À la une

Marchés financiers : un nouveau paradoxe

Tomas Hildebrandt
Sur les marchés, l'optimisme reste de mise dans l'anticipation de la reprise post Covid. Cette tendance engendre un nouveau paradoxe, avec une baisse des marchés des actions. Les taux d'intérêt peuvent-ils devenir nuls ou négatifs avec la reprise économique ? Tomas Hildebrandt, Gérant Senior en charge de la gestion institutionnelle d'actifs français chez Evli.
Lire (6 min.)

Épargne : les femmes plus durement touchées par la crise sanitaire ?

Sarah Le Gouez
La COVID-19 a eu un impact direct sur l'épargne des Françaises. Ce lundi 8 mars, Le Cercle de l’Épargne/Amphitéa publie une enquête Ifop menée en septembre 2020 en partenariat avec AG2R La Mondiale. Comment les femmes ont-elles adapté leur effort d'épargne pendant la crise sanitaire ? Sarah Le Gouez, Secrétaire Général du Cercle de l’Épargne, partage son analyse.
Lire (6 min.)

Brexit : la City de Londres prépare sa riposte financière

Depuis le Brexit, Londres a perdu sa position de porte d'entrée financière vers l'Union européenne (UE). Actions à droit de vote multiple, IPO, SPACs... Un rapport britannique, dévoilé cette semaine, préconise une série de mesures radicales. La City va-t-elle déréguler massivement pour retrouver son attractivité ? Le point avec Le Courrier Financier.
Lire (4 min.)

SCPI de rendement : la collecte enregistre une forte reprise fin 2020

Cette semaine, MeilleureSCPI.com dévoile son bilan des performances des SCPI de rendement en 2020. Quels segments s'en sortent le mieux, malgré la crise sanitaire ? Faut-il tirer un trait sur les SCPI de bureaux ? Le point avec Le Courrier Financier.
Lire (5 min.)

Advenis recrute un Directeur Property Management Île-de-France

Le groupe Advenis — spécialiste de l’investissement immobilier, le conseil en gestion de patrimoine et la gestion d’actifs immobiliers — annonce ce lundi 8 mars le recrutement d'un Directeur Property Management Île-de-France. Objectif, poursuivre le développement de ses services de property et facility management du groupe. Advenis souhaite ainsi renforcer ses compétences sur les enjeux de la transition énergétique et la transformation digitale en lien avec les nouveaux usages immobiliers.

Dans ce cadre, Smaïn Hamza prendra en charge les activités de Property et Facility Management rattachées à la Région Île-de-France. Il contribuera notamment à la mise en place des procédures pour harmoniser les pratiques des différents services. En relation directe avec les clients du Groupe — notamment les Grands Comptes —, il veillera à la gestion de leurs biens en France et les accompagnera sur les enjeux ESG et ISR.

Focus sur le parcours de Smaïn Hamza

Advenis recrute un Directeur Property Management Île-de-France
Smaïn Hamza

Smaïn Hamza est ingénieur en Génie Civil et titulaire d’un DEA en mécanique des sols. Il bénéficie de plus de 15 ans d’expérience dans le secteur de la gestion immobilière. Après une première expérience dans le logement social, il intègre en 2003 la direction technique d’Icade Patrimoine en tant qu’expert technique puis en tant que responsable d'exploitation.

En 2007, il rejoint les équipes du Crédit Agricole Immobilier, en qualité de responsable technique immobilier. De 2011 à 2020, il exerce en tant que Directeur d’exploitation chez Poste Immo. De 2016 à 2019, Smaïn Hamza a également créé et dirigé Sobre, la société commune de la Caisse des Dépôts, Poste Immo et Egis, spécialisée dans le management de l’énergie des bâtiments tertiaires.

Lire (2 min.)

Obligations solidaires : 5 investisseurs à impact financent l’association L’Union pour l’Enfance

L’UFSE (dite Union pour l’Enfance) est la première association de protection de l’enfance à réaliser une émission obligataire. Cinq financeurs annoncent ce jeudi 4 mars avoir souscrit à hauteur d’1 million d’euros afin que l’Union pour l’Enfance développe sa mission solidaire, dans un contexte de ressources publiques contraintes. Les 5 financeurs de l’économie sociale et solidaire (ESS) qui ont souscrit à l’émission sont :

  • InvESS Ile-de-France, société d’investissement coopérative gérée par Esfin Gestion, et fruit d’un projet porté par la Région Ile-de-France en partenariat avec des acteurs privés ;
  • France Active Investissement ;
  • le fonds LBPAM ISR Actions Solidaire géré par la Banque Postale Asset Management (LBPAM).

Cinq nouveaux projets

L’Union pour l’Enfance assure l’hébergement d’enfants et de jeunes majeurs dans des foyers, des familles d’accueil et des lieux de vie, et apporte aux familles un soutien social, médico-social, éducatif ou thérapeutique. La levée de fonds — arrangée et placée par le Crédit Coopératif — financera cinq nouveaux projets de l’association :

  • la création d’une préparation à la sortie de l’aide sociale à l’enfance avant la majorité ;
  • l’accompagnement de 80 mineurs isolés logés à l’hôtel ;
  • la création d’un institut de formation professionnel ;
  • le renforcement des équipes du siège ;
  • et la recherche de fonds auprès de grands comptes.

Faire face à la crise sanitaire

Les financeurs ont été convaincus par l’impact positif de la mission de l’Union pour l’Enfance et par la bonne gestion de l’association. « La crise sanitaire actuelle a aggravé la pauvreté et les violences familiales. L’action de solidarité de l’Union pour l’Enfance est plus que jamais primordiale et les nouveaux projets de l’association répondent aux défis les plus pressants de la protection de l’enfance », souligne Pierre Valentin, Président du Directoire d’Esfin Gestion et d’Ecofi, les deux principaux financeurs de l’opération.

« L’Union pour l’Enfance s’enthousiasme de cette première émission d’obligations associatives dans le secteur de la protection de l’enfance. L’accueil fait par les fonds d’investissement solidaire nous réjouit car il montre combien la société civile veut s’associer à l’enjeu de développement durable qu’est la protection de notre jeunesse. Les fonds mis à disposition permettront le renouvellement nécessaire des pratiques professionnelles pour que les jeunes les plus fragilisés de notre société deviennent les citoyens actifs de demain », réagit Thierry Rombout, DG de l’Union pour l’Enfance.

Lire (3 min.)

CPR AM – Webconférence 10/03/2021 : « Le 9.30 du Club Comptoir », première édition sur le fonds CPR Invest-GDO

Ce mercredi 10 mars, CPR AM organise la première édition de son rendez-vous « Le 9.30 du Club Comptoir », un événement 100 % en ligne. Venez vous inscrire pour échanger avec Estelle Ménard, Responsable Adjointe de la Gestion thématique, sur le fonds d'investissement CPR Invest-Global Disruptive Opportunities (CPR Invest-GDO) !
Lire (3 min.)

Yann Cordier – Turgot AM : Turgot Absolute Return, gardons le cap ! #2

Hausse tendancielle de la volatilité, le NASDAQ en zone de danger, les matières premières en route vers un super-cycle... Comment le fonds Turgot Absolute Return adapte-il son approche pour préserver le rendement ? Quelles sont les nouveaux thèmes qui vont compter en mars 2021 ?
Voir (<9 min.)

Marchés financiers : les taux restent l’agent perturbateur

Sebastian Paris-Horvitz
Les sursauts sur les taux longs continuent de créer de la turbulence sur les marchés. Les segments les plus cycliques, qui devraient bénéficier de l’accélération de la croissance, semblent plus résilients. Quels sont les ressorts de la dynamique de la hausse des taux longs ? Explications avec Sebastian Paris Horvitz, stratégiste chez LBPAM.
Lire (5 min.)

Ouissem Barbouchi – Obafrica AM : marchés africains, pourquoi et comment investir en 2021 ?

En 2021, l'Afrique devrait bénéficier de la relance post crise sanitaire. Quelles sont les particularités des marchés financiers africains ? Quelles perspectives de développement offrent-ils en 2021 ? Retour sur un environnement économique encore mal connu des investisseurs.
Voir (<5 min.)

Haussmann Patrimoine et Auris Gestion lancent le fonds Haussmann Patrimoine Dynamic Trends

Haussmann Patrimoine — cabinet de conseil en gestion de patrimoine (CGP) — annonce ce jeudi 4 février s'associer avec la société Auris Gestion pour lancer le fonds d'investissement « Haussmann Patrimoine Dynamic Trends ». Ce véhicule actions internationales multi-thématique privilégiera les secteurs les plus dynamiques et porteurs à long terme.

Le fonds « Haussmann Patrimoine Dynamic Trends » est le second fonds de fonds créé à l’initiative du cabinet de gestion de patrimoine Haussmann Patrimoine pour répondre aux attentes de sa clientèle — après « Haussmann Patrimoine Convictions », lancé en 2018 il y a bientôt 3 ans. Haussmann Patrimoine confie la gestion de ces fonds à Auris Gestion.

Investisseurs en gestion libre

Fort de son expérience acquise en tant que Conseil en Investissement Financier (CIF) et de la connaissance de ses clients et de leurs attentes, Haussmann Patrimoine émettra des recommandations à l’équipe d’Auris, Gestion en leur soumettant des suggestions d’investissements et d’allocation d’actifs sur la base de sa connaissance intime de sa clientèle.

Haussmann Patrimoine Dynamic Trends est proposé aux investisseurs en gestion libre, et/ou en alternative ou en complément à la gestion conseillée pour laquelle les mouvements d’arbitrages s’effectuent sur instruction du client, et/ou ou en alternative à la gestion sous mandat ; et en complément du fonds « Haussmann Patrimoine Convictions ».

Lire (1 min.)

Produits et services technologiques : Amundi crée Amundi Technology, une nouvelle ligne métier

Amundi — société française de gestion d'actifs — annonce ce mercredi 3 mars la création de sa nouvelle ligne métier, Amundi Technology. Objectif, accélérer et amplifier la vente de solutions technologiques à destination des Asset Managers et des gérants d’épargne. Amundi Technology propose des logiciels d’épargne en mode cloud, et de sa connaissance approfondie des défis des acteurs de la finance. Dans cette gamme figurent notamment :

  • Alto Investment : logiciel de Portfolio Management pour les gérants d’actifs ;
  • Alto Wealth and distribution : gamme de logiciels de conseil patrimonial et de gestions de mandats pour les banques privées et les banques de détail ;
  • Alto Epargne Salariale et Retraite (ESR).

150 M€ à horizon 5 ans

Cette offre s’appuie sur l’expertise et les compétences d’Amundi : 700 professionnels, répartis sur deux hubs, Paris et Dublin, avec des équipes dans 19 pays. Elle bénéfice de la capacité d’Amundi à installer des logiciels pour ses besoins propres (Pioneer Investments, Sabadell AM, JV Amundi-BOC en Chine) ou pour ses clients externes. 24 clients ont déjà retenu les solutions d’Amundi Technology dans les dernières années, dont 11 en 2020.

Pour répondre aux besoins de leurs clients, les Asset Managers et les gestionnaires d’épargne doivent revoir en profondeur leurs systèmes d’information. La crise de la Covid renforce et accélère cette obligation. Amundi Technology leur permet de mener cette transformation. Cette nouvelle ligne métier vise 150 M€ de revenus à horizon 5 ans. Elle sera un nouveau relais de croissance pour le Groupe Amundi.

Développement technologique

« La technologie est un facteur clé de différentiation et de transformation pour les établissements financiers. Amundi a basé son développement depuis 10 ans sur cette conviction, en investissant année après année sur les talents et les infrastructures. Nous comptons maintenant en faire un métier du Groupe, au service des asset managers, investisseurs institutionnels et des gérants d’épargne », annonce Yves Perrier, Directeur Général d’Amundi.

 « L’offre autour de la gamme Alto bénéficie d’un savoir-faire unique construit sur les dix dernières années. Amundi a développé un outil open source. La puissance des 700 professionnels de R&D permet de garantir à la fois des projets sûrs et rapides, mais aussi un service de haute qualité dans la durée. Amundi Technology vise à être le partenaire digital de long terme des institutions financières », ajoute Guillaume Lesage, Chief Operating Officer d’Amundi.

Lire (3 min.)

BCE : les compétences rhétoriques de la présidente Christine Lagarde

Ulrike Kastens
L’accélération de l’inflation a pris de court la Banque centrale européenne (BCE). Va-t-elle préférer la flexibilité de son programme d’achat au gonflement du dispositif ? Comment contenir la remontée des taux qui suit les anticipations d’inflation ? Le point avec Ulrike Kastens, Economiste Europe chez DWS.
Lire (2 min.)

Nos Partenaires