Livret A : première decollecte de l’année

Actualités - Au mois de septembre, le Livret A a enregistré sa première décollecte de l’année, -410 millions d’euros. Le mois de septembre est en règle générale peu porteur pour le Livret A. Déjà, en 2017, une décollecte avait été constatée (-120 millions d’euros).

À la rentrée, les ménages sont contraints de puiser dans leur épargne de précaution pour faire face aux dépenses de rentrée et pour s’acquitter du dernier tiers de l’impôt sur le revenu.

Si le retour de l’inflation avait conduit à une hausse de la collecte dans un premier temps, il semble aujourd’hui avoir un effet inverse. L’augmentation du prix des carburants et de certaines taxes pèsent sur leur capacité d’épargne à court terme. Le rendement réel négatif du Livret A peut également avoir incité les ménages à relâcher leur effort. Il faut remonter à 1983 pour avoir un rendement négatif d’un point.

Ce mouvement de décollecte est en phase avec la prévision de l’INSEE qui table sur une baisse du taux d’épargne. Malgré tout, la collecte du Livret A sur les neuf premiers mois de l’année reste très nettement positive : + 10,93 milliards d’euros, légèrement inférieure à son montant sur la même période en 2017 (+ 12,05 milliards d’euros).

Pour les prochains mois, la collecte nette du Livret A devrait rester voisine de zéro. Une amplification du mouvement de correction en cours sur les marchés financiers pourrait évidemment créer un report sur le Livret A comme cela avait été constaté lors des précédentes crises surtout quand elles s’accompagnent d’un ralentissement de la croissance.

 

 

Vous aimerez aussi 

Livret A : retour en grâce

Philippe Crevel

Directeur du Cercle de l'Épargne

Voir tous les articles de Philippe