresa May a soldé le destin du Royaume-Uni au sein de l'Union Européenne.

La Première ministre britannique s’est exprimée cette semaine sur le sort du pays, et a finalement opté pour un « hard brexit » : une sortie sans ambiguïté de l’espace économique européen.

Coup dur pour la City, qui s’organise : certains des plus importants représentants ont déjà annoncé des mesures pour quitter l’île. Parmi eux, Goldman Sachs, BNP, HSBC et une centaine d’entreprises ont annoncé la relocalisation d’une partie de leurs équipes dans les métropoles voisines : Paris, Francfort et Dublin.

Le principal risque pour la place financière londonienne est désormais la contagion. Si ces départs sont effectifs, ils pourraient influencer d’autres acteurs, tels qu’UBS ou Lloyds.

brexit

(Conception : Roxane Nojac – Dessin : Isabelle Teran & Amandine Victor)

Roxane Nojac

Rédactrice en chef - Le Courrier Financier

Voir tous les articles de Roxane