La Chine s’adapte de manière proactive aux changements économiques

Actualités - La Chine cherche à contrôler son ralentissement économique. Dans cette optique, le pays adopte une série de mesures pour soutenir la consommation des ménages. Cette adaptation chinoise suffira-t-elle à assurer une croissance économique modérée dans les années à venir ? Thomas Rutz, gérant et expert des marchés émergents chez Mainfirst Asset Management, partage son analyse.

Le gouvernement chinois freine sa relance budgétaire et monétaire, pour viser une croissance relativement modérée de 6 % à 6,5%. C’est un rythme certes plus lent qu’aujourd’hui, mais qui devrait également être plus stable sur le long terme. Ce ralentissement est un phénomène naturel qui avait été anticipé par les marchés, et qui se produit depuis un certain temps déjà.

En allant au-devant du problème, la Chine se donne les moyens de mieux contrôler ce ralentissement et de maintenir un effet de levier approprié. Nous pensons que la Chine dispose d’une marge de manœuvre suffisante pour faire croître son économie dans la fourchette qu’elle s’est fixée, et que le recours à des mesures pour stimuler la consommation est la bonne voie à suivre.

Une situation économique sous contrôle

Le consommateur moyen en Chine va être confronté à une lente augmentation du taux de chômage et à une évolution du revenu soit stable, soit en légère baisse — 2018 a en effet enregistré une baisse des salaires, ce qui ne s’était pas observé depuis de nombreuses années.

Pour éviter que cela n’entraîne des troubles sociaux, le gouvernement chinois prend d’ores et déjà des mesures de création d’emploi et de baisse des impôts, notamment de la TVA, afin de soutenir la consommation des ménages et la bonne image de l’Etat au sein de l’opinion publique.

Surveiller les actions chinoises à moyen terme

Pour ce qui est de la communauté internationale, elle est encore très concentrée sur les négociations commerciales. D’après nous, ces négociations se dénoueront sur une note positive et cela se reflètera sur les marchés boursiers. Néanmoins, les investisseurs intéressés devraient surveiller attentivement les actions chinoises à moyen terme, pour être en mesure de réagir de manière appropriée si nécessaire.

Thomas Rutz - Mainfirst Asset Management

Voir tous les articles de Thomas