Guerre commerciale : le retour de flamme

Asset Management - En imposant des taxes sur l’acier et l’aluminium, Donald Trump pensait protéger l'économie américaine. Pourtant, à la différence de la Maison Blanche, les acteurs du commerce mondial restent rationnels : Harley-Davidson, le mythique fabricant de motocyclettes, délocalise sa production destinée à l'Europe vers ses usines hors du pays.

L’entreprise évitera ainsi les droits de douane du Vieux Continent, qui a riposté aux protectionnisme américain avec les mêmes armes. Un retour de flamme brutal pour le Président Trump, qui, en voulant gagner le cœur de ses électeurs, pourrait bien perdre les poumons de son industrie.

 

Guerre commerciale : le retour de flamme

Roxane Nojac

Rédactrice en chef - Le Courrier Financier

Voir tous les articles de Roxane