Corée du Nord : la Russie place ses pions

Asset Management - Si le yo-yo diplomatique qui se joue entre la Corée du Nord et les Etats-Unis inquiète les marchés, il semble faire les choux gras de la Russie. Devant les hésitations du président américain à rencontrer son homologue nord-coréen, le pays des tsars a pris les devants et envoyé son ministre des affaires étrangères, Sergueï Lavrov, en visite officielle sur la péninsule.

Ce rapprochement diplomatique est stratégique pour Moscou : la Russie veut tenir un rôle dans les discussions de dénucléarisation et entamer des négociations économiques avec la Corée du Nord. Donald Trump a-t-il manqué le coche ?

 

 

 

 

(Conception : Roxane Nojac – Création : Amandine Victor)

Pour comprendre, revoir le précédent dessin de la rédaction ici

Roxane Nojac

Rédactrice en chef - Le Courrier Financier

Voir tous les articles de Roxane