Allemagne : vers la fusion entre Deutsche Bank et Commerzbank ?

Actualités - Berlin encourage la fusion entre Deutsche Bank et Commerzbank. Cette union pourrait sortir les deux premières banques privées d'Allemagne de l'ornière économique où elles se trouvent. Avant de conclure ce mariage de raison, les deux entreprises doivent encore lever certains obstacles.

Allemagne : vers la fusion entre Deutsche Bank et Commerzbank ?

(Conception : Mathilde Hodouin – Création : Charlotte Thomas)

Deutsche Bank et Commerzbank — les deux premières banques privées d’Allemagne — traversent une période difficile. Berlin caresse le projet de les fusionner. D’après le journal allemand Welt am Sonntag, les dirigeants des deux banques se sont entretenus cette semaine de manière informelle, mais en s’abstenant de tout commentaire.

La nouvelle s’est immédiatement traduite sur les marchés financiers, relève Les Echos. L’action Deutsche Bank a gagné 5 % lundi dernier et celle de Commerzbank a enregistré une hausse de 6,60 %. Depuis plusieurs mois, la rumeur de cette union capte l’attention des investisseurs. Actuellement, Deutsche Bank et Commerzbank souffrent de leur faible rentabilité.

Avantages économiques et inconvénients sociaux

Ce rapprochement assurerait le développement des deux structures, tout en réduisant leurs coûts dans la banque de détail. Deutsche Bank pourrait au passage améliorer sa qualité de crédit, qui souffre de coûts de refinancement trop élevés par rapport à la concurrence.

Néanmoins, les syndicats craignent une catastrophe sociale. La fusion des deux banques pourrait faire disparaître jusqu’à 30 000 emplois, d’après certaines estimations. Par ailleurs, si l’Allemagne fédérale souhaite se doter d’un géant bancaire international, elle ne veut pas adopter de mesures trop interventionnistes dans la veine du modèle français.

Mathilde Hodouin - Le Courrier Financier

Rédactrice en chef (depuis janvier 2019)

Voir tous les articles de Mathilde